AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Les débuts d'un révolutionnaire, rencontre inattendue [Partie 1 | PV Mephisto]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Red L. Snow
Rebelle
Rebelle
avatar
Age : 22
Messages : 93
Localisation : South Blue
MessageSujet: Les débuts d'un révolutionnaire, rencontre inattendue [Partie 1 | PV Mephisto] Sam 9 Aoû - 15:20

Les débuts d'un révolutionnaire, rencontre inattendue

Feat. Mephisto V. Britannia

Partie I.

Un ciel d'azur, parsemé de rares nuages cotonneux. La mer était calme, ondulant au passage de bancs de poissons. Le vent soufflait doucereusement, transportant dans sa folle épopée quelques notes égrainées au lointain. Le son semblait décrire le paysage, alliant la grâce des éléments entre eux. Ces notes semblaient voguer tel un navire, caressant les embruns marins. Ces sons provenaient en effet d'une embarcation, sur les eaux calmes de South Blue.

Notre jeune révolutionnaire était là, assis sur la proue d'un petit navire marchand. Caressant les cordes de sa guitare, il paraissait en transe, comme en harmonie avec l'horizon, avec les nuages et le vent, avec les poissons et la mer. Dans sa litanie, il ne se rendait compte que de la beauté des choses, laissant ses pensées en état de stase. C'était ainsi qu'il procédait pour composer, il s'inspirait d'un paysage, d'un lieu, d'un voyage, pour en ressortir toute sa beauté. D'ailleurs, c'était grâce à cela qu'il avait put embarquer sur ce navire, se proposant au capitaine de payer sa traversée jusqu'à la prochaine île en jouant de la musique et en participant à toutes sortes de taches diverses. Les yeux fermés, à l'avant de l'embarcation, il ressentait tout ce qui l'entourait, devinant sous ses doigts les frètes où il devait appuyer pour que la magnificence du monde se révèle enfin. Les marins étaient ravis d'avoir un musicien à bord, aussi doué qui plus est. Cette musique les faisaient voyager vers d'autres horizons, les arrachant à la monotonie de leurs tristes vies.

Si Red avait choisit ce navire pour voyager, car il avait planifié vers quelle île il voulait débuter son périple, c'était parce que sa destination était une petite base marine où, selon ses informations, un sergent abusait de ses droits. Mit à la tête de la ville de Kina Town depuis peu, il avait vite prit ses aises et imposer de lourdes taxes aux habitants qui avaient du mal à sortir la tête de l'eau. Cet homme agissait évidemment pour son propre compte, au mépris de ce que pourraient penser ses supérieurs. Mais, ce genre de comportement répugnait au plus haut point le révolutionnaire. C'était un utopiste, un rêveur. Il souhaitait un monde meilleur où personne n'aurait à se tuer à la tâche pour subvenir aux besoins de sa famille. Ce genre de cupidité que certains gradés du gouvernement pouvaient déployer le dégoûtait. Ainsi, son but était de rencontrer cet homme et de lui présenter les salutations de la révolution, pour ne pas entrer dans les détails.

La vigie cria alors au capitaine du navire que l'île était en vue. Les notes se perdirent dans le vent alors que les doigts de Red s'interrompaient. Une seule pensée envers cet individu l'empêchait de continuer, la moindre once de haine gâcherait sa musique. Il reposa son instrument dans son étui, à côté de lui, et sortit un paquet de cigarette. En sortant une sèche, il la porte à sa bouche et s'entreprit à chercher un briquet ou une boite d'allumettes, chose qu'il ne possédait pas. Puis, se tapant la tête suite à sa propre bêtise, il se contenta de poser le bout de son index sur sa cigarette. Une fine fumée blanche se leva et Red inspira avant de recracher le nuage qui se perdit devant lui. Là, face à lui, se trouvait le premier lieu de son périple. L'excitation le gagna, mais son visage resta impassible. Ses yeux fauves, cachés derrière ses lunettes vertes, fixaient l'île qui se dessinait peu à peu, grandissant au fur et à mesure qu'ils approchaient. Kina Town était une petite ville, principalement composée de marchands et de pêcheurs, ils vivaient pour la plupart assez difficilement, et cela empirait depuis l'arrivée du sergent. L'enfant de la révolution, comme il aimait à s'appeler, s'était mit en tête de faire cesser ces taxes et de laisser vivre les citoyens à leur guise. Leur montrant enfin le visage bienveillant de la révolution. Mais, pour cela, il devrait sans doute requérir à la force, chose qu'il n'appréciait pas en général. Néanmoins, contre des soldats du gouvernement mondial, il saurait se déchaîner et mettre à profit le long entraînement qu'il avait eut.

L'ancre déchira les flots et l'embarcation fut amarrée. Un grand soleil frappait l'île, faisant suer la plupart des marins du bateau. Quant à Red, aucune goutte ne perlait sur son front, comme si cette chaleur ne lui faisait rien. Cela accentuait cette impassibilité dont il faisait preuve. Comme si rien n'avait d'importance autour de lui. Le capitaine du vaisseau s'approcha de lui en lui faisant signe :

" - Écoutes mon gars. Ta musique lors de la traversée nous a motivé et tes compétences me seraient bien utiles pour que mes bonhommes puissent tenir le coup. Si ça te dis, on lève l'ancre à la tombée de la nuit, on serait enchanté que tu fasses un autre bout de chemin avec nous. Alors, qu'est-ce que t'en dis ?"
" - Laissez-moi y réfléchir, il faudra peut-être que je restes un peu plus longtemps ici pour mes affaires."
" - Pour quelles affai...non laisse tomber, ça me regarde pas après tout. Bon, si jamais tu changes d'avis t'auras qu'à nous rejoindre ici à la tombée de la nuit. Allez, j'espère que tu trouveras ce pour quoi t'es venu ici."

Le révolutionnaire le regarda partir puis se détourna de lui avant de se diriger vers la ville.

" - Pour ça, ne vous faites pas de soucis, je crois que je suis arrivé à bon port."

