AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

[Terminé] Event - La Forêt Enchantée (Groupe n°7)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Maître du Jeu
Pirate légendaire
Pirate légendaire
avatar
Messages : 274
MessageSujet: [Terminé] Event - La Forêt Enchantée (Groupe n°7) Ven 15 Aoû - 16:42



One Piece Héritage
Event n°1 - Groupe n°7




Les plus chanceux dérivèrent sur des morceaux de navires, cependant, les plus chanceux ne font pas partie de ce groupe. Vous qui êtes arrivés ici vous avez été aspirés par la tornade et envoyés directement sur l'île. Fort heureusement, a été stoppée, ralentie et amortie par nombre d'arbres touffus. Nathanaël Rackham, capitaine de l'Enfer Écarlate, Belle Wind, seconde des Muteki Kaizoku, Jinshu Amazaki caporal de la Marine et William O. Vaughan agent du Gouvernement, vous tous avez atterris dans une zone où trônes d'immenses troncs. A.  proximité, un petit lac peuplé de grenouilles, de nénuphars et de sublimes fleurs de différentes espèces.




Le décor est magnifique. La lumière de l'aube naissante ne perce pas à travers les arbres et les seuls rayons visible semblent être ceux de la lune qui passent à travers les épais feuillages montrant la danse des insectes lumineux qu'habitent cette forêt. Le lac dans lequel avait atterri la pirate Belle Wind était au beau milieu de cette forêt ou rodent à la fois loups, lynx et autres créatures avides de chair fraiche dont les grondements se mêlent aux hululements des chouettes comme fond sonore. Le parterre était entièrement recouvert de mousse et de lianes cachant ici et là des routes pavés signes d'une ancienne civilisation. L'humidité présente dans l'air a préservé jusqu'à maintenant cette ancienne forêt où la brume est omniprésente. Au niveau du lac les lucioles font de leur mieux pour éclairer la petite zone qui a tout d'un havre de paix.



Ordre de RP :

William O. Vaughan
Nathanael Rackham
PNJ Mystère
Belle Wind
Jinshu Amazaki

Attention, pas de combat durant le premier tour !


One Piece Héritage
le 15/08/14
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
Pirate légendaire
Pirate légendaire
avatar
Messages : 274
MessageSujet: Re: [Terminé] Event - La Forêt Enchantée (Groupe n°7) Lun 18 Aoû - 16:49

William O. Vaughan, tu as dépassé le délai de 48h. Tu as ton joker automatique de 24h qui s'active.

Tu as jusqu'à Mardi 19 10h pour poster ton RP ou utiliser ton second joker.



Edit : William O. Vaughan est éliminé de l'event. Considérez son personnage comme présent mais KO. C'est donc à toi Nathanael de poster.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanael Rackham
Moussaillon
Moussaillon
avatar
Messages : 635
MessageSujet: Re: [Terminé] Event - La Forêt Enchantée (Groupe n°7) Mar 19 Aoû - 16:41

Voilà qu'on se mettait désormais à jouer les taxis pour une foutue bande de brêles qui n'arrivaient pas à se démerder seul. Ouais ok on avait foutu en l'air leur barque miteuse. Et puis justement, c'était quoi cette foutue coque de noix. Et ça se dit pirate ? Quoi qu'il en soit notre deal était simple. Il pouvaient crécher à bord quelques temps jusqu'à ce que l'on atteigne la prochaine île pour qu'ils puissent se faire la main sur un nouveau navire, un vrai, un truc qui tienne la route.

En tant que de base indésirables sur mon navire les trois frères avaient leurs consignes de bord pour toute la traversée à savoir bosser comme tout le monde. Si le trajet était gracieusement offert, les lits et la bouffe eux n'étaient pas donnés. Et surtout qu'ils ne tentent pas de se rebeller durant la traversée. J'avais à bord un admirable homme-poisson qui se ferait une joie de faire nager le logia, ou un autre d'ailleurs.

Au final je n'avais pas à me plaindre de la situation. C'était tout le contraire. Abonné à ce torchon journalistique qui servait de journal depuis mon passage à Baterilla, le cormoran facteur par un beau matin sans nuage laissa tomber sur le pont les dernières et fraiches nouvelles. Mis à part les niaiseries habituelles ainsi que les nouvelles primes l'un des articles attira mon œil instinctivement. Non ce n'était pas ma superbe prime de 15 millions de berrys, quoi qu'une certaine fierté commença à s'installer dans mon bas ventre. Ce n'était pas non plus le fait de voir que les trois squatteurs n'étaient pas dans cette foutue liste. Non en fait, le fait le plus important c'était ce qui concernait cette putain d'île inaccessible.

D'un commun accord, nous avons donc pris la route de cette endroit soit disant encore vierge, plus pour longtemps soit dit en passant. La journée était belle, le soleil au zénith réchauffant l'atmosphère de ses rayons. Comme à mon habitude, j'aimais me mettre à l'aise et c'est donc dans le plus simple appareil que je m'occupais de préparer le repas de cette joyeuse bande de tarés.

Malheureusement, la mer nous joue souvent des tours. Le beau temps laissa rapidement place à une tempête sortie de je ne sais où. C'est avec grande hâte que je rejoignais le pont afin de retrouver ma douce et tendre adorée, Nozarashi. Et au passage les autres étaient eux aussi présent. D'ailleurs, à peine avais-je eu le temps de constater ce fait inutile que je fus propulsé par une énorme bourrasque hors du navire, en même temps que quelques uns des membres d'équipage, qu'ils soient permanents ou temporaires.

Et voilà, j'avais atterrit dans une putain de forêt. Et pas des moindres d'ailleurs. La densité était telle qu'il y faisait sombre, bien plus que la normale d'ailleurs. Tout autour de nous, quelques bruits de bestioles se faisaient entendre. Surement les prédateurs du coin. Un hurlement rauque, voici mes premiers mots sur cette île étrange. J'espérais que cela suffise à éloigner les prédateurs locaux. Fouillant un peu la zone, je suis tombais sur un type étendu dans les fougères, totalement désarticulé. Etait-il mort ? Vivant peut être ? Pour en être certain je lui assenais un violent coup de pied dans le thorax. Pour seul réponse de sa part, une plainte gémissante. Il était donc vivant mais dans les vapes. J'allais le découper en morceau lorsqu'un bruit se fit entendre, plus important que les murmures bestiaux. Progressant à travers les bois, je tombais alors sur une zone boisée, un peu plus grande. Seulement cette fois la population était plus importante. De loin je dirais un type de la Marine et deux autres . Ah, voilà, j'avais pas tout perdu, il y allait avoir un peu d'animation dans ce coin paumé.

- ALLEZ BANDE DE LARVES ! REVEILLEZ VOUS !

Je crois que c'est à ce moment là que je me suis aperçu d'un point important. J'étais toujours à poil, le chibre à l'air jouant à l'hélicoptère. Dans la précipitation de la tempête j'avais en effet récupéré ma douce hache, seulement, je n'avais pas le moins du monde pensé à me revêtir. C'est fou ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Acheri
PNJ
PNJ
avatar
Messages : 6
MessageSujet: Re: [Terminé] Event - La Forêt Enchantée (Groupe n°7) Mar 19 Aoû - 20:23


Une masse énorme s'avance dans la forêt. A en juger par le bruit qu'elle émet, c'est à n'en nul douter une créature aux proportions gigantesques. D'ailleurs, pour faire part de si peu de discrétion, il doit s'agir d'un prédateur redoutable.

Les bruits de pas son lourd. Oui, en écoutant d'avantage le déplacement de cet étrange animal, on distingue très nettement qu'elle s'avère être bipède. Quoi qu'il en soit, le son résonne profondément, faisant trembler la terre. Cela doit être un animal massif pour que l'on en ressente ainsi les effets avant même de l'apercevoir.

Alors que vous protagonistes avaient les yeux scrutés sur la forêt d'où s'échappent de petites bestioles prises de panique. A votre grande surprise, vous voyez apparaître un homme portant un uniforme affichant 77, rappelant sans le moindre doute la provenance de ce soldat de la Marine. Enfin, pour ceux qui connaissent le G77 du moins.

Effectivement, l'individu en question est un homme, mais pas des moindres. Il ressemble à une énorme masse ovale d'environ quatre mètres de haut pour trois de large. Et bien entendu, si vous pouvez l'apercevoir, l'inverse est aussi vrai et sa réaction est des plus étranges pour une personne censée représenter l'ordre et la justice.

- Aaaaah ! Vous êtes des pirates primés ... aaaaaahhh ! Ne me touchez pas ! Je vais être méchant si vous vous approchez de moi ! J'ai même pas peur de vous bande de monstres !

Goro de son petit nom se met à fulminer sur place, mêlant sa fausse colère à une réelle crainte balançant ses petits bras aux poings gantés en avant tel un boxeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belle Wind
Moussaillon
Moussaillon
avatar
Messages : 184
Localisation : South Blue
MessageSujet: Re: [Terminé] Event - La Forêt Enchantée (Groupe n°7) Mar 19 Aoû - 23:48




___Relayée par les médias, l'information comme quoi le monstre marin gardien de l'île de Chiméria était mort avait profondément intéressée Belle. A l'époque où elle avait intégré la marine en tant qu'infiltré elle avait entendu des tonnes et des tonnes d'histoire sur cette île mystérieuse que personne n'avait atteint ces dernières années. Imaginez-vous ! Une ile vierge de toute présence depuis 3 siècles ! N'y avait-il pas là de quoi piquer au vif la curiosité de n'importe quel navigateur ! Plus important, elle était en vie pour le vivre ! Excitée comme une puce, elle en avait parlé à Mephisto et lui avait expliqué les tenants et les aboutissants ! Ainsi, aussitôt dit aussitôt fait, l'équipage des Muteki Kaizoku  se mit en route Belle aux commandes du navire que son capitaine avait obtenu il y a peu, mais arriver aux abords de l'île, la demoiselle se rendit compte que le temps n'était pas clément, en faisant part à son capitaine, ce dernier prit la décision de laisser le navire sur une île proche et de revenir avec un plus petit ce qu'ils firent. De nouveaux à l'orée de la tempête, La nymphe leva les yeux vers le ciel pour se rendre compte que ce temps n'avait rien de naturel, digne des plus grosses tempêtes de Grand Line la demoiselle aurait peut-être être pu mener le navire à travers cette tempête, mais une embarcation comme celle que son capitaine lui avait confié n'avait rien d'un bâtiment capable de naviguer sur une mer aussi agité, elle le savait très bien, mais c'était son seul espoir très certainement de découvrir cette île avant que les Hommes ne posent leurs griffes sur cette dernière ! Notre héroïne prit une grande respiration  et guida le navire droit dans ce décor d'enfer. A peine fut-il entré dans la tempête que plus rien ne répondait au commandement de la rouquine, sachant éperdument que rien ne changerait cet état fait, elle ne tenta pas plus de guider le navire et fit juste tout son possible pour empêcher le navire de chavirer, vu l'agitation de la mer, si Mephisto tombait il y avait très peu de chance que notre Suishoo puisse le récupérer dans l'eau.


