AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Coopération inconsciente [Feat - Ryuketsu Kamui] [Flashback]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Raito Hanagawa
Moussaillon
Moussaillon
avatar
Messages : 225
Localisation : Spirituelle
MessageSujet: Coopération inconsciente [Feat - Ryuketsu Kamui] [Flashback] Dim 27 Juil - 10:08

TITRE


Il y a de cela un an, voir même quelques mois, mon grand frère m'avait envoyé prendre des informations sur l'île de Dawn. Je devais donc me rendre au Mont Corbo afin de prendre le plus d'information sur cet endroit, mon frère avait des projets avec un nouvel équipage, mais je ne pensais pas qu'il allait redevenir pirate, je savais que Ron convoitait de devenir révolutionnaire, cela faisait déjà 1 an qu'il m'envoyait dans des endroits comme cela. Les choix de mon frère je les respectaient, j'étais donc plutôt neutre sur ce projet, les révolutionnaires étaient considérés comme les ennemis numéro 1 du gouvernement mondial, c'était pour cela que j'étais un peu septique.

Après quelques heures de voyage à bord d'une simple barque à voile, j'accostais sur l'île, j'avais amarrer la barque pour ensuite poser le pied sur Dawn. Je me rendais tout à bord chez un marchant, il fallait que je m'achète une banane, je manquais un peu d'énergie car j'avais subit un entraînement de longue durée et j'étais toujours en état de convalescence. Après avoir achetés quelques fruits pour la route, je pouvais continuer ma route, j'arrivais d'un un village qui semblait paisible, sans aucun soucis, ne sachant pas où se trouvait le Mont Corbo, je demandais à un des vieux villageois où l'endroit se trouvait.

« Bonjour, j'aimerais savoir où se trouve le fameux Mont Corbo, j'ai un truc à faire là-bas, c'est assez important. »

« Comment oses-tu me demander une chose pareille petit garnement, je devrais te donner une correction, car on dirait que tu ne connais pas le respect petit macaque. Je devrais de faire avaler ta banane par tout tes orifices, y compris les endroits de ton corps dont tu ne connais même pas l'existence ! Tu crois vraiment que j'vais te dire que le Mont Corbo ce trouve derrière le village ? Merde.. »

Par respect pour ce vieux dingue, j'avais passé mon chemin sans même porté une attention à son égard, je savais désormais que le mont ce trouvais derrière le village & que c'était un endroit redouté par ces villageois, mais quel danger pouvait bien subsister dans cet endroit bizarre, ça commençait vraiment à m'intriguer, je m'y rendait donc avec vitesse. C'était bon j'étais derrière le village, le Mont Corbo et c'était un endroit sale, l'odeur était un mélange de tabac de sueur et d'humain en décomposition.

Je commençais à marcher, je m'enfonçais dans cet endroit lugubre, quand soudain une serviette imbibé m'avait couvert le visage, je perdais conscience petit à petit, jusqu'à mon évanouissement. Quelques heures après, à mon réveil j'avais les bras attaché avec une corde, une bande d'hommes vêtu de noirs m'entouraient, l'un des leurs prit la parole avec un sourire narquois, il l'avait levé son énorme poing, il allait me donner le coup, j'avais peu de chance d'y échapper.

« C'est ici que ton parcours s'arrête petit con, je me demande bien ce que tu cherchais ici. Big Blow Punch»

C'était donc ici que mes péripéties s'arrêtaient ? Non ! Ca n'était pas possible, je ne pouvais pas mourir toute de suite, non pas moi !