Tirant une nouvelle bouffée sur sa cigarette, il avança dans Kina Town, ayant déjà répété son plan une dizaine de fois mentalement. La première chose à faire c'était de récolter des informations, et quel est le meilleur endroit pour ce genre de choses ? Les tavernes bien sûr ! Arpentant les rues à la recherche des rires gutturaux et des enseignes pouvant lui indiquer l'endroit qu'il cherchait. Il finit par tomber sur un établissement un peu miteux où les rires des gens alcoolisés résonnaient dans les ruelles alentours. Red y pénétra en poussant les doubles battants de la porte et observa la population qui s'y était accumulée. Apparemment, les nombreuses taxes avaient menés tout les désespérés du coin à se mettre au jeu et à boire pour oublier leurs problèmes. Plusieurs visages l'observaient, assurément qu'un visage inconnu intriguait toujours et faisait causer les plus éméchés. Sans leur prêter attention, Red s'assit au bar et s'adressa au barman.

" - Une pinte de votre meilleure bière, s'il vous plait !"
" - Le M'sieur veut de la meilleure bière ? Ici on a que de la bière, pas qu'elle soit mauvaise hein, mais c'est d'la bière quoi !"
" - Ça m'ira très bien, merci."

L'homme lui servit une pinte qu'il se mit à siroter tranquillement, balayant discrètement l'endroit du regard. Beaucoup d'hommes à la barbe hirsute et au teint mat étaient complètement bourrés et parlaient forts. Red devina qu'ils devaient être des pêcheurs et, qu'apparemment, les affaires n'allaient pas bon train. Le barman avait dû suivre son regard car il s'adressa à lui.

" - Font un peu pitié quand même les pauvres. V'là déjà un bon mois que les forces de la marine ont décidés de réquisitionner la moitié des poissons récupérés par ces pauvres bonhommes. A force de partir en mer, ils sont sur les rotules, faut pas leur en vouloir d'être aussi saoul."
" - La marine dites-vous ? Mais comment cela se fait-il que le gouvernement accepte cela ?" il dit cela le plus innocemment possible, voulant jouer le rôle du simple voyageur de passage, légèrement naïf.
" - Le gouvernement tu dis ? Ah ! Sont pas au courant pour sûr mon gars. C'est depuis qu'il y a l'autre sergent Baldin que ça va mal ! Il nous impose des taxes de plus en plus énormes chaque mois, il réquisitionne nos marchandises pour lui et ses hommes et ils se privent pas pour menacer les gens. C'te gars, c'est une pourriture de la pire espèce, mais on ose pas lever le petit doigt vous comprenez."

Ce barman était une source d'information étonnante, une ou deux questions et il déballait tout de son propre chef, même pas besoin de paraitre trop intéressé pour lui tirer les vers du nez, c'était parfait. Le révolutionnaire se sortit une nouvelle cigarette qu'il alluma discrètement du bout de son doigt en cachant le phénomène avec son autre main, comme s'il allumait un briquet. Il tira une bouffée tandis que l'homme derrière son bar continuait son histoire.

" - Certains disent même que c'est un as du combat. Personne n'ose se mesurer à lui, pour sûr. Du coup, on fait profil bas en espérant qu'il soit muté bientôt et que notre calvaire se termine enfin."
" - Un as du combat vous dites ?"
" - Ouaip, c'est ce que j'ai dis. Il a une grosse épée et les gros muscles qui vont avec, un gringalet comme toi se ferait écraser comme une crêpe j'te l'dis. Y en a qu'ont essayés, bah ils pourront plus. Alors, écoutes moi bien, si tu croises des soldats en ville ou le sergent lui-même lorsqu'il fait son inspection, tu baisses les yeux et tu la boucles, sinon tu passerais un mauvais quart-d'heure."

Red hocha la tête tandis qu'il fumait sa clope et finissait sa bière. Il avait apprit à peu près tout ce qu'il désirait en très peu de temps, cette technique du naïf fonctionnait à merveille. Le temps serait bientôt venu de passer à l'action, il lui fallait encore mettre au point un plan d'attaque et, tout seul ce n'était jamais simple de s'attaquer à ce genre de camp de marines. Le révolutionnaire était persuadé qu'à lui seul il pourrait s'en tirer sans trop de dommages, mais une aide ne serait pas de refus, chose qui ne devait pas être si dure à trouver dans cette ville où tout le monde haïssait sa cible.


Dernière édition par Red L. Snow le Dim 24 Aoû - 14:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Les débuts d'un révolutionnaire, rencontre inattendue [Partie 1 | PV Mephisto] Jeu 14 Aoû - 18:53


Chapter 7 : Burn, Baby, Burn !


Feat Red




Mephisto revenait de l'île Torino suite à une petite aventure avec Belle Wind, sa nouvelle Nakama. Ses autres hommes qui lui servaient de nettoyeurs et de matelots lui ont demandé de les déposer sur Kina Town, une petite ville voisine de l'île Torino. C'était intéressant, ça sentait les nouveautés et les rafraîchissements à plein nez pour Mephisto ! Après ses périples sur Baterilla et Torino, il avait de plus en plus hâte de voyager. Il faut dire que sa vie de pirate lui plaisait de plus en plus. Il était libre et pouvait rencontrer des tonnes de gens ! Après avoir embarqué Belle et discuté avec celle-ci pendant un petit moment du voyage, il lui demanda d'attendre sur le navire lorsqu'ils seront arrivés à bord, afin que Mephisto les conduise, les nettoyeurs et travailleurs, jusqu'à leur endroit demandé. Pas parce que Mephisto connaissait l'île, mais bien parce qu'il voulait que Belle garde le bateau pendant qu'il pouvait explorer ! C'était un peu injuste de sa part, mais qu'est ce qu'il s'en est foutu juste à l'idée de faire de nouvelles rencontres. Bon ... il avait tout de même décidé de ramener des livres et des sucreries pour faire plaisir à Belle une fois revenu, mais pour le moment ... île en vue !!!

