AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Attaque du troisième âge [Mission - PNJ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Raito Hanagawa
Moussaillon
Moussaillon
avatar
Messages : 226
Localisation : Spirituelle
MessageSujet: Attaque du troisième âge [Mission - PNJ] Mer 13 Aoû - 18:01

L'île Goonies


Cela faisait maintenant plus de vingt-quatre heures que je n'étais plus avec Shin, j'avais pris la décision qu'on se sépare pour une durée encore indéterminé, le but étant de voir ce dont l'équipage était capable de faire au cas il ne serait pas forcément complet, puis la famille c'était agrandi entre temps avec nos deux nouvelles recrues, Josh & Nate Edward. J'avais vraiment hâte de voir si mon compagnon à la tête verte avait évolué, pareil pour mon nouveau nakama Nate. Le ciel s'obscurcissait, j'étais dans une barque à voile que j'avais pris soin de dérober sur Logue Town, Josh venait de me préparer un bon plat à la viande que j'avais déguster sans modération, nous étions donc tous les deux en train de dormir, une bulle de morve se remplissait d'air à chacun de mes renflements, mais soudain elle éclatait, me réveillant avec surprise.

Je regardais tout autour de moi, j'étais encore en pleine mer, il était quand même assez tard. Je pouvais observer une petite île à l'horizon, je me réjouissais à l'idée de mettre le pied sur la terre ferme, après ces quelques heures sur l'eau. Nous arrivions donc sur le port de l'île, on aurait dit qu'elle était déserte, les lampadaires éclairaient le village, j'avais réveillé Josh pour marcher un peu avec lui, j'avais vraiment un mauvais pressentiment, ce calme, cette pesenteur ... Après quelques minutes, nous étions arrivés devant une grande maison clôturé, j'avais pour but de demander si nous pouvions voir le maire pour lui demander s'il y avait une bonne auberge pour la nuit, nous ne trouvions rien pour coucher, la barque était quand même très dure. Je levais mon index pour sonner, quand soudain j'avais reçu un choc violent sur la tête, je m'étais tout de suite évanoui sur le sol.

Je me réveillais dans un endroit lugubre, avec une odeur pas possible, j'avais pitié pour mes zones nasales tellement que ça puait. Un petit rat venais d'arriver, il me regardait avec ses petits yeux rouges, j'avais sorti une petite grappe de raisin de ma poche pour lui donner, j'aimais beaucoup les animaux de toutes les sortes. Le rat mangea toute la grappe, puis monta sur mon épaule, au moment où il y avait eu un contacte entre nous deux, j'entendais quelque chose de bizarre derrière le mur contre lequel j'étais, c'était une voix de vieux.

- Cela fait maintenant cinq ans que personne n'avais mis le pied sur l'île des Goodies, ici personne n'aime les étrangers et encore moins les jeunes, ils sont dotés d'un tel manque de respect, c'est stupéfiant. Sinok, qu'est-ce qu'on fais de lui, on le jette à la mer, on le tue où on le fais travailler pour le village pour toute sa vie en tant qu'esclave ?

- J'ai toujours détesté les gens de la tranche d'âge de ce gamin, vous pouvez le tuez j'en ai rien à foutre, n'oubliez pas de le mettre hors de Goodies une fois que ça sera fait, je veux pas de cadavre sur l'île, ils dégagent une odeur répugnante, c'est la mer qui doit abrité de genres de choses. Tu peux disposer Keishoku.

Je ne pouvais pas laisser ces gens me tuer d'une telle manière, j'étais dans une colère noire suite à ces paroles. La porte de la cave dans laquelle j'étais, commençait peu à peu à s'ouvrir, un vieux chauve pointa une arme à feu sur moi, le sénile allait utiliser l'arme sur moi, mais le rat m'avait sauvé en lui rongeant les pieds, j'en profitais pour lui asséner un coup de poing dans le ventre, il était au sol, j'avais donc pris son arme pour la ranger dans ma poche, je sortais de la cave, un long couloir était suivi d'un escalier que j'avais monté. J'étais arrivé dans une salle avec trois vieilles personnes accompagné d'un jeune, je croyais pourtant qu'ils détestaient les jeunes, mais bon. J'avais sorti le flingue que j'avais trouvé pour menacer les hommes devant moi.

