AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

[Terminé] Event - Le Cimetière de Navires (Groupe n°3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Maître du Jeu
Pirate légendaire
Pirate légendaire
avatar
Messages : 274
MessageSujet: [Terminé] Event - Le Cimetière de Navires (Groupe n°3) Ven 15 Aoû - 16:09



One Piece Héritage
Event n°1 - Groupe n°3




La tempête faisait rage et vos navires ont été complètement détruits. Bien heureusement pour vous, vous faites partie du groupe ayant eu le plus de chance. La tornade vous a épargné et tout comme les survivants d'autres navires, vous êtes en train de dériver sur un bout de navire ou une bouée qui traîne par là. A cause du froid ambiant, de la fatigue et de la nuit, vous avez perdu connaissance, tenant fermement votre radeau de fortune jusqu'à l'aube.



C'est un gros *BOUM* sourd qui vous réveille. Votre radeau de fortune vous a mené dans une petite baie abritée du vent. Cette crique est remplie de morceaux de navires, un véritable cimetière de bateaux. En tournant la tête à gauche et à droite, ce sont des navires broyés, déchiquetés, éventrés qui finissent leurs vies ici. Plus loin, au fond de cette nécropole marine, vos yeux ne manquent pas de remarquer la gigantesque falaise qui délimite la baie et vous interdisant un quelconque accès à l'île. Sur un navire retourné de côté et fendu en son centre on peut voir se hisser du même coté le repenti de la prison Drazen Murasaki et la caporale de la Marine Jett. De l’autre côté de ce navire grimpent deux pirates, Kassidia Nadaho de l'équipage de l'Enfer Ecarlate et  Raito Hanagawa. L'ordre donnés aux agents du gouvernement est clair mettre fin à l'activité des primés sur les Blues.



Ordre de RP :

Kassidia Nadaho
Drazen Murasaki
Raito Hanagawa
PNJ en remplacement de Jett

Attention, pas de combat durant le premier tour !


One Piece Héritage
le 15/08/14


Dernière édition par Maître du Jeu le Jeu 11 Sep - 21:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kassidia Nadaho
Pirate Novice
Pirate Novice
Messages : 42
MessageSujet: Re: [Terminé] Event - Le Cimetière de Navires (Groupe n°3) Sam 16 Aoû - 21:10

    Nous voguions tranquillement sur les mers de South Blue. Tout allait pour le mieux, mis à part que nous étions accompagnés des Stormborns et que malgré tout, je me devais de surveiller le macho de service qui ne cessait de me reluquer. À vrai dire, je me sentais comme un objet avec ces hommes autour de moi. S’ils ne me mettaient pas la main aux fesses, ils regardaient mes formes tout en me lançant des commentaires des plus pitoyables. Même la nuit, je n’osais pas dormir par peur qu’on me surprenne en plein sommeil. Me réveiller ligotée dans un lit, non merci! Déjà que Nathanael c’était mit sur mon cas depuis notre première rencontre, je n’avais pas besoin d’un autre!

    Comme à mon habitude, je m’étais mise à la barre du navire. À cet endroit, j’étais plutôt tranquille. J’avais la maîtrise du navire et celui-ci m’écoutait. Il devait bien être le seul d’ailleurs. C’était les seuls instants où je me trouvais dans ma bulle. Les hommes, eux, travaillaient sur le pont. Nathanael était peut-être sympathique, mais personne ne devait se tourner les pouces. Ils n’avaient donc pas le temps de dire des bêtises. Soudainement, le vent changea brusquement de direction alors que nous approchions d’une île mystérieuse. À vrai dire, j’ignorais totalement qu’elle se trouvait là! J’étais plutôt curieuse de savoir ce qu’il s’y trouvait, mais approcher de l’île avec cette tempête qui arrivait était plutôt une mauvaise idée. Pour ne pas risquer nos vies, je tentai de faire demi-tour, mais la tempête frappa plus rapidement que prévu! Des rafales se mirent à souffler sur nos voiles, puis nous amenèrent rapidement dans le centre de la tempête. J’avais beau crier mes instructions pour maintenir le cap, mais cela ne fut pas suffisant. Une vague déferla sur le pont du navire bougeant une caisse qui me frappa les jambes et qui m’entraîna avec elle. Je m’accrochai désespérément à ce qui me venait à la main et je n’eus qu’une simple bouée avant de ne passer par-dessus bord. Je perdis toutes mes forces et n’eut pas le choix de me laisser entraîner par le courant.

    Je me réveillai la tête contre le sable. Tout autour de moi se tenaient des débris de navires. Nous ne devions certainement pas être les seuls échoués ici… Je me mis à genoux regardant les environs. Devant moi se tenait une grande falaise. Rien ne nous montrait qu’il était possible d’atteindre le centre de l’île. Je me remis, finalement, sur pied à la recherche des mes compagnons, mais après mes quelques minutes de marche, je déduis qu’ils n’étaient pas ici. À vrai dire, puisque nous étions tous maudits par les mers, je me demandais vraiment s’ils ne s’étaient pas noyés. Je secouai la tête. Impossible! Je ne devais pas douter de mon capitaine. Il n’était pas du genre à se laisse tuer par un petit orage!

    Puisque j’étais dans un cimetière de navires, il m’était venu à l’idée de fouiller ces quelques carcasses de bois pourrissantes. Un navire m’intrigua! C’était le plus gros et comme je n’avais pas envie de le contourner, je l’escaladai, puis furent des plus surprises une fois en haut. Je n’étais pas seule. Malheureusement, je ne reconnaissais personne.

    - Heu… Vous êtes qui vous?! S’il y a des trésors, ils sont à moi!

    Oui, c’était la seule chose que j’avais trouvé à leur dire. Je m’imaginais en train de m’applaudir pour mon génie…ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drazen Murasaki
Rescapé de prison
Rescapé de prison
avatar
Messages : 52
MessageSujet: Re: [Terminé] Event - Le Cimetière de Navires (Groupe n°3) Sam 16 Aoû - 21:54



Evènement

Le cimetière de navires


Qu'il soit question d'être un pirate, un révolutionnaire ou même un corsaire ou autre forban de la même espèce, la vie était toujours pleine de contrariétés. Liberté ? Un mot futile qu'il valait mieux oublier. Survie. C'était le mot juste, à retenir, pour vivre avec le moins de contraintes possibles. Dražen Murasaki, dans son semblant de liberté, avait été convoqué par ceux-là même qui contrôlaient jusqu'ici, ses faits et gestes. L'ordre venait de très haut et réfuter cela lui valait une mise à mort sans précédent. La survie avant tout. Répétez ce mot jusqu'à ce que vos lèvres se dessèchent et que votre gorge n'en puisse plus. Bien entendu ;à contrecoeur cela dit; il avait suivi les ordres tel le chien du gouvernent qu'il était. Embarquer à bord d'un bateau gouvernemental afin de se rendre sur une île inexploré et empêcher tous forbans d'y pénétrer, était sa mission. En somme, il allait servir de pâture aux déchets envieux de richesses et de sensations fortes. L'idée d'être un soldat de base ne l'engouait pas du tout et le fait de savoir qu'il risquait sa vie pour un gouvernement déchu, encore moins. Et pourtant, il n'avait d'autres choix que d'obéir aux ordres.

L'île en question venait juste d'être libérée d'une gigantesque créature marine des anciens temps, qui la protégeait au péril de sa vie. Ce genre d'évènement amenait très souvent toutes sortes de personnes, tous camps confondus. Du petit forban de bas étage au pirate primé et dangereux même ce dernier savait très bien que le gouvernement risquait lui aussi d'être de la partie. Oui, ce genre de truc n'arrêtait rien ni personne. Après tout, cela pouvait s'avérer être la chance de toute une vie et tous comptaient la saisir de leur poigne ferme et dure.

Plus l'île se rapprochait et plus le jeune corsaire avait la boule au ventre. Il savait que là-bas, les choses allaient tourner au vinaigre et qu'il allait devoir faire des choix parfois difficiles. Cependant, il gardait une chose en tête : sa survie devait être assurée. Même si pour cela il devait faire équipe avec des pirates au détriment d'une mission absurde et suicidaire. Le navire sur lequel il était, abritait bien des visages qui lui étaient inconnus à l'exception d'un seul : Kamui. C'était comme ça que s'appelait l'homme aux cheveux rougeoyant qui lui avait été présenté en tant qu'agent du gouvernement. Le même homme avec qui il avait fait équipe l'espace d'une journée. Et là, bien des questions s'étaient passées par sa tête : Savait-il qui j'étais ? Était-il là pour me surveiller ? Toutes sortes de questions qui le faisaient douter sur les réelles intentions de cet homme.

Un peu partout sur la mer, des navires faisaient leur apparition. Leur pavillon était pour tous bien différents. Beaucoup arboraient le symbole de la piraterie ;avec des têtes bien connues du gouvernement; tandis que d'autres n'étaient que simples marchands ou encore révolutionnaires. Tous étaient au rendez-vous sous l'euphorie du gouvernement et de la marine. C'est bien tous ces hommes que le jeune corsaire allait devoir stopper. Tout du moins essayer. Au fur et à mesure que les navires furent nombreux, la marrée se faisait davantage houleuse tandis que le ciel grondait. Le vent était glacial et fort en intensité. Il devenait presque impossible de tenir la barre. Les tornades firent elles aussi rapidement leur apparition apportant à l'atmosphère un petit quelque chose de ténébreux, de catastrophique. Et en moins de temps qu'il ne le fallut pour le dire, la situation devint vite incontrôlable. Les navires de toutes parts vinrent s'entrechoquer se mettant eux-mêmes s'en dessus dessous et laissant leur équipage à leur désarroi, divisés et pour les plus chanceux échoués sur des planches clouées entre elles. Murasaki fut l'un de ceux qui eu le plus de chance. Assurément, flottant sur un bout du navire, il fut porté jusque sur l'île malgré un état inconscient. Le vent glacial et le fait qu'il se soit cogné la tête au moment de l'impact y étaient pour quelque chose. La malchance l'avait toutefois portée jusqu'à une petite baie où s'y écoulait une chute d'eau cristalline. La verdure des alentours donnait à cet environnement un aspect sauvage et inexploré. Il n'y avait aucun doute, c'était par là qu'allait devoir commencer le jeune corsaire et du coup, sa mission se voyait quelque peu retardée.