Le ciel était magnifique et l'île l'était tout autant. Mephisto ne voyait pas vraiment bien dût au soleil, mais dès que le vigie l'avait prévenu, il tenta de regarder. Putain, ce soleil le faisait drôlement chier ! Il ne vit donc pas grand chose sauf une petite ville et le port. Une fois sur le port, il fit signe aux hommes de débarquer et descendit en sautant en bas du bateau par la suite. De son propre initiative, il avança simplement en suivant les hommes et se fonda donc dans la foule quelques instants plus tard. Bon sang, il y avait beaucoup moins de gens que Baterilla. Cela semblait donc très bizarre aux yeux de Mephisto, qui, lui était habitué à une foule. Vu ses habits et le fait que ses armures en mailles furent toutes détruites, il devait donc faire ultra attention quant à ce qu'il touchera.

Quelques moments plus tard, il laissa les hommes partir tous de leur côté et entra dans un bar après que trois soldats de la marine s'y soit entré. Se demandant ce que ces gens faisaient même sur cette île-ci, il tenta d'écouter leur conversation en étant près d'eux. Chose qui n'a pas très fonctionné, puisque ceux-ci le dévisagèrent et commencent alors à agir comme de vrai racailles.

- Hey, ma mignonne, tu es trop prêt, tu veux pas te coller un peu plus ? - Dit le premier des trois soldats.

- Heu ... non merci, je ne vous connais pas. - Répondit Mephisto en détournant le regard et en tentant de partir.

Il fut stoppé net par un second soldat qui l'attrapa en lui faisant une prise d'ourse, le prenant donc par ses deux épaules. Le jeune pirate fut alors immobilisé, laissant tous les gens de la taverne les regarder. Afin de s'en sortir, il transforma simplement en feu un petit point de son dos, ce qui enflamma le soldat derrière lui. Dans une tentative de cacher son identité, qui était déjà relativement connue pour ses 10 millions de Berrys sur sa tête, il sauta alors partout.

- Chaud ! Chaud ! Brûlant !!! - Cria-t-il pendant que le soldat gémissait de la même façon.

On donna alors un grand sceau d'eau aspergée sur le soldat pour l'éteindre mais personne pour l'aider lui. Après un petit moment de saut et de comédie, le feu sur le dos de Mephisto disparut tout simplement, il se retrouvait à quatre pattes dans sa folie devant un certain individu près du barman, un homme qu'il détailla comme ayant des cheveux de couleur brun et un regard plutôt ambitieux mais qui ne semble pas avoir beaucoup de vécu. Mephisto était doué dans le fait de lire dans le regard des gens, mais il n'en fut pas moins impressionné par la force mentale de l'homme en question. Tout en le regardant, il fit un petit sourire niais.

- Oh, je suis démasqué, on dirait ... Ufufufu - Fit-il.




(c)Kazu de C.G
Revenir en haut Aller en bas
Red L. Snow
Rebelle
Rebelle
avatar
Age : 22
Messages : 93
Localisation : South Blue
MessageSujet: Re: Les débuts d'un révolutionnaire, rencontre inattendue [Partie 1 | PV Mephisto] Sam 16 Aoû - 12:59

Alors que Red s'apprêtait à quitter l'établissement afin de repérer les lieux, trois soldats entrèrent dans la taverne, sûrement dans l'intention de se rincer le gosier après une dure journée. Enfin, tout est relatif. Derrière eux, un homme blond entra à leur suite, apparemment très intéressé par leur conversation. Du coin de l’œil, le révolutionnaire observa la scène. S'étant rendus compte qu'ils étaient écoutés, les trois soldats, fiers de l'abus de pouvoir qu'ils pouvaient exercer, se mirent à chercher des noises à l'inconnu. L'un d'eux attrapa l'homme par les épaules et, ce fut à ce moment que ce type, paraissant pourtant des plus normal au premier regard, devint bien plus intéressant. En effet, rapidement et discrètement, des flammes sortirent comme de par magie du dos de l'homme pour embraser le soldat. Les personnes alentours n'avaient sûrement pas dû remarquer la provenance du feu, de même que les marines, mais pour Red cela ne faisait aucun doute. Cet homme avait bel et bien fait sortir des flammes de son dos, par un procédé certes inconnu, mais il en était certain. Une taffe, une inspiration et de la fumée. Le fils de la révolution continuait à fumer sa cigarette tandis que les deux hommes qui, quelques secondes plus tôt étaient sur le point d'en découdre, sautaient partout en criant au feu. Cette scène fit sourire l'homme aux yeux fauves. Les flammes disparurent du dos du blond tandis que les deux autres soldats éteignaient les flammes de leur collègue. A quatre patte devant lui, l'inconnu sourit niaisement et devina qu'il avait été démasqué.

" - Disons que niveau discrétion, j'ai déjà vu mieux." dit-il en lui retournant son sourire.

Puis, se retournant vers le barman, il lui fit signe de lui resservir une bière ainsi qu'une deuxième pour le blond. A l'intention de ce dernier, Red indiqua le tabouret à côté de lui. Peut-être avait-il trouvé cette personne qui pourrait l'aider dans sa tâche du jour. Enfin, il lui faudrait le convaincre car, pour se lancer dans ce genre d'aventure, il fallait avoir des couilles et pas des petites. Néanmoins, les soldats n'avaient pas l'air d'avoir trouvé la plaisanterie amusante et ils devaient se douter de la supercherie. Celui qui avait été brûlé resta en retrait avec un de ses collègues, tandis que le troisième s'approchait d'eux, la main posé sur la garde de son sabre. Red, las de ce genre de comportement futile et inutile, s'adressa à eux.

" - La leçon ne vous a pas suffit messieurs ? L'abus de pouvoir vous excite peut-être ? Enfin, bref, raisonner des personnes dans votre genre n'a pas l'air d'être le meilleur comportement à adopter." dit le révolutionnaire d'un ton détaché et impassible.

" - Fermes la toi ! Ce type cherche les ennuis, et crois moi qu'il les a trouvé, ça lui apprendra peut-être à faire profil bas la prochaine fois et à ne pas écouter les conversations des grandes personnes."