- Je n'étais pas tout seul, dites moi où est mon ami, sinon ... Je ne réponds plus de rien.

Le seul jeune venait de se lever les mains en l'air, avec les yeux fermés et un sourire, il prenait la parole avec un air vaniteux, ainsi qu'un sourire narquois qui me gonflait au plus haut point.

- Il est dans une cave qui était juste à côté de la tienne, c'est dommage tu n'ai pas trouvé avant, vu qu'un de mes pions viens de fermer la porte. Tu es fais comme un rat gamin, tu vas mourir..

Ils étaient tous armés, l'un d'entre eux avaient tirés sur mon épaule, je n'avais pas pu esquiver c'était trop rapide, je tenais mon épaule saignant en cherchant les meilleurs issues, je n'avais plus le choix ! Je sautais avec vitesse par la grande fenêtre en la brisant au passage, j'avais pleins de blessures superficielles, c'était assez douloureux, mais il fallait que je tienne, je m'enfuyais de la maison en courant vers le village, je ne pouvais pas partir de cette île sans Josh, ça n'était pas possible j'avais des principes. J'avais toqué à la première maison que j'avais vu aux alentours, m'éffondrant de douleur devant la porte, je pouvais voir une vieille femme me porter, puis plus rien, l'évanouissement...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Macaque_japonais
Disciple du Jeu
Star Mondiale
Star Mondiale
avatar
Messages : 53
MessageSujet: Re: Attaque du troisième âge [Mission - PNJ] Mer 13 Aoû - 19:06


Tu te réveilles dans un bon lit moelleux. A côté de toi sur une table de chevet une soupe chaude et un grand verre de lait. De petits cliquetis te font tourner la tête. Près de la fenêtre une vielle dame sur un fauteuil à bascule est en train de tricoter. Elle te sourit derrière ses grosses lunettes pleines de poussière.

- Bonjour mon petit. Tu as bien dormi ? Je t'ai fais une bonne soupe de topinambour, tu vas voir cela va te remettre sur pied. Tu sais, on parle que de toi dans le village, l'enfant qui s'est échappé. Mais rassure toi je dirais rien. Tu sais, c'est ma faute toute cette situation. Sinok c'est mon petit bébé à moi. C'est un gentil garçon mais tout le monde l'a martyrisé. Je l'ai bercé trop près du mur quand il était petit, c'est pour ça qu'il est comme ça maintenant. Mais c'est pas un méchant garçon. Je suis certaine qu'il peut changer.

La petite dame se leva et chercha une petite boite dans une armoire avant de s'assoir à nouveau dans son siège de bois.

- Mon petit, c'est un trésor familial dans cette boite, c'est un fruit magique à l'intérieur. Le père de mon père l'a trouvé et depuis il n'a jamais pourri, il est toujours aussi frais qu'au premier jour. On dit que celui qui le mange devient très fort mais qu'il est maudit par la suite. Je sais pas si c'est vrai mais si tu aide mon petit fiston à retrouver le droit chemin je veux bien te donner le fruit.