*Mais tu es folle ?!*

-Vu la situation dans laquelle nous nous trouvons je pense que la réponse n'est pas nécessaire n'est-ce pas ?

*Je te jure que si à cause de ca je tombe à l'eau, tu peux rêver pour que je t'aide à quoi que ce soit pour les prochaines heures ! *

-T'inquiètes pas Light, si tu as peur, tu n'as qu'à rentrer dans la petite bourse de cuir ou je t'ai trouvé, tu seras à l'abri je pense.


___La petite luciole bleue grommela quelques instants avant de venir se nicher dans la petite sacoche qui pendouillait à la hanche de la lady. Juste à temps pour voir une gigantesque tornade se former juste devant ses yeux ébahit, le tourbillon emporta ses dernières paroles qui furent plus ou moins « PUTAIN DE MERDE, C'EST QUOI CE BORDEL ! » tout comme elle l'emporta, ne laissant pas grand-chose du navire sur laquelle elle naviguait.








___« AHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH !!!!!!!!!!! » *PLOUF* C'est plus ou moins ce que dut entendre toute l'île alors que Belle se faisait éjecter de la tornade et tombait en piqué droit vers le sol, plus ce qui semblait être des arbres se rapprochaient plus le cri de la demoiselle se faisait aiguë et bruyant. En tout cas, si quelqu'un l'attendait en bas, il était prévenu de son arrivée. Les branches touffues craquèrent sous son poids, mais ralentir la chute de la demoiselle qui atterrit tout droit dans un lac,  la vitesse de la chute l'envoyant à quelques mètres de profondeur, elle avait tout juste le temps de prendre sa respiration avant d'entrer dans l'eau glaciale. Ne portant pas la malédiction d'un fruit du démon elle put sans trop de soucis remonter à la surface et se hisser. Cependant, là ou la pirate décida de s’agripper pour remontrer, n'était autre qu'un rocher qui brisa deux de ses ongles. Son teint bleuté tournant à une étonnante rapidité sur un teint plus rouge, elle se mit à hurler comme une furie à la sortie de l'étendue d'eau qui l'avait sauvée.


-MES ONGLES ! PUTAIN ! ENCORE MES ONGLES ! Ca fait 3 en moins d'un mois ! C'EST PAS POSSIBLE CA ! AHHHHHH ! FAUT QUE JE TAPE SUR UN TRUC ! UN TRUC VITE !


___Le truc, ne fut rien de plus qu'une pauvre grenouille qui coassait tranquillement à proximité d'elle et qui se prit un coup de pied rageur l'envoyant prendre un petit bain de santé dans le lac. Cependant, le drame ne s'arrêtait pas là ! Non, son maquillage n'avait pas coulé, sinon elle aurait très certainement fait un arrêt cardiaque ! Mais ses habits ! Ses Magnifiques habits étaient tous trempés et très certainement irrécupérables. C'était la goutte d'eau qui faisait déborder le vase. Imaginez-vous ! Une magnifique robe Aubergine avec des broderies noire venue tout droit de Dressrosa, et n'allez pas lui dire que sa robe est violet foncé, NON ELLE EST AUBERGINE ! Sinon croyez-moi, vous vous exposer à une mort lente et douloureuse, surtout dans cette situation. Encore heureux, ses couteaux de lancés étaient toujours bien fermés et la poudre qu'ils renfermaient n'était pas détrempée. Ses talons de 20 centimètres de la même couleur que la robe devaient eux aussi être abîmés par cette foutue flotte, mais elle ne voulue même pas vérifié et les laissa bien caché sous sa robe, alors qu'elle s’avançait dans la forêt à la recherche de personnes, la demoiselle continuait à pester comme une harpie.


-COMMENT JE VAIS RECUPERER CA HEIN ! ILS ONT UNE IDEE DE COMBIEN CA M'A COUTE TOUT CA ?! ARRGGHHHH ! PUTAIN TOUT CA A CAUSE DE CE MEPHISTO ! SI JE LE TENAIS, JE LA LUI FERAIS BOUFFER SA LOCATION DE NAVIRE ! MEME UNE BARQUE CA AURAIT MIEUX TENU ! UNE BARQUE BORDEL !






___Alors qu'elle hurlait ceci, elle débarqua dans une clairière ou devant elle se trouvait un homme qui la dépassait de bien 50 centimètres, et qui hurlait aussi quelques choses qu'elle n'écouta pas. Dans le même temps débarqua un autre gars, cette fois ci immense, faisant bien le double de sa taille qui commença à la faire chier comme quoi elle était une pirate. La marine... Même ici ils allaient venir l'emmerder. Et comme si ca ne suffisait pas, la bourse sur son côté se mit à bouger, une petite luciole en sortant et se mettant à hurler elle aussi d'une voix mélodieuse que tout le monde put entendre résonner dans sa tête :


*BELLE ! JE T'AVAIS DIT DE FAIRE ATTENTION ! PUTAIN T'AS DE LA CHANCE QUE TA BOURSE SOIT PRESQUE COMPLETEMENT HERMETIQUE ! SINON JE TE JURE QUE JE T'AURAIS TUE !*


-OH... LIGHT C'EST PAS LE MOMENT ! LA J'AI D'AUTRES PROBLEMES ! DONT DEUX ONGLES CASSES UNE ROBE BOUSILLEE ET UN PUTAIN DE MARINE, UN NUDISTE ET UN INCONNU ! DONC VIENT PAS TE RAJOUTER A CA S'IL TE PLAIT ! TU N'AS PAS ETE DANS L'EAU DONC JE TE PROPOSE DE TE REPOSER UN PEU LE TEMPS QU'ON SE CALME ET ON VOIT CA APRES !


___Un nudiste ? Oui effectivement ! Le gars devant elle était complètement à poil et était d'ailleurs en train de faire l'hélicoptère avec son engin. Regardant le marine qui l'avait pointé du doigt elle, et Cockman elle sortit une nouvelle fois de ses gonds :


-ET PUIS TOI ! QU'EST CE QUE LA MARINE FOUT LA ? T'AS UN PROBLEME ? TU VEUX QUE JE T'EMASCULINE C'EST CA ? VAS Y VIENT, CA FERA PAS MAL !  ET PUIS MERDE ! C'EST QUOI VOTRE PROBLEME ? DEPUIS QUE JE ME SUIS ECHAPPE D'IMPEL DOWN VOUS M'AVEZ PAS LACHE D'UNE SEMELLE ! VOUS AVEZ PAS MIEUX A FOUTRE ? JE SAIS PAS MOI ? UNE REVOLUTION A FAIRE DERAILLEE, UN YONKOU A ZIGOUILLER, NON CA VOUS DIT PAS ?


___Reprenant son calme, la demoiselle se décida à rejoindre le clan des culs nus et se débarrassa de sa robe qui la générait très certainement dans les combats à venir surtout vu le poids phénoménal qu'elle pesait maintenant qu'elle était complétement détrempée. Elle était désormais très proche d'une guerrière amazone ne portant rien d'autre qu'un push up noir, une culotte en dentelle de la même couleur, deux étuis comportant des dagues, l'un derrière son mollet gauche et l'autre sur son bras droit et ses talons faisant environ 20 Centimètres. Récupérant toutes ses armes sur le sol et les rééquipant elle s'approcha d'Elephantman. Remettant sa ceinture de couteaux elle engagea la conversation d'un ton un peu plus calme, mais restant toujours aussi effrayant pour n'importe qui.


-Bien SuperTrompe ! De ce que l'autre gros tas a baragouiné, tu es aussi recherché n'est ce pas ? Je te propose qu'on s'en débarrasse vite fait bien fait, et puis après qu'on parte chacun de notre coté faire ce qu'on à faire et qu'on parle plus de cette situation... En temps normal j'aurai dit embarrassante, mais étant donnée les derniers événements, je pense qu'on peut considérer ceci comme tout à fait normal.


___Elle acheva sa phrase en rengainant son katana et en réglant les ficelles croisées sur son torse et passant entre sa poitrine de ses deux lames courbes qu'elle portait dans son dos.  Finalement ses yeux de rubis se tournèrent vers l'inconnu :


-ET TOI LA BAS QU'A PAS DIT UN MOT DEPUIS TOUT A L'HEURE ! TU VEUX PAS DIRE UN TRUC ?! 'FIN BREF , SACHES JUSTE QUE SI T'ES PAS AVEC NOUS, C'EST QUE TU ES CONTRE ET JE ME FERAI UN PLAISIR DE TE DEMOLLIR. JE ME SUIS BIEN FAIT COMPRENDRE.


___La demoiselle n'était pas sortit de ses gonds ainsi depuis sa sortie d'Impel Down, mais après tout, qui ne serait pas devenu totalement fou de rage dans cette situation ?!

_______________________________________________________
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 76
MessageSujet: Re: [Terminé] Event - La Forêt Enchantée (Groupe n°7) Mer 20 Aoû - 1:25


   
The Lost Island
   



   


  Si le hasard existe, il ressemblerais à une gigantesque fresque où sont inscrites toutes les manières possibles de me faire périr. Être engagé sur le navire qui nous conduisit en urgence sur l'île de Chiméria était l'un de ces fameux coups du hasard. Avant la fameuse bête qui avait dompté cette bête eut commencé sa décomposition, toutes les factions régissant les blues furent au courant. Et la Marine en faisait évidemment partie, car se serait sûrement un gros coup de filet qui allait s'organiser, nous capturerions tous les pirates voulant s'approcher de cette île. J'avais été dépêché en urgence, tout simplement parce que je me trouvais dans la base au moment où le bateau nous ramassa. Nous partîmes donc en direction de la fameuse île, et si la perspective de me frotter à du gros gibier m'excitait quelque peu, il ne m'en restait pas moins l'étrange sentiment que tout ne se déroulerait pas comme prévu.