Alors que le soldat s'apprêtait à dégainer, Red sauta de son tabouret pour poser sa main sur le poignet de l'homme, retenant ainsi son geste. Le regard des deux hommes se croisèrent. Derrière ses lunettes vertes, les yeux fauves du révolutionnaire fixaient ceux du soldat de la marine, plus colérique. Le soldat tenta de se dégager de la poigne de fer, mais ne put même pas sortir sa lame d'un centimètre supplémentaire. Son regard se durcit.

" - Tu vas te décider à me lâcher ?! Toi aussi tu veux t'attirer des ennuis, c'est ça ? Je suis un soldat de la marine, et toi t'es quoi ? Un paysan qui s'est perdu hors de ses champs ?"

" - Simplement un homme qui n'aime pas l'injustice provoquée par des hommes répondant au nom de la justice. Allez, je vais être gentil pour cette fois, je penses que cent degrés seront amplement suffisants pour t'apprendre les bonnes manières." dit-il, un sourire en coin.

" - De quoi tu par..."

Avant que le soldat ait put finir de parler, une lueur rougeâtre s'échappa de la main de Red, le visage de l'autre se crispa tandis qu'il se débattait. Le révolutionnaire lui lâcha le poignet et l'homme tomba à terre, tenant son bras en mugissant, des larmes coulant de ses yeux. Là où Red avait tenu l'individu se dessinait une marque rouge, une brûlure à la forme de sa main. Il avait dégagé une chaleur équivalente à cent degrés, de quoi calmer les ardeurs de ce genre de minable. Les trois soi-disant justiciers s'en allèrent sans demander leur reste, laissant l'établissement dans un silence pesant. Même les poivrots qui, quelques secondes plus tôt, chantaient des airs grivois, s'étaient tus, tous observaient les deux personnages près du bar. Il ne fallait pas qu'ils s'attardent dans cet endroit, assurément que ces trois soldats reviendraient avec du renfort afin de faire respecter leur justice. Voulant faire preuve de discrétion dans cette ville, Red était bien déçu de la tournure des évènements, mais il ne regrettait pas d'avoir fermer la gueule de ces hommes qui pétaient un peu trop haut que leur cul selon lui. Son regard revint sur le blond, cet homme l'intriguait, il ne savait pas ce qu'il avait utilisé pour enflammer son dos, surtout sur un point aussi précis.

" - Je penses qu'on ferait bien de partir vite d'ici, toi comme moi. On va rapidement avoir le droit aux renforts et ce serait bête d'impliquer ces personnes innocentes dans ce genre d'évènement. Enfin bref, autrement moi c'est Red, enchanté." fit-il en lui tendant la main.

Ce regard, Red il lisait une certaine détermination. Comme si le monde était bien trop petit pour cet homme, que le monde lui appartiendrait un jour. Tout en lui l'intriguait, peut-être que ce qui venait de se passer n'était que le prélude d'une aventure intéressante. Mais, pourquoi quelqu'un serait intéressé par sa mission du jour ? S'attaquer à des soldats c'était quelque chose, mais s'attaquer à un camp entier de marines armés jusqu'aux dents et menés par un colosse détestable, c'était une autre paire de manche. Le révolutionnaire espérait réussir à convaincre cet homme, il voyait en lui quelqu'un de sympathique. Il espérait que ses suppositions seraient confirmées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Les débuts d'un révolutionnaire, rencontre inattendue [Partie 1 | PV Mephisto] Sam 16 Aoû - 18:02


Chapter 7 : Burn, Baby, Burn !


Feat Red




À peine venait il de sourire que l'autre lui avait répondu qu'il avait déjà vu plus discret. Ce qui fit croire à Mephisto que sa comédie ne marchait pas, c'était dommage. Puis, l'entendant commander une bière, il s'approcha et s'assit près de lui suite à une indication par cet homme qui fumait. Le jeune blond n'aimait pas spécialement la cigarette, c'était infect pour lui cet odeur, mais il ne pouvait pas être affecté par celle-ci, alors s'en contenta tout simplement. Sentant le troisième soldat approcher derrière lui en ayant entendu ses bruits de pas, Mephisto se retourna mais fut doublé par la réaction de Red. C'est alors que le soldat tenta de dégainer sans succès, se faisant prendre par la poigne de Red qui impressionna tout de suite le jeune blond. Leur conversation était intéressante, l'un disait que le soldat devrait abandonner, l'autre disait qu'un paysan ne devrait pas s'en mêler, de toute évidence, la situation était ridicule et Red avait prit tous les devants de la scène, ce qui laissa Mephisto comme simple observateur. C'est juste ensuite que Red répondit au soldat que celui-ci n'aimait pas l'injustice. Selon le jeune blond, c'était relativement exagérée de parler d'injustice, pour lui, ces soldats étaient simplement stupides et arrogants, rien de bien grave comparé à ce qu'il avait connu avant chez les dragon célestes. Ce qui laissa croire à Mephisto que Red possédait un but bien précis qui le ronge sans arrêt. Après avoir pensé à ce que Red avait dit, celui-ci fit chauffer sa main et fit tomber le soldat à terre, gémissant de douleur. Pour Mephisto, il se faisait clair que cet homme possède un certain pouvoir, mais quoi ? Les trois soldats sortirent alors de la taverne, laissant les spectateurs muets et les deux jeunes hommes seuls avec le barman.

C'est alors que Red prit la parole et se présenta avant de l'inciter à sortir de la taverne. C'était amusant, pour une fois que Mephisto n'était pas le premier à se présenter, il en était plutôt ravi. Souriant alors de retour, il prit sa main tendue et la serra avant de sortir de cette taverne rapidement et d'aller se diriger vers les petites ruelles de la ville, très proche de la sortie de la ville qui menait vers la montagne.

- Moi c'est Mephisto V. Britannia, et toi, tu as une dent contre la marine, je me trompe ? - Demanda-t-il à Red.

C'était relativement intéressant, il se nomme Red et peut transformer sa main en rouge, coïncidence ? Cela fit rire le jeune blond un instant juste en y pensant. Suite à cela, il s'aventura dans la ruelle et attendit doucement que Red lui parle, mais celui-ci semblait clairement hésiter pour quelque chose. Pendant tout le long du trajet, ne disant rien. Mephisto avait eut le temps de manger une glace en chemin, prendre un nouveau chapeau contre le soleil et même manger des takoyaki. Après un long moment, il tendit une boule de takoyaki devant la bouche de Red.

