AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Beachy Me [Quête White Eagle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Age : 28
Messages : 80
MessageSujet: Beachy Me [Quête White Eagle] Jeu 14 Aoû - 20:02

Spoiler:
 






Sluuuuuuuuuuuuuurp. Érica termina les dernières gouttes dans son verre à l'aide de sa longue paille. Un large chapeau sur la tête la protégeait du soleil tandis que son protégé criait à quelques mètres de là. Pour lui, il ne s'agissait que de parler, sonner comme ses rêves devenus réalité de sable. Pour le reste du monde, c'était des hurlements qui avaient fait fuir tout le reste des vacanciers. De fait, les marines étaient en permission. La plupart étaient allés vaquer à des affaires personnelles, l'Autre en particulier qui avec ses petits coussinets devaient probablement aller jouer avec une pelote de laine ou chasser des souris vertes. Tant qu'il ne la trempait pas dans l'île ça devait aller.

Écoutant les petites voix dans sa tête, la jeune femme les rejeta avec force, manquant d'envoyer valser son verre vide de toute liqueur. Non. Elle se foutait que Kamui meure dans d'atroces souffrances. Mieux, s'il pouvait mourir tout court ça l'arrangerait. Un démoniste de moins ! Ce qu'elle aurait bien voulu provoquer elle-même, si ce n'était la lutte contre les pouvoirs sacrilèges. Une voix déclara fermement son accord avec les pensées de la marine. Comment l'autre pouvait-il ne serait-ce que se tenir un verre? Ou se gratter. Une seconde voie proposa de le surveiller un soir pour voir. Une légère plume sur le nez et sûrement qu'il tenterait de se gratter.

-ET BIM ! Un trou dans le navire !

La Carmélia eut beau crier le poing rageur, personne ne l'entendit. Richou leva bien le nez, légèrement curieux mais ce fut plus pour le mouvement au coin de son œil que pour l'écoute des mots de son supérieur. De fait, il ne tarda pas à lancer de nouveau son drôle de harpon sur la sculpture de sable représentant une sorte d'ours en armure, repartant dans ses fantasmes éveillés. Quelqu'un d'autre pourtant vit le geste de la sabreuse et se dépêcha de remplacer le mojito des mains de la blonde. C'était aussi ça le Club Mouette.

Mais, alors qu'il repartait avec le verre vide, une ombre gigantesque vint recouvrir la plage, transformant le jour en nuit, l'espace de quelques instants. Richou leva le nez une seconde de fois, son harpon récupéré et son bras arrêté en plein milieu d'un mouvement. Toutes les voix, oui, les cinquante étaient en alerte dans l’amphithéâtre bordélique qu'était l'esprit d’Érica. Certaines criaient de se mettre aux abris, d'autres accusaient la lune de vouloir enfin envahir la terre et d'autres... Se contentait de faire des bruits d’animaux ou tourner en rond. Comment une voix tourne en rond ? Et bien c'est très simple, il suffit de la circonférence d'un rayon multiplié par le guidon d'un vélo et, le tout cuit à l’hypoténuse. Une pourtant, traversa le vacarme. « Est-ce un oiseau? Est-ce un avion? »

-NON C'EST SUPERMAN !

La grande blonde sauta de sa chaise longue, attrapant son large chapeau noir d'une main tandis qu'elle remontait la plage en courant. elle n'effectua pas plus de dix mètres tandis que plusieurs grondements se firent entendre. Sa première pensée fut que Richou avait faim. Aussi se retourna vers le colosse, curieuse mais les bruits se mirent à recommencer, semblant venir de plus loin. Les yeux de la sabreuse se plissèrent suspicieux encore quelques secondes avant d'écarter totalement sa première hypothèse. Ce n'est qu'en terminant de remonter la bande jaune de tout-pitit-caillou que la réalité finit par s'imposer à ses yeux.

-Wow.