Je ravalais néanmoins cette sensation, le temps était clément, et je m'occupais comme je pouvais sur le navire, en participant aux tâches communes à la navigation d'un navire, vérifiant la solidité des cordages, des voiles et de l'intérieur de la coque, comme on me l'avait si gentiment ordonné. Si une grande tempête survenait, nous serions mis six lieues sous les mers au premier coup de vent. Notre navire avait dû connaître bien des batailles, et il n'était pas tout jeune, mais je ne doutais pas de sa fiabilité. Du moins jusqu'au moment ou des rafales d'une puissance hors du commun déchirèrent les voiles, et firent craquer les mats. Les cordages lâchant, je me précipitais sur les échelles montées le long des mâts pour tenter de sauver les voiles. Nombre de matelots tombaient depuis le haut jusque dans la mer. Si je subissais le même sort que ces pauvres malheureux, la proximité avec l'île ne me garantirait rien de plus que ce que l'eau de mer m'offrirait : la mort.

J'arrivais enfin au nid-de-pie du mat central navire, pour le sentir se fendre en deux à sa base. Nous avions heurté un éperon rocheux. C'en était fini de moi si je tombais, mais alors que je tentais de me tenir debout sur le mat penchant vers l'arrière, le mat avant s'effondra sur le premier. L'effet de balançoire ne se fit pas attendre. Le choc fut rude, et mon poids plume ne put que s'envoler dans les airs.. pour atterrir dans une touffe ô combien dense de buisson. Je bénissais cette plante pour m'avoir rattrapée, elle était la providence incarnée, ou le bourreau le plus fatal. Je descendais de mon abri, et m'enfonçais plus avant dans cette forêt, jusqu'à tomber sur une quantité de corps appartenant à mes anciens collègues, ou leur ayant appartenu. Je me baissais pour ramasser leurs plaques. Le souvenir de ces soldats seraient conservés, malgré leur mort brutale sur une île déserte.

J'observais ces corps meurtris par les violences de la mer. Une tempête de cette intensité n'avait sa place sur les Blues, on ne pouvait en rencontrer une semblable que sur Grand Line. Mais une chose était plus curieuse encore : la tornade, qui avait écrasé le navire et m'avait guidée dans les airs, n'avais fait son apparition que dès que le Navire fut en vue de l'île. Nous ne devions pas être seuls, j'en avais le sentiment. Je vérifiais le barillet de mon revolver. Il était plein, mais je n'avais que ces munitions, les autres étant en train de se gâter dans l'océan. Je ramassais les fusils des Marines mort avant d'avoir posé pied à terre, et tentai un coup de feu avec chaque, mais ils étaient tous inutilisables à cause de l'eau qui avait pénétrée les canons. Je ne trouvais sur les cadavres rien de plus satisfaisant qu'un coutelas qui me servirait si mon sabre de service ne me suffisait pas.

Je continuais donc à avancer jusqu'à tomber sur une scène des plus incroyables. Deux pirates se tenaient là, tous deux primés, Nathanael Rackham et Belle Wind, deux gros poissons. Et il fallait que ce fussent moi qui les trouvassent réunis devant moi. Mais il y avait une troisième personne avec eux, un individu d'une taille peu commune, avec la bedaine qui résultait de cette taille. Il tentait d'être impressionnant en lançant des coups de poing en direction des pirates, et il s'agissait d'un Marine. Le sang battait mes tempes d'une puissance peu commune. Je ne devais pas laisser transparaître mon inquiétude. Rackham était nu comme un ver. Il devenait une proie facile s'il ne possédait pas un quelconque pouvoir protégeant sa peau de mes ongles. Belle Wind avait elle aussi cédé à une profonde crise de nudisme et se retrouvait donc en sous-vêtements.

Elle se tourna vers moi, tout comme toutes les personnes présente en ce lieu insolite. Je les jaugeait longuement du regard. Il n'y avait plus de place pour les broutilles maintenant, il s'agissait de vaincre. J'avais les mains dans les poches, et ma posture était assez nonchalante, mais mon regard demeurait froid et implacable, allant de Racham à Wind, puis de Wind à Rackam. On ne pouvait encore distinguer l'insigne de la marine qui trônait sur l'arrière de ma blouse. Il était temps pour moi de faire tomber le masque. Pour palier au stress, je mettais en bouche un de ces horribles cigares que m'avait donné Aoki. Leur goût était horrible, et ils ne me servaient qu'à palier au stress avant les grands affrontement. Je dégainais mon sabre, et m'avançait droit vers le Marine, qui allait certainement s'affoler en me voyant l'approcher ainsi.

D'un pas calme, mesuré mais implacable et silencieux, je venais me placer à côté du Marine, un sabre en main, les ongles de ma main droite prêt à fondre sur la chair de ces fameux pirates. Je les regardait d'un regard purement analytique, ils seraient considéré à leur juste valeur jusqu'à l'issue du combat. Ils étaient plus forts que moi, mais je me battrais jusqu'au bout, et j'avais un allié qui s’avérerait peut être utile, il ne devait pas tant être faible. J'éteignais le cigare, et ne lâchant pas mes adversaires des yeux, je commençais à parler, enfin :

"Malheureusement pour vous, je ne vous aiderez pas ! Wind, Rackham, vous avez assez souillé les mers, mais je ne prétendrais pas vous arrêter aujourd'hui, je vais simplement vous combattre, avec l'aide de mon collègue ci-présent."

J'avais tendu mon sabre en avant. Même si je pouvais passer pour un être chétif, on ne pouvait nier mes aptitudes qui les mènerait à mal si je venais à les toucher. Ce serait un combat hautement stratégique, je n'avais pas le droit à l'erreur, en aucun cas. Je soutenais leurs regards, me concentrant uniquement sur ce qui suivrais, j'étais déjà prêt à combattre. Je lançais plus bas à mon collègue.

"Jinshu Amazaki, Caporal en faction sur South Blue. Les membres de mon détachement sont morts, et j'ignore votre grade, mais il va falloir les combattre. J'ai l'espoir que vous serez un combattant farouche, car je suis un excellent soutient au combat. Mais si je peux les toucher, c'en est fini d'eux."

J'espérais seulement qu'il avait compris mon message. Je ne devais pas me battre en corps à corps, c'était trop risqué, et si je venais à être isolé, il fallait prier que ce fut-ce Wind qui devint mon adversaire. Elle était bien plus imbue d'elle même que Rackham, et je pourrait la déstabiliser plus facilement que son compère.

"Alors Wind, tu veux me dérouiller ? Here we go !" lançais-je sur un ton provocateur au plus haut point.

Cette journée resterait dans nos mémoires.

   


   

   
To be continued...
   


Dernière édition par Jinshu Amazaki le Ven 22 Aoû - 1:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanael Rackham
Moussaillon
Moussaillon
avatar
Messages : 635
MessageSujet: Re: [Terminé] Event - La Forêt Enchantée (Groupe n°7) Jeu 21 Aoû - 20:32


Et voilà, mon œil vif de prédateur en manque avait une fois de plus vu juste. La suite des évènements allait à n'en pas douter un seul instant être des plus intéressante. Du moins c'est ce qu'au fond de moi j'espérais, ou j'attendais plus exactement. Et au final, comment aborder le problème actuel ? C'était pas vraiment mon genre de réfléchir à une stratégie murement éprouvée, ou une autre débilité du genre. Seulement pour une fois, pour cette fois, pour ce cas si particulier, la situation qui se présentait sous mes yeux avides et en manque se devait d'être examinée très attentivement sous toutes ses formes, faire un état des lieux des moindres recoins. Et puis surtout, qu'en serait-il des autres ? De ces foutus crevards au service de la Marine. Auraient-il à leur tour exactement les mêmes ambitions que moi ? Me poser cette foutu question de "quoi faire dans ce cas là" était pour mon humble, admirable et si respectueuse personne  d'une idiot absolue. Il était évident que ma toute nouvelle prime de 15 millions de berrys suffisait à parler pour moi et à définir une fois de plus mes futurs actes. C'était donc décidé. Si le gros lourdaud et l'autre abruti en blouse blanche avaient la moindre envie de se mettre en travers de ma route, de se mettre entre mon festin et moi, les hostilités ne pourraient qu'éclater prématurément.

Sans attendre plus longtemps, sans pousser d'avantage des réflexions que je n'avais pas et sans plus de précipitation, je mettais mon plan au branle. Je me tenais au garde à vous, droit comme un "i". Doucement, à l'affut je me rapprochais de ma cible sans un mot. Un souffle chaud et puissant sortait de mes narines tel un bœuf en rut. Collé à mon visage dément, un sourire qui s'étirait jusqu'aux oreilles, un filet de bave d'envie s'écoulant le long de mon menton. J'approchais toujours, encore et encore. J'étais maintenant à quelques pas, j'étais pratiquement à portée.

Mon membre turgescent délicatement et délicieusement collé sur sa cuisse encore humide je soufflais dans la nuque de la jeune demoiselle à moitié dénudé qui par sa seule présence, par sa seule grâce et par ses formes somptueuses et harmonieuses avait sut dresser ma virilité à nue. Entre chuchotement, souffle bestial et râle de plaisir je murmurais à l'oreille de la grande jeune femme à la peau si désirable, cette peau que j'effleurais de mes mains calleuses, partant de sa cuisse et essayant de remonter jusqu'où le destin le voudrait.

- J'ai déjà vu ton joli minois quelque part tu sais. Et c'est pas plus tard que ce matin. Qui aurait cru que cette petite frimousse valait sept millions de berrys. Ca te rend encore plus désirable tu sais. J'aime les femmes qui ont du caractère.

M'écartant de cette Belle Wind dont je me souvenais enfin du nom, j'agitais au dessus de ma tête ma seule et unique amour, ce délice de métal froid et dur comme certaines partie de mon corps, ma moitié, ma douce moitié, Nozarashi. Tel un moulinet je la faisait tourner au dessus de ma tête, remuant un certain flux d'air provoquant un bruit assourdissant. Ce n'était pas vraiment là une technique, mais plutôt comme une espèce de parade nuptial dans le but de tenir en échec les deux enflures de la Marine qui se tenaient devant moi. Il était évident qu'à terme mon but était de les crever tout doucettement, avec grand plaisir, mais ce que je ne voulais pas c'est qu'ils se décident à prendre ma conquête du jour.