Que faire face à une vieille dame si suppliante ? L'aider ? Lui voler son fruit ? Attention, tout acte a une conséquence inattendue !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raito Hanagawa
Moussaillon
Moussaillon
avatar
Messages : 226
Localisation : Spirituelle
MessageSujet: Re: Attaque du troisième âge [Mission - PNJ] Ven 15 Aoû - 14:14

Révélation


Après m'être évanoui suites aux coups et blessures que j'avais reçus, j'ouvrais doucement mes paupières, je pouvais observer mon grand lit, j'étais couvert d'une couverture blanche et ornée de signes dorés. Je regardais mon épaule qui était recouverte de pansement, toutes mes autres blessures étaient guéris et je n'avais presque plus mal, j'étais stupéfait par ce traitement de faveur, la personne qui m'avait permis de me soigner n'était autre qu'ne grand-mère que je regardais, elle tricotait un pull en laine en se basculant sur sa chaise faite à cet effet. Je regardais donc un peu autour de moi, il y avait une soupe qui ne m'inspirait pas vraiment confiance, ainsi qu'un grand verre de lait sur une table de chevet faite de bois, nous étions dans une grande chambre, tous les effectifs étaient vieux et beaux, une petite odeur m'amplifiait de dégout, c'était sans doute cette satané soupe de couleur verdâtre.

- Bonjour mon petit. Tu as bien dormi ? Je t'ai fais une bonne soupe de topinambour, tu vas voir cela va te remettre sur pied. Tu sais, on parle que de toi dans le village, l'enfant qui s'est échappé. Mais rassure toi je dirais rien. Tu sais, c'est ma faute toute cette situation. Sinok c'est mon petit bébé à moi. C'est un gentil garçon mais tout le monde l'a martyrisé. Je l'ai bercé trop près du mur quand il était petit, c'est pour ça qu'il est comme ça maintenant. Mais c'est pas un méchant garçon. Je suis certaine qu'il peut changer.

La vieille était donc la mère de Sinok, ce mec avec des dreadloks et une tête de mongole. Je ne pouvais pas croire que ce gars était son fils, si il ne me l'aurais pas dit je ne l'aurais jamais deviné. J'étais très énerver contre ce mec et j'étais vraiment septique sur le fait qu'il pouvait être bon, mais après tout, tout le monde peut avoir un bon fond, ça restait à voir ! La vieille dame se leva de sa chaise de bois et alla chercher un petit coffre qui se trouvait de une armoire, après avoir fait cela, elle s'asseyait de nouveau de nouveau sur son siège en ébène, avant de reprendre la parole avec le sourire.

- Mon petit, c'est un trésor familial dans cette boite, c'est un fruit magique à l'intérieur. Le père de mon père l'a trouvé et depuis il n'a jamais pourri, il est toujours aussi frais qu'au premier jour. On dit que celui qui le mange devient très fort mais qu'il est maudit par la suite. Je sais pas si c'est vrai mais si tu aides mon petit fiston à retrouver le droit chemin je veux bien te donner le fruit.

J'avais déjà entendu parler de ces fruits du démon, je ne savais pas qu'on pouvait en trouver sur les mers bleues, je n'étais vraiment pas intéressé par ces trucs à cause de leurs contraintes, la malédiction de la mer, en effet, ces fruits donneraient un grand pouvoir à son possesseur, mais lui privant de nager et puis à l'oeil, on ne pouvait pas savoir quelle pouvoir on pouvait dégoter, je ne voulais pas tomber sur le fruit du prout ou le fruit de la mocheté un truc du genre, c'était donc avec scepticisme que je répondais à la mère du maire.

- Je ne veux pas de ce fruit du démon, mais je le prendrais quand même pour ma route je pourrais sans doute en tirer un bon prix. Vous m'avez sauvé la vie, je vais vous aidé à récupérer Sinok. Je dois retourner à sa baraque pour prendre un ami qu'il a capturé avec ses hommes, si cela ne vous dérange pas, je vais devoir quand même lui foutre une correction, pour ensuite le raisonner, je vais y aller, souhaité moi bonne chance grand-mère.