On aurait pu penser à une armée de troll, d'elfes et autres bestioles apocalyptiques, des légions et des esclaves qui sont obligées de rester avec eux toute leur vie et ne plus jamais retrouver la liberté de la rue, coincé à jamais dans une étrange cage. On aurait pu aux vues du bruit sourd et écrasant. Sauf que par-dessus les toits les plus hauts de l'île, par-delà la terre, on apercevait des colonnes d'eau monté vers le ciel, passer quelques secondes à première vue immobile dans le ciel avant de retomber sur elle-même. C'était cette montée et descente d'eau salée qui faisait de vacarme de tous les diables. Et pour être vue d'un bout à l'autre d'Atlatica, il fallait qu'elles atteignent une hauteur particulièrement respectable. Hulk, avait suivi sa sergente, sa présence presque subtil à côté des sonorités ambiantes. Érica lui jeta un coup d’œil avant de prendre la parole.

-C'est l'une de tes bestioles qui fait ça?

Il faut dire que son demi-géant était son spécialiste animalier. Il avait chassé et tué un nombre assez incroyable sur son île. Étrangement, malgré sa taille et son côté éléphant dans un magasin de porcelaine, il devenait particulièrement doué dans la jungle. Alors qu'il aurait suffi de tout faire brûler au lieu de les chasser une par une. Cela aurait cramé les villages alentour certes mais l'on n'a rien sans rien. Une des voix, celle qui se prenait pour un cheval ailé et qui n'aimait justement pas trop le gaillard conseilla de revenir aux chutes d'eau.

-Ha oui. Les...montée d'eau. Très mauvais nom, faudra en trouver un autre. Les Hydrodoigts. Comment ça c'est nul? Et t'as quoi toi? Hydrocanon? Nan mais c'est ridicule c'est...heu...mieux.

La sergente tenta d'ignorer le rire de son compagnon à ses côtés bien que ses joues rouges laissaient clairement comprendre sa frustration du moment. Ce qui ne manqua pas de faire doubler l'hilarité de la montagne humaine. Cinquante voix dans sa tête et aucune pour trouver un nom potable, c'était le comble ! Mais pas le temps de plus y penser que le cheval rappela de nouveau la blonde au sujet.

-Oui. Bon. Ça sent mauvais tout ça. Pourquoi dès qu'on met le pied sur une île, ça devient le bordel? Nan mais sérieux. D'abord on va à notre garnison et voilà que la ville devient un champ de bataille. Tu te rappelles de ce poissonnier ninja là? Washington a failli devenir de la brandade de morue. Ce qui ne lui serait pas du tout allé. Puis c'est dégueu la morue. Dégueu.

Même Kamui ne ferait pas de la bonne morue. À la limite un nem bien roulé avec quelques salades. Ou un kebab. Pas sûr que le fruit du démon finit par infecter le plat aussi. Non, tout compte fait, valait mieux le laisser pourrir à l'air libre. Ou le rendre à la mer suggéra une voix. Ça c'était une bonne idée !

-Bref. C'est pas bon. On retourne à l'intendance Richou. T'es le plus rapide, tu mènes.

Sans plus attendre, la jeune femme attrapa le biceps du colosse, s’agrippant d'une main solide pour se jeter sur le dos de son protégé. Probablement qu'il ne devait même pas sentir le poids supplémentaire. L’inconvénient, ou l'avantage, c'est selon d'avoir une force surhumaine.

-Un jour, il faudra que toi aussi tu m'expliques comment tu tiens un verre sans le casser.

S'il répondit, Érica ne le sut jamais vraiment. Déjà les geysers recommençaient et déjà le demi-géant partait en courant vers le poste de sécurité de la ville, là où venait dormir tous les marines en permission.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hurk Rishrag
Caporal
Caporal
avatar
Age : 22
Messages : 25
Localisation : East Blue - Konami Island.
MessageSujet: Re: Beachy Me [Quête White Eagle] Mar 19 Aoû - 19:55

JE VAIS TE BRISER ! JE SUIS PLUS FORT QUE TOI ! ROOAAAAAAAAAAH !