Tout en parlant à celle que je tentais de charmer, au moins avec ma vigueur à son paroxysme, je me préparais à attaquer l'autre mastodonte qui à ma plus grande surprise était bien plus impressionnant que moi, ce qui soit dit en passant n'était pas commun, mais également la petite crotte qui se la racontait depuis qu'il était apparu.

- Bla bla bla, je suis un justicier, bla bla bla, je vais vous stopper, bla bla bla ami aidons nous. Vos gueules. Votre présence n'a que pour seul but de me distraire avant le plat principal. Quant à toi le gros, si t'as la frousse, barre toi de là, mais surtout fait le en vitesse avant que mon envie de t'ouvrir le crâne en deux ne soit trop forte.

Riant à plein poumons, et surtout riant faussement, je me faisais un malin plaisir à détourner le regard de ces deux paquets de merde, leur jetant à la gueule toute la désinvolture dont j'avais le secret, gardant tout de même du coin de l'œil ce qu'ils pourraient entamer. Et d'ailleurs à ce propose me vint une idée pas trop idiote. Il était toujours possible de tenter le coup d'ailleurs. Après tout, je n'avais absolument rien à y perdre, au contraire, tout à y gagner si je voulais poursuivre mon but premier en paix. Tout en discutant avec la jeune femme au teint si particulier, deux sphères de poison venaient d'apparaitre de ma main et du coin de l'œil, d'un sourire non dissimulé, au contraire, je lançais ces deux sphères en direction de mes deux adversaire.

- Alors ma douce, je te propose un petit quelque chose. On se débarrasse de ces deux abrutis qui nous emmerdent et après on s'amuse un peu plus entre adultes tous les deux. Ca te va comme proposition ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Acheri
PNJ
PNJ
avatar
Messages : 6
MessageSujet: Re: [Terminé] Event - La Forêt Enchantée (Groupe n°7) Jeu 21 Aoû - 21:23


Goro ne sait visiblement pas quoi faire. Malgré son poids apparent il continuais à s'agiter sur place jusqu'à ce que débarque un allié providentiel. Il ne lui fallu que quelques instants pour reconnaître la blouse de la Marine que le type en question portait sur lui.

Au moment où Jinshu lui parle le pauvre bougre sursaute de frayeur, de grosses gouttes commençant à perler sur son front luisant.

- Aaaah ! Monsieur Amazaki ? Pardon, caporal Amazaki.

Il se redresse et vous salue avec énormément de respect et se met à débiter tout un flot de parole en accéléré.

- Je suis le lieutenant Goro Shunjiko monsieur. Je viens du G77 et j'ai été affecté à cette mission pour découvrir ce qui se passait ici. J'ai été moi aussi séparé de mes hommes monsieur. Je suis à vos ordres monsieur. Que voulez-vous qu'on fasse ?

Les bras le long du corps, droit comme un "i", il écoute attentivement les paroles du caporal jusqu'à ce que le pauvre bougre se prenne de plein fouet la sphère visqueuse de poison qui vient s'écraser lamentablement sur le haut de son torse, débordant sur son cou et le bas de sa mâchoire.

- Aaaaaah ! Oh mon dieu, je ne sens plus mes deux jambes, j'ai les genoux qui flagèlent ... aaaaaahhh !

S'en suit un gros "boum" faisant légèrement trembler le sol. Mais ce n'était pas tout. Contre toute attente, le gros bonhomme venait de se recouvrir d'une substance indéterminée. A première vue, on dirait des fils, comme des fils de soie. Après quelques secondes passées sous ce cocon de fortune, c'est une toute autre forme d'une dizaine de mètres de long pour environ quatre à cinq mètres de haut qui surgit, déchirant le léger voile gris autour d'elle. Sa première action est de lancer un puissant jet d'une sécrétion indéterminée en direction de Jinshu. Ce dernier parvient à englober la seconde boule de poison avant qu'elle ne touche le caporal, avant qu'elle ne rebondisse lamentablement aux pieds du petit homme.

- Wouaaah ! J'ai bien cru que j'allais y passer ! Boudiou, je me sens mieux comme ça.

Goro était métamorphosé. Tout fier de lui, il semblait être une toute autre personne, bien plus sûre d'elle. Là où il agitait les bras tel un boxeur, le lieutenant gigotait sa dizaine de petites pattes, seules deux d'entre elles ne suivant pas le mouvement.

- Boudiou Jinshu ! C'est parti, on va les battre tu vas voir ! Au fait, j'ai mangé le zoan de la chenille. Et moi aussi je suis plutôt bon pour supporter mes alliés ! Wouaaah !

Spoiler:
 

Spoiler:
 


Dernière édition par Goro Shunjinko le Sam 23 Aoû - 16:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belle Wind
Moussaillon
Moussaillon
avatar
Messages : 184
Localisation : South Blue
MessageSujet: Re: [Terminé] Event - La Forêt Enchantée (Groupe n°7) Ven 22 Aoû - 0:08



___Le Marine le plus menu et le dernier arrivé affichait un air assez sur de lui jurant avec l'attitude inquiète de son coéquipier improvisé. Tant bien que mal, il tenta une provocation qui passa au-dessus de la tête de notre rouquine au tempérament de feu. Il n'y avait que peu de chose qui l'énervait, que ses vêtements soient abîmés, que ses ongles soient cassés, qu'on essaye de lui laisser une cicatrice ou bien qu'on porte atteinte à sa beauté en faisaient partie par exemple.  En tant que combattante d'expérience, bien que rouillée par ses années à Impel Down, elle savait de par ses années de services que la colère et le combat n'étaient pas forcément un bon mélange, elle en avait fait plusieurs fois les frais lorsqu'elle était débutante, mais pas idiote à ce point, elle avait appris de ses erreurs et snoba complètement le jeune marine en blouse blanche en relevant le menton d'un air supérieur accompagné d'un petit « Hmph » plus provocateur que n'importe quel mot. Ne dit-on pas que l'ignorance est le plus grand des mépris après tout ? Après quoi ce fut au tour du grand gaillard à poil de se rapprocher d'elle pour lui faire des avances qu'elle ne repoussa pas le moins du monde. Ayant vécu bien pire lors de ses années d'incarcération l'ex-révolutionnaire n'avait cure de ces broutilles et se suffit de dévier sans agressivité la main de son hypothétique allié, et puis, après tout, il n'était pas si mal foutu que ça et elle pourrait peut-être en tirer quelque chose après ce combat s'il était encore debout. Il s'écarta, laissant à la belle tout le loisir d'apprécier son gros attirail. Une arme dépassant ce que le commun des mortels aurait pu porter, étonnant pour un simple homme, bien que ce n'aurait pas été une tare sur son île natale où les aborigènes étaient bien plus fort physiquement que de simples humains. Ce qui l'attira chez cette b... arme, c'était sa taille, et surtout la superficie que le côté plat possédait, elle pourrait très certainement en tirer parti plus tard dans le combat. Prenant sa pose de combat, Valkyrie à demi-nue étaient des plus désirables avec son déhanché. Le début du combat tant attendu fut lancé par son allié qui apparemment accepta sa proposition. Cachant un rire du bout des doigts à la suite de la contre proposition elle répondit sans honte aucune :


- Et bien... Pourquoi pas. Je compte sur toi pour être encore en vie dans ce cas, je serais déçue sinon.


___Sur cette pique elle envoya un sourire charmeur accompagné d'un clin d’œil au pirate qui balança deux boules d'une substance qu'elle ne put reconnaître sur l'instant. Quand ce fut au tour du gros marine de se métamorphoser en une sorte de... « MaGNifique Papillione » et de parer les deux boules. Bien, la demoiselle qui avait fait le vide dans son esprit et s'était calmer pour le combat  pouvait donc commencer son analyse du combat, il y avait de son côté, un utilisateur de fruit du démon, Logia ou Paramécia, elle n'avait pas su le dire sur le coup étant donné qu'il pouvait créer une matière apparemment visqueuse. Et contre eux, ils avaient un Zoan de la chenille ou du ver à soie, enfin quelque chose du genre, et dont elle pourrait se débarrasser avec l'aide de Light. Pour l'instant restait un inconnu, l'homme à la blouse. Elle devrait donc être prudente quant à lui, pour le second, bien que restant sur ses gardes, elle devrait pouvoir s'en sortir, il fallait donc tenter d'éliminer le plus petit avant de passer au plus gros.






___L'analyse étant finie, elle pouvait désormais passer à l'action avec la plus grande des prudences. Farfouillant dans sa ceinture à couteau de lancé elle se débarrassa d'une des lames et en prit deux en mains qu'elle lança en direction de ses adversaires de façon à ce que les couteaux les frôlent sans pour autant les toucher... Une simple mise en garde et une réponse à la provocation précédente.


-Bien passons aux choses sérieuses.


___La demoiselle fit tout d'abord un aparté rapide à son partenaire, à voix basse de sorte à ce que les adversaires n'entendent rien :


-Logia ou Paramécia ? J'aimerai de plus, juste connaître ton habilité, histoire de savoir si l'on pourrait s'en servir en duo.


___D'un côté elle s'exaspérait elle-même d'avoir pris la peine de chuchoter, de ce qu'elle avait entendu précédemment le gaillard n'était pas du genre à s'exprimer à voix basse, mais peu importait. Elle reprit finalement contact avec Light, silencieusement :


*Light ? Je m'excuse pour tout à l'heure, je me suis calmée, ca va, rien de grave ?*

*Non... Ne t'en fais pas Belle, je n'ai été que très peu mouillée tout va bien, je n'aurai pas du m'énerver non plus. Tu as besoin de moi ?*

*Pas pour l'instant, reste en l'air, et soit prête à intervenir quand j'en aurai besoin*

*Bien chef*


___Bien, tout était en place à présent, elle n'avait plus qu'à lancer son attaque. Se posant encore quelques questions sur la route, elle observa son environnement. Malheureusement, la forêt était bien trop humide pour prendre entièrement feu et lui permettre de faire une attaque dévastatrice avec Light, cependant, en partie, elle pourrait peut-être faire quelques choses, c'était à voir, ou du moins à tenter. Son regard de braise analysa le terrain avec insistance, elle n'était pas née de la dernière pluie et vérifia bien que le ver n'avait pas tissé un réseau de fil fin qu'elle n'aurait pu voir au premier coup d'oeil et dans lequel elle se serait pris. Le terrain était vierge de tout piège de ce style pour l'instant, et c'est pour ceci qu'elle tint en vue la chenille, histoire de ne pas se retrouver à terre la tête dans la boue et surtout ! Pour ne pas encore se casser un ongle, ce serait le comble.