Dernière édition par Raito Hanagawa le Mer 13 Aoû - 7:48, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Macaque_japonais
Ryuketsu Kamui
Agent Novice
Agent Novice
avatar
Age : 23
Messages : 726
MessageSujet: Re: Coopération inconsciente [Feat - Ryuketsu Kamui] [Flashback] Mar 29 Juil - 12:17




 Fushia — Mont Corbo
Curiosité




Cela faisait quelques jours que je me trouvai dans le royaume de Goa, plus précisément au fin fond de ce gigantesque royaume. Je m'entraînais au mont corbo dans le but d'accroitre ma puissance qui pour le moment n'était pas au maximum. En effet, quand je voyais ce que les autres agents étaient capables de faire, je me sentais minable. Je me demandais parfois ce que je faisais à l'intérieur de cette section qu'était le « Cipher Pol Seven », car pour l'instant tout ce que j'avais eu à faire c'était des missions d'infiltration assez simple. En plus, malgré tous les efforts dont je fis preuves, je n'arrivais toujours pas à maîtriser ces techniques spéciales qu'on surnommait le « Rokushiki ».

C'était donc dans le but de devenir plus fort et impressionné mon supérieur hiérarchique que je m'entraînai durement. Après une série de cent pompes et abdos, je décidai de grimper sur les arbres. Cette épreuve allait m'aider à travailler mon agilité et mon équilibre. Après une trentaine de minutes à essayer de grimper sur les arbres, je décidai de m'arrêter. J'étais fatigué et en plus je n'avais même pas réussi mon but. Ces genres d'entraînement n'étaient vraiment pas fait pour moi. Ce qui m'obligea à m'arrêter ce n'était pas vraiment la fatigue, mais plutôt quelqu'un qui ne cessait pas de m'observer. Un don ? Non, je n'avais aucun pouvoir qui me permettrait de sentir si j'étais surveillé ou non.

La personne qui m'observait n'était tout simplement pas discrète, ou peut-être voulait-il volontairement m'avertir de sa présence ? À peine j'eus le temps de voir une feuille tombée de l'arbre en face de moi qu'une autre tombait de ma gauche, puis ma droite ... Il ne cessait de bouger d'arbre en arbre avec une vitesse assez impressionnante. Comme je le pensais, il cherchait à attirer mon attention, pas de doute là-dessus. Je décidai de l'ignorer. Ça devait sans doute être un agent qui me surveillait et essayait de m'évaluer. Bref ! Je repris l'entraînement, décidé d'apprendre la fameuse technique de Rokushiki « Tekkai ». Tous les agents du Cipher Pol Seven maîtrisaient cette technique, sauf moi. Je m'approchai de l'arbre qui se trouva le plus proche de moi, les yeux fermés, je respirai un bon coup. Poings fermés, j'ouvris mes yeux et je frappai ma cible rapidement et de toutes mes forces. Après une vingtaine de coups très rapide et très fort, je m'arrêtai et j'analysai le résultat de mes efforts.


— Je suis nul à ce point-là ?   Pourtant, ça fait des années que je m’entraîne durement et je suis toujours incapable de défoncer un arbre. Disais-je à voix basse.


Je saignai … Mes poings furent en piteux état et mes gants n’en parlons pas. Heureusement que ces derniers cachèrent toujours mes coussinets empêchant ainsi quiconque de pouvoir reconnaître mon pouvoir.  Bref. Je décidai d’arrêter l’entraînement pour aujourd’hui. Je pris mon sac et je décidai de me rendre à la capitale du royaume Goa, là où se trouvait ma chambre d’hôtel.

Malheureusement quelque chose attirait mon attention ... En effet, des bruits assez étranges provenaient du sud, étant très curieux, je décidai de me rendre sur place pour voir ce qui se passait. Grâce à mes coussinets, il me fallut quelques secondes pour arriver à la destination. J'aperçus des hommes vêtus en noirs, sans doute des brigands de la montagne, peut-être des pirates ? Peu importe ... Leur chef s'apprêta à donner un coup à un pauvre gamin attaché à un arbre. Sauver les autres ce n'était pas trop mon truc, mais je me sentis obligé d'aider le prisonnier. Une distance de dix mètres nous séparait, personne n'avait fait attention à moi. En effet, ils étaient très concentrés sur leur victime. D'un bond, je me trouvai entre la victime et l'agresseur. J'enlevai légèrement mon gant de ma main droite afin de lui porter un coup, malheureusement le coup de l'agresseur était déjà parti. Je reçus son coup de poing sur le visage qui me fit bouger de quelque centimètre. Ce dernier très surpris, il n'eut même pas le temps de comprendre ce qui se passait que je lui portai un coup dans le ventre à l'aide de mon coussinet. Il fut propulsé très rapidement par mon pouvoir, puis vint s'écraser contre un arbre. Aiie, son dos à dû prendre cher !