Ceci ressemblait typiquement à une journée détente pour Hurk. Hurler plus fort que tout le monde, se lancer dans un jeu violent comme personne n'en ferait, et surtout, prouver sa supériorité. Le champion du dieu à tête de chèvre, ne l'oubliez pas. Armé de sa lance qu'il propulsa droit sur la statue de sable, celle-ci fut perforée en plein ventre plus le plus grand bonheur du Caporal. Il applaudissait, riait aux éclats, cherchant du regard quelqu'un qui aurait assisté à cette démonstration de puissance brute. Malheureusement pour lui, et heureusement pour le reste du monde, aucune personne n'osait traîner dans ses pattes lorsqu'il s'amusait dans son coin. Même Kica ne s'y intéressait pas, trop occupée à lézarder sur sa chaise dépliante et à siroter sa boisson.

LE CLUB MOUETTE IL EST GENTIL DE PAYER DES VACANCES, HEIN KICA ?!

Le club mouette, il s'assure surtout de faire plaisir à ses hommes instables afin de les garder sur le droit chemin.Prendre part à une bataille géante dans toute une ville, il y a de quoi en ressortir marqué psychologiquement. Ce qui n'était pas le cas du Rishrag ou de la Carmelia, tous deux irrécupérables sur ce point, mais ils n'allaient pas s'en plaindre. Ils profitaient donc de ces vacances offertes, lorsque les ennuis les rattrapèrent. A croire que le chaos finissait inévitablement par s’ennuyer lorsque ses deux partenaires favoris ne jouaient pas avec lui. Ainsi, la pénombre engloutit l'île. D'ordinaire, c'était le colosse trappeur qui recouvrait les autres de son ombre, pas le contraire. Il grimaça, hurla quelques insultes en l'air, à l'adresse du géant qui le narguait et qu'il ne pouvait voir.

SUPERMAN ?! C'EST MOI LE SUPERMAN ! IL EST OU SUPERMAN ?! JE VAIS LUI ARRACHER LE SLIP MOI A SUPERMAN ! SUPERMAAAAAAAAAAN !

L'appel du sang et des os brisés, un appel auquel tout vrai guerrier doit répondre. Superman ne doit pas l'ignorer et il viendra tôt ou tard, Hurk en ai persuadé. Qui est Superman ? Ceci, messieurs, est un secret. Après la nuit, vint l'eau. D'énormes colonnes qui surgirent du sol, pour retomber avec fracas au sol. Il secoua vivement la tête de droit à gauche face à la question de la blonde, aucune créature de KaraMilk était capable d'un tel exploit.

LE CHAOS C'EST NOTRE AMI ! UN AMI COMME CA ON EN A QU'UN !

Pas exactement le genre de réponse à laquelle elle devait s'attendre, mais Erica commençait en avoir l'habitude. Difficile pour notre gaillard écervelé de prendre au sérieux quoique ce soit. Ce n'était pas quelques jets d'eau à peine plus puissant que la moyenne qui allait l'inquiéter. La Lieutenant ordonna le retour à la base, ou l'intendance pour être plus exact, mais Hurk ne savait pas ce que cela signifiait. Base désignait en revanche chaque bâtiment appartenant à la marine, c'était bien plus simple ainsi. Habitué des folles courses à travers les paysages hostiles de sa terre natale, il avait développé une rapidité que sa carrure ne laissait pas imaginer. Rien d'anormal à ce qu'il serve de destrier donc. Il en était même plutôt heureux, déboulant à vive allure dans les rues, langue pendant au vent.

AUX COMPAGNOOOOOOOOOOOOONS !

Il se faisait toujours une joie immense de retrouver ses petits camarades, en témoigne avec quel entrain il défonça la porte de l'intendance. La porte, et toute l'encadrure en béton, la seule entrée emménagée étant bien trop étroite. Débris de roches et poussière envahirent la pièce, tandis que leur apparition réveilla quiconque avait cru bon de se reposer. Le ciel ne leur tombait pas sur la tête, mais pas loin.

TALA TALA TATA, HEY ! VOUS AVEZ VU DEHORS ?! MISSION ! MISSION ! KICA ET RICHOU VONT EN MISSION ! AOUH AOUH AOUH !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
Pirate légendaire
Pirate légendaire
avatar
Messages : 274
MessageSujet: Re: Beachy Me [Quête White Eagle] Sam 23 Aoû - 20:27

- Oh Oh Oh ! je note, une porte d'entrée. Ce sera retenu sur votre paye. Que puis-je pour vous soldats ? Et que faites-vous du respect militaire jeunes gens ? C'est parce que je ne suis qu'un intendant que vous oubliez de saluer votre sergent-chef ?