___Elle pouvait partir à l'attaque, son caractère observateur lui prenait assez peu de temps, mais l'obligeait à se méfier de tout et de rien, quand on a été trahit par ses seuls amis et qu'on a vécu à Impel Down, on a pas le choix pour survivre. De plus elle se méfiait aussi de son allié, ne le connaissant pas, elle préférait toujours faire attention. Se ruant à toute vitesse sur l'homme à la blouse blanche en esquivant les hypothétiques tirs de fils du marine et finalement vint à la hauteur de son adversaire, son regard embrasé semblait avoir changé de celui de jeune femme innocente et séductrice, il semblait être maintenant celui d'une tueuse assoiffée de sang. Dans une tornade de cheveux roux elle dégaina une des deux lames courbes qu'elle portait dans son dos et donna un premier sur la gauche de son adversaire, cependant ne restant qu'un très court instant sans défense, elle n'attendit pas de savoir si ce dernier esquiverait ou parerait qu'elle dégainait sa deuxième lame et la faisait venir en sens inverse. La première lui empêchant la fuite sur la gauche, la deuxième venait lui couper la droite alors qu'il devait encore penser à la première lame. Cependant, bien fixe sur ses appuis malgré la taille des talons qu'elle portait. Elle s'apprêtait déjà à parer une quelconque riposte avec sa lame en main gauche pendant que la lame en main droite s’abattait vers son ennemi. Satisfaite de l’exécution de sa technique la demoiselle ne se souciait pas de la chenille car son allié était sur le terrain et surtout car Light était là et que s'il tirait un projectile en soie dans sa direction, la luciole enflammée interviendrait pour la brûler avant qu'elle ne l’atteigne. Son décolleté parfaitement visible pour celui qui se prénommait Jinshu, elle ne pouvait qu'espérer que sa poitrine absorbe les pensées de son adversaire. Mais pas bête au point de rester ainsi sans défense, elle ne se préparait pas seulement à parer une quelconque attaque, mais aussi à riposter après celle ci. Toujours aussi gracieuse dans tous ses mouvements, la jeune femme en sous vêtements étaient prête à en découdre avec ceux qui l'avaient balancés dans cette immonde prison  et qui n'avaient pas hésité une seul seconde à tuer un de leur plus fidèle confrère.




Techniques utilisées:
 


Techniques en cours d'utilisation:
 

_______________________________________________________
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 76
MessageSujet: Re: [Terminé] Event - La Forêt Enchantée (Groupe n°7) Ven 22 Aoû - 1:49


   
Blowin' in the wind
   



   


Les évènements s'enchainèrent avec une rapidité phénoménale, mais j'était prêt. Rackham était un être grossier, mais un être puissant. Il ne fallait pas le sous-estimer, sans compter le fait qu'il pouvait rapidement rentrer dans une colère intense. Belle Wind était d'un calme rassérénant, elle serait lucide et posée durant le combat, cela la rendait d'autant plus dangereuse. Je les observais d'un œil attentif, tandis qu'un large sourire s'ouvrait sur mon visage. Un sourire carnassier, qui sous-entendait que j'allais les dévorer tout simplement, avec l'aide du Lieutenant Shunjiko. Pendant la parade nuptiale de Rackham, je me tournais vers le Lieutenant et lui annonçais :

"C'est vous le supérieur hiérarchique, mais à votre guise! D'abord tutoyons nous, et ensuite, suivez mes instructions. J'ai foi en vous, et vous devez avoir foi en moi."


Je surpris alors les boules de poisons qui s'allumèrent aux mains de Rackham. Il fallait qu'il soit un utilisateur de Fruit du Démon, où était-il simplement un fruit du démon en lui même ? Qu'il fussent damnés, nous pouvions compter sur lui pour nous causer nombre de désagréments. La boule fonçait vers moi, mais elle fut plus lente que celle qui atteint mon compagnon, qui s'effondra. Je ne me tournais pas vers lui, mais un projectile venant de sa direction, de la soie à priori, venait de recouvrir la boule de poison qui m'était destinée. Il fallait absolument neutraliser Rackham, et Goro s'en occuperait, il était plus puissant que moi, je pouvais le sentir, le voir dans son regard déterminé. Il était visiblement fier de m'avoir sauvé, et je le gratifiait d'un sourire, tout en lui disant, après avoir longuement observé la quantité impressionnante d'arbre qui se trouvaient ici :

"Tisses des toiles en travers de leurs chemins, et si tu as de quoi me protéger le corps, l'endurcir, fais-le dès que ça chauffe pour moi. Il faut que tu occupes Rackham, je vais m'occuper de Wind. Fais attention à toi mon ami, je compte sur toi. Tu es fort, très fort, et je ne te décevrais pas pour ma part!"


Un couteau de lancer me rafla, entaillant ma joue, et je léchais la goûte qui coulait depuis ma blessure. Ce combat promettait. Je n'avais pas bougé, stoïque depuis tout à l'heure. Je ne leur prétendait plus rien, je laissais juste la concentration m'envahir, en fixant mon adversaire le plus direct : Belle Wind! Elle fonçait vers moi, et je l'observais arriver. Elle dégaina une lame courbe avec sa main gauche, elle allait trancher de ce côté, et si l'on restait logique, elle sortirais la droite tôt ou tard pour bloquer cette voie de sortie. Restait donc deux options, reculer et s'exposer à un coup d'estoc, passer rapidement sous la gauche, l'élan de l'attaque étant si rapide qu'elle ne rétracterait que gauchement son bras pour frapper, mais elle risquait de pivoter et de frapper le dos avec la droite. C'était pourtant la plus envisageable des options. Le bon timing était de passer en dessous du niveau de la lame avant son arrivée. C'était fait, et je poussais sur mes pieds rapidement pour me placer derrière elle, laissant mon sabre pendant, dans l'espoir de lui entamer le flanc. D'un mouvement de rotation précis, je lançais mes ongles vers la peau de son épaule, plus aisée à griffer que le dos. Une hormone était chargée, elle devait affaiblir son bras gauche, lui ôtant ainsi la capacité d'utiliser un bras. Je n'étais pas le roi de la puissance, mais ma rapidité le compensait. J’espérais qu'elle avais une préférence pour la main gauche, mais si ce n'était pas le cas, je tenterais de toucher son bras droit.
Elle avait néanmoins réussi à m'entailler avec un coup d'estoc qui avait ouvert mon flanc lors de ma sortie. Je n'y faisais pas attention, l'ennemi était dangereux, bien que l'entaille fut sommairement profonde. Je lançais un coup de sabre pour tenter de la frapper dans le flanc opposé mais je me doutais qu'elle réagirait vite et se retournerai. Tandis que je faisais cela, un ordre s'était échappé de ma bouche :

"Goro! Tisses des toiles autour d'elle maintenant pour entraver son esquive, puis interposes toi entre Rackham et moi, et combat-le! Concentre toi uniquement sur lui, ne te préoccupe pas de moi, je peux gérer."

Ma main allait toucher son épaule, tout comme mon sabre. Elle devait s'éloigner ou elle prendrait le coup. Ses options d'esquives étaient nombreuses, mais je comptais sur Goro pour l'entraver rapidement. Il suffisait juste que cela la ralentisse, rien de plus. Si je parvenais à la toucher, ses coups seraient plus faibles, la masse musculaire de son bras ayant diminué. Mon sabre devait lui infliger une vilaine blessure également. Mais mes chances reposaient sur le travail d'équipe, et le temps de réaction de mon camarade. Nous devrions travailler en tandem, sans quoi nous ne passerions la journée. J'étais déterminé à gagner ce duel, ou à faire une égalité. Je ne pouvais pas perdre, je devais faire enfin mes preuves dans le dur monde de la Marine. Mes convictions avaient changées, je voulais devenir fort, faire des grandes rencontres, et combattre des adversaires puissants, mais en servant la Justice, avec Justice. J'étais prêt à bondir au moindre mouvement de l'ennemi, et si je devais me rétracter je le ferais. Mon sang-froid fut légendaire ce jour-là, je me battais avec une blessure ouverte conséquente, contre des pirates autrement plus forts que moi, et je me débrouillais bien.

 
Technique en utilisation:
 
   


   

   
To be continued...
   


Dernière édition par Jinshu Amazaki le Dim 31 Aoû - 20:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanael Rackham
Moussaillon
Moussaillon
avatar
Messages : 635
MessageSujet: Re: [Terminé] Event - La Forêt Enchantée (Groupe n°7) Sam 23 Aoû - 12:32


Bordel. J'en avais vu des monstres en naviguant sur les mers, encore plus récemment avec tous ces foutus bouffeurs de fruits du démon mais là c'était le pompon. Entre la gonzesse aux yeux noirs, celle qui devenait du diamant, l'autre bougie qui s'enflammait. Et c'était sans parler cette foutue bande de crevards qui avaient squatté mon navire le temps de la traversée qui nous avaient conduite jusqu'en ces terres humides, hostiles et farcies de petits êtres blancs qu'il fallait écraser sous sa semelle. Voilà donc que l'autre gros tas, encore plus gros que le graisseux des Stormborn s'était transformé en une immense bestiole.

Après avoir envoyé mes boules de poison, je dois avouer que je ne m'attendais pas à un tel retournement de situation. Qui aurait pu penser que le lourdaud n'était pas aussi débile que ce qu'il laissait paraitre. Caché dans sa bave il était réapparu transformé en une espèce de chenille géante jaunâtre aux yeux globuleux. Avec le nombre de petites pattes potelées qu'il se tapait le long de son corps tout mou, il avait réussi à encaisser et contrer par la même occasion ma première attaque sans broncher, profitant même de l'occasion pour sauver l'autre nabot dans sa veste blanche.