— Ça va ? Tu n’es pas blessé ? Disais-je tournant légèrement la tête vers la victime.

Je mis mon gant à ma main droite et je me retournai complètement vers la victime le libérant des cordes qu’il fut attaché. Les autres brigands furent très en colère, ils bandèrent leurs sabres et s’apprêtèrent à se lancer sur nous.  


— Bande d’enfoiré ! Vous allez regretter ce que vous avez fait ! Hurlèrent les brigands convaincus de pouvoir nous battre.


— Qu’est-ce qu’ils sont bruyant ! Je m’appelle Kam’. Tu veux bien m’aider à leur botter le cul ? Seul, je n’en suis pas sûr de pouvoir y arriver.  Dis-je à mon nouveau camarade, sourire aux lèvres.



© codage fait par Kamui
Ne pas copier s'il vous plaît.



_______________________________________________________
« La vie n’est qu’une longue perte de tout ce qu’on aime.  »


Dernière édition par Ryuketsu Kamui le Mer 30 Juil - 3:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onepieceheritage.forumactif.org
Raito Hanagawa
Moussaillon
Moussaillon
avatar
Messages : 225
Localisation : Spirituelle
MessageSujet: Re: Coopération inconsciente [Feat - Ryuketsu Kamui] [Flashback] Mar 29 Juil - 16:41

TITRE

J'étais dans une sacré merde, en me rendant au Mont Corbo je n'avais même pas fait attentions à mes arrières, j'avais trop pris cet endroit à la légère. Quelques bandits m'avaient ligotés pour une raison encore inconnue, peut-être qu'ils se cachaient de quelque chose ou même de quelqu'un, dans tout les cas mon objectif n'était pas de nuire leur plan, si ils n'en avaient un, du moins. L'un des leurs allaient me donner un coup de poing de toute ses forces dont je ne ressortirais guère indemne si je le mangeais, je ne pouvais qu'observer et cela travaillait beaucoup mon mental, c'était comme si on tuait un être proche et que je devais regarder faire, je tentais d'ôter les noeux, mais impossible, finalement j'allais me le manger ce coup.

Mais soudain, un homme fit son apparition soudaine, il avait eu la rapidité de s'imposer entre le bandit & moi, le coup était partis tout de même, ce qui avait eu pour effet de le faire bouger de quelques centimètres, rien de plus. L'homme avait encaisser le coup avec normalité, il avait donc rétorquer avec un coup qui n'était pas normal, en effet, celui-ci avait projeté le bandit avec une vitesse ahurissante sur un arbre, son dos devait sérieusement être endommagé vu la vitesse qu'il avait pris et la résistance d'un tronc d'arbre. Mais qui était-il et comment il arrivait à effectuer une technique aussi puissante que celle qu'il venait à peine de faire.

Il s'était retourné, me demandant si j'allais bien, j'hauchais la tête la bouche grande ouverte, impressionné par le coup de ce type. Par la suite, il s'était retourné, mettant avec discrétion un gant à sa main droite, les autre semblaient être en colère, le jeune défenseur, se retournait une fois de plus pour prendre la parole, il m'avait dis qu'il s'appelait Kam', il me demandait également de l'aider à dérouiller ces bandits. Mais quel question, même sans son accord j'allais l'aider à leur mettre la misère, Kam' m'avait laisser le temps de retirer les cordes qu'on m'avaient attachés, mes mains étaient libres d'utilisation maintenant, et j'allais les utilisés à très bon escient ! Je regardais Kam avec un sourire, lui adressant la parole en m'essuyant les vêtements.