Le bruit sourd et violent de l'impact entre le navire retourné et à demi fendu avec l'une des côtes rocailleuses de la petite baie, réveilla les quatre individus portés jusque là. Lorsque le jeune homme vêtu de gris et de pourpre se réveilla, il lui fallut quelques secondes avant de se remettre en état. À maintes reprises il entreprit de se relever mais, à chaque coup, il retombait sur ses fesses. Il lui fut difficile de prendre appui sur le rebord du navire et de se rendre compte de ce qu'il s'était réellement passé. À ses côtés, une tête blonde ne lui était pas totalement inconnue. Il s'agissait de la caporal qui avait embarqué en même temps que lui sur le navire gouvernemental. Plus loin sur sa droite, il pouvait déjà apercevoir un pirate avec une prime sur sa petite tête laiteuse, Raito Hangawa. Plus en haut déjà en train de hurler, Kassidia Nadaho de "l'enfer écarlate", une nouvelle tête primée. Décidément, il y en avait déjà deux dans son champ de vision, il ne pensait pas en rencontrer si rapidement.

« Hey ... On se fiche un peu des trésors pour le moment. Qu'est-ce que tu vois de là-haut !? » Dit-il d'une voix imposante. Le navire était vraiment en piteux état et il fallait certainement vite s'en réchapper, car il n'allait sans doute pas tarder à prendre l'eau et toucher le fond. Encore fallait-il que les deux autres se réveillent.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raito Hanagawa
Moussaillon
Moussaillon
avatar
Messages : 225
Localisation : Spirituelle
MessageSujet: Re: [Terminé] Event - Le Cimetière de Navires (Groupe n°3) Dim 17 Aoû - 12:17

Le Courroux Céleste



J'avais enfin retrouvé mon compagnon de route du nom de Shin Carter sur East Blue, il fallait dire qu'après notre séparation il me manquait un peu, nous avions très bien évolué entre temps, tellement évolué qu'on prétendait pouvoir se lancer sur la mer de tous les périls, Grand Line. Mais pour l'instant, nous voulions déjà un navire sur lequel on pourrait voguer avec tranquillité malgré les conditions météorologiques défavorables, sans pour autant être tangible à un petit vent soulevant un peu d'eau sur notre navire. Nous avions récemment entendu parler d'un monstre marin qui gardait une île mystique & spéciale sur South Blue, nous nous étions donc mis d'accord pour aller voir ce qui se passait, s'il y avait des trésors, c'était parfait. En ce moment notre équipage était un peu sur la paille, c'était une bonne occasion pour se préparer correctement afin de voguer sur Grand Line.

Je m'intriguais un peu sur cette fameuse île, un monstre marin est un animal des plus agressifs, ils sont constamment affamés et font preuves d'une férocité des plus dangeureuses, je me méfiais de ces créatures marines aux yeux rouges écarlates. Autour des Sparkle's Pirates se trouvaient quelques navires des forces de l'ordre, la police du gouvernement en d'autres termes. Je n'avais pas vraiment peur d'eux, même si j'avais remarqué ces derniers temps que j'avais une prime sur ma jeune tête non mature, celle-ci était élevée à six millions de berrys, en voyant cela, je n'avais pas pu m'empêcher de frapper l'affiche laissant la trace de mon gros poing dessus, cela voulait déjà dire que j'étais moins libre sur ces mers, je n'aimais pas cette sensation de pouvoir être traqué ou poursuivi à tout moment.

La mer était plutôt calme, mais soudain, le ciel commençait à s'assombrir, quelques vents faisaient que les vagues frappaient notre petite barque de fortune, ça s'annonçait très mal si ça continuait ainsi. Nous étions sur une simple barque et ces averse, suivi de cette pluie de cordes qui mettaient mes cheveux dans un état pitoyable. J'avais l'impression que mon compte était bon, les vagues étaient trop percutantes, une fissure avait été faite, je savais que mes chances de survis étaient aussi faible que celles de mes compagnons, allais-je crever de cette façon aussi ridicule. Une tornade m'avait aspiré comme si j'étais une merde dans la cuvette des toilettes, je n'avais rien pour pouvoir rester à la surface de l'eau salée, je criais désespérément en frappant l'eau pour tenter de rester, mais rien à faire.

Quelques minutes après cet événement, j'étais encore vivant, j'ouvrais doucement mes globes oculaires, par chance, un morceau de notre embarcation flottait pas très loin de moi, je l'attrapais en crachant un peu d'eau de mes poumons, je toussais toutes les cochonneries que j'avais avalées pendant mon aspiration par cette tornade, je me demandais par quel moyen j'avais pu survivre. Est-ce qu'au moins mes nakamas étaient vivants ? Et si oui, où étaient ils ? Mon moral venait de tomber à zéro, ma bonne humeur de tous les jours étaient redescendus, je pouvais m'en prendre à personne, c'était ça qui m'énervait, c'était la faute à personne ! Si au moins quelqu'un les auraient capturés j'aurais pu massacrer cette personne avec mon courroux, mais là, cette rage ce situait au fond de moi, elle ne demandait qu'à pouvoir sortir !

Après quelques minutes, j'avais enfin réussi à atteindre le sable chaud d'une île, je me relevais grâce à mes deux mains, je remarquais un homme aux cheveux pourpre, grand de taille, il était certainement plus âgé que moi de quelques années, en tournant ma tête je pouvais voir une jeune fille blonde, puis un peu plus loin je pouvais voir Kassidia Nadaho, une jeune femme un peu plus âgé que la fille blonde, sa prime était élevé à 5 millions de berrys, d'après les rumeurs qui circulaient sur les blues, elle ferait partie de l'équipage de Nathanael Rackham. Je retirais mon haut rouge pour l'essorer de toute l'eau qu'il avait prise, ensuite je retirais mon bas pour l'essorer également, toute l'eau de mer tombait sur le sable de l'île, j'étais désormais en caleçon. Je m'emparais donc de mon bâton de fer qui était fourré dans mon t-shirt en le nettoyant avec mes mains. Je me foutais des autres pour le moment je ne pensais qu'à moi et mon équipage, tout autour de cette île se trouvais des débris de navires, une grande falaise. je me disloquais les poings en m'auto-encourageant.



- Bon, je laisse mes vêtements ici, je reste en caleçon. Il dois bien avoir des trésors ici.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Macaque_japonais
Messages : 7
MessageSujet: Re: [Terminé] Event - Le Cimetière de Navires (Groupe n°3) Mar 19 Aoû - 17:35


Alors que vous discutiez tranquillement un quatrième larron fait son entrée dans la foire. Vous voyez apparaître devant vos yeux un homme bestial. Littéralement, c'est à n'en nul douter un homme-bête affichant un faciès simiesque rappelant celui des gorilles.

D'une hauteur d'environ trois mètres et d'une largeur équivalente à environ la moitié, l'homme à la carrure musclée, et c'est un faible mot, arbore une mine patibulaire (mais presque). De sa hauteur il vous toise du regard en se gaussant. Bien qu'il soit torse nue, son pantalon blanc aux liserés bleus ne laissent aucun doute quand à l'organisme auquel il appartient, la Marine.

Alors qu'il se rapproche de vous, il pointe sa lance dans votre direction et vous interpelle de sa puissante voix rauque.

- Raito Hanagawa, membre des Sparkles Pirates, originaire d'East Blue, primé à 6 millions de berrys.

- Kassidia Nadaho, membre de l'Enfer Ecarlate, originaire de South Blue, primée à 5 millions de berrys.

- Drazen Murasaki, traître à ta race et rescapé d'une de nos prisons. T'es la lie de l'humanité mais certains t'ont accordé leur pardon. Je ne t'occirais donc pas sur le champ. Tu as les faveurs du Gouvernement mais pas les miennes. Cependant tu vas m'aider à mettre fin aux agissements de ces deux là. Je consens à te laisser partir par la suite.


Sans plus de cérémonie, le mastodonte se met à faire craquer ses articulations et à étirer ses muscles avant de vous cracher à la figure, vous les pirates.

- Bon les filles, on commence ou je vous empale directement ? Essayez au moins de m'amuser un peu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kassidia Nadaho
Pirate Novice
Pirate Novice
Messages : 42
MessageSujet: Re: [Terminé] Event - Le Cimetière de Navires (Groupe n°3) Jeu 21 Aoû - 0:46

    Droite comme un I je regardais ces petites personnes qui se réveillaient un à un. Le premier était un homme à la chevelure de flemme. Le voir et revoir tomber sur les fesses me fis bien rire, mais ça ne dura pas bien longtemps. Non loin, il y avait un autre gamin qui contrairement aux autres, ne semblait absolument pas choquer de leur situation, car il se mit aussitôt en sous-vêtement… Quel drôle de garçon! Enfin, personne ne fut impressionné par ma mise en garde, car le premier des deux hommes me tira de mon observation afin de me questionner sur ce que je pouvais voir. Loin de douter qu’il fût là pour me faire la peau, je descendis rapidement de mon perchoir pour m’en approcher. Je hochai les épaules tout en ouvrant les bras devant moi.

    - Il n’y a rien. Je n’ai vu que du sable, de l’eau et une immense paroi rocheuse qui nous empêche d’aller plus loin. Y’a des débris de navire sur la plage et pas loin, y’a un drôle de phénomène qui s’est mis quasi à poil…

    Tout aussi paumée que les autres, je me demandais s’il y avait vraiment un moyen de s’échapper de cet endroit. Je n’avais pas vraiment envie de finir ma vie ici alors que je venais à peine de trouver un compagnon de voyage avec qui je m’entendais plutôt bien. Nous partagions une passion commune. Soit, elle n’était pas appréciée de tous, mais pour nous, c’était que pur plaisir. Enfin, je ne serai jamais devenue ce que je suis aujourd’hui s’il n’y avait pas eu cet épisode de ma vie qui m’avait laissé cette cicatrice de chair en forme d’étoile sur la gorge.