- Bordel, tu te tapes une sacrée tronche mon gros. Et je parle même pas de la merde que tu craches. Ca a l'air pas mal comme truc. Mais bon, tu m'excuseras mais j'ai un autre chat à fouetter mon coco. Ton pote à l'air plus emmerdant qu'une grosse larve qui se traine.

Il fallait continuer l'assaut, harceler ces abrutis, les amener à faire une faute, créer la faille pour s'y engouffrer et réduire à néant toutes leurs petites prétentions ridicules. Et pour cela j'avais besoin de l'aide de celle que j'avais reconnu sur l'avis de recherche fourni avec la livraison du journal. Mais la chose la plus importante du moment c'était que la "belle" n'avait pas le moins du monde repoussé mes avances à son encontre. Quand à ses nombreuses paroles, certaines n'avaient à mes oreilles, aucun sens. Mais je me souvient encore des miennes à son encontre.

- Pourquoi pas en effet. Mais pour moi, que tu sois encore vivant ou non ne changera rien, je m'occuperai de toi dans tous les cas Nozahahahah.
- Quant à mon pouvoir t'es une petite marrante si tu crois que je vais te dévoiler quelque chose. Tâche juste de pas te mettre en travers de ma route si tu veux pas t'en prendre plein la gueule toi aussi. Je suis pas du genre à faire dans la dentelle ma grande alors fais gaffe à tes miches, j'ai pas envie qu'elles soient abîmées avant que je m'occupe d'elles.


Pour le reste c'était tout simplement une lot d'échange de coups ici et là que je n'avais pas spécialement suivi, plutôt du coin de l'œil en fait, préférant porter mon attention sur l'insecte qui se trainait au sol. Le type avec sa blouse paraissant être le plus faible des deux, se débarrasser de lui de prime abord était une réflexion tout à fait raisonnable. Si je filais un petit coup de pouce, il serait surement bien plus simple de venir à bout de l'autre mocheté. Non pas que je mettais en doute mes capacités personnelles, seulement j'avais autre chose à foutre qu'accorder du temps à ces idiots.

Sans plus de cérémonie, comme la fois précédente, deux boules de poison sortaient de mes mains. Seulement cette fois, je les réunissaient afin d'en accroitre les effets. C'était un coup double à tenter, mais qui me prendrait trop de temps à mettre en place pour faire quoi que ce soit d'autre. La masse visqueuse écarlate prenait maintenant la direction de celui qui s'était présenté comme caporal de la Marine. Espérons que cela suffise à le ralentir. Au moins même si il se faisait toucher partiellement, il y aurait quelques effets compte tenu de la concentration administrée.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Acheri
PNJ
PNJ
avatar
Messages : 6
MessageSujet: Re: [Terminé] Event - La Forêt Enchantée (Groupe n°7) Sam 23 Aoû - 17:00


Malgré la virulence des attaques pirates à leur encontre, le moral de Goro n'est pas diminué, c'est tout le contraire. Vous pouvez facilement voir qu'il est plus motivé que jamais, se lançant des encouragement régulièrement ainsi qu'à son allié de fortune.

- Tu as raison caporal Jinshu, c'est moi le chef ici ! Alors je te donne un ordre t'es d'accord ? Je veux qu'on les batte à plate couture ! LET'S ROOOOCK !

Face au désintérêt flagrant de Nathanael à son égard, le lieutenant voit rouge de colère et commence à s'énerver à ton encontre.

- Alors comme ça je me traîne ? C'est parti doudiou ! ROOOOOOOOOOOOOLING STOOONE !

Goro sous vos yeux ébahis se recroqueville sur lui et se roule en boule tel un tatou à la différence que la sphère devant vous fait environ cinq mètres de diamètre.

- Boudiou ! Ça rigole plus maintenant ! DEEEEEEEEEEEEEEP PUUURPLE !

Ayant pris soin de se mettre dans l'axe traçant un chemin fictif rejoignant Nathanael à Belle, Goro, en boule, fonce sur les deux pirates, ses poils urticants sur le dos, roulant sur le sol marécageux. Seulement voilà, compte tenu de la taille de la chenille, les poils sont tout aussi imposants, d'une taille d'environ trente centimètres pour cinq centimètres de diamètre. Autant dire que les éviter n'est pas aisé.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belle Wind
Moussaillon
Moussaillon
avatar
Messages : 184
Localisation : South Blue
MessageSujet: Re: [Terminé] Event - La Forêt Enchantée (Groupe n°7) Lun 25 Aoû - 0:24



___Alors qu'elle para la première attaque du marine, La nymphe aux cheveux de sang ne vit venir le coup que son adversaire préparait. Alors qu'elle s'apprêtait à riposter de son coup d'estoc le plus puissant, il se décala vers la gauche en se baissant, elle n'eut que le temps de dévier son propre coup pour entailler le coté droit de son adversaire. La blessure cependant profonde, devrait l'empêcher de se mouvoir normalement en toute logique. Cependant, ce à quoi elle ne s'attendait pas fut à ce que ce jeune caporal bien que blessé ne se débina pas et contrataqua en faisant pousser d'impressionante griffes sur ses mains qu'il lui planta dans le bras qui bien que ne changeant pas beaucoup de volume perdit en force. Elle le ressentit presque aussitôt. Cependant, bien qu'elle ait perdu en masse musculaire, sa puissance initiale est cinq fois plus élevée que celle d'un être humain normal, et bien qu'elle soit handicapé, la nymphe blessée était toujours capable de se servir de son bras gauche, avec la puissance d'un être humain cependant. Foutu marine! Il n'avait pas de chance, ce n'était vraiment pas le jour de grâce de notre sublîme demoiselle, et après s'être cassée deux ongles, son corps était maintenant remodelé par un combattant de pacotille qui avait osé touché à la morphologie de son corps d'Aphrodite. A ce moment précis, bien que ne perdant pas la concentration du combat, la belle laissa exploser toute la rage qu'elle avait en elle. Ce n'était tout simplement plus possible. Comment avait il osé? Comment avait il pu lui faire ca, à elle? Plus magnifique des créatures que cette terre ait portée? A elle, fleur si délicate. S'en était trop, elle ne pouvait se laisser injurier de la sorte. Alors qu'elle sortait complètement de ses gonds et que son teint bleuté prenait désormais une couleur plus mauve, elle explosa complètement, et d'une voix intimidante, mais toujours aussi belle, elle hurla sur le marine tout en parant son coup et en se retournant vers lui.


-TOI! ESPECE D'AVORTON! COMMENT AS TU OSE FAIRE CA A MON CORPS? COMMENT A TU OSE PORTER PREJUDICE A MA BEAUTEE?


___Les noms d'oiseaux commencèrent à fuser alors que sur le corps de la demoiselle se formait des symboles bleus luminescent, au fur et à mesure que son ton se faisait menacant, les symboles gagnèrent peu à peu tout son corps. Jusqu'à tracer ses lignes sur chacune des parties de son corps et que ses yeux d'un rouge si profond deviennent de ce même bleu lumineux. C'était le pouvoir des Suishoo, il ne s'était déclarer que peu de fois dans sa vie, mais elle en savait quelques petites choses, comme le fait qu'elle était du à la communion entre sa race et celle des lucioles semblables à Light. Mais surtout que sa force augmentait sensiblement, alors que son bras gauche à l'origine handicapé reprenait sa force d'origine, la force de son bras droit doubla, lui donnant la même force qu'un homme poisson combattant. Sous cette forme, elle était plus que dangereuse, et les cicatrices peu profondes laissé par Jinshu lors de son attaque précédente commencèrent à se refermer à vue d'oeil étant donné que seul l'épiderme avait été endommagé.






___Alors que désormais le marine s'approchait d'elle à toute vitesse prêt à l'attaquer de pas son sabre et ses griffes, elle fit quelques choses qui put paraître fort déconcertant pour son adversaire, elle jeta ses deux lames derière lui, avec tellement de puissance qu'elles se plantèrent lames vers le haut, dans le même temps, elle fit un mouvement de bras rapide pour retourner sa pochette de couteaux de lancé tous dévissés précedement lorsqu'elle avait lancé deux d'entre eux. Un sourrire carnassier aux lèvres ses deux canines plus pointues que la moyenne ressortant de son sourrire, la demoiselle semblant presque possédé et désarmé vit apparaître dans chacune de ses mains deux lames d'un noir d'ébène qui presque aussitôt s'enflammèrent de flammes d'un bleu nuit profond. Light qui suivait la scène de là haut avait comprit le signal lorsque Belle s'était débarassé de ses deux autres armes.


*Tu es prête Belle?*

-J'VAIS LE DEFONCER!


___Alors que le marine hurla un ordre pour que son coéquipier lance un fil de soie pour immobiliser cette succube,Nath balanca une boule de quelque chose sur le caporal, la guerrière ne fit pas attention à si il avait touché, cependant pris garde à ne pas se la prendre et placa ses lames de facon improbable, l'un en passant son bras gauche derrière son dos et le deuxième en diagonale devant son opposant qui était tout proche. Les flammes redoublèrent d'ardeur dégageant une chaleur digne d'un des cercles infernaux.


-How Long can you stand the heat?


___Le regard illuminé de Belle se fronca alors que la chaleur entamait sa propre peau bien qu'elle était moins intense que celle du sabre en lui même il suffisait à lui entamer la peau. Si le marine en face lui y mettait les griffes il serait totalement bruler avant de l'atteindre et ses ongles totalement désinfecté ne pourraient très surement faire survivre aucun agent pouvant modifier son corps dans cette chaleur, et le sabre était lui aussi sur le chemin du katana noir. Pour ce qui était du fil de soie du Lieutenant il ne devint que fumée très rapidement. Tout en amplifiant encore la chaleur sachant qu'elle pouvait se permettre une brulûre  la demoiselle avanca vers le marine qui n'avait d'autre choix que reculer dans toute logique, alors que la chenille avancait en boule droit vers elle.