- J'me présente, Hanagawa Raito, le Funky Monkey ! Fais moi confiance, c'est pas parce que j'étais ligoté que je suis une bouse avec mes poings !

Kam était pour moi un nouvel ami, il fallait donc que je lui montre de quoi j'étais capable, j'avais foncé sur un des bandits, lui portant un coup de coude sur le torse, l'enchaînant avec un coup de paume dans le vendre, il était tombé par terre s'attrapant la gorge, j'avais réussis à atteindre ces poumons, mon frère m'avait appris cette technique étant gamin, j'avais aujourd'hui réussis à l'effectuer, bien que je n'étais pas encore un boss en art martiaux. Un brigand m'avait attrapé le coup avec ses deux mains, me serrant de toutes ses forces, je m'étais libérer en me penchant vers l'avant, le bandit était tombé en avant, j'en profitait donc pour lui écraser la tête avec violence. Pour voir comment allait se débrouiller mon ami Kam', j'envoyais un coup de pied puissant dans le ventre d'un brigand, il se dirigeait vers celui-ci.

Je voulais voir comment allait se débrouillait Kam', revoir son coup propulseur qui m'avait tout bonnement étonné ! Sa technique était dévastatrice et je voulais en revoir d'avantage, je ne doutais pas de la puissance de mon nouvel acolyte, mais une mes activités favorite était le combat et l'apprentissage, il fallait donc que je revois l'action pour voir si je pouvais l'imiter, j'avais en quelques sortes, soif de pouvoir !



Dernière édition par Raito Hanagawa le Mer 13 Aoû - 7:50, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Macaque_japonais
Ryuketsu Kamui
Agent Novice
Agent Novice
avatar
Age : 23
Messages : 726
MessageSujet: Re: Coopération inconsciente [Feat - Ryuketsu Kamui] [Flashback] Mer 30 Juil - 6:17




Le Mont Corbo
Kamui , l'imposteur !





Quel comédien je fis ! En effet, la personnalité que je montrai n’était pas vraiment mienne. Du moins, pas ma véritable personnalité. Il m’arrivait pour me couvrir et ne pas laisser les autres se poser des questions sur moi de jouer ce personnage, gentil et généreux.  Et puis le fait de jouer ce rôle me permettait de gagner la confiance de ceux que je croisais, d’essayer de les comprendre et les juger. Généralement,  si je jugeais qu’une personne était une menace pour le gouvernement, les règles m’obligeaient de le mettre hors état de nuire, c’est-à-dire, mettre fin à sa vie. Il m’arrivait parfois d’aller à l’encontre de ces règles. Pourquoi me diriez-vous ? Très simple ! Lorsqu’une personne s’avéraient être plus puissante que moi, je préférais ne rien tenter.  Dans cette situation, je ferai tout pour devenir « ami » avec cette personne jusqu’atteindre son niveau.

Bref ! Pour me dire qu’il allait bien, mon nouvel « ami » hocha la tête, la bouche grande ouverte. Il semblait impressionné par ma démonstration de vitesse et de force combiné. Hum … Je devais faire attention ! Pour cela, je devais commencer par ne plus attirer sa curiosité, sinon il pourrait être une menace pour moi. C’est donc dans l’optique de détourner son cerveau des interrogations qu’il devait  se poser que je lui fis face lui proposant de nous allier pour en venir à bout des brigands. Mon nouveau camarade retrouva ses esprits et semblait déjà avoir oublié les questions qu’il se posait quelques secondes plutôt. Naïf ? Possible … Un sourire se dessina sur son visage, prenant un air assez confiant il se présenta disant s’appelé « Hanagawa Raito », le Funky Monkey. Drôle de surnom ! Il me demanda de lui faire confiance, me faisant savoir que ce n’était pas parce qu’il fut ligoté qu’il n’était pas doué au combat.