    Une légère vibration se fit sentir sur le sol, marquant ainsi l’apparition d’une quatrième personne, enfin si l’on peut l’appeler ainsi. Cette chose à l’allure plus que bestiale s’approcha de nous toute armée de sa lance. Il était d’une taille impressionnante, mais ça ne me faisait pas peur. Rien ne me faisait peur… presque? Bon d’accord, il y a bien des choses dans ce monde qui me fiche la trouille comme Nathanael et sa folie de manger les cœurs de ses victimes! Comment peut-on en venir à ce point? Il est complètement fou cet homme. Bref, comme il n’était pas là, rien ne pouvait me faire peur! Je continuai alors rapidement mon inspection m’arrêtant ensuite sur son pantalon blanc. Il m’était impossible d’oublier la provenance de ce dernier. Ce singe était de la marine c’était certain.

    Il n’avait même pas encore parlé que mon sang bouillait déjà dans mes veines. Il nous pointa alors à tour de rôle nous interpellant chacun. Ce fut triste d’apprendre de la bouche de ce dernier que j’étais primée. J’étais déçue, mais contente à la fois. J’allais enfin pouvoir montrer à tous qui j’étais, faire regretter à tout ce monde d’avoir laissé la marine, elle-même, créer ce monstre que je suis. J’allais leur faire bouffer du sable et j’allais commencer par ces deux-là. Sauf si mon compagnon pirate décidait de se joindre à moi. D’ailleurs, je me tournai vers lui.

    - Va te rhabiller toi! C’pas le moment d’essayer de comparer ce que tu as dans le slip avec les autres! De toute façon, tu ne fais pas le poids… Montre-nous plutôt ce que tu as dans le ventre!


    Puis je me retournai en direction de l’homme bête et le pointai du doigt.

    - Hey le macaque j’espère que ton cure-dent est solide parce que je vais te le briser!

    Je n’étais pas du genre à refuser un duel, à vrai dire, même s’il n’était pas le mien, j’étais plutôt du genre à foncer. C’est ce que je fis, mais plutôt que de m’attaquer à la bestiole à qui je venais de réponde, je ramenai rapidement mon bras vers Drazen. Dans ce mouvement, je recouvris mes mains d’une substance brillantes et très solides. C’était du diamant. Mes doigts s’étaient allongés en de belles griffes plus coupantes qu’un sabre bien aiguisé. Si Drazen ne réagissait pas rapidement, il se ferait lacérer de la hanche jusqu’à son épaule opposée.

    ~~~~~~~~~~~~~
    Technique utilisée:
     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drazen Murasaki
Rescapé de prison
Rescapé de prison
avatar
Messages : 52
MessageSujet: Re: [Terminé] Event - Le Cimetière de Navires (Groupe n°3) Jeu 21 Aoû - 18:34



Evènement

Le cimetière de navires


En fin de compte, rien ne s'était déroulé comme Murasaki l'avait souhaité. Le début s'en voyait même plutôt chaotique. Lui qui avait espéré se fondre dans la masse et s'aider des deux pirates pour avancer plus en profondeur sur l'île et ainsi s'en débarrasser plus tard, il se voyait directement confronté à eux. En effet, un homme énorme à l'allure bestiale et sauvage si ce n'est même celle d'un singe, avait fait son apparition. Son accoutrement était clair et précis : Marine. Ce sont ses paroles qui avaient trahis la situation actuelle. Outre de menacer directement les deux forbans primés, il incluait le jeune corsaire dans ses alliés momentanés. Autant dire que les songes de mutineries montaient en intensités et que deux équipes s'étaient désormais formées. Pour le meilleur et pour le pire. Tout ce que le jeune homme espérait, c'était que le macaque ne soit pas uniquement qu'un tas de parlottes et que ses muscles galbés soient véritablement efficaces.

Les décombres bloquaient toute retraite et comme l'avait si bien dit la jeune femme à la chevelure d'argent, il n'y avait pas d'échappatoire. Tout du moins, pas d'un premier coup d'oeil. Le coup d'oeil, c'était une chose que le corsaire pratiquait avec attention : Observer. Manipulateur dans l'âme, il se doit d'avoir un oeil sur tout ce qui l'entoure et la moindre petite chose a toujours son importance. Là, en l'occurrence, il examinait le décor avec sans nul doute, bien plus d'attention que les autres. Les bouts de bois et morceaux de navires éparpillés de toutes parts n'étaient pas seulement des décombres inutiles. Non, ils pouvaient très bien servir de petit radeau, d'armes ou bien d'autres choses encore. Même s'il avait fait en sorte de ne pas regarder une seule fois en direction du second primé de la bande, il savait très bien qu'il était là. Et en caleçon qui plus est selon les dires de sa camarade. Une camarade qui semblait assez agressive d'ailleurs. C'était un point à ne pas négliger. Ce genre de personne ne réfléchis que très peu et saute généralement dans le tas sans se préoccuper des conséquences et autre. Tout ce qui leur préoccupe, c'est d'atteindre leur cible. Autant dire que c'était exactement le genre d'ennemi qu'aimait combattre le jeune corsaire. Le genre d'ennemi que l'on ne peut affronter avec de la force brute. Le genre d'ennemi dont l'intelligence et la précaution en vient à bout.

Pointilleux, les doigts de la main gauche du corsaire s'étaient mit en mouvement tandis qu'un petit cercle opaque se créait tout autour. Le bâtiment sur lequel ils étaient, craquait de toutes parts. Si un combat devait éclater, il ne fallait pas en donner cher avant qu'il ne succombe. L'eau de mer était toutefois un problème qu'il valait mieux éviter. Là où le ciel et la mer se confondent, les survivants pour la prochaine étape allaient se confirmer.

Finalement, elle n'avait pas été très patiente la jeune pirate et tandis qu'elle simulait une agressivité en direction du singe imposant, c'est le jeune corsaire qu'elle avait pris pour cible. Peu importe son style de combat ou l'ustensile qu'elle utilisait, Murasaki n'était concentré que sur ses propres capacités et ce qui englobait son champ d'action. Le cercle opaque de ses doigts ne mit qu'une fraction de secondes avant d'englober tout autour de lui à près de trente-cinq mètres de diamètres. Les mains de la jeune femmes arboraient une couleur éclatante et il était assez difficile de distinguer ce que cela pouvait être. Dans tous les cas, il n'avait ni le temps de contre-attaquer, ni les capacités nécessaires à bloquer un tel coup et sa réponse fut instinctive.

En effet, d'un simple mouvement de doigt avec un large sourire carnassier sur les lèvres, il était sur la plage. Et ce n'était plus lui qui devait faire face à la bagarreuse mais, ce petit jeune en caleçon avec qui il venait d'échanger sa place. De cette manière, en plus de leur donner un désavantage temporel et également de contrecoup, il laissait l'armoire à glace jouir d'une opportunité certaine.

Maintenant qu'il était en dehors de la zone de combat où sa vue était camouflée par des navires en morceaux, il pouvait plus clairement observer les alentours. C'était un lieu magnifique bien que désert. Sous ses chaussures, il pouvait ressentir la chaleur du sable fin. La légère brise d'air lui époussetait quelques mèches en arrière tandis que la forêt hurlait l'inconnu.

Technique:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raito Hanagawa
Moussaillon
Moussaillon
avatar
Messages : 225
Localisation : Spirituelle
MessageSujet: Re: [Terminé] Event - Le Cimetière de Navires (Groupe n°3) Ven 22 Aoû - 1:30

Raito & La Stratégie ?!


Cette tornade que j'avais reçu de plein fouet m'avais un peu fatigué, j'avais pu survivre grâce à un ridicule morceau de barque qui flottait aux environs. Une fois arrivé sur l'île, je n'avais pas pu garder mes vêtements tout simplement parce qu'ils étaient plein de flotte, je ne savais guère comment les autres faisaient pour supporter la lourdeur de l'eau. J'avais donc retiré tous mes habits hors mis mon caleçon & mes getas de bois. Je m'avançais tranquillement sur le sable de l'île avant de regarder le jeune homme aux cheveux rouges, il écoutait Kassidia Nadaho qui se trouvait pas loin. Celle-ci lui disait qu'il n'y avait absolument rien sauf du sable, de l'eau et une immense paroi rocheuse qui empêchait quiconque d'aller plus loin. Il y avait évidemment des débris de navires un peu partout autour de l'île peut-être que si je cherchais bien j'allais finir par trouver un trésor qu'un pirate n'aurait pas eu le temps de planquer.

Mais quand j'y pensais, il devait avoir très peu de moyen de moyen pour moi de me barrer de cette foutue île, ça devait être encore plus compliqué pour la femme pirate qui, d'après des ragots, avait avalé un fruit du démon ! Je devais garder la pêche malgré tous ces incidents. Le sol sableux commençait à trembler inopinément, ça devait surement être une bête sauvage, je tenais fermement mon bâton de fer en cas d'éventuelle attaque. Non ça n'était pas un animal, mais j'y étais presque, c'était une sorte d'homme gorille roux hyper costaud de trois mètres armé d'une lance qui arrivait, comme si ma journée n'était pas assez gâchée comme ça ! L'homme bête s'avança et pointa sa lance vers nous, et quand je dis nous, je parle des êtres humains normaux.. il semblait connaître tous le petit monde, vu ses vêtements ça ne m'étonnerait pas qu'il soit dans la marine. Un gorille dans la marine, c'était plutôt sympa ça, non ?

La bête semblait vouloir me frapper en compagnie de Kassidia, cette petite escapade allais très vite tourner au vinaigre dans ses conditions. Vu sa masse musculaire, je ne pouvais pas sous-estimer ce gros balourd, il fallait que je réagisse & vite ! Au moment où j'allais attaquer notre nouveau marine, la femme pirate m'avais demandé de remettre mes fringues, ça m'avait complètement cassé le rythme, je sentais mon héroisme se barrer tout d'un coup. Par la suite Kass' en avais profité pour lancer une vanne à la bête, elle avait attaqué aussi par ailleurs notre ami à la chevelure de feu avec sa main recouverte d'une matière brillante. Je ne savais pas c'que c'était, mais je savais qu'elle venait de tenter de le griffer, mais en vain, la cible de Kassidia avec bouger ses doigts bizarrement pour créer un dôme transparent dans lequel nous étions situés, d'un coup de lame je me retrouvais à la place du roux ! Mes réflexes m'avaient permis de contrer avec mon bâton de fer placé à la verticale, mais la matière étant trop résistante, le bâton tomba sur le sable laissant ses griffes me rapper la peau malgré ma tentative de contre, cela m'avais laissé quatre traces, ça n'était pas très profond heureusement. Je ramassais mon bâton sur le sable en secouant mon bras ensanglanté pour égoutté le sang qui coulait. J'avais grâce à ce petit réflexe atténué les griffes de la pirate. Ce connard m'avais mis dans un état colérique !