Vous venez de pénétrer dans un baraquement relativement grand. La pénombre y est reine. Les lieux sont éclairés de deux petits lustre à bougie au plafond et d'une petite lampe de chevet sur le bureaux. Alors que tout semble provenir d'un autre temps, que ce soit les décorations, le bureau émaillé, et même l'intendant, un vieil homme chauve avec un bonnet rouge et avec une longue barbe blanche, le matériel proposé était en revanche impeccable, récent technologiquement parlant et neuf.

- Alors, il vous faudra un den den mushi pour communiquer, et puis un autre pour prendre quelques photos. Oh Oh Oh et puis une mitraillette aussi. C'est une toute nouvelle invention de ma part, c'est mieux qu'un fusil, plus précis, plus de coups, plus de puissance. Je vais vous la confier. Si vous avez l'occasion de la tester ça me sera utile pour mes expérience. Mais attention, elle n'est pas tout à fait au point Oh Oh OH !

Le vieux soldat vous regarde un à un, avec attention avant de prendre sa décision.

- Tient jeune fille, je donne ça à toi, ton ami n'a pas l'air bien futé. Cela ne m'étonnerais pas qu'il ait de l'air entre les deux oreille celui là. Bon, ça suffira pour cette fois. Et pensez à me raporter le matériel. Rompez jeunes gens ! Vous savez où est là sortie n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age : 28
Messages : 80
MessageSujet: Re: Beachy Me [Quête White Eagle] Mer 10 Sep - 21:33

-Regarde richou c'est le sergent-chef cousteau ! Il est très connu pour aller denden mishié des poissons dans l'eau.

Une des voix tenta bien d'expliquer qu'il était superflu d'évoquer des poissons dans de l'eau vu qu'il ne s'agissait là du seul élément leur permettant de vivre. Après bien sûrs, on pouvait toujours parler de poisson mort ou de poissonnier homme-poisson comme sur l'ile Konami mais cela n'avait aucun intérêt. Pourquoi? Demanda une voix. Parce que ! Répondirent toutes les autres. La première de celles-ci continua à tenter d’éduquer Érica, un boulot à plein temps. Notamment, le fait qu'on ne « denden mushiait » par des choses, on leur téléphonait où on les prenait en photo

-Den Den Selfy !

Malheureusement pour elle, la jeune femme ne put continuer. Comprendre « heureusement pour le reste du monde ». Toujours accrochée à son protégé, elle observa et écouta un peu plus sagement l’intendant leurs offrir tout un tas de babioles inutiles. Même une mie-trayette. Une arme fait en bout de pain. C'était risible, même si on la colorait couleur acier.

-Kaaaaaaaaaaa-ka-ka-ka-ka ! Ça marche Couscous !

Descendant de son perchoir humain, le sergent fou vint récupérer son barda personnel, jetant les deux animaux collants et gluant par-dessus son épaule pour le colosse. Dans son empressement, elle ne remarqua même pas que l'arme était trop solide pour être fait par un boulanger. Ou plutôt, estimât-elle qu'il avait été trop cuit, d'où le son sourd quand elle tapota légèrement déçus. L'index dans le tube troué, elle repartit le sourire aux lèvres, attrapant l'énorme main de son camarade en passant.

-Direction l'hydro-canon ! Peut-être il nous fera une réduc' pour monter dessus, qui sait?

Les voix savaient mais apparemment ça ne rentrait pas en compte. Seuls soucis, l'absence d’énorme index dans le ciel, indiquant la direction. La jeune femme jeta un coup d’œil interrogatif à l'immeuble ambulant à ses côtés sans être convaincu par les explications de celui-ci. Une des voix proposa d'aller là où ils avaient vu les doigts de Neptune s’élever dans le territoire de Zeus mais c'était tout aussi risible que l'arme de l'intendant selon la Carmélia.

