AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

"La Bouteille du Naufragé" - Deuxième édition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Nathanael Rackham
Moussaillon
Moussaillon
avatar
Messages : 636
MessageSujet: "La Bouteille du Naufragé" - Deuxième édition Ven 8 Aoû - 16:26

Comme discuté avec meph, une petite révision :






One Piece Héritage
La bouteille du Naufragé #2 !



De Nouveaux Pirates en vue !


Que dire sur eux ? Nous ignorons les origines de la plupart d'entre eux, nous les croyions disséminés, réduits à de petites rapines ici et là mais c'est faux. Nous nous trompions lourdement.  Ils sont bel et bien de retour parmi nous ! Qu'ils soient pirates ou révolutionnaires, de nombreux individus puissants ont fait parler d'eux dans les Blues récemment, principalement dans South Blue et East Blue !

Tout d'abord, le plus haïssable d'entre tous, l'infâme Nathanael Rackham ! Avec une prime de 15 millions de berrys sur sa tête, il est notamment recherché pour les meurtres de plus de 20 personnes, dont plusieurs soldats de la Marine et cela en à peine quelques temps ! Les attrocités commises par cet individu ont énormément attiré l'attention de la Marine locale qui a dépêché un haut gradé entièrement dédié à sa recherche !


Photo de Nathanael Rackham faite par un photographe anonyme

Ensuite vient l'équipage qui se proclame les "Muteki Kaizoku" ! Notamment l'ex champion du tournoi de Karaté Island, Mephisto V. Britannia, dont la tête est mise à 10 millions pour ses actions contre la Marine et principalement envers le Colonel Armstrong. Vient ensuite la jeune "épeiste au visage bleu" connue sous le nom de Belle Wind. La tête de cette dernière est mise  à prix à 7 millions pour l'assassinat de plusieurs soldats de la Marine. Dernière personne en date qui est considérée comme une alliée de deux précédents pirates, Sheila une jeune criminelle peu connue jusqu'alors. Suite à ses méfaits sa prime est établie à 10 millions de berrys également et avec raison !

Dans la continuité des nouveaux pirates qui sillonnent les mers, signalons Kassidia Nadaho, une femme dont la tête est mise à 6 millions de Berry pour "complicité" avec l'infâme Nathanael Rackham ! Plusieurs témoins les ont vu partir ensemble à bord du même navire.

Mais ce n'est hélas pas tout ! Shin Carter et Raito Hanagawa, deux pirates s'activant depuis peu ont commis le meurtre de plusieurs soldats de la Marine profitant d'une situation sanitaire défavorable de nos honorables soldats ! Cette lacheté leur a valu à chacun une prime de 5 millions de berrys mais également l'antipathie de la Marine qui a préféré se lancer à leurs trousses avec une grande ferveur afin de laver un tel affront. Nous pouvons au moment où nous rédigeons ces lignes nous demander si la priorité de ces soldats est justifiée compte tenu des nombreuses autres menaces plus importantes voguant sur les mers.

Heureusement, nous avons aussi de bonnes nouvelles ! Un révolutionnaire du nom de Juza Zenzaburo ainsi qu'un pirate du nom de Goyah Adams Jr ont tous les deux été arrêtés pour lutte contre les autorités du Gouvernement Mondial ! Ils seront jugés prochainement et sont actuellement enfermés à Tequila Wolf la grande prison d'East Blue !


__________________________________________


Jeune journaliste, Jaina Lucina a eu la lourde tâche d'interviewer sa première personalité, Nathanael Rackham, l'un des pirates qui a récement fait parler de lui dans tout South Blue et dont la prime s'élève actuellement à 15 millions de berrys.

Parlez moi un peu de vous. Que pouvez-vous nous dire en quelques mots  ?
J'aime pas parler de moi. Mais bon, je vais faire un effort, c'est pas tous les jours qu'on rencontre une femme comme toi. Que dire ? Avant tout, le point le plus important à mes yeux c'est le respect. La personne qui viendrait à m'en manquer s'attirerait à coup sur mes foudres. J'ai pour moi ma force physique et une certaine puissance et quiconque se poserait sur mon chemin le regretterait amèrement. Pour certains cela peut paraitre comme de la violence gratuite, mais il n'en est rien. Je ne cherche que reconnaissance et respect. Tout simplement. Seulement, nous n'avons pas tous la même notion de reconnaissance.

Pourquoi êtes-vous devenu pirate ? Qu'est-ce qui a motivé ce choix ?
J'ai pas vraiment eu le choix justement. Je devais avoir environ 7 ans lorsqu'on m'a emmené de force sur un navire pirate. Depuis ce moment je suis devenu l'un d'eux et aujourd'hui j'envisage aucune autre vie. Faut dire que je sais rien faire d'autre que piller, tuer et autres joyeusetés de ce genre.

Qu'est-ce que vous plait le plus dans cette vie de pirate que vous menez ?
Le carnage tout simplement. Le carnage est un art, une symphonie sanglante, une poésie écarlate où coule le sang. J'aime sentir ce liquide chaud couler sur mon corps, voir Nozarashi recouverte de la liqueur de vie de mes ennemis. A chacun ses trucs, moi c'est comme ça que je me sens vivant et que je me détends.  

Face à un compagnon en danger, que faites-vous ?
Franchement aucune idée. Je vais dire que ça dépend de la situation et que ça dépend de quel compagnon également. Certains vous diront qu'un équipage c'est une grande famille, une bande de potes. Quedal. Chez nous ça marche pas comme ça. On est un groupe soudé dans le carnage, un groupe qui avance dans la même direction c'est tout. Seulement on est pas des amis, nous sommes des compagnons de route. Libres à ceux de mon équipage de quitter le navire quand bon leur semble. Seulement qu'ils sachent une chose, c'est que je supporte pas la trahison.