- Encore un utilisateur de fruit du démon, décidément c'est la nouvelle mode sur les mers bleues ou quoi ?! Putain j'sais pas comment t'as fais ça, mais t'as réussi à me mettre en rogne, tu vas goûter au pouvoir du caleçon façon Raito !

Ce mec avait réussis à me mettre grave en rogne, il avait réussi à me prendre ma place, tout en me mettant à la sienne. Ce genre de mec qui se batte à distance je ne les appréciais pas, mais alors pas du tout ! Son dôme translucide devais lui servir pour couper ses victimes, je serrais donc fermement mon bâton avant de courir en zig zag vers lui, mon but était de travailler son cerveau et de le désemparer. Une fois arrivé à son niveau, j'exécutais un saut d'environ 3 mètres grâce à ma détente de primate pour lui asséner un coup de bâton horizontal, dans le cas où il esquiverait en se baissant je lui portais également un coup de pied tout en redescendant de mon saut. Je soufflais un peu pour ne pas manquer de souffle, j'avais calé mon bâton de combat dans mon caleçon pour me servir de quelques techniques martiales sur lui, je ne comptais guère lui laisser le temps de fuir le corps à corps.

J'avais attrapé le haut de ma cible à la chevelure rouge pour le rapprocher de moi afin de lui porter un coup de tête sur la sienne, je terminais mon enchaînement avec un coup de pied puissant avec pour but de l'éjecter. Par la suite je ressortais mon bâton de combat en l'attrapant avec ma main gauche avant de lui faire un signe de la main droite. Ce signe, voulais dire en langage de rue "amène toi", en gros je lui disais de m'attaquer avec une simple provocation de la main. Je ne m'étais pas assez entraîné durant la période de séparation de mon équipage, je misais donc sur la stratégie, une stratégie façon Raito...

Recapitulatif:
 


Dernière édition par Raito Hanagawa le Mar 26 Aoû - 12:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Macaque_japonais
Messages : 7
MessageSujet: Re: [Terminé] Event - Le Cimetière de Navires (Groupe n°3) Sam 23 Aoû - 9:13

Chacun de ceux sur le terrain de jeu se mettait en action. Il faut dire que le dernier protagoniste des lieux n'avait pas vraiment laissé le choix quant au déroulement de cette rencontre inattendue entre forces de la Marine et une bande de rookies sans le moindre avenir.

Alors que Kassidia charge le corsaire, ce dernier changeant de place avec l'alliée de la pirate, Hozotaro avait prévu la réponse du petit singe. Avant que ce dernier n'ai eu le temps de porter un coup, l'homme-gorille s'était interposé entre le pirate et le corsaire.

Les coups de Raito se sont en fait enfoncés mollement dans le corps du sergent. En y regardant de plus près vous vous rendez compte que vous avez à faire à un utilisateur de fruit du démon. Là où les coups ont été portés, le corps s'est transformé en tout autre chose, aussi surprenant soit-il.

- Petit animal chétif. Tes coups ne me font rien, j'ai mangé le fruit du coussin ! Je peux transformer les parties de mon corps en coussin et absorber la puissance des coups que je reçois !


Hozotaro se met à rigoler brutalement comme une baleine, s'arrêtant tout aussi brutalement de rire, fixant d'un regard furieux celui qui venait de le provoquer.

- Par contre morveux, même si je ne sens rien, j'aime pas qu'on me frappe !

Sans plus de cérémonie, Hozotaro décharne son corps musculeux pour porter son attaque sur le pirate en face de lui. Son but, réduire à néant son adversaire en un seul coup.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kassidia Nadaho
Pirate Novice
Pirate Novice
Messages : 42
MessageSujet: Re: [Terminé] Event - Le Cimetière de Navires (Groupe n°3) Dim 24 Aoû - 2:08

    Il m'était maintenant impossible d'arrêter l'élan de mon bras. Je n'avais pas mis toute ma force, mais même si je le voulais, mon coup atteindrait quelque chose. Réfléchir n'était pas dans mes habitudes. L'analyse non plus. Je n'avais donc pas remarquer Drazen bouger ses doigts. Celui-ci disparu de devant moi et comme par magie, c'était l'autre pirate qui s'y trouvait. Je n'eus juste le temps de bondir vers l'arrière pour lui éviter le plus de dégâts. Ce dernier avait utiliser un bâton d'acier pour contrer mon attaque, mais c'était inutile. Le bâton céda sous mes griffes de diamant et sa chair fut trancher au niveau de son torse. Bien sûr, ça ne semblait qu'être une blessure légère, mais il faudra tout de même la traiter pour que celle-ci ne s’aggrave pas. Heureusement, pour moi, il ne semblait pas m'en vouloir. Après tout, ce n'était pas lui le premier destinataire et tout comme moi, il avait été victime des pouvoirs du corsaire.

    Par la suite, Raito se décida de passer à l'action attaquant à son tour l'homme à la chevelure de flemme, mais le gorille ne resta pas de marbre. Il s'interposa entre les deux hommes et l'attaque passa comme dans du beurre. Le ventre de ce dernier, plutôt que de rester dur comme de la roche, s'enfonça vers l'intérieur. C'était sans doute un utilisateur du démon tout comme l'autre. En ce qui concernait Raito, je n'en avais aucune idée. Bien sûr, il ne tarda pas à nous le faire savoir. Par contre, je ne pouvais pas laisser l'autre pirate se faire frapper. Ne croyez pas que j'avais pitié de lui. Loin de là! Il me fallait ce gamin pour occuper l'un des deux hommes. Pas que je sois lâche, mais je connaissais mes limites et je me savais incapable de me battre contre les deux en même temps. Enfin, il me fallait agir et vite!


    Je m'élançai pour m'interposer entre mon « allié » et le monstre poilu. Son bâton, plutôt que s'abattre sur la tête du pirate, percuta mes deux avants bras tout deux recouvert de diamant. La force de l'impact me fit m'enfoncer dans le sable. Humpfh!! Il me fallait à tout prix éviter ses attaques. Après tout, un coup de ce bâton et c'était une fracture assurée. Un sourire malsain s'afficha sur mon visage puis je repoussai d'un coup sec le bâton qui me gênait.

    - Je t'avais prévenu, le poilu! Ton cure-dent, je vais te le briser.

    Je fis un léger bon pour me sortir du sable et je relevai rapidement l'une de mes jambes en arc devant moi pour envoyer le sable qui se trouvait sur ma botte dans le visage du singe. Malgré notre différence de grandeur, le jet de sable atteindrait tout de même ma cible. Il me fallait donc profiter de cet élément de surprise. Je transformai alors mes deux poings en pics de diamant et m'élançai sur mon adversaire dans l'intention de le transpercer.

    - Occupes-toi de l'autre! Moi je m'occupe de celui-là! Déclarai-je en plein attaque.



Spoiler:
 


Dernière édition par Kassidia Nadaho le Mar 26 Aoû - 17:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
Pirate légendaire
Pirate légendaire
avatar
Messages : 274
MessageSujet: Re: [Terminé] Event - Le Cimetière de Navires (Groupe n°3) Mar 26 Aoû - 5:54

Drazen, tu as dépassé ton délai de 48h pour poster.

Tu as droit à ton joker automatique de 24h pour poster ton RP ou utiliser ton second joker.

Tu as jusqu'à mercredi 4h08 (pas 16h08) pour poster.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drazen Murasaki
Rescapé de prison
Rescapé de prison
avatar
Messages : 52
MessageSujet: Re: [Terminé] Event - Le Cimetière de Navires (Groupe n°3) Mar 26 Aoû - 12:36



Evènement

Le cimetière de navires


Murasaki fut stupéfait des réflexes de l'autre zigoto en caleçon. Lui qui avait été pris au total dépourvu, avait des réflexes sur-humain. Tandis qu'un homme normal n'aurait su juger la gravité de la situation, lui avait su évaluer les risques et esquiver partiellement l'attaque qui lui était balancée : La hargne du diamant. Le jeune corsaire avait espéré voir une marre de sang au sol mais au lieu de cela, il n'y en sait que quelques gouttes. Terriblement déçu, il ne put que soupirer dans l'espoir que cette scène ne tarde pas trop. Toutefois, ce spectacle avait prouvé une chose ou du moins y pouvait laisser de grandes suppositions. Ce Raito en rogne comme il le disait lui-même, ne semblait pas avoir les capacités d'un fruit du démon autrement il s'en serait servi pour l'esquive ou autre. Quoi qu'il en soit, par ses réflexes, il ne pouvait pas non plus être sous-estimé. En rogne ai-je dis ? Ahah, c'était vraiment le cas. Sa tête grimaçait à l'idée et il n'avait pas tardé à s'élancer sur le jeune homme à la chevelure de flamme ;et non de flemme; malgré la blessure à l'un de ses bras. Autant dire que ce fut une joie pour celui qui se faisait attaquer, que de voir la masse de muscles sous l'apparence d'un macaque, s'interposer. Il possédait un fruit du démon lui aussi et les coups portés par l'énergumènes avaient tout simplement été absorbés, sans la moindre séquelle. C'était rassurant pour lui, dans tous les cas. Désormais, les hostilités prenaient bon train.

En effet, Le marin armé de sa gigantesque lance d'acier, n'avait pas tardé à contre-attaquer l'ennemi en face de lui. Ce petit animal fétiche et en caleçon allait avoir du mal à y faire face et bien entendu, ce fut sans compter l'assistance de sa camarade pirate. Aux aguets, Murasaki ne prêta pas tout de suite attention à la scène qui se déroulait devant lui, comme figer après avoir entendu la phrase qui avait été énoncée : Occupes-toi de l'autre ! Moi je m'occupe de celui-là ! Était-ce une blague ? Espérait-elle vraiment qu'il perde son avantage ? Après tout, bien qu'il connaissait quelques techniques de corps à corps assez pratique, son fruit était pour l'instant loin d'être optimisé pour le combat. Ce marin tombait donc à pic et il comptait en tirer avantage. Hors de question qu'il lâche l'affaire.