Je n’avais jamais mis en doute ses capacités de combat. D’ailleurs, j’ignorai tout de lui et j’aurais préféré ne pas le rencontrer. Oui, si je ne l’avais pas croisé … Si ma curiosité ne m’avait pas amené ici, je serai sans doute dans ma chambre d’hôtel en train de bouquiner. Quoi qu’il en soit, il était trop tard pour regretter ma décision. Ce n’était de toute façon pas la première décision que je pris et que je mis ensuite en doute. En tant qu’agent du gouvernement, normalement je devais intervenir uniquement pour éliminer une cible et non l’aider comme j’avais l’habitude de le faire. Bref ! Mon nouvel « ami » se lança sur les brigands sans avoir réfléchi à un plan, sans arme à la main. C’était dangereux, mais courageux.  Je décidai de l’observer et analyser ce qui allait suivre. Ainsi, je pourrais élaborer un plan qui me permettrait d’en venir à bout de nos cibles sans avoir à recouvrir  à mon fruit du démon.


— Montre-moi de quoi tu es capable, Raito ! Dis-je de façon encourageante.

Rapidement, Raito se faufila entre les brigands portant un coup assez violent à l’un d’entre eux. Aiie, celui-là se souviendra toute sa vie de ce coup de coude ! Un coup de paume dans le ventre, puis d’autres enchaînements rapides. Je fus stupéfait par la vitesse d’enchaînement de Raito, d’ailleurs je me demandai comment s’était-il retrouvé prisonnier de ces brigands ?  Dans un combat au corps à corps, je fus persuadé qu’il me vaincrait. Ce Raito n’était donc pas n’importe qui, je me devais de le surveiller de très près.  Aurait-il crié victoire très tôt ? Il semblerait, car le jeune Raito se retrouva sous l’emprise d’un brigand. Je m’apprêtais à lui donner un coup de main qu’il m’impressionna une nouvelle fois, se penchant légèrement faisant ainsi basculer son adversaire par-dessus lui, le mettant rapidement hors état de nuire.

Le pauvre brigand n’arrivait plus à se relever, il leva légèrement la main pour capituler sans doute. Malheureusement pour lui, Raito semblait de mauvaise humeur, il n’hésita donc pas à lui écraser la tête sans l’once d’une hésitation. Quelle cruauté ! D'habitude ces genres de scènes étaient présents que dans le gouvernement, je fis donc un peu surpris par sa façon de faire. Cependant, plus il continuait, plus j’en apprenais sur lui et sa personnalité. Incroyable ! Il ne comptait pas s’arrêter … En effet, il frappa le brigand qu’il écrasa il y a quelques secondes d’un coup de pied impressionnant. L’envoyant ainsi dans ma direction tel un ballon de foot sans doute pour me tester. Je ne pouvais hésiter, surtout si je voulais gagner la confiance et le respect de Raito.  Sans l’once d’une hésitation, je le frappai violemment à mon tour l’envoyer valser contre un arbre à quelques mètres de la zone du combat. Cet homme ne devait sans doute plus être de ce monde, que son  âme repose en paix.


— À mon tour de vous botter le cul maintenant ! Dis-je d’un sourire narquois  

— Ils sont trop forts, beaucoup trop forts pour nous ! Fuyons les gars ! Hurlèrent-ils convaincus de n’avoir aucune chance.

En espace de quelques secondes, les brigands prirent la fuite déguerpissant à une vitesse hallucinante, tels des souris poursuivit par des chats. Eh bien, bon débarras ! Je fus content de les avoir intimidés, à moins qu’ils furent emprisonnés et dissuadé par la cruauté de notre ami Raito. Quoi qu’il en soit, je décidai de m’installer sur la terre ferme, invitant mon nouvel « ami » à se joindre à moi.