- Tu sais, si tu veux dire un truc, faut pas hésiter hein, pour ma part, par exemple, j'aimerais bien aller me faire d'autres soldats s'ils sont forts ! Depuis le Colonel Armstrong, j'ai pas combattu grand monde qui soit très puissant. Mais toi, si tu veux les combattre, c'est pas pour les plaisirs du combat, j'imagine ? - Demanda-t-il de nouveau.

Peu après cette parole là, il regarda autour de lui et sentit quelque chose de pas très normal. Une flèche parvint à lui et le traversa, laissant un petit cercle de feu à l'endroit percé. Ce petit cercle de feu se rapetissa alors avant de redevenir de la chaire, le laissant regarder vers la direction d'où elle venait.


C'était une jeune femme aux cheveux courts qui tirait sur eux ! Elle semblait être une des soldats de la marine et en avoir après les deux. Visant depuis un toit, elle prépara sa seconde flèche et l'envoya vers ... Red !




(c)Kazu de C.G
Revenir en haut Aller en bas
Red L. Snow
Rebelle
Rebelle
avatar
Age : 22
Messages : 93
Localisation : South Blue
MessageSujet: Re: Les débuts d'un révolutionnaire, rencontre inattendue [Partie 1 | PV Mephisto] Lun 18 Aoû - 18:08

Tandis qu'ils sortaient de la taverne, l'homme-qui-faisait-apparaitre-des-flammes-dans-son-dos se présenta. Il s'appelait Mephisto, un nom peu commun selon l'humble avis du révolutionnaire. Mais bon, après tout, lui il s'appelait bien Red, donc il n'était pas forcément très bien placé pour penser ainsi. Le blond continua en lui demandant s'il avait une dent contre la marine. A vrai dire, ce n'était pas très compliqué à deviner vu l'attitude qu'il avait eut face au soldat quelques instants plus tôt. Néanmoins, malgré le fait que cet homme paraissait être quelqu'un de confiance, il n'osait lui avouer qu'il faisait partit de la révolution. Après tout, nombreux étaient ceux qui haïssaient les révolutionnaires, les prenant pour des monstres animés par un égoïsme profond, ce qui était tout le contraire bien évidemment. Depuis la guerre, le gouvernement s'était appliqué à les comparer à des pirates, des ennemis de la liberté, des personnages dangereux et violents, ce qui était faux bien sûr. C'était pour toutes ces raisons que Red gardait le silence, il ne pouvait savoir comment réagirait cet homme.

Ainsi, ils parcoururent une petite distance dans la ville. Mephisto s'arrêtait à certains magasins afin de faire des emplettes. Il ne semblait nullement inquiet de quelconques représailles de la part de la marine. Mais il avait l'air d'avoir perçut son hésitation. Red gardait le silence, son esprit divaguait ça et là, s'arrêtant sur des visages, reluquant certaines femmes qui passaient. Puis, le blond lui parla, lui expliquant qu'il avait vu que quelque chose tourmentait le révolutionnaire, qu'une question lui brûlait les lèvres. Selon ses dires, il voulait en découdre avec d'autres soldats afin de tester ses capacités au combat. Quelle aubaine pour l'homme aux lunettes vertes ! Lui qui, justement, cherchait quelqu'un pour s'attaquer directement à eux. Néanmoins, la motivation de l'homme semblait toute autre que la sienne. Pour le fils de la révolution, c'était une question de justice, de liberté pour le peuple. Tandis que pour Mephisto ce n'était que pour le combat pur et simple, le défoulement et pour tester ses capacités.

" - Écoutes Mephisto, j'ai en effet quelque chose à te demander. Et vu que t'as l'air plutôt motivé, pourquoi pas. Donc, si ça te dis, on pourrait aller botter le cul de ce serg..." commença t-il.

Avant qu'il ait put terminé, le blond sembla changer d'attitude, puis une flèche traversa son corps pour finir sa course plantée dans le sol. A la place d'un trou béant dans son corps, ce furent des flammes qui remplacèrent le sang. Chose bien étrange et, cela attira l'attention du révolutionnaire, sans se soucier de la personne qui avait tiré la flèche. Néanmoins, Mephisto lui, se retourna et cela aida Red à détacher les yeux de cette scène peu commune. Se retournant à son tour, il eut à peine le temps d'esquiver la flèche qui volait vers lui, droit vers sa tête. Puis, comme s'il ignorait totalement l'archère, il se tourna vers le blond dont le corps s'était reconstitué dans de petites gerbes de flammes.

" - Hmm..dis moi si je me trompes. Mais toi aussi t'as mangé un fruit du démon, c'est ça ?" dit-il comme si cela était aussi commun que d'avoir une paire de lunettes. "Merci de la démonstration en tout cas, et pour ce que je voulais te dire, j'accepterais volontiers ton aide pour montrer aux soldats de cette île et à leur sergent de quel bois on se chauffe."

Un sourire étira ses lèvres en fixant le blond. Cet homme l'intéressait de plus en plus, les flammes qui avaient brûlées le soldat quelques temps plus tôt s'expliquait d'un coup beaucoup plus clairement. Encore un pouvoir du fruit du démon, celui des flammes apparemment, et le corps de cet homme semblait en être également composé. Quel pouvoir terrifiant. Reportant son attention vers la jeune femme, perchée sur son toit, elle semblait perturbée par le fait que son premier trait, pourtant bien ajusté, ait raté sa cible. Les yeux de Red s'agrandirent en voyant l'archère plus précisément. Son air impassible disparut dans l'instant et il bondit sur un tas de caisses puis sur la tonnelle d'une boutique pour arriver sur un toit. Deux nouvelles flèches fusèrent dans sa direction, qu'il esquiva en se baissant habilement. Un grand sourire était dessiné sur son visage, non pas sadique, mais bien plus étrange que ça. Tellement bizarre, que les paroles qui en sortirent brisèrent le mythe de l'homme impassible et droit qu'il était.