Pendant que vous pillez une ville se trouve sur votre chemin une jeune femme et son bébé, une personne blessée et un vieil homme. Que faites-vous ?
Je les exécute, un par un, lentement et avec délectation pour mon seul et unique plaisir. Pas de chance pour eux, fallait pas se trouver là. Par contre, l'ordre dans lequel je les tue dépendra grandement de mon état d'esprit. Je dois avouer que lire le désespoir dans les yeux des autres me fait tout chaud à l'entre jambe.

Nos lecteurs aimeraient connaitre les actions les plus marquantes de votre vie, quelles sont-elles ?
Franchement, si t'es venue ici pour me rencontrer c'est que tu sais qui je suis alors pas besoin d'en rajouter une couche. Tes lecteurs n'ont qu'à lire les numéros précédents. Et puis dans quelques temps tout le monde sera au courant de ce dont je suis capable, c'est ça le plus important.

Quelle est votre devise ?
J'en ai pas vraiment je crois. C'est une bonne question, faudrait que je trouve ça à l'occasion.

Quel est votre rêve ?
Un rêve pas vraiment, plutôt un but. Je veux montrer à tous que Luffy c'était une loque. Je veux montrer au monde qu'un pirate c'est pas ça. Je veux renverser l'ordre des choses. Tu verra, on entendra parler de moi tôt ou tard, et surement pas en bien.

Où vous voyez-vous dans 10 ans ?
Au sommet du monde en tant que Seigneur des Pirates bien sur.

Selon vous, le One Piece existe-t-il ?
J'en sais rien et j'en ai rien à foutre. Si ça peut donner une raison à certain de vivre, tant mieux pour eux. Pour ma part si je tombe dessus c'est pas plus mal mais ce qui m'intéresse c'est de mettre à mal ce monde et d'assoir ma domination en réduisant à néant les forces de la Marine entre autre.

Que serait une mort parfaite pour vous ?
Une mort parfaite ? Il n'y a pas de mort parfaite. Il n'y a que des morts stupides. Un mort il ne sait pas qu'il est mort, ça lui sert à quoi de savoir qu'elle est soit disant parfaite. C'est complètement con comme question. Et puis entre nous j'ai trop de trucs à faire dans le monde pour avoir le temps de mourir. Je préfère garder ça pour la fin Nozahahahahah !

Vivre en mer sur une navire, entouré de vos compagnons cela ne doit pas évident tous les jours, pouvez-vous nous parler de cela ?
Bof j'en pense pas grande chose. On est une belle troupe de dégénérés et de gars bizarres. Je m'en cogne un peu de la promiscuité. Si tu veux pas être collé aux autres, faut pas être pirate. Et entre nous, même si ça sent parfois le poisson à bord, ma navigatrice m'offre de splendides vues sur ses formes généreuses c'est tout ce qui compte.

Qui dit pirate dit liberté. Entre vivre soumis et mourir quel serait votre choix ?
T'es conne ou quoi ? Je préfère m'ouvrir le torse et m'arracher le cœur plutôt que de servir de larbin à la Marine ou au Gouvernement. Mais avant ça faudra mettre la main sur moi et même dans la pire des situations je ferais tout pour ne pas en arriver à cet extrême.

En mer vous vous tombez sur l'un des grands de ce monde (Amiral, Yonkou, etc ...) que faites-vous ?
Très bonne question, ça dépendra de ce grand nom et de la situation. Trop de solutions envisageables pour en parler ici et maintenant.

Si le Gouvernement mondial vous propose le titre de Shichibukai, comment réagissez-vous et pourquoi ?
Qu'il y viennent avec leur titre à la con, je leur réserve une petite surprise de mon cru. Je n'attends que ce jour. On fera une grande fête.

Quel serait pour vous l'adversaire idéal ?
Le rival idéal ? Quelqu'un qui pense comme moi, quelqu'un qui m'oblige à donner tout ce que j'ai, quelqu'un qui n'agisse pas en lâche comme certaines personnes qu'il m'a été donné de rencontrer par le passé.

Quel serait votre compagnon idéal ?
Il n'y a pas de compagnon idéal, il n'y a que des compagnons avec qui l'on décide de faire un bout de route. La confiance n'est pas un mot de mon vocabulaire. Si je devais en choisir un, ce serait une copie de moi même. Après tout on est jamais mieux servi que par soit même.

Et maintenant qu'on a bouclé cette interview, qu'allez-vous faire désormais ?
Là tout d'abord, je vais te mettre une grosse mandale dans la tronche. Quand tu sera assommée, je t'attacherais au mât de notre navire et je m'occuperai de ton corps, encore et encore. Et quand tu ne seras plus utile, je te débiterais en morceau et te cuisinerais. J'ai la recette d'un ragout qui déchire les papilles.



Ne pas diffuser cet interview ce ne serait pas rendre hommage au travail de Jaina. Malheureusement pour elle ce ne fut pas seulement sa toute première interview mais également sa dernière. Le lendemain de sa rencontre avec le pirate Nathanael Rackham la main de notre collègue nous est parvenue par colis avec le fruit de la rencontre que vous venez de lire. Le tout était accompagné d'un message qui ne fait nul doute sur l'état de Jaina.

"Elle a fait du bon boulot cette petite, ce serait dommage de ne pas publier votre truc. Au passage je vous enverrais les restes quand j'aurais fini de la déjeuner".

Nous adressons nos plus sincères condoléances à ses parents, à son mari et à son jeune fils qu'elle laisse derrière elle.

Trame interview © OP - Rise of New Era


One Piece Héritage
le 08/08/14


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

"La Bouteille du Naufragé" - Deuxième édition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Détente :: Les annonces-