Une légère brise de vent se soulevait aux alentours emportant avec elle, une odeur maritime appréciable. C'était triste. Triste de savoir que malgré les dangers que représentait l'île, quatre hommes, humains et naufragés, ne pouvaient même pas s'entendre. Certes ils étaient politiquement ennemis mais, la survie représentait bien plus que des lois absurdes. Ensembles, ils étaient plus fort que séparés et bien qu'ils le savaient, aucun de comptait lâcher son ennemi tant qu'il était toujours conscient. Cette haine constante dévorait les esprits échauffés.

Profitant d'être à demi-camouflé par la montagne rousse devant lui, le jeune corsaire en profita pour porter de rapide coup de dague à l'aveugle et dans le vide. De leurs positions, il était difficile mais pas impossible pour les deux pirates de voir de quoi il en ressortait. De toute manière, ils n'allaient pas tarder à le savoir. Dans un même temps, de son autre main, une ribambelle de petites planches étaient sous son contrôle et elles aussi en direction des ennemis. Après tout, le cercle opaque était son territoire et si cela ne semblait inquiéter les pirates, lui comptait s'y adonner à coeur joie. « Inutile de se séparer, n'est-ce pas ? » Dit-il à l'attention du gorille. Il ne pouvait rien faire de plus pour ce dernier et il était diffuse pour lui de savoir si l'attaque de la jeune femme portait ses fruits.


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raito Hanagawa
Moussaillon
Moussaillon
avatar
Messages : 225
Localisation : Spirituelle
MessageSujet: Re: [Terminé] Event - Le Cimetière de Navires (Groupe n°3) Mar 26 Aoû - 19:21

Retraite


Je m'étais précipité vers ce fameux Drazen Murasaki d'après le gorille de la marine qui venait d'arriver. Alors que j'allais lui mettre un enchaînement qu'il n'allait pas oublier de si tôt, l'officier de la marine de trois mètres venait de s'interposer ! Mes coups de poings comme coups de bâton ou de pieds avaient été inutiles. En effet, tous mes coups s'étaient enfoncés dans son corps, il n'y avait personne de normal à part moi sur cette île ? -dit celui qui est en caleçon-. Ca n'était qu'un peu après que le primate avait avéré avoir mangé un fruit du démon, lui conférant un pouvoir spécial. Ce pouvoir lui permettrait de pouvoir transformer certaines parties de son corps en coussin. Un pouvoir sans aucune utilité offensive, mais avec une utilité défensive contre un mec comme moi qui aime bien se battre en utilisant son corps. De plus, je ne pouvais pas utiliser mes techniques de lancer de bananes vu que j'avais perdu mon sac de vivre pendant la catastrophe.

Je le voyais venir ce gorille, il allait me porter une attaque avec son arme, une lance. La lame sur le bout du bâton était sûrement dangereuse, alors que je me préparais à être confronté à la lance, Kassidia était intervenue ! Putain, mais elle pouvait pas un peu se maintenir en place celle-là ? Elle avait pu parer l'attaque encore une fois avec la matière qu'elle pouvait générer, quand je regardais bien ça, je pensais que cela pouvait être du... oui, du diamant ! L'impact du coup avait enfoncé la pirate primé dans le sol sableux de l'île. La femme en avait tiré profit pour effectuer un bond, elle avait également jeté le sable introduit sur la bête de la marine. C'était un joli mouvement, malgré son côté fille-méga-super-hyper-ultra bourrin, elle savait se débrouiller en combat. En parlant de combat j'avais oublier que je me trouvais sur un champ de bataille, je devais aller cogner ce Drazen au plus vite ! Alors que je tournais la tête, quelques planches de navire cassés fonçaient en ma direction, j'avais pu en esquivé trois car elles n'étaient pas bien ciblée, mais les deux autres m'avaient atteintes. Une planche avait percuté mon ventre, l'autre avait percuté mon épaule, cela avait eu pour effet de me faire tomber sur le sable. La douleur s'imposait, j'avais de la chance qu'aucune des planches n'étaient coupantes, elles étaient très vieilles donc beaucoup moins solides qu'en temps normal.

Drazen Murazaki avait un don, il était très fort il fallait l'avouer. Pour m'énerver. Ce gars aux cheveux rouges me tapaient effectivement sur les nerfs. Je me relevais doucement du sable avant de courir une nouvelle fois en zig zag, je savais que ce mec avait la possibilité de me trancher à distance dans son dôme translucide, donc je courrais en zig zag pour le perturber. En cours de route, je m'étais mis à courir à quatre pâtes, en courant comme cela, j'avais un peu plus de vitesse. Pour encore une fois déstabilisé mon adversaire, j'avais prit une grosse bouffée d'air pour crier aussi fort qu'un singe hurleur, ma voix était dans les aigus à son maximum. Ce cri perforait l'air, c'était certain que des tympans fragiles auraient finis par rompre. Cela fait, je me relevais, j'avais désormais atteint une distance adéquate pour porter à ma cible une rafale de coups de poings, j'avais placés dans ces coups une puissance élevée. Malgré le fait que je pétais la forme, ma blessure me brûlait de temps en temps. J'avait sortit mon bâton pour envoyé un coup avec sur les jambes de l'homme, mon but était de le faire tomber pour qu'il ne puisse plus procéder à son découpage instantanée. Toujours au corps à corps, j'avais placé une fois de plus un coup de poing de toute ma puissance contre la joue de l'homme travaillant pour le gouvernement.




- Je vais te faire connaître la puissance d'un homme en caleçon. Malgré le fait que je n'ai plus de bananes sur moi, je peux encore te casser la figure sans la moindre pitié !
Suite à cela, je me dirigeais avec toute ma vitesse en dehors du dôme translucide en courant toujours en zig zag. J'étais essoufflé, j'avais beaucoup couru il fallait que je puisse souffler un peu pour continuer à me battre, après tout je n'étais pas encore très puissant. Ma consolation, c'était le fait que j'avais réussi à sortir de l'aire d'opération de Drazen, son truc n'était pas encore très grand, mais il recouvrait quand même une bonne partie du terrain. J'étais en dehors, ça m'empêchait de placer des coups sur n'importe quelle cible, car tous les combattants se trouvaient à l'intérieur de son dôme, mais au moins je pouvais me reposer. J'en avais profité pour attraper mon t-shirt et l'attacher à mon bras où se trouvait les blessures mineures. Sans cela, vu tous les coups que je faisais, même si les blessures se refermaient, elles allaient se ré-ouvrir au moindre mouvement brusque. Cela m'était donc d'une grande utilité. Mon bâton à la main, je le plantais dans le sable juste devant moi avant de poser un genou au sol, je ne savais pas si ce mec aux cheveux rouges, pouvait encore élargir son cercle opaque, peut-être que mon bâton pourrait le gêner. Cependant, mon but principal était de reprendre des forces, je comptais sur Kassidia pour ne pas laisser le gorille du gouvernement s'acharner sur moi pendant ce temps.

Technique utilisée:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Macaque_japonais
Messages : 7
MessageSujet: Re: [Terminé] Event - Le Cimetière de Navires (Groupe n°3) Jeu 28 Aoû - 17:50


Hozotaro n'avait que faire d'une femme. C'était des êtres faibles sans intérêt à ses yeux. C'est pour cette raison qu'il n'évita pas le coup porté par Kassidia qui l'atteint en plein ventre. Seulement, ce n'était pas un homme à prendre à la légère. Les piques de diamant bien qu'elle touchèrent l'homme s'enfoncèrent dans un coussin. Le terme exact serait plutôt transpercé.

Reculant de quelques pas pour ce sortir de cette situation, le gorille n'avait qu'une chose en tête, réduite à néant ce petit petit être qui se faisait passer pour un singe, déshonorant toute les races simiesques dont la sienne. C'était pour lui une honte de voir cette vermine se prendre pour quelque chose qu'il n'était pas.

Le suivant du regard, le sergent se prépara à attaquer. Alors que des plumes tombaient de son abdomen resté en forme de coussin, le soldat jeta d'un geste vif et puissant son arme sur Raito jusqu'à ce qu'elle touche sa cible, ou autre chose, avant que cette dernière ne revienne dans ses mains.

Des gouttes de sueur perlaient sur son visage, l'homme semblait essoufflé. Étrange pour une telle carrure.

- Corsaire, finissons en avec ce petit être, la femme n'est pas une menace, il sera plus simple de s'en débarrasser après.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kassidia Nadaho
Pirate Novice
Pirate Novice
Messages : 42
MessageSujet: Re: [Terminé] Event - Le Cimetière de Navires (Groupe n°3) Lun 1 Sep - 17:54

    Alors que je m’élançai, le gros gorille ne broncha même pas face à moi. Il ne tenta même pas de l’éviter. À la place, il resta sur place et me laissa l’embrocher comme si de rien était. Mes deux pics s’enfoncèrent dans un gros coussin. Moi qui espérais voir du sang couler, je reçus à la place de magnifique plume en plein visage. Cela me laissa surprise et l’une d’entre elles profita de mon inspiration buccale pour se coller à ma bouche. Je fis comme si je crachais pour l’enlever de là. Quand celle-ci fut enlevée, je retirai mes deux bras du gorille. Bien que les coups contondants ne fonctionnent pas sur lui, j’espérais, au moins, que les coups perçants ou tranchants avaient un effet sur ce dernier. Malheureusement, ça ne semblait pas le cas. Enfin, ce ne fut pas ce qui m’énervait le plus en ce moment. Le plus gros problème, c’est qu’il m’ignorait totalement me prenant pour un être inférieur. Déjà qu’il devait le penser à cause de nos races différentes, mais de là à me sous-estimer parce que j’étais une femme? Il allait trop loin ce poilu!