" - Mais elle est carrément sexy cette archère !! Eh toi ! Arrêtes de me tirer dessus et viens m'embrasser ! T'es bien trop belle pour avoir cet air énervé ! Allez, ma belle, va-t-en et ne nous obliges pas à devenir agressif." dit-il, les yeux pleins d'amour. 

La jeune femme ne semblait pas en croire ses yeux. Malgré les paroles de Red, elle continua à tirer des flèches dans sa direction, reculant petit à petit. Le révolutionnaire dû mettre ses sentiments de côté et s'approcha rapidement de cette adversaire. Mais, tout ne se passa pas exactement comme il l'avait prévu. En effet, l'archère affolée par cette réaction se mit à reculer de plus en plus, ne faisant pas attention au bord du toit. Un pas de plus en arrière et la jeune femme chuta, droit sur un étalage de fruits et légumes. Red s'approcha du bord à son tour pour observer si elle était toujours en vie et, c'était le cas, là étalée entre des tomates et des oranges, la femme était inconsciente, mais vivante. Cela le soulagea et, du haut du toit, il s'adressa à Mephisto.

" - Hey le blond ! Si ça te bottes toujours, on peut aller droit vers le camp de ces soldats si le cœur t'en dis ! S'il y a d'aussi jolies femmes là-bas, moi je suis chaud patate !" dit-il, son air impassible envolé, remplacé par un grand sourire, fou de joie.

Enfin, il sauta du toit, retournant près de Mephisto. Néanmoins, arriver jusque là-bas ne serait pas si facile, car de nombreux soldats étaient déjà en route, le bruit de leurs pas se faisaient déjà entendre, de toutes les directions autour d'eux. Plus de temps à perdre, ils seraient bientôt encerclés. Mais, Red faisait confiance dans les capacités de son nouveau compagnon de baston, malgré le fait qu'il ne le connaissait que depuis peu. Eux deux avaient mangé un fruit du démon et avaient donc des capacités surhumaines, ils montreraient à ces soldats la puissance des maudits de la mer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Les débuts d'un révolutionnaire, rencontre inattendue [Partie 1 | PV Mephisto] Lun 18 Aoû - 23:16


Chapter 7 : Burn, Baby, Burn !


Feat Red




Tout en continuant de marcher, Red avait répondu à Mephisto comme quoi il avait un service à lui demander. Mephisto se fit ensuite demander s'il était un utilisateur de fruit du démon également. C'était plutôt évident, alors Mephisto ne prit pas la peine de répondre par autre chose qu'un petit sourire. Immédiatement après, ce fut l'incitation à la défonce des marines ! C'était intéressant, mais il semblait craindre le fait de ne pas pouvoir y aller. Mais bon, ce n'est pas le cas du jeune blond, après tout, les mecs faibles, Mephisto pouvait ne même pas en tenir compte vu qu'il était un type logia. Par la suite, tout en marchant, les flèches traversèrent Mephisto, ce qui attira l'attention de Red vers ses propriétés logia puis ensuite vers la jeune femme qui est apparut soudainement.

Mephisto était assez détendu par l'attitude de Red, déjà que lui non plus n'avait pas spécialement envie de combattre la jeune femme, Red avait utilisé une technique de drague sur celle-ci, technique qui a porté ses fruits. C'était très impressionnant pour Mephisto, cette technique était une autre des possibilités afin d'éviter les combats, à utiliser seulement contre les femmes ! Mephisto la prit en note dans sa tête immédiatement après, cela allait surement lui être utile plus tard. Suite à cela, le jeune blond avança doucement vers l'autre côté du toit afin de constater que la jeune femme fut tombée dans des légumes en essayant de reculer. C'était relativement efficace comme technique, selon les résultats observés par Mephisto.

Un petit moment plus tard, après avoir laissé le temps à Red de descendre et avoir vu que la jeune femme tomba inconsciente mais respirait encore, le jeune blond avança vers la direction de la base de la marine de l'île tranquillement, accompagné de Red, qui proposait qu'ils aillent directement à leur rencontre. Cela tombait fort bien, Mephisto comptait s'y diriger dès le départ. Suite à quelques minutes de marche vers la base, Mephisto eut l'idée que peut-être son partenaire n'avait pas envie de marcher et se faire encercler, puisqu'il n'était peut-être pas un logia comme lui. C'était un dilemme relativement risqué, alors le jeune blond s'arrêta avant d'arriver devant la base.

- Tu sais, je ne pense même pas que les soldats de la marine pourront m'atteindre, après tout, je peux pas être touché sauf contre des armes faites en granit marin, matériel que je crois très improbable de retrouver sur cette île. - Lui dit-il.

Juste après avoir terminé de lui parler, ils se firent interrompre de nouveau, une flèche vola entre la tête de Red et celle de Mephisto, attirant alors de nouveau l'attention sur l'archère en question.


- Red L. Snow, l'enfant d'un révolutionnaire ... et Mephisto V. Britannia, une tête mise à prix de 10 millions ... Je suis désolée mais ... je dois vous tuer, afin de sauver Heather ! - Déclara à voix haute la jeune femme, juste avant de tirer deux flèches vers Red et deux flèches vers Mephisto.

Pour Mephisto, ce n'était pas la peine d'esquiver, mais elle avait révélée qu'il était un révolutionnaire ...

*Mais qu'est ce qu'un révolutionnaire ?* Se demanda Mephisto à ce moment-là, regardant désormais son partenaire.