-Tout hydro-Canon ne resterait pas au même endroit. Quel hors-la-loi attendrait sur le lieu du crime franchement... il faudrait être idiot. Ou fou.

Et la folie, elle connaissait. Surtout lorsqu'on supposait que des index fait d'eau de mer étaient des êtres vivants ET hors-la-loi. L'épéiste baissa les yeux, sa main gauche venant attraper son menton, l'index toujours dressé et ici pointé vers l’extérieur pour ne pas se prendre le fusil dans la tête. Ce qui faisait que l'arme montait et descendant quelques centimètres à côté du visage du sergent. « Sexy » releva une des voix, celle du pervers Jack d. Silver.

-QFJ. Voilà ce qu'il faut se demander, que Ferait Jésus.

Jésus était une légende de la marine au même titre que Garp ou Sengoku le boudha. Armé de sa serpillière, ce grand concierge avait balayé les sols de toutes les bases de la marine, des quatre blues jusqu'au nouveau monde. Aujourd’hui encore, âgé de plus de cent ans, il continuait de passer sa mope au G4. Allant jusqu'au grade de contre-amiral, l'homme avait été un des meilleurs enquêteurs portant le symbole de l'oiseau blanc durant ses passe-temps. La Carmélia n'eut pour autant jamais le temps de finir sa réflexion que l'île passait de nouveau sous cette étrange ombre. Ses yeux manquant de sortir de leurs orbites, elle releva la tête vers Hurk, l’agrippant à deux mains et une mitraillette.

-C'EST LE COTE OBSCUR RICHOU ! LE COTE OBSCUR !

Et tout le monde savait que la peur menait à la colère qui menait à la rage qui menait à Koh Laire, ce pirate tout vert et tout bourrin qui avait terrorisé des îles pendant des années. Un éclair de génie traversa l'esprit de la jeune femme. Enfin selon elle, ce fut un éclair de génie. Tout s'expliquait ! Ce ruffian, ce barbare, cet assoiffé de sang qui, bien que simple humain en réalité était un fervent défenseur du vachinisme, cette étrange religion adorant une déesse vache et souhaitant un monde peuplé de ruminant seulement. Il devait avoir créé un stratagème pour enfin devenir un des vachelaitiers en armure,casque et épée jurant allégeance au roi taureau !

-C'EST LUI RICHOU ! C'EST LUI ! IL FAUT ALLER CHASSER LE KOH LAIRE !

Grimpant de nouveau sur son compagnon, Érica leva le poing en l'air, criant toute son envie de faire régner la justice, SA justice où personne n'obligerait des homo sapiens à se transformer en vache Milka !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hurk Rishrag
Caporal
Caporal
avatar
Age : 22
Messages : 25
Localisation : East Blue - Konami Island.
MessageSujet: Re: Beachy Me [Quête White Eagle] Mar 16 Sep - 11:59

SERGENT-CHEF COUSTEAU ? JE LE CONNAIS PAS ! MAIS IL RESSEMBLE AU GROS BONHOMME AVEC UN COSTUME ROUGE QUI SORT LA NUIT EN PLEIN HIVER LIVRE LES CADEAUX AUX ENFANTS SAGES !

Pour la marmaille ayant été rebelle toute l'année, un autre visiteur venait pour eux cette fameuse nuit de noël. Visage pale comme la craie, une chevelure ébène et des vêtements cousus dans les ténèbres, le Boogeyman punissait les gosses désobéissants. Cette histoire lui avait été raconté par des camarades pendant ses classes au sein du Quartier Général où il avait débuté sa carrière de marine. Cet être démoniaque, prince de la nuit, raffole des enfants et les enlève lorsque la pénombre est reine. Contrairement à une autre entité de la nuit, mi-homme mi-chauve-souris, qui elle veille sur la population et combat le crime. Croque, croque, et dévore, croque cette gamine ! Tels sont les paroles pouvant être considérées comme l'appel au Croque-mitaine. On raconte qu'ils sont plusieurs, gouverné par un roi, plus cruel et terrifiant que les autres, l'horrible Boogie.