Je me levais donc de mon lit, par pur respect pour cette vieille femme j'avalais sa soupe, à la première gorgé je sentais un goût des plus infecte, mais je sentais une énergie maternelle se manifester en moi, comme ci une seconde force m'envahissait, ou alors qu'un barrage de castor avait été rompu pour laisser le passage de l'eau. J'avais surement une haleine effroyable, mais une énergie dévastatrice, j'ouvrais la porte par la poigne pour ensuite la refermer derrière mon passage, il faisait jour, je m'empressais donc d'arriver dans la maison de Sinok. Après quelques minutes de course, j'arrivais en défonçant la porte en bois de la résidence, un vieux avait été alerté, il me fonça dessus avec un saut, mais je lui laissais pas le temps de me toucher, mon poing, je lui avais collé sur la joue le propulsant sur une paroi en la fissurant.

Suite à cela, un autre sénile arrivais, il avait un sourire amusé, chauve avec un kimono noir & un bâton en bois sans doute pour le combat, celui-ci exhiba ces paroles avec sagesse.


- Je suis Kyokei, garde du corps officiel de notre maire Sinok, tu seras puni pour être entré d'une manière aussi primitive, tu vas goûter à l'art qu'on m'a perfectionné durant soixante-cinq ans, le Taï Jutsu, prépare toi, enfant.

Mon poing serré, mes sourcils froncés, j'étais prêt à me battre contre ce type !



Dernière édition par Raito Hanagawa le Ven 22 Aoû - 10:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Macaque_japonais
Raito Hanagawa
Moussaillon
Moussaillon
avatar
Messages : 226
Localisation : Spirituelle
MessageSujet: Re: Attaque du troisième âge [Mission - PNJ] Ven 22 Aoû - 2:29

Raito vs Kyokei


Après mon réveil chez la mère de Sinok, j'étais assez fatigué. J'avais eu l'occasion de discuter un petit peu avec la vieille femme, elle m'avait appris que son fils avait été vanné dans son enfance, cela ne m'étonnait pas du tout. Il fallait dire que ce Sinok se tapait une gueule des plus bizarres, mais je comprenais désormais pourquoi il avait autant de haine ! La mère du maire du village m'avais proposé un fruit du démon que j'avais accepté, mais mon but n'était pas de le manger, mais d'en tirer un prix des plus raisonnables. J'étais donc sortit de la maison en fermant la porte derrière moi. Je m'étais dirigé en vitesse dans la résidence de luxe pour enfoncer la porte en bois de la maison sans aucune pitié. Quelques vieux venaient m'attaquer de gauche à droite, mais mon courroux les empêchaient de pouvoir me toucher ne serait-ce qu'un poil, mon poing était déjà contre leurs vieilles mâchoires. Tout ce passait très bien, jusqu'à ce qu'un vieux avec une aura destructrice venait d'arriver, il était chauve, constamment avec un sourire & vêtu d'un kimono noir. Son arme, c'était un bâton en bois, voyant cela je n'avais pu m'empêcher de sortir mon propre bâton en fer, le combat pouvait débuter !


Avant de m'attaquer, Kyokei avait tapé le bout de son bâton contre le sol, cela avait eu pour effet de créer une onde de choc sur le sol qui m'avait fait tomber par terre, c'était sûrement de ça dont il parlait en arrivant, s'il aurait été plus jeune, je n'aurais eu aucune chance ! Je me relevais d'un bond artistique avant de courir vers lui pour lui asséner un coup de bâton sur le ventre, puis un sur le front, il avait esquivé les deux coups pour contre attaquer avec un coup de paume puissant qui m'avait éjecté à quelques mètres du sol, ce chauve me tapait sur les nerfs, sa puissance était similaire à celle d'un jeune ! Je ne pouvais pas abandonner ce combat, j'avais un nakama à aller sauver, ça n'était pas un vieux qui allait m'empêcher de sauver un ami. Je ramassais mon bâton de fer avant de me redresser, je ne pouvais pas laisser ce Kyokei ruiner mes espoirs, mais je ne pouvais pas le laisser détruire avant tout : les Sparkle's Pirates ! Je courais une fois de plus vers ma cible, j'avais réussi à lui porter un coup de paume dans le torse avant d'enchaîner avec un coup coude sur le visage, pour terminer mon enchaînement je lui portais un coup de bâton de façon latéral sur sa joue gauche.