(c)Kazu de C.G
Revenir en haut Aller en bas
Red L. Snow
Rebelle
Rebelle
avatar
Age : 22
Messages : 93
Localisation : South Blue
MessageSujet: Re: Les débuts d'un révolutionnaire, rencontre inattendue [Partie 1 | PV Mephisto] Mar 19 Aoû - 14:49

L'archère avait été mise hors d'état de nuire, enfin pour un moment. Les deux hors la loi se mirent alors à marcher vers la petite base Marine de l'île. S'approchant de plus en plus, ils purent apercevoir le drapeau si reconnaissable des soldats de la Marine au loin. Derrière eux, la ville semblait s'agiter, les soldats devaient remuer ciel et terre pour leur mettre la main dessus. Mais, pourquoi autant d'effectif alors qu'ils avaient simplement agressé deux soldats dans une taverne ? Ce n'était pas non plus la mer à boire, chose qui était impossible pour les deux allergiques à l'océan. Red commençait à se poser des questions sur ce Mephisto qui l'accompagnait, plus il passait de temps avec lui et plus il découvrait des bizarreries. Tout d'abord son comportement qui, comme lui, était un peu "je m'en foutiste, je vis ma vie". A ne pas s'inquiéter des répercutions de ses actes et à être prêt à foncer dans le tas. Dans tout les cas, ce type était sympa et lui rendrait service par dessus le marché en l'aidant. Alors que le révolutionnaire voulait parler au blond, celui-ci prit les devants en expliquant que les soldats ne pourraient rien contre lui car il était de type logia. Logia ? Ce mot disait quelque chose à Red, il en avait déjà entendu parlé. Son père, autrefois, lui avait fait une sorte de cour sur les pouvoirs des fruits du démon. Selon lui, il en existait trois types : Les paramécias, qui rendaient surhumains grâce à des capacités spéciales le plus souvent physiques; les zoans, qui transformaient son possesseur en homme-animal; et enfin, les logia, les plus puissants et les plus rares, qui rendaient l'utilisateur intangible selon l'élément du fruit. Ainsi, cet homme était un véritable feu-follet. C'était impressionnant de rencontrer une telle personne dans ces mers.

" - Ah ouais, donc t'es un homme-feu.." commença t-il impressionné.

Encore une fois, il se fit interrompre. A nouveau, des flèches étaient tirées par la jeune archère. Encore celle-là. Lui qui la croyait inconsciente pour un bon moment après sa chute du toit, il avait eut tort, ou bien elle avait fait mine de l'être afin de les poursuivre. Mais qu'est-ce qu'elle avait contre eux ? C'était de l'acharnement à ce niveau là. Puis, elle s'exprima à voix haute, révélant l'identité des deux hommes. Mais...comment savait-elle tout ça ? D'où provenaient ses informations ? Et puis, les tuer pour sauver un certain Heather, c'était qui encore celui-là ? Tant de questions qui vrillaient la tête du révolutionnaire. C'en était trop pour lui, il bouillonnait intérieurement. Son identité de membre de la révolution aurait dû rester secrète, quand est-ce qu'il avait fait une erreur ? Arrrh, ça l'énervait quand il ne trouvait pas de réponses. Évitant les deux flèches lancées sur lui, il se mit à déclamer, légèrement irrité.

" - Mais bordel de merde ! T'es qui à la fin ? Et puis comment tu sais qui je suis ? Qui t'as mis au courant ma jolie ? Franchement, c'est censé être une information secrète ça ! Moi qui croyais avoir été discret, je crois bien que c'est raté." se mit-il à dire en se tenant la tête, le regard empli de rage.

Apparemment les soldats de la Marine disposaient d'un bien plus grand réseau d'information qu'il ne l'avait pensé. Lui qui n'était pas encore recherché, ça n'allait pas tarder à présent. La révolution était censé être une organisation dont les membres étaient secrets et discrets. Puis, le sortant de sa rêverie, il se mit à repenser aux paroles de la femme aux cheveux bleus. Mephisto ici présent avait sa tête mise à prix à dix millions de berrys ? Ouah ! C'était une sacré somme ça ! Qu'est-ce qu'il avait bien put faire pour avoir un tel prix au dessus de sa tête ?

" - Hey mais toi Mephi ! Tu m'avais pas dis que ta tête était mise à prix ! T'as dû faire des trucs impressionnants pour être recherché de la sorte. T'es quoi en fait ? Un pirate ou un truc dans le genre ? Un bandit peut-être ?" demanda-t-il à toute vitesse au blond. 

Deux nouvelles flèches furent tirées dans sa direction, Red les évita d'un pas de côté, économisant au maximum son énergie pour le combat qui l'attendait plus loin. Il écumait. Tout ceci avait assez duré, peu importe que cette personne soit une femme, elle l'aurait cherché. Mais, elle devait les tuer pour sauver un type ? Qui ça pouvait bien être ? Et en quoi les tuer le sauverait ? Le déclic se fit dans l'esprit du révolutionnaire qui se mit à avancer vers la jeune femme. Son air amoureux avait disparut, remplacé par cet air impassible et déterminé qui lui collait à la peau. Serrant les poings, il évitait les flèches lancées vers lui en bondissant de côté, avançant rapidement. Plus que quelques mètres le séparait de l'archère aux cheveux bleus, un coup de pied dévia un énième projectile et il fut sur elle, enfin façon de parler. Frappant l'arc d'un revers de la main, celui-ci tomba au sol, laissant son adversaire désarmée face à lui. Puis, il leva le poing. La jeune femme ferma les yeux, mais le choc n'eut pas lieu. Au lieu de cela, Red la prit par les épaules, la fixant droit dans les yeux lorsque celle-ci les ouvrit. Son regard était dur, intense, bestial. Ce regard qui fouille en vous, comme s'il lisait dans vos pensées, cherchait des informations droit dans votre âme.

" - Racontes nous tout ! Ca se voit que tu fais ça contre ton gré. Qui t'a demandé de nous tuer ? Et qui est cet homme que tu dois sauver ?" dit-il, d'une voix douce et compréhensive. "Nous ne sommes pas les monstres que l'on pourrait croire, nous ne te ferons aucun mal."

Les yeux de la jeune s'embuèrent de larmes et elle tomba à genoux, en pleurs. Son regard fixa les deux hommes et elle commença à s'expliquer.

" - Je suis...je suis désolée. Ce n'est pas ma faute, ne m'en voulez pas." commença-t-elle, des larmes coulant de ses beaux yeux violets. "On m'a forcé la main. Heather a été fait prisonnier et...et il m'a promit de le libérer en échange de votre capture. C'est...c'est le sergent Baldin qui est à l'origine de tout ça, l'homme qui contrôle cette île. Tout est de sa faute."