— On dirait qu’ils ont eu peur de toi et de tes démonstrations, assez impressionnantes je dois avouer.  Comment tu t’es fait capturer par ces bandits ? Tu es très doué au combat, surtout au corps à corps, s’ils ont réussi à te capturer ce qu’il t’est arrivé quelque chose ? Ce qui ne m’étonnerait pas au contraire d’un éventuel combat que tu aurais perdu face à eux. Dis-je sur un ton assez amical et un air sympathique.






© codage fait par Kamui
Ne pas copier s'il vous plaît.



_______________________________________________________
« La vie n’est qu’une longue perte de tout ce qu’on aime.  »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onepieceheritage.forumactif.org
Raito Hanagawa
Moussaillon
Moussaillon
avatar
Messages : 225
Localisation : Spirituelle
MessageSujet: Re: Coopération inconsciente [Feat - Ryuketsu Kamui] [Flashback] Jeu 31 Juil - 4:44

TITRE


Grâce au combattant nommé Kam', j'avais pu faire face à ses brigands en leurs bottant les fesses comme il se devait. Sans lui, je serais sans doute en train de me faire tabasser à mort par ces bandits, je ne présentais donc aucune pitié pour eux. Le bandit que j'avais envoyé valser sur mon nouveau compagnon s'était fait durement rétamer contre un arbre, mais pourquoi n'usait-il plus de cette compétence dont il avait fait preuve en arrivant, est-ce que j'avais eu des hallucinations ? Non ça n'était pas possible, il l'avait bien fait, il avait propulsé une de ses crapules avec son poing, peut-être que cela avait un rapport avec le gant qu'il venait d'enfiler.

Kam' allait passer à l'attaque, mais avant qu'il ne bouge le petit doigt les brigands prirent la fuite sans aucune hésitation quelconque. Quelle bande de trouillard, ils faisaient moins les malins quand j'étais ligoté par ces putains de cordes, ils avaient eu tout ce qu'ils méritaient ces fumiers ! Mon nouvel ami Kam' s'était installé sur la terre ferme, j'en profitais pour me joindre à lui en remuant ma main droite ( Rolling Eyes ) , je n'étais pas l'homme invincible, mes coups poings étaient puissants, mais j'avais quelques douleurs au poignet à force de frapper aussi fort sur des pauvres crânes. Le mystérieux jeune homme m'avait complimenté sur ma manière de combattre et m'avait une question à laquelle j'avais répondu en le regardant droit dans les yeux.

- Merci, c'est mon frère qui m'a tout appris et qui continue à m'apprendre d'ailleurs, avec lui je m'entraîne tous les jours sans relâche. Concernant la façon dont je me suis fait attraper, je marchais dans les environs & un de ses saligauds a couvert mon visage d'une serviette sans doute imbibé d'alcool, j'ai tout de suite perdu connaissances. Ils ont dû me prendre pour quelqu'un d'autre, voulant prendre le maximum d'info sur mon identité avant de m'achever avant de vouloir m'achever.

Encore une fois, merci de ton aide, elle m'a été précieuse. A mon tour de poser les questions ! Tu m'as l'air bien mystérieux, que faisais-tu dans cet endroit avant de me venir en aide ? Ah oui et aussi, ton premier coup m'a vraiment surpris, j'aimerais bien savoir comme tu as fait ça, je me demande si c'était un coup normal. Tu n'es pas obligé de répondre à ces questions, mais avoue que c'est quand même remarquablement intriguant.


Bien qu'il me soit venu en aide, je m'interrogeais beaucoup sur lui, je profitais donc de cette bonne ambiance pour lui faire parts de mes toutes mes intrigues à son égard. Il avait l'air plus âgé que moi je ne voulais pas vraiment lui manquer de respect, mais je devais savoir et percer ses quelques mystères. Il n'était pas bon qu'on reste sur place, cet endroit était un véritable repaire de bandit, je m'étais donc lever, proposant à Kam' de suivre d'un signe de la main, j'avais maintenant assez d'information pour retourner sur mon île natale et donner les informations voulus à mon frère, mais avant je tenais à faire connaissances avec Kam', désormais un ami !