Fasciné par l'officier à longue barbe blanche, Hurk n'écoute rien et se désintéresse totalement de ce qui se déroule aux alentours. Il ne remarque même pas l'équipement qui leur est fourni et confié à la blonde, jugée plus  à même de s'en servir. Un Croboorin n'a pas besoin d'arme crachant des balles pour faire mal, de toute manière. Turtok, sa lance fétiche, est bien suffisante pour terrasser la menace si ses poings n'engendrent pas assez de dégâts. Main dans la main, le Caporal et le Sergent Carmelia retournèrent d'où ils étaient arrivés. Sans vraiment savoir par où commencer à fouiller, par où débuter l'enquête, ni même qui traquer. Le Rishrag n'étant pas le cerveau du binôme qu'ils formaient, il se contenta d'observer et tendre l'oreille, Erica réfléchissait. Se mettre dans la peau de Jésus, le légendaire enquêteur des mouettes, était une idée si brillante que le colosse voulut essayer à son tour.

JESUS IL... IL... IL... RAAAAAAH ! IL FERAIT QUOI JESUS ?! HEIN ?! TU FERAIS QUOI ?!

Phénomène pas si étrange que cela, le cerveau de Chuchmur grillait systématiquement lorsque l'effort de réflexion devenait trop intense, soit dès qu'il fallait un peu réfléchir. Fort heureusement, coup de chance ou divine coïncidence, le ciel s'assombrit à nouveau, leur offrant leur point de destination. Une obscurité oppressante, absence de luminosité angoissante, la peur qui s'installe dans le cœur des gens, le côté obscur. Mouvement fanatique orchestré par le célèbre Dark Doku, grand maître d'hommes rongés par la peur tels Ana Queen le Skymoonwalker, Sasuké lé guérié dé la mor, ou encore le tout dernier connu à ce jour, Méfisto Rajkit. Tous des hommes possédant un énorme potentiel, capables de changer le monde à eux seuls, mais qui avaient sombré dans l'emo, la haine, l'agressivité, pleurant des larmes de sang et s'imaginant des trahisons de tous les côtés. Et puis, il y avait cet autre disciple prodige, d'un autre gabarit, avec une toute autre vision du monde.

KOOOOOOOOH LAAAAAAAAIRE !

Une légende à sa manière. Bien connu de son peuple de par sa condition d'homme à moitié bête, grosse masse de muscles rageuse et verte. Il était sur la liste des créatures légendaires à chasser. Sans plus attendre, Erica sur son dos, il avala les kilomètres à vive allure, bien décidé à fracasser à grands renforts de coups de poings le Vachinisme. Il courrait en direction des énormes hydro-canons qui apparaissaient par moment, les plongeant dans un monde sombre. Il ne craignait rien, Kica était avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
Pirate légendaire
Pirate légendaire
avatar
Messages : 274
MessageSujet: Re: Beachy Me [Quête White Eagle] Mer 17 Sep - 17:50


Sortant des lieux défoncés par le mastodonte, une nouvelle vague de nuit apparu quelques secondes avant que le jour refasse son apparition. Seulement cette fois l'étrange phénomène apparu à nouveau une seconde fois, puis une troisième, puis c'est tout, et à chaque fois avec une régularité de trente secondes au chronomètre.

Autre nouveauté dans le genre, à chaque phase obscure, un étrange bruit se faisait entendre, plutôt le cri d'un animal inconnu qui raisonnait dans toute l'île faisant trembler les maisons et le sol ainsi que vomir les personnes sensibles des oreilles internes.




Une femme court vers vous deux, un poireau dans chaque main. Elle semble affolée, désorientée.

- AAAHH, IL EST LA ! C'EST Boeurrrggg ! C'EST LUI ! PARDON ! C'est Boeurrggg !

C'est quelque chose mais quoi ? Ce n'est pas le vomi sur vos chaussures qui pourra vous le dire en tout cas. Seul moyen de savoir, s'enfoncer dans la forêt, la traverser et rejoindre la plage d'où le puissant cri provient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Beachy Me [Quête White Eagle]

Revenir en haut Aller en bas

Beachy Me [Quête White Eagle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: East blue :: Autres îles de East Blue-