    Pendant que le marine s’attaquait à l’autre pirate, j’en profitai pour étudier rapidement la situation actuelle. Devant moi, il y avait l’armoire à glace qui me cachait la vue du Corsaire qui était derrière ce dernier. Il m’était donc impossible de l’attaquer directement. Bien que je puisse profiter de la situation pour l’attaquer par surprise, je ne préférais pas trop m’en approcher. À vrai dire, ce n’est que maintenant que je remarquai la zone qui nous enveloppait tous les quatre. C’était sûrement dû au pouvoir de ce celui-ci. Après tout, comment des planches avaient-elles pu voler d’un endroit à l’autre sans avoir été une seule fois touchées par qui que ce soit? Bref, je profitai donc de ce moment, pour m’en échapper. Il me fallait m’éloigner de tous pour mieux réfléchir à ce que je devais faire. Raito n’était pas un possesseur de fruit, du moins c’est ce que je croyais, il n’allait pas être d’une grande aide niveau combat. Enfin, sauf s’il jouait l’appât et me servait pour distraire les ennemis.

    Toujours au pas de course, je réussis à m’échapper bien rapidement de la zone qui nous entourait.. Seul hic, c’est qu’en pleine fuite, je sentis quelques choses qui ressemblait à un coup de couteau déchiré ma veste de cuir. Ouf! Seulement que la veste. Je jetai un coup d’œil derrière moi, mais personne n’avait bougé et le singe s’en prenait toujours à Raito Ce n’était pas tout! Alors que je m’étais légèrement tournée pour regarder derrière, je sentis à nouveau comme une lame déchirait ma manche en cuir. Étant plus mince que le cuir sur mon dos, celle-ci mordit la chair de mon avant-bras. Je serrai les dents tout en attrapant la blessure de ma seconde main pour faire une pression, puis une fois à la limite de la zone, je sautai pour m’en échapper le plus rapidement possible. Je m’étalai sur le côté, l’épaule entrée dans le sable. Je me relevai rapidement et tenta de me trouver une cachette.

    Je me cachai derrière un bout de coque de navire. De là, je me relevai pour observer les trois autres. Le singe semblait essoufflé après l’attaque qu’il venait de faire et Drazen ne bougeait absolument pas. C’était lui, selon moi, le plus dangereux. Je devais à tout prix l’éviter et rester loin. Je ne devais pas rester dans sa zone. Je regardai mon bras. Ça ne semblait pas bien grave, mais du sable avait pénétré la plaie. Peut-être que me jeter sur le sol n’avait pas été la meilleure idée… Enfin, la seule chose que je me demandais en ce moment, c’était … MAIS C’EST QUOI CE PUTAIN DE POUVOIR!!! Il me fallait à tout pris éviter ce Drazen. Quoiqu’il y , peut-être une façon de parlementer. Après tout, nous étions tous des gens civilisés.

    Je sortis donc de ma petite cachette pour me montrer à tous. Je ne m’ap
    prochai pas. J’étais à bonne distance des combats, mais j’étais assez près pour qu’on m’entende.

    « Et si nous parlions comme des êtres civilisés plutôt que de nous taper sur la gueule. D’ailleurs, je suis désolée d’avoir ouvert le feu la première, mais c’est ce singe qui m’a mise sur les nerfs… »


    Cette fois-ci, je me retournai vers Drazen.

    « Je suis sûre qu’il serait possible de négocier ensemble une entente qui pourrait nous arranger à tous. Toi qui étais autrefois pirate, tu dois bien comprendre ce que nous ressentons en ce moment. Toi-même tu sais qu’il nous sera impossible de discuter pleinement si ce marine est là… Ce que je te propose, c’est qu’on l’élimine à trois. Parce que premièrement, il ne nous laissera pas partir et deuxièmement, il ne t’aime pas. Il l’a dit lui-même. Qui te dit qu’il ne te fera pas mordre la poussière après cela? Et puis, s’il meurt, personne ne sera présent pour prouver que tu t’es lié à nous pour le faire et de notre côté, c’est comme si rien ne s’était passé. Qu’en dis-tu, Corsaire? »



[HRP: J'ai édité mon poste à la demande de Drazen. J'ai ajouté du texte, voilà pourquoi j'ai reposté X) ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drazen Murasaki
Rescapé de prison
Rescapé de prison
avatar
Messages : 52
MessageSujet: Re: [Terminé] Event - Le Cimetière de Navires (Groupe n°3) Lun 1 Sep - 19:23



Evènement

Le cimetière de navires


Stupéfiant. C'était le terme adéquat pour décrire le gorille de trois mètres de haut. De son abdomen s'échappaient une multitude de plumes blanches virevoltant dans tous les sens, planant doucement en direction du sol. Bien qu'il était difficile pour le jeune corsaire d'apercevoir celle qui avait provoqué cela, il pouvait très clairement s'imaginer sa tête. Après tout, quoi de plus surprenant que de voir tomber des plumes lorsqu'on s'attend à une marre de sang ... Loin d'être un combattant aguerri, c'était le genre de choses qui faisait perdre à Murasaki, une partie de sa concentration. Évidemment, il ne vit pas tout de suite le deuxième forbans se ruer sur lui. D'ailleurs, ce fut trop tard lorsqu'il s'en rendit compte. En effet, c'est surtout le cri strident qui sortit de son orifice buccal qui le sortit de ses songes et lorsque ce fut le cas, un coup de poing monumental s'était déjà collé sur sa joue le faisant légèrement titubé, perdant un contrôle total et momentané dans son espace de chirurgie. Sa joue était éraflée et rougeâtre. La douleur était présente sans pour autant le gêner dans ce combat qui commençait un petit peu à l'énerver. Bien sûr, ce fut avant d'apercevoir quelques gouttes de sang tombées de son nez et absorbées par le sol. Là, le niveau montait d'un cran.

Passé cet élan de pure force brute, l'ennemi en avait profité pour se faufiler hors de l'espace du contrôle du jeune corsaire et pas seulement lui. Kassidia avait fait la même pour aller se cacher derrière un morceau de navire. Comptaient-ils fuir éternellement ? Certes le jeune homme n'avait rien de grave mais, le marine était blessé, car même si son fruit l'avait protégé ;À en croire par ses capacités et son plumage; est-ce qu'il ne ressentait aucune douleur ? Il transpirait dans tous les cas. Il ne fallait pas que le combat ne s'étende davantage. Bien des choses lui traversaient l'esprit comme une stratégie adéquate pour combattre ces deux-là ou encore sur les capacités du gorille. Ce qui le chagrinait le plus, c'était ce dernier. Il l'avait imaginé tout en muscles et très solide au poing de briser le roc avec un coup de poing mais au final, ce n'était qu'un coussin sur patte. Vraiment très dommage.

Tandis qu'il continuait de réfléchir tout en portant son regard sur ses deux ennemis du moment, il avait acquiescer les paroles du marine. La femme semblait un chouilla plus embêtante par les capacités de son fruit du démon à contrario de son coéquipier qui misait tout sur la rapidité de ses mouvements et sur sa propre vitesse. Et alors qu'il s'apprêtait à son tour à s'en prendre à ce malheureux pirate en caleçon, c'est pour cette fois-ci, la femme pirate qui vint le perturber par ses paroles enchanteresses qu'il écouta avec attention.

S'excuser et s'approprier les farceurs de l'ennemi en usant de sympathie. Essayait-elle d'user de ses charmes ? Bien que ses paroles étaient tout de même attrayantes. Il était vrai qu'une alliance à trois pourrait aisément mettre à mal le coussin sur patte mais ... oui parce qu'il y a un mais ... qu'adviendra-t-il après ? Certes, il n'aurait plus eu droit à la parole mais le jeune corsaire n'était pas dupe. Les pirates par nature, détestent les corsaire qui se lient d'après eux, lâchement au gouvernement. Il était persuadé qu'après le marine, ça allait être son tour et à deux contre un, il ne faisait pas le poids. La chose était donc toute réfléchie.

« L'offre est alléchante ... » Dit-il avant de s'avancer de quelques mètres devant lui tout en se tenant sa joue d'une main. Son corps se rapprochait de plus en plus de celui du marine. « Cependant, je n'ai aucune garantie pour la suite. Ton coéquipier en caleçon ne semble pas trop m'apprécier, il pourrait m'abattre à tout moment. Il en va de même pour toi ... rien ne me dit que tu ne me trancheras pas la tête. » Il s'arrêta net, marquant l'emprunte de ses deux pieds dans le sable fin de cette petite crique. « Et puis, je n'ai jamais eu confiance aux femmes. Elles sont fourbes ! » Dit-il tandis que dans un même temps, son autre main était déjà en mouvement, créant une nouvelle zone de chirurgie, annulant sa précédente. Il n'en était pas le centre, bien au contraire. Il était très éloigné de ses ennemis tandis qu'eux frôlaient la limite de la zone. Ils n'avaient qu'un pas à faire pour en sortir. Il n'en resta pas là, car il ne tarda pas à user de son contrôle pour déplacer instantanément le marine à une dizaine de centimètres du pirate espérant profiter de l'effet de surprise pour qu'il puisse abattre sa lance. D'un simple mouvement de doigt en direction vers le haut, c'est après Kassidia qu'il en avait. Un simple mouvement de gravité pour la faire voltigée hors de la zone mais surtout dans l'océan. Du moins si cela fonctionnait correctement.

Techniques:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raito Hanagawa
Moussaillon
Moussaillon
avatar
Messages : 225
Localisation : Spirituelle
MessageSujet: Re: [Terminé] Event - Le Cimetière de Navires (Groupe n°3) Jeu 4 Sep - 16:46

TITRE


Courir, oui courir c'est tout ce que je pouvais faire face à mes adversaires qui possédaient tous des pouvoirs spéciaux. La sortie du dôme se trouvait encore assez loin, pendant ce temps je pouvais observer la belle Kassidia Nadaho en train de griffer notre gorille de la marine ! Percer ses coussins je pensais que c'était la solution, mais non. Quelques plumes venaient de s'envoler, ce primate humanoïde avait eu du bol, sans son fruit il aurait fini lacéré et au sol baignant dans son sang chaud. Par la suite, elle avait eu la même idée que moi. Courir, ça n'était pas une idée qu'on avait en réfléchissant dans un cas pareil, c'était seulement par instinct, rien de plus. Notre policier du gouvernement se foutait bien de Kassidia, celui qu'il voulait c'était moi et rien que moi. D'un geste rapide et vif, notre officier avait lancé sa lance à bout portant sur moi, de plus il fut tout d'un coup téléporter ! Tout ce que j'avais pu faire c'était un geste de mon corps sur la droite pour me confronter à la lance qui était d'ailleurs, accompagné d'un fin fil de coussin. Grâce à ce déplacement surprise, mon épaule gauche avait été touchée, perforant ma chair. La douleur était grande, j'avais d'ailleurs poussé un grand cri de douleur, désormais toute ma rage se trouvait sur le gorille.