Une fois sa tirade terminée, elle se mit à sangloter, la tête dans les mains. Il y avait de nombreuses choses que Red détestait, l'une d'entre elles était l'injustice et la tyrannie des plus forts sur les plus faibles. Mais, presque autant que cela, il détestait voir une femme pleurer. Se retournant vers la base de la marine, une centaine de mètres plus loin, son regard se durcit, ses poings se serrèrent ainsi que ses dents. Son regard se tourna vers Mephisto.

" - T'es prêt mec ? On a un sergent à exploser et un honnête homme à libérer ! T'es chaud..mon pote ?" dit-il, déterminé à faire sauter les dents de tout ceux qui se mettraient en travers de leur route.

Dans la base, les soldats étaient déjà prêts au combat, armés et mis au courant de leurs cibles, ils ne pensaient pas que deux hommes pourraient leur tenir tête. Le combat allait enfin débuter, pour la liberté et pour la justice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Les débuts d'un révolutionnaire, rencontre inattendue [Partie 1 | PV Mephisto] Ven 22 Aoû - 14:30


Chapter 7 : Burn, Baby, Burn !


Feat Red




La scène était spéciale à constater. À peine venaient-ils de se débarrasser de la jeune fille qu'elle revenait déjà. Mephisto se demandait de quoi cette jeune femme racontait, mais elle semblait clairement fatiguée et avait racontée sa vie. C'était une personne vraiment faible, au point de raconter tout ça à ses proies, c'était surprenant pour Mephisto. Le jeune blond s'approcha tout comme Red et le laissa agir en premier quant à la jeune femme. C'était bizarre, selon Mephisto, il semblait presque prêt de la violer, la pauvre. Celui-ci semblait néanmoins plutôt concerné par l'histoire de celle-ci, pas que le jeune blond aurait réagit différemment, mais il commençait à plutôt apprécier la compagnie d'un tel personnage que voilà. Après avoir réfléchit, Mephisto vit la jeune femme s'évanouir doucement. La journée commençait à tomber, le soleil se faisait de plus en plus rare, regardant autour de l'endroit, Mephisto devint tout d'un coup méfiant. Quelque chose clochait, de son éducation auprès de la princesse, il su que quelque chose clochait ... un morceau de l'histoire ne collait pas. Red, quant à lui, était fou de rage et lui proposait d'aller buter les marines sur le champ. C'est une idée qui plaisait à Mephisto, mais il préférait faire tout d'une étape à la fois, ce qui le poussa à réfléchir.

- Attend, allons d'abord raccompagner cette jeune femme dans un lieu sécuritaire. - Proposa-t-il.

Tout en ramenant la jeune femme, le pirate réfléchissait à qui était Baldin. Cet homme, Baldin, était un sergent, donc beaucoup moins fort que le Colonel Armstrong qu'il avait affronté. Mais le fait est que si cette personne dirige la base marine de cette ville, il est fort probable qu'il ait plus d'un tour dans son sac. Après l'avoir ramenée dans un petit motel, Mephisto regarda en direction de Red, puis lui jeta un regard. Celui-ci ne semblait pas spécialement différent de tout à l'heure, il semblait seulement avoir hâte à ce qu'ils aillent dans la base marine. Néanmoins, quel imbécile enverrait une jeune femme affronter Mephisto alors que sur les mers de South Blue, la plus part des marines savent qu'il fait du feu. C'était louche. Après avoir réfléchit une dizaine de minutes, Mephisto décida d'agir par instinct et se leva puis sortit de la chambre en faisant un signe de la main en disant à Red de le suivre. Ils se dirigeaient clairement vers la base marine ... mais par un autre chemin ! C'était bien différent du chemin précédent. En des moments de confusion, Mephisto avait pris l'habitude d'adopter l'attitude du mec hasardeux, se fiant aux idées de son inconscient plutôt que de sur sa réflexion. Sa première idée lui disait qu'attaquer de front serait une bonne idée afin de faire diversion et laisser Red en dehors de la ligne de mire des soldats, mais ses réflexions lui disaient que la base marine allait leur tendre un piège. À ce moment-là, il avait complètement oublié à propos du détail comme quoi Red serait un révolutionnaire, tout ce qui le préoccupait, c'était le combat qui allait s'en suivre. Ils devaient entrer, de gré ou de force, dans la base marine, afin de récupérer ce cher Heather.

C'est alors que Mephisto eut une autre idée, en fusionnant ses deux réflexions, autant sa première idée que sa réflexion de peur. Tout en marchant et en s'approchant de la base marine, Mephisto regarda de nouveau Red et ouvrit une autre discussion qui allait déterminer l'issue.

- J'ai une idée ... attendons la nuit, déplaces toi vers l'arrière de la base, avec mon pouvoir, je ferais diversion vers l'entrée principale, lorsqu'ils déclencheront l'alarme, tous les soldats se dirigeront vers l'entrée principale pour m'affronter, à ce moment-là, ce sera ta chance, d'aller récupérer Heather, pendant ce temps-là, je me chargerais de les affronter et on se rejoint tous les deux dans le bureau de Baldin. - Lui dit-il.

C'était inattendu, mais il sentait que cet idée épargnerait surtout son ami des pièges potentiels de ce sergent Baldin. Malgré la faiblesse de cet homme, il semble extrêmement malin et donc, forcément dangereux pour Mephisto. Le combat à venir allait promettre d'être rude pour les deux camps. Dans l'ombre du motel, les yeux de la jeune fille s'allumèrent et elle se leva, bougeant lentement, elle récupéra son arc à flèche et ses flèches puis sortit du motel, laissant derrière elle des cadavres tranchés par ses flèches. Pendant ce temps ... un sourire dans l'ombre attendait patiemment les deux jeunes hommes dans la base marine.

La suite, à suivre dans : Chapter 8 : In the wolf's belly !

RP terminé.






(c)Kazu de C.G
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Les débuts d'un révolutionnaire, rencontre inattendue [Partie 1 | PV Mephisto]

Revenir en haut Aller en bas

Les débuts d'un révolutionnaire, rencontre inattendue [Partie 1 | PV Mephisto]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: South blue :: Autres Iles de South Blue-