Après s'être fait percuter contre un mur de la maison, l'homme âgé se relevais rapidement, toujours avec ce sourire ridicule ! Il attrapé son bâton pour courir et me porter un coup avec, que j'avais contré avec mon propre bâton, mais soudain une force m'avais projeté au sol. Je ne comprenais pas, mon bâton était pourtant en fer & le sien en bois, comment avais il fait pour effectuer une telle technique ? Malgré mes intrigues, j'utilisais mes mains pour me redresser, il était temps d'en terminé au plus vite ! Mais alors que j'allais me diriger vers le grand-père, sonc bâton avait été lancé vers moi & m'avais transpercé l'épaule d'elle une lame de qualité. Le sang avait giclé sur le sol de la résidence, je retirais avec précaution le bâton avant de le jeter vers son utilisateur. Mon épaule était vraiment en piteuse état. Le vieux s'avançait en marchant tranquillement vers moi, il n'avais plus son bâton de combat, comptait-il m'attaquer avec son corps ? Je n'arrivais plus à mouvoir mon corps, mon épaule saignait et si je faisais rien je risquais de faire une hémoragie. Le vieux me donna une gifle sur la joue puis s'exprima.


- Toutes ces techniques je les effectuent grâce au Tai Jutsu, après 60 ans de perfectionnement, toute chose dans ma main deviens une arme redoutable. Je vais t'envoyer ce que j'ai de plus puissant, le Jyuuken. Cet art me permet de frapper en causant des dégats internes, mais j'accompagnerais ça de Gouken. Cet art va me permettre de te frapper en causant des dégats externes uniquement, tes chances de survie sont plus faible que c'que j'ai dans mon slip !

Après ces paroles, le vieux commençait à me porter de multiple coups partout sur mon corps, j'avais l'impression qu'il me frôlait à chaque fois, j'étais clairement paralysé ! Il portait ses coups uniquement avec ses doigts, par la suite il cria "Gouken", cette fois-ci il me frappais uniquement avec se poings partout sur mon corps, il m'ouvrait la peau avec facilité et touchait quelques os de mon corps sans difficulté, la douleur était immense. Après cela, je venais de tomber au sol, tout mon corps me faisais souffrir, mes blessures graves comme superficielles me donnait envie de crever, c'était la fin pour moi... Le Kyokei avait joint ses deux paumes pour se baisser, il m'avais salué, c'était donc la fin de ce combat pour lui. Non ! J'avais un nakama à récupérer, je ne pouvais pas permettre à ce vieux d'en terminer avec moi d'une telle façon, je venais d'oublier toutes mes douleurs pour me relever, avec un regard furieux, j'étais dans un état second, rien que pour sauver Josh, j'oubliais mes blessures. Le vieux s'était retourner, c'était la première fois que je voyais son sourire disparaître !


- En étant pirate, je sais que je mets ma vie en péril. Je ne vais peut-être pas survivre, mais je dois m'assurer de restituer l'honneur de mon équipage, grand-père, je ne peut pas te laisser l'emporter comme ça.. Je suis Raito Hanagawa, capitaine des Sparkle's Pirates ! Je serais le nouvel héritier de la piraterie !!!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Macaque_japonais
Raito Hanagawa
Moussaillon
Moussaillon
avatar
Messages : 226
Localisation : Spirituelle
MessageSujet: Re: Attaque du troisième âge [Mission - PNJ] Ven 22 Aoû - 15:52

La volonté !