Alors que le marine sortait sa lance de ma chair avec son fil rattaché à sa lance, j'avais profité de sa force herculéenne pour m'agripper sur son arme, il venait de me faire un petit trajet vers lui-même. Une fois arrivé à destination j'en profitais pour lui asséner un coup de pied puissant. Je savais qu'il ne serait pas affecté, mais mon but était de l'éjecter sur plusieurs mètres pour que ma "partenaire" pirate puisse le griffer une fois de plus, il semblait, malgré le fait qu'il ne saigne pas, affecté par les choses coupantes. Ceci fait je me retirais de son corps en exécutant des saltos arrières, j'étais essoufler par les efforts que j'avais faits, mon bras se trouvait sur ma blessure, la douleur était toujours présente et déconcertante. J'avais entendu la conversation que Drazen Murasaki avait eu avec eu avec la femme pendant que je lui portais mon coup, malgré le fait que je n'appréciais pas vraiment le mec aux cheveux pourpres, c'était intéressant. En effet, Nadaho proposais qu'on attaque ce primate à trois et elle avait raison, pour ma part je n'étais plus vraiment en état de combattre mais il me restait encore un peu d'énergie pour frapper et donc transformé notre sauvage. J'avais une idée très précise en tête, je pouvais avoir l'air bête, mais je pouvais avoir des coups de génies de temps à autres quand mêmes.

- Bon écoute Drazen Murasaki. Je suis blessé et dans les circonstances actuelles je ne pense pas pouvoir rester en combat une heure de plus. Je te donne ma parole que je ne t'attaquerais pas, fais moi confiance je suis un pirate, mais je n'ai qu'une seule parole. De toute façon je sis blessé et je pourrais pas trop t'être un grand danger. J'ai envie de dégommer ce connard aux coussins, mais sans toi ça va pas être de la tarte et comme Kassidia te l'a dit, je pense qu'il ne t'a pas à la bonne étant donné que tu as été par le passé pirate. Tu fais c'que tu veux, mais j'aurais au moins essayé de te résonné, en attendant moi, je vais me battre de toutes mes forces !!Que la force de la banane légendaire soit avec moi ! Mange moi tous ça enfoiré d'gorille ! Rafale animalesque !!!!

D'un grand bond, j'enchaînais Hozotaro de coups de poings puissants de toutes mes forces ! Toute mon énergie était focalisée dans cette dizaine de coups. Je savais que le marine allait se transformer, dans ma tête j'étais sûr que Kassidia allait en profiter pour l'attaquer de dos. Je ne savais pas si Drazen allait nous venir en aide, ou bien en m'attaquer pendant ce laps de temps. Après avoir fini ma combinaison de coup je retombais sur le sol accroupi, avant de tomber le dos le premier sur le sable. Toujours essouffler, un sourire s'affichait sur mon visage, je ne savais pas pourquoi, mais j'étais content. Peut-être parce que je m'étais défoulé sur le primate de la marine, ou même parce que j'avais donné tout ce que j'avais, je ne savais pas très bien, mais j'étais joyeux. Une joie qui pouvait être ou non, d'une courte durée...

Récap:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Macaque_japonais
Messages : 7
MessageSujet: Re: [Terminé] Event - Le Cimetière de Navires (Groupe n°3) Ven 5 Sep - 9:52


Déboussolé par ce changement de place inattendu généré par son allié du jour, Hozotaro plein de surprise se reçu de plein fouet les coups de Raito. Bien que ces derniers furent amortis par les coussins, la sueur continuait à perler, de même que les plumes de son estomac continuez à tomber. D'ailleurs en y prêtant plus attention, c'est la seule partie de son corps que le sergent laissait à l'état de coussin.

- Bon, il est temps d'en finir. Assez d'enfantillage, je vais vous sortir ma technique la plus destructrice.


Alors que le marine transformait ses deux jambes en un coussin un peu particulier, il sauta à une hauteur fabuleuse, sa tête sortant de la room du corsaire. Son fil de coussin toujours attaché à sa lance, il la fit tournoyer, de plus en plus vite jusqu'à ce qu'à l’œil nu on ne décèle plus qu'une vague forme circulaire.

Tout en retombant sur la terre ferme, il prit une fois de plus Raito pour cible, lui envoyant de plein fouet sa technique la plus puissante capable de provoquer un cratère conséquent et une secousse sismique modéré sur une dizaine de mètres autour de l'impact.

Spoiler:
 

Attention, dernier tour pour tout le monde avant que les survivants ne puisse accéder à la suite de l'aventure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
Pirate légendaire
Pirate légendaire
avatar
Messages : 274
MessageSujet: Re: [Terminé] Event - Le Cimetière de Navires (Groupe n°3) Dim 7 Sep - 13:09

Kassidia,

Tu as dépassé ton délai de 48h pour poster.

Tu as jusqu'à lundi 11h52 pour poster ton RP ou demander ton second joker.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kassidia Nadaho
Pirate Novice
Pirate Novice
Messages : 42
MessageSujet: Re: [Terminé] Event - Le Cimetière de Navires (Groupe n°3) Dim 7 Sep - 18:49

J’attendais une réponse du corsaire et celui-ci me l’a fait savoir d’une bien drôle de manière. Enfin, il ne souhaitait pas s’allier à nous pour mettre un terme à la vie du marine. C’était dommage après tout, c’était sa seule chance. Il ne semblait pas faire confiance au petit qui se prenait aussi pour un singe et ne semblait pas apprécier les femmes. Je comprenais pour le pirate, mais pour moi? Il avait quoi contre les femmes. Qu’est-ce qu’elles lui avaient fait? À peine présente, j’étais déjà jugée par ce dernier englobé dans un tout sans avoir le droit de me défendre! Enfin, soit, je m’en fichais. On ne pouvait pas tous m’aimer. Le seul hic, c’est que nous nous retrouvions à nouveau à deux contre deux et ça ne me plaisait pas. Puis Raito décida d’ouvrir sa bouche. Il disait qu’il n’était pas du tout en état de se battre contre Drazen. C’était le cas. Le gorille l’avait tout de même transpercé de sa lance et ce n’était pas très très joli à voir.

« Tu sais, Drazen, s’il ose te toucher, un bon coup derrière la tête et j’en ai fini avec lui. Je ne cherche pas à m’allier à lui, parce qu’il est pirate. Je n’en ai rien à battre. Moi je cherche simplement à m’allier au plus fort. Tant qu’on gagne, c’est bon… »

J’hochai les épaules et pendant que celui-ci s’approchait et annulait sa zone je déclarai à haute voix : « Dommage que je sois tombée avec un petit singe et non avec toi… » À nouveau, la zone s’était installée autour de nous. Le gorille avait changé de place et se trouvait maintenant devant Raito qui se mit à bouriner ce dernier. C’était stupide, mais bon, pas con. Pour ma part, Drazen avait réellement refusé mon offre et pointa son petit doigt vers moi en me soulevant du sol. Je me sentis partir vers l’arrière, sauf qu’une fois sorti de sa zone mon corps chercha aussitôt à retourner vers le sol. N’ayant pas eu une assez grande force de propulsion, je m’écrasai sur le sable. De plus, j’avais pris le soin de recouvrir mon tronc de diamant. Ainsi, j’étais plus lourde et je ne m’étais pas fait mal. Par contre, j’avais eu chaud. Ce n’était pas passé loin, car quelques mètres de plus et je me retrouvais à la flotte. C’était donc ça sa réponse. Il avait essayé de me tuer… N’étant pas à côté des deux autres singes, je ne sentis qu’une légère secousse quand je me relavai. Raito était hors combat, ou presque. Je n’essayerai pas de le sauver cette fois-ci et le gorille ne semblait pas dans sa meilleure forme. Drazen, n’avait reçu qu’un simple coup de poing. M’attaquer à lui, pour l’instant, était idiot. Je me devais donc réduire le nombre restant qu’à deux. Soit, Drazen et moi-même. J’allais lui prouver que je n’étais pas fourbe. Enfin, pas envers lui. Je regardai alors autour de moi. Cette fois-ci, il me fallait vraiment réfléchir. Nous nous trouvions sur une plage entourée d’épave de navire. Il y avait donc moyen d’utiliser quelque chose à mon avantage. En effet, il y avait bien ce petit quelque chose.

Toujours en restant hors de sa room, je fis un léger détour tout en contournant les combats. Je tentai de me faire le plus possible petite. Je voulais qu’on m’oublie. Je grimpai alors sur l’épave qui avait attiré mon attention et je m’approchai du mât. Celui-ci était bien droit, mais le bois ne semblait pas en très bon état. Un sourire s’afficha. Je recouvris ma jambe de diamant et je frappai brusquement le mât. Il craqua une première fois, mais ne tomba pas. Puis, je donnai à nouveau coup sur ce dernier tout en rendant le côté de jambe tranchant. Cela eut l’effet d’une hache et le mât tomba en direction du gorille. Finalement, j’attrapai un filet à pêche que je lançai en direction de Drazen. Cela l’occupera un moment. Je ne voulais pas qu’il vienne en aide au marine.


[hrps: Désolé d'être en retard, mais c'est sûr que si vous posté à 11h52, pour moi il est 5h52 du mat'. Et comme je travaille aussi... bref x) ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drazen Murasaki
Rescapé de prison
Rescapé de prison
avatar
Messages : 52
MessageSujet: Re: [Terminé] Event - Le Cimetière de Navires (Groupe n°3) Mar 9 Sep - 12:05



Evènement

Le cimetière de navires


Tout s'était déroulement tellement vite, qu'il fut difficile pour le jeune corsaire de suivre toute la scène entre le Primate de quelques mètres et le clown agile. D'ailleurs, ce n'était pas comme s'il y prêtait une grande attention puisque dans son esprit, il ne voyait pas l'homme coussin perdre. Non, cela était inconcevable et de cette manière, il avait toute son attention sur la jeune pirate. Cette dernière et son acolyte avaient tant de fois essayer de prendre le corsaire par les sentiments mais, c'était peine perdue. Bien qu'une alliance ne lui aurait pas déplu dans d'autres circonstances, il ne voyait pas pourquoi il devait s'allier à eux alors que lui et le marine avaient un net avantage. Avantage qu'il perdrait sous quel cas. Et ce n'était pas en restant à l'écart sans la moindre possibilité d'approche physique immédiates qu'ils pouvaient se targuer d'avoir plus de chance. Si seulement il y avait eu un autre intérêt à la clé ...