Dernière édition par Raito Hanagawa le Mer 13 Aoû - 7:52, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Macaque_japonais
Ryuketsu Kamui
Agent Novice
Agent Novice
avatar
Age : 23
Messages : 726
MessageSujet: Re: Coopération inconsciente [Feat - Ryuketsu Kamui] [Flashback] Mer 6 Aoû - 15:25




Le Mont Corbo
Kamui , l'imposteur !





Hum … Il aurait donc un frère qui serait encore plus fort lui. Raison de plus pour m’approcher de lui. Je l’écoutai donc attentivement, sourire aux lèvres, bras croisés cachant mes mains en sang. En effet, mon entraînement de tout à l’heure me laissa quelques souvenirs si je puis dire. Mes gants un peu déchirés, mais heureusement la partie intérieur fut épargné. Mes coussinets ne seront donc pas visibles pour mon nouveau camarade, c’était l’essentiel.

Mon nouvel « ami » continua dans sa lancé en répondant à chacune de mes questions. Ainsi donc il fut pris par surprises. Je comprenais mieux … Je me disais bien qu’une personne de sa trempe ne se ferait pas avoir aussi facilement par des brigands de montagne, surtout dans un combat face à face. Son explication me semblait logique. Enfin bref ! Après avoir fini de répondre à mes interrogations, mon camarade me remercia une nouvelle fois, sourire aux lèvres. Cependant, il rappliqua en disant que c’était à son tour de me poser des questions. Oups ! Contrairement à ce que je pensais, il semblait très intelligent également, pas au point d’égaler l’intelligence d’un agent, mais il semblerait qu’il était capable de se souvenir des petits détails.

En effet, il n’avait pas oublié la vitesse dont je fus preuve pour m’interposer entre lui et le brigand qui allait lui ôter la vie sans mon intervention. Que suis-je bête ! Comment j’avais pu penser qu’une personne pourrait oublier la façon dont on lui a sauvé la vie … C’est inoubliable ! A mon plus grand regret, il me demanda ce que je faisais dans ces lieux avant de lui venir en aide, mais comme vous pouvez vous en douter il s’arrêta pas à cette question. En effet, il continua en me demandant ce que je cachais. Il s’interrogea sur la rapidité et le coup dont je fus preuve pour me débarrasser de son bourreau.  

Que pouvais-je lui dire ? Si je voulais continuer de rester ami avec lui, je me devais de trouver quelque chose de crédible. Des mensonges crédibles ! Il était hors de question de lui dire la vérité sur moi, du moins pas pour le moment. Je restais silencieux pendant quelques secondes essayant de chercher une réponse crédible … Je m’apprêtais à lui dire des mensonges qu’il me devança et me fit savoir que je n’étais pas obligé de répondre à sa question. Je fus surpris par ses propos, cependant, je décidais tout de même de lui répondre afin de gagner encore plus sa confiance.


— Je croyais que tu m’avais aperçu. Je me trouvais au-dessus de l’arbre auquel tu étais attaché. J'ai décidé de jouer au héros et donc d’intervenir  au bon moment pour te sauver. Je suis désolé d’avoir joué avec ta vie, tu aurais pu y passé. Mais si je fais ça, c’était aussi pour savoir si les brigands allaient vraiment passer à l’attaque. Je m’en excuse une nouvelle fois. En ce qui concerne la puissance de mes coups, c’est une technique spéciale que j’ai appris sur mon île natale. Ça prendrait trop de temps de t’expliquer en détail : en gros, je peux frapper l’air et créer une petite onde de choc pour en venir à bout de mon adversaire.