___Elle le forca à se décaler en poussant sur son coté droit afin que sa blessure ne s'ouvre que plus. Ne tentant aucune attaque, avancant simplement, d'un geste du sabre en arrière, alors que la chenille s'approchait dangereusement, quelques petites boulettes de flammes se détachèrent du sabre et partirent à toute vitesse sur la chenille. Cependant, cette technique ridicule qui n'aurait pas blessé cette larve géante, dégoulinante et... ABOMINABLE, ne la visait en aucun cas, elle visait le contenu des 8 capsules de poudres qu'elle avait vidé précédement lorsqu'elle avait retourné sa ceinture à couteau de lancé dans sa course. La quantité de poudre était suffisante pour faire sauter une porte normalement, et en évaluant la vitesse de la bête, et plus ou moins son poids, elle devrait la faire décoller d'un bon mètre du sol sur une très courte distance, juste assez pour qu'elle puisse se baisser, que la limace puisse retomber sur son allié et par la même sur les deux sabres plantés lames vers le haut qu'elle avait jeté précédement. Toute dure qu'était la carapace de cette immondice avec son poids, la vitesse et la chute si elle retombait sur les lames, elle la percerait et si le pauvre Jinshu se retrouvait sous tout ceci... Il n'avait pas bien le choix non plus. Il était à voir les actions de ces pauvres marines désormais. Toujours fulminante alors que l'explosion détonna, elle se rua à terre, jetant un coup de sabre pour couper et brûler d'éventuels poils urticants et balancer une dague sur le coté gauche de Jinshu, l'obligeant toujours à se rabattre sur un choix de fuite vers la droite, son coté endommagé. Et profita de la fumée et du sable projeter pour tout simplement disparaître du champs de bataille, pour fuire? Peut être. Toujours était-il que lorsque la fumée retomba, elle n'était plus présente nulle part. Les arbres bien trop haut pour qu'elle puisse grimper n'était pas une option, l'ombre des arbres de la forêt étaient bien trop loin pour être atteind par la vitesse d'un homme normal. Alors qu'en était il? Dans tous les cas, ses brûlures se soignant lentement car bégnine, elle enfila ses gants en cuir qu'elle portait dans une des sacoches de sa ceinture. Toujours folle de rage, elle se promettait d'en finir avec ces enfoirés si jamais ils étaient encore en vie, quand à son allié, il devrait attendre quelques minutes que ses brûlures ne se rétablissent.  Ses symboles bleus s'étaient affaiblis et ne la trahissait pas, elle ferma les yeux pour que ses dernier ne se voient pas non plus, elle fit le vide dans sa tête pour que les symboles ne se remettent pas à briller, cependant, en revenant, s'ils étaient encore en vie, elle laisserait libre court à sa fureur. Et ils pouvaient en être sur, que la violence du petit être qu'elle était n'enviait rien à celle d'un orage de la GrandLine, déjà dans la marine, la demoiselle était réputée pour son tempérament de flamme, ses hommes préférant faire profil bas lorsqu'elle sortait de ses gonds. Alors imaginez-vous bien, maintenant qu'elle était pirate, et non soumise à un quelconque règlements, et qu'elle se retrouvait en face à face avec ceux qui lui avaient tout volés, sa rage n'était pas seulement du à ce qui avait été fait à son corps, bien qu'en grande partie, mais surtout par les douloureuses cicatrices que lui avaient laissé  Impel Down et qui étaient bien pire que n'importe quelle cicatrice physique qu'elle pourrait recevoir.





Techniques utilisées:
 

Précisions:
 

_______________________________________________________
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 76
MessageSujet: Re: [Terminé] Event - La Forêt Enchantée (Groupe n°7) Mar 26 Aoû - 22:45


   
Lieutenant et Caporal
   


   


  Je l'avais eu, mes griffes avaient entamé son épaule, de façon légère, mais suffisamment pour lui insuffler l'hormone qui réduirait sa masse musculaire et ainsi sa force. Et comme je m'en doutais, cela plongea cette femme au caractère hautain, une personne qui s'estime bien trop haut que ce qu'elle n'est vraiment, dans une rage noire, ou plutôt bleue. Je ne m'attendais absolument pas à ce qu'il se passa par la suite. Tandis qu'une averse de jurons me tombaient dessus, des marques bleues s'inscrivaient sur sa peau. J'observais les cicatrices de son bras gauche qui commençaient à se résorber légèrement. Quel phénomène étrange était-ce là ? Je n'en avais aucune idée, et je devais m'assurer de rester à bonne distance de Belle Wind tant qu'il y aurait ces formes sur elle. Mais j'avais déjà avancé sur elle pour la frapper quand elle lança ses deux sabres derrière moi, et laissa sa pochette de couteau se vider au sol. J'eus juste le temps d’apercevoir ce que c'était avant de devoir sauter en arrière pour me placer à bonne distance de cette diablesse. C'était des capsules, mais j'ignorais de quoi elles étaient remplies. Cela ne m'inspirait guère confiance, ce combat commençait à s'orienter dans une direction que je n’appréciais en aucun cas, d'autant plus que des sabres d'un noir incroyable s'étaient matérialisés dans ses mains, et avaient produit des flammes d'un bleu intense.

Je me retournais vers Nathanael Rackham pour voir ce qu'il advenait de son combat contre le Lieutenant Goro. Une boule d'un liquide étrange se dirigeait vers moi. Je me jetait sur le côté, et ma blessure relâcha un autre flot de sang. Il fallait absolument que je m'en occupe, sans quoi j'y passerais avant la fin de l'heure. La diablesse en face de moi fit redoubler l'ardeur des flammes de ses sabres et s'approcha de moi, me forçant à reculer, par la droite. Du sang jaillit encore une fois, mais je tenais bon. Mes griffes avaient chargé l'hormone pendant que je reculais. Elle ouvrirent ma peau au niveau du bras gauche, lui insufflant davantage de force. J'avais observé son geste de sabre en arrière, qui détacha des flammèches, les projetant dans la direction de mon collègue chenille, ou plutôt en dessous de mon collègue. Elle visait les capsules, car elles étaient sûrement explosives. Je hurlais à Goro d'éviter les capsules, tandis que de mon bras dopé j'envoyais ma gourde d'eau, comprise dans le packetage de tout soldat, droit vers cet amas explosif. Le timing devait être bon, mais je craignais que la gourde soit trop lente. Goro devait éviter, sinon nous serions dans une position délicate.

"GORO!!! Évite l'endroit ou ma gourde devrait arriver, décale toi d'au moins deux mètres!!"

J'évitais un couteau de lancer qui me força à encore me décaler sur la droite, et je me décalais davantage pour éviter une potentielle chenille. La blessure s'ouvrit encore un peu. Il me fallait vite palier à ce problème, et l'explosion se fit entendre sur des lieux à la ronde. Le nuage de fumée qu'elle lança me permit de recouvrir ma blessure de ma blouse, évitant ainsi une hémorragie encore plus grave. Je courais vers Goro, et une fois arrivé là ou il devait être, je chargeais une autre hormone, qui le boosterais à lui cette fois-ci. Mais je plantais aussi aussi mon sabre à l'endroit où les flammes avaient surgi, c'était chaud, et cela chaufferait ma lame à blanc rapidement. Il était la clef de mon succès, je devais à tout prix le garder en vie, et lui permettre de passer la journée. Peut être ses pouvoirs me permettrait-ils de me soigner, mais je ne pouvais pas tout miser sur ses pouvoirs. Il fallait qu'il me recouse ça en vitesse avec son fil de soie, même si cela risquait de s'infecter par la suite. La fatigue, la soif dû au sang perdu, la chaleur à cause de l'explosion, tout cela aurait du décourager n'importe qui, et je savais que cela pouvait être le cas du Lieutenant, mais il ne fallait pas qu'il flanche. Je le cherchais du regard, et une fois que je l’eut trouvé, je plantais mes griffes dans la chair de cette ombre qu'était potentiellement pour moi le Lieutenant.

"Il va falloir qu'on les batte Lieutenant. Je vous donne ma force, je te donne ma force. Voici mon pouvoir, je peux te rendre encore plus fort! Nous pouvons gagné si nous jouons les coudes serrés. Laisse mes griffes entamer ta chair, et tu sera plus puissant, tu pourra les vaincre, nous pourrons les vaincre! Mais avant tout, j'ai besoin que tu ferme cette plaie béante dans mon flan, une fois que je l'aurais cautérisée."


Sur ces mots, je retirais mon sabre du sol et l'appliquais sur ma blessure. La douleur du métal brulant contre ma peau fut intense, mais au moins la blessure ne laisserait plus le sang s'échapper. Nathanael arriverait vite ici, et je ne savais pas où était Wind en ce moment précis. Je sortais mon sabre et me préparait à une attaque de tous les côtés. Je priais ardemment que le Lieutenant ne fut pas mort en cet instant.

Technique en utilisation:
 

   


   

   
To be continued...
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanael Rackham
Moussaillon
Moussaillon
avatar
Messages : 635
MessageSujet: Re: [Terminé] Event - La Forêt Enchantée (Groupe n°7) Jeu 28 Aoû - 19:41


Focalisé sur mon attaque à l'encontre de du marine en blouse blanche je ne prêtais plus attention à mon précédent adversaire. Pour ce qu'il avait montré jusqu'à présent, il était à mes yeux évident d'une chose, il ne représentait aucune menace réelle.  Il me faisait plutôt l'air d'un bouffon s'étant retrouvé au mauvais endroit au mauvais moment. Une simple chenille. Comment un fruit du démon aussi médiocre pouvait-il être en mesure de me vaincre, moi, moi qui maitrisais le poison et ses effets. C'est d'ailleurs cette maitrise des toxines ou plus mon immunité qui m'avait permit de ne pas ressentir tous les effets de l'attaque du gros mastodonte.

Pas assez vigilant sur ce coup,  c'était malheureusement au dernier moment que j'avais entendu arriver la boule jaune hérissé de je ne sais quoi. Il n'en fallait pas moins pour que je me prenne sa puissant de plein fouet, me projetant contre un arbre à quelques pas de là. Sonné par l'impact, il me fallu quelques secondes pour retrouver mes esprits. Les fesses par terre, dos à l'arbre, j'admirais la scène se déroulant devant mes yeux. Du moins ce qu'il en restait. J'avais ouvert mes globuleux juste au moment où toute cette foutue zone explosa, libérant une fumée opaque. Borel, c'était assez emmerdant comme ça pour ne pas en rajouter. Mais ce nuage gris allait peut être pouvoir m'être utile.