Après m'être relevé malgré les blessures que j'avais reçu, je me dirigeais pas par pas avec un regard de feu vers le vieux avant de lui porter un coup de poing dans le ventre, j'enchaînais avec un coup de poing en plein milieu de la figure pour le lasser s'écraser sur une paroi de la maison. Ma fureur était aussi grande que ma haine & mon agressivité, pour moi ce vieux n'avais plus aucune chance car cette dernière énergie je la puisais uniquement grâce à ceux qui croyaient en moi. Par la suite Kyokei avait tenté de me donner un coup de pied, mais je l'avais contré avec mon avant-bras, je profitais de son angle mort  pour m'emparer de sa jambe pour enfin me servir de la force centrifuge, j'avais éloigné le sénile à quelques mètres. Je n'étais pas dans mon état normal, ça c'était sûr ! Je m'étonnais moi même, dans cet état ma cruauté était inégalable. Le chauve était au sol, il tentait de se relever, mais c'était trop tard ! Je venais de lui administrer un coup de genou dans le ventre. Avant de faire ceci, j'avais pris de la hauteur pour rajouter de la douleur, quelques débris s'envolaient autour de lui, j'avais créer un petit cratère du au choc.


Le vieux étais désormais hors combat, je venais de tomber sur le dos de fatigue, il était certain que je ne pouvais plus combattre, mais yeux commençaient à se fermer doucement. Pendant ce temps, un homme venait d'arriver tout près de moi, il avait dans sa main un revolver à barillet, cet homme, c'était Sinok. Alors qu'il allait appuyer sur la gâchette pour mettre fin à ma vie qui venais à peine de débuter, un jeune homme s'était interposé. Ce jeune homme, c'était Josh Edward, il avait réussi à s'échapper en utilisant la technique de "l'envie pressante". Josh commençait à s'approcher doucement du maire du village, il avais les yeux fermés comme d'habitude, avec un sourire narquois. Ensuite, il avais sortit une fourchette de sa veste bleu avant de la lancé sur l'arme de Sinok qui fut automatiquement désarmé.


- Tu croyais vraiment que j'allais te laisser faire ? Je sais que tu avais remarquer ma présence, tu as donc fais exprès de ne pas le tuer. J'ai cru comprendre qu'on te maltraitait à cause de ton physique, il faut que tu saches que ce n'est pas ça qui compte chez un homme. En effet, dans le temps j'avais un cousin, il n'était pas spécialement beau, mais son coeur était le plus pure de tout notre manoir. C'était lui qui attirais les filles car il était gentil avec tout le monde, j'étais même jaloux de lui... Donc même si t'es pas une beauté, soit au minimum beau du coeur, les gens finirons par t'accepter. Bon maintenant si ça ne te dérange pas je vais prendre mon capitaine & nous allons quitté ton île, si tu n'es pas d'accord je serais dans l'obligation de te tuer.



- C'est vrai tu as raison. GOUARR AR AR ARRR [*Pleure*] Je n'ai jamais été accepté par qui que ce soit, mais tu m'as redonné envie de vivre petit, je vais retourner chez ma mère & maintenant je lui rendrais visite tous les jours. J'ai regardé les blessures de ton ami, normalement Kyokei tue toujours ses cibles, mais il semblerait qu'il est fait exprès de ne pas toucher ses points vitaux. J'ai également regardé mon bon vieux serviteur & il a été laissé en vie également, ton capitaine a un grand coeur. Je vais m'occuper de lui tout de suite avec ma mère, allons-y tout de suite si tu veux bien !

[Deux jours après cet événement...]




- Merci d'avoir soigné mes blessures & de m'avoir nourri Sinok & Marie. Mais il est temps que je reparte à l'aventure, je vais donc prendre le fruit du démon et m'en aller. Pourquoi vous faites ces têtes bizzares, non ne m'dites pas que.. VOUS M'AVEZ QUAND MÊME PAS FAIT BOUFFER CE FRUIT DU DEMON !!!!!?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Macaque_japonais
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Attaque du troisième âge [Mission - PNJ]

Revenir en haut Aller en bas

Attaque du troisième âge [Mission - PNJ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: East blue :: Autres îles de East Blue-