Lorsque l'attaque sismique éclata et fit trembler le sol sur un périmètre d'une petite dizaine de mètres autour de la chose orangée, Murasaki en fut perturber au point d'y donner toute son attention. Il n'en croyait pas ses yeux. Autant de dégâts avec une lance ... et un peu trop de muscles. Une brèche s'était formée en guise de cratère, un spectacle hallucinant. La poussière qui s'éleva avec l'impact ne parvint pas jusqu'à lui à cause de la distance qui le séparait encore des personnes présentes mais cela réduisit tout de même sa visibilité du champs de bataille. Inquiet ? Il ne l'était pas du tout. Certes, lorsque le combat éclata, il le fut. Cependant, les hostilités commencées, le gorille, marine, monstre ou autre pseudonyme encore su faire preuve d'une force herculéenne et cela lui suffit à enlever tout doute de son esprit. En effet, si l'on faisait un petit récapitulatif depuis le début du combat, il était celui qui s'était le moins épuisé autant physiquement que mentalement. En retrait, le singe de trois mètres avait servi de tank depuis le commencement et lui-même n'avait reçu qu'un léger coup de poing de la part d'un pirate, rien de plus. Son nombre de pas parcourut étaient eux aussi limités. Autant dire qu'il était encore en pleine forme et aucunement fatigué. Était-ce le cas des autres ?

« Arrêtons de fanfaronner et terminons cela rapidement ! » Dit-il, un petit sourire sur ses lèvres. Le genre de petit sourire narquois qui énerve l'ennemi et lui fait faire de nouvelles erreurs importantes.

A peine finit-il sa petite phrase exclamation qu'un bruit de bois brisé retentit sur la crique et qu'un mât d'une taille imposante était en train de chuter en direction des deux hommes en pleine bagarre. La brise venteuse avait balayée la poussière et le jeune corsaire pouvait clairement voir l'état de son allié momentané. La fatigué le prenait et pire encore tandis que son front perlait. Il n'allait plus tenir longtemps, pour sûr. Et si le mât lui tombait dessus, il n'allait certainement pas s'en relever. Le coup devait être calculé et millimètre. Surtout il ne devait pas se rater. Apeuré de se retrouver en un contre deux, c'est d'un petit mouvement de doigt qu'il déplaça légèrement le mât qui avait pénétré son espace de contrôle lorsqu'il arrive à une vingtaine de centimètres seulement de la tête du marine. La cible n'était donc plus le grand homme mais le petit clown en caleçon qui devait faire preuve d'un miracle pour se sortir de ce pétrin. Ce n'était pas tout ... bien que situé à une soixantaine de mètres de là, le mât était toujours sous contrôle du corsaire qui profitait de la force d'attraction pour abattre plus rapidement l'énorme bois sur sa tête.

Le bruit étouffé d'un filet lancé de beaucoup trop loin ne le perturba même pas. Sa présence avait été détectée depuis qu'il avait pénétré la chambre d'opération et son utilité rendait sceptique le jeune homme qui se demandait bien à quoi jouait la jeune femme. Son rôle n'était pas d'éliminer des pirates ;même si officiellement, c'était les ordres donnés; et éliminer ces deux-là n'était pas son but. Lançant un regard ennuyé dans sa direction, il lui fit comprendre d'arrêter ses piètres tentatives pour prendre la fuite tant qu'il était encore temps, car s'il en avait encore la force après tout cela, le gorille allait réitérer ses attaques.

« Je te ferais passer pour morte. » Articulait-il en mouvant ses lèvres alors qu'aucune voix ne sortait de ses cordes vocales.

Technique:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raito Hanagawa
Moussaillon
Moussaillon
avatar
Messages : 225
Localisation : Spirituelle
MessageSujet: Re: [Terminé] Event - Le Cimetière de Navires (Groupe n°3) Mer 10 Sep - 20:01

No Flex Zone



Je me trouvais dans une situation réeLlement délicate. En effet le gorille roux & moche avait activé son pouvoir de coussin pour amortir tous mes coups qui avaient été rendus inutiles. Je venais donc de m'assoupir un peu sur le sol sableux, ça n'était pas la fatigue qui avait fait que je me retrouvais sur le sol, c'était le fait que sans cela dans de telles circonstances je ne pouvais pas réfléchir. Je réfléchissais donc à une solution au problème que présentait l'officier de la marine aux muscles saillants. Il y avait des choses qui défilaient dans mes pensées, quelques idées par-ci par là sans aucune utilité me passait par la tête. Franchement, je ne pensais pas pouvoir me sortir de cette situation et je commençais à me dire que mon heure avait sonné, que c'était sans doute ici que j'allais crever comme une vulgaire merde. Quand soudain, Shin fit son apparition dans ma tête, je me demandais si je n'étais pas atteint de schizophrénie. Shin le brocoli prenait la parole dans ma tête. Il me disait que je renonçais trop vite et qu'il fallait se battre jusqu'au bout et que quitte à mourir, il fallait le faire en combattant !!

Cette diplomatie crânienne m'avait fait le plus grand bien, je savais désormais que je ne battais pas tout seul, mais avec le soutiens de tous mes nakamas ! J'ouvrais rapidement mes globes oculaires avant de me relever rapidement. Le mât d'un navire échoué se dirigeait droit sur moi, c'était avec un grand saut vers la droite que je m'étais sorti de justesse de cette situation. Avec une fraction de seconde en moins, ma tête aurait été broyée ! Mon regard furieux s'adressait à Drazen Murasaki. En plus d'être un traitre, il osait intervenir dans une action qui ne le regardait pas, cela me mettait hors de moi. Mais j'y pensais, je ne voyais plus le primate de la marine dans les parages, je tournais donc ma tête partout sans pouvoir le voir. Jusqu'à ce que ma tête finisse par s'orienter vers le ciel bleu, l'animal tournoyait sa lance au-dessus de lui-même telle une hélice, ça ne sentait pas bon du tout ! Mais je ne pouvais pas renoncer, j'avais le soutien de tous mes compagnons et je ne pouvais pas les décevoir. Tout d'un coup une idée venait de me venir en tête, j'avais lancé mon bâton de la même façon que le marine l'avait fait avec sa lance pour pouvoir l'empêcher de mettre sa technique à exécution.

Mais ce n'était pas tout, non seulement le bâton de fer avait été lancé avec puissance, mais j'avais pris soin de viser la tête de façon à l'aveugler dans le cas où il utiliserait son pouvoir sur son visage. Suite à cela, mes blessures venaient de se contracter, mais il tant qu'il me restait un souffle de vie, le combat entre moi & ce gorille n'était pas fini. Je rejoignais le primate roux d'un bond lui envoyant une fois à sa portée un coup de pied sur sa mâchoire, j'enchaînais tout de suite avec un coup de poing d'une férocité des plus extrêmes sur sa tempe avant de redescendre accroupi sur le sol. Mon bras ensanglenté se trouvait contre le sol de sable de l'île, tandis que mon autre bras servait à tenir la blessure causée par la lance du marine. Si cela n'avait pas été suffisant, c'était sans doute la fin pour moi. Mais j'étais fier de m'être battu jusqu'au bout pour sauver mon honneur. Mon coeur battait de plus en plus vite, ma respiration suivait pendant que je crachais une salve de sang de ma bouche. J'avais des connaissances en arts martiaux et ça, ça voulait forcément dire qu'un organe avait été touché. Malgré ça, c'était avec un sourire que je m'exprimais en criant pour que tout le monde puisse m'écouter.


- NE ME SOUS-ESTIMEZ PAS PUTAIN BANDE DE CONS !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Macaque_japonais
Maître du Jeu
Pirate légendaire
Pirate légendaire
avatar
Messages : 274
MessageSujet: Re: [Terminé] Event - Le Cimetière de Navires (Groupe n°3) Jeu 11 Sep - 17:15

La fatigue se faisait sentir, d'avantage pour certains, moins pour d'autres.

Hozotaro avait une dent contre le petit pirate qui courrait partout. En tant qu'homme-gorille il n'aimait pas qu'on se moque de sa personne, que quelqu'un mime un singe et es gesticulations. C'était irrespectueux. C'est pour cette raison que le Marine porta toutes ses attaques sur Raito qui à sa grande surprise évita tout avec un minimum de dommages.

Mais il était temps d'en finir, une fois pour toute. Une fois au sol le mastodonte adressa ses derniers mots au corsaire, le sommant d'en finir avec le fille une fois qu'il aurait réglé son compte au pirate.

Dans une ultime attaque, un ultime acte de bravoure Hozotaro prit entre ses bras musculeux le pirate blessé. Sans mal il le décolla du sol avant de courir sauvagement devant lui. Si Raito n'était pas en mesure de savoir ce qui l'attendait, il su ce qui l'attendait à l'instant même ou la lance le perça une nouvelle fois, empalant les deux hommes d'un coup sec.

La masse inerte de trois mètres de haut s'affala sur un Raito blessé et à bout de force. Maintenant que le Marine était hors combat son abdomen retrouva se forme normal. Le coussin disparu, les plumes laissèrent place aux entrailles du pauvre homme qui se déversèrent sur le sol.

Même si la blessure de Raito n'était pas mortel, le choc, la lourdeur du corps au dessus de lui et les précédentes blessures eurent raison du pirate qui sombra dans un sommeil sans rêve. Il se réveillerait c'est certain, mais quand était une autre histoire.



Drazen et Kassidia vous pouvez continuer l'aventure. Raito à bout de force tu es KO jusqu'à la fin. Beau combat à tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Terminé] Event - Le Cimetière de Navires (Groupe n°3)

Revenir en haut Aller en bas

[Terminé] Event - Le Cimetière de Navires (Groupe n°3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: South blue :: Event n°1 - Ile Chimeria :: Le Cimetière de Navires-