J’étais fier de moi, fier de mes mensonges. Il ne m’a fallu que quelques secondes pour trouver ces explications crédibles, du moins j’étais persuadé que Raito me croirait. Il ne semblait pas avoir des soupçons sur moi, d’autant plus qu’il m’appréciait pas mal quand même. Du moins, c’était l’impression qu’il me donna. Je me levai, faisant face à mon camarade, je lui tendis la main, toujours sourire aux lèvres :


— Content de t’avoir rencontré Raito. Malheureusement, je vais devoir partir, je suis un chasseur de prime et j’avais carrément oublié que j’avais un rendez-vous avec un autre chasseur. Dis-je dans le but de mettre fin à cette rencontre et éviter d’autre question auxquelles je ne pourrais répondre.  Avant de me serrer la main, mon camarade semblait observer les gouttelettes de sang qui coulaient de ces dernières. Je repris rapidement la parole : Ah ça ! Ne fait pas attention. Lorsque j’utilise mes techniques pour frapper l’air, je dois malheureusement m’attendre à subir ces genres de blessures.









_______________________________________________________
« La vie n’est qu’une longue perte de tout ce qu’on aime.  »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onepieceheritage.forumactif.org
Raito Hanagawa
Moussaillon
Moussaillon
avatar
Messages : 225
Localisation : Spirituelle
MessageSujet: Re: Coopération inconsciente [Feat - Ryuketsu Kamui] [Flashback] Mar 12 Aoû - 11:28

TITRE


C'était donc ça, il se trouvait au dessus de l'arbre auquel j'étais attaché. Décidant d'intervenir au moment importun pour me venir en aide. Il s'excusait d'avoir agis de la sorte, il était vrai que j'aurais pu y passer. Concernant le coup qu'il avait utilisé en arrivant, il parlait d'une frappe tellement puissante qu'elle pousserait l'air, créant donc une onde de choc, c'était logique, pourquoi je n'y avais pas songé avant, sinon comment aurait-il pu, à moins que, oh et puis non. J'aurais bien aimé savoir faire ça moi aussi, pouvoir frapper fort à un tel point de provoquer une onde de choc, mais j'étais loin de son niveau et cela se voyait rien que de l'aspect, mais tôt ou tard, quelque chose me disait qu'un pouvoir m'attendait, un pouvoir qui pourrait me permettre de me démarquer tout comme Kam'.

L'adepte des ondes se leva et me tendis la main, je l'avais attrapée pour me relever, j'avais ensuite comme à mon habitude mis mes mains dans mes poches pour marcher à ses côtés. Kam' était content de m'avoir connu, il m'avait avéré qu'il était un chasseur de prime !! Quoi ?! Un chasseur de prime ? Même si je n'étais pas encore primé, je me considérais comme un pirate, je préférais garder ça pour moi je ne voulais pas vraiment à l'encontre de notre amitié naissante, je continuais donc de l'écouter comme si de rien était, sans s'en rendre compte, nous étions tous les deux en rivalité, dès le début. Je regardais ses mains quelques peu blessés, il se justifiait donc en disant que c'était sa technique qui lui demandait un effort physique pouvant le blesser, c'était normal.

- Ca a été un plaisir de te rencontrer Kam, je vais devoir repartir sur mon île natale au plus vite, ma famille m'attend. Tu sais, j'ai comme l'impression que c'est pas la dernière fois qu'on va se croiser mec ! Quoi qu'il en soit je te souhaite bon courage pour le reste de ton aventure, fais attention aux hors la loi hé hé !

Après ces paroles, je me retournais discrètement pour écrire sur une feuille, j'avais plié, puis remis celle-ci à Kam.

- Tu l'ouvriras uniquement quand je serais partis, peace !

Dans cette feuille il y avait écris "Je suis un pirate", j'avais envie d'imaginer sa tête quand il ouvrirais cette feuille, il me traquerais, il s'en ficherais ? Je sautais dans ma barque, pour enfin larguer mon amarre du ponton de l'île, levant ma main pour lui dire goodbye, même si ça n'étais pas vraiment terminé...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Macaque_japonais
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Coopération inconsciente [Feat - Ryuketsu Kamui] [Flashback]

Revenir en haut Aller en bas

Coopération inconsciente [Feat - Ryuketsu Kamui] [Flashback]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: East blue :: Île de Dawn :: Mt. Corbo-