Me relevant brusquement, un mal de crâne se déclencha au fin fond de ce qui me servait de cerveau. D'ailleurs ce dernier était entièrement dédié à ce combat. Pas un seul instant je m'étais posé la question de savoir où étaient mes compagnons de route, et encore moins ce que ces crevards de Stormborn avaient bien pu devenir en chemin.  Quoi qu'il en soit mes premiers pas étaient hésitants. C'est à ce moment là que j'aperçu trois machin plantés dans mon torse. De plus près c'était les putains de poils de l'autre chenille. Quelle connerie. Des poils empoisonnés, je pouvais le sentir sans problème. Sauf que voilà, ça ne fonctionnais pas sur moi. Arrachant les trois machin, ressemblant plus à de petits roseaux de trente centimètres,  à la fois dur et souple, j'hurlais en direction de la baleine cachée par le nuage de fumée.

- Putain de gros tas ! Ca marche pas sur moi tes trucs ! Tu perds ton temps abruti. Mais vous m'avez gonflé tous les deux, j'en ai raz le cul de vos putains de conneries. Vous m'amusez plus là ! J'ai qu'une seule envie, vous ouvrir le bide en deux et vous regarder crever comme de grosses merdes.
- Quant à toi la bonasse, je sais pas où t'es mais tu devrais pas t'approcher tout de suite, ça va piquer un petit peu.


Il était pour moi venu temps de passer à l'action. Terminer les enfantillages. Terminé la rigolades et les techniques pour passer le temps. Maintenant était venu le temps du sang, le temps des cris, le temps de la douleur, le temps d'en finir.

Sans plus de préambules, je chargeais dans le nuage de fumée. Une fois à l'intérieur je balançais un nuage au dessus de nos têtes, un de ces putain de nuage qui balançait une pluie de poison dense et abondante. Le genre de pluie où courir entre les goutes était mission impossible. Ne sachant pas exactement où ils étaient, si la première attaque couvrant la zone n'était pas suffisante, la seconde serait surement efficace, du moins je l'espérais. Grace à ma carrure et ma cage thoracique bien plus développée que la moyenne, j'emmagasinais assez d'air pour me lancer dans une attaque toute azimut à l'aide de Nozarashi, ma chérie métallique de quatre mètres. Pendant quelques secondes, les coups pleuvaient en face de moi, à droite, à gauche, des coups innombrables qui n'avaient pas pour vocation d'être précis mais de toucher une plus grande zone, d'autant plus grande compte tenu de l'allonge de ma hache.

- Bienvenue en enfer bande de crevures !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Acheri
PNJ
PNJ
avatar
Messages : 6
MessageSujet: Re: [Terminé] Event - La Forêt Enchantée (Groupe n°7) Jeu 28 Aoû - 20:07

Le lieutenant roulait, roulait, roulait. Compte tenu de sa masse et de sa vitesse de rotation, c'est à peine si il avait sentit Nathanael voler sous la puissance de son coup, continuant sa ligne droite en direction de Belle.

D'ailleurs, avec autant de tournicoti tournicota, c'est à se demander comment le soldat arrivait encore à se situer, à ne pas être malade, à ne pas perdre son sens de l'orientation. Sentant la chaleur des flammes, ou tout simplement un sixième sens animal plus développé, Goro réussi à se prémunir de l'attaque explosive et des flammes provoquées par Belle.

- MEEETAAAALIIICAAAAAA ! Tu ne m'auras pas comme ça !

La chenille humaine venait de se recouvrir de sa soie, une couche épaisse et protectrice aussi dure que de l'acier. Malheureusement, lui aussi était piégé dans la fumée. Et une fois de plus c'est au dernier moment qu'il pu se prémunir de l'attaque armée de Nathanael. Entre temps, le pauvre soldat n'avait su évaluer la menace du nuage au dessus de sa tête et avait été largement aspergé de poison qui désormais le démangeait, l’obligeant à subir les mêmes effets que ses poils mais à un niveau bien plus grand.

Pour ce qui est des coups de hache, le pauvre gros bonhomme n’innovait pas trop et une fois de plus se protégeait dans une gangue de soit protectrice, attendant que la menace ne passe. Seulement voilà. Avec une telle masse à déplacer, la fatigue se faisait plus rapidement présente. Avec une telle masse à recouvrir de soie, il était bien plus long et compliquer de maintenir ses techniques. La fatigue était apparue et amorçait tout doucement le déclin du lieutenant.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belle Wind
Moussaillon
Moussaillon
avatar
Messages : 184
Localisation : South Blue
MessageSujet: Re: [Terminé] Event - La Forêt Enchantée (Groupe n°7) Sam 30 Aoû - 22:45




___Tout en courant comme une dératée à l'abri de la poussière soulevée par l'expulsion, la demoiselle à la peau illuminée jeta son regard rubis sur deux arbres, à une vitesse ahurissante grâce à ces même runes, la femme sauta une première fois et trouva appuis sur quelque chose qu'elle avait prévu, avant même que le combat ne débute , son pied s'était arrêté sur un des couteaux qu'elle avait lancés, celui-là avait frôlé la joue du caporal et n'était pas si bas que ça. Puis elle fit un second bond qui la fit atterrir sur l'arme qui visait le géant. Un saut de plus et ses deux mains brûlées s'accrochèrent à une branche puis elle se hissa au couvert des arbres. Avec toute cette fumée et la vitesse d’exécution de la nymphe, normalement personne, pas même son « allié » ne l'avait vu disparaître, elle allait pouvoir prendre un peu de temps pour que ses blessures se soignent. Retirant ses gants en cuir et s'adossant à un arbre, bien a l'abri des feuillages elle en profita pour respirer et contrôler sa colère, sans l'inhiber, elle faisait tout simplement en sorte que sa peau ne soit plus aussi illuminée que précédemment.


___Alors qu'elle posait un regard sur ses mains brûlées au premier degré elle pouvait déjà voir les cloques et la chair se résorber, bien sur elle ne voyait pas la peau qui se refaisait à une allure incroyable, mais elle pouvait constater l'avancement de la chose. Si tout se passait bien, ses brûlures seraient guéries d'ici une demi dizaine de minutes. Se laissant chuté de sa branche, elle se rattrapa rapidement en calant la branche derrière ses jambes. Étant en train de pendre dorénavant, tête en bas, elle jeta un coup d’œil au combat. Tout le monde était en train de se relever et les marines avaient l'air de comploter quelques choses, c'était le moment pour elle de mettre au point son retour. Disparaissant à nouveau dans les feuillages, la demoiselle se mit à réfléchir, tout en s'empêchant d'exploser de rage en pensant à celui qui avait porté préjudice à son si joli minois. Fouillant sa ceinture à couteaux et ne trouvant rien, une idée lui vint, la diversion. Lui couper toutes portes de sortie. Étant donné le pouvoir du caporal, la demoiselle comprenait qu'il fallait d'abord mettre un terme à la vie de l'inférieur hiérarchique qui semblait être la tête pensante du groupe. Heureusement pour elle, son allié était en train de se battre bec et ongles et les occupait suffisamment. La jeune femme aux cheveux roux avait besoin de temps, sa prochaine technique avec ses mains dans cet état risquait d'être beaucoup trop dangereuse pour elle. Quelques minutes plus tard, la valkyrie se rendit compte que ses mains étaient à nouveau utilisable. Enfilant de nouveau ses gants, elle savait que dorénavant elle pouvait attaquer sans le moindre problème. Light n'était d'ailleurs plus du tout à ses côtés

« Maintenant ? »

« Oui ! »






___A cet instant bien précis, sortit des arbres sur la droite du jeune homme, Light sous sa forme de luciole, chauffant son corps au maximum de sa capacité, et ses ailes de métal prête à déchirer la chair de son adversaire fonçait droit sur le caporal, alors que la petite bête allait se planter droit dans le visage du marine, ce fut une tornade écarlate qui fondait sur lui par la gauche, la luciole disparu lors du saut de cet ange guerrier qui désormais tombait à une bonne vitesse sur son adversaire s'étant propulsé d'elle-même en dehors de sa branche, les runes sur son corps plus lumineuses que jamais, cette fois ce fut une grosse épée bâtarde noire qui apparue dans ses mains, et se mit presque aussitôt à dégager d'importantes flammes, si importantes que dans sa chute la demoiselle dessinait une véritable ligne de flammes qui désormais fondait avec elle sur le petit marine. La pirate avait attendu un moment précis pour s'attaquer à ce jeune homme sur la gauche. C'était qu'il n'ait pas le moindre échappatoire, face à lui, il y avait ce gros balourd de 2m50 qui le bourinait de coup, derrière lui il était de nouveau dos aux lames qu'elle avait planté précédemment, et finalement, il ne pouvait esquiver par la droite à cause de la blessure qu'elle lui avait causé, à cette vitesse, sur la droite il ne ferait qu’agrandir son entaille et ne serait désormais plus en mesure de se battre. Prêt à s'écraser sur lui, elle prit garde et au lieu de tout simplement se laisser tomber sur lui et prendre la risque de se faire toucher par son pouvoir à nouveau avant de toucher le sol, la demoiselle, se stoppa en prenant un appui sur l'homme chenille qui était aussi ciblé par Nathanaël et donc n'était pas bien loin. Juste avant d'arriver au sol, la grosse épée se transforma en deux katanas puis elle se baissa pour esquiver un coup de Nozarashi tout en laissant passer la longue traînée de flamme qui s'apprêtait à dévorer Jinshuu. Par la même occasion, Belle profita d'être baissée pour donner un coup de pied d'une violence inouïe sa force étant radicalement plus élevée que précédemment.






___Si son coup touchait, c'était derrière la jambe, la jeune femme voulait en fait déséquilibrer son adversaire puis lui mettre un deuxième coup de pied dans le torse pour le faire tomber sur les lames derrière lui des fois qu'il survive au torrent de flamme qui se dirigeait sur lui maintenant. Prête à en finir, ses deux lames prêtes à parer les attaques la menaçant de chaque côté, elle se préparait aussi à esquiver une attaque de son partenaire, ne sait-on jamais. En tout cas, vu la lenteur du gros maintenant essoufflé, l'ex-détenue d'Impel Down aurait le temps de porter un coup d'estoc après avoir paré chacun d'entre eux normalement, la victoire était très sûrement proche, mais il ne fallait rien laisser au hasard, ces deux marines avaient des pouvoirs tout aussi dangereux l'un que l'autre, il allait falloir en prendre compte si elle voulait une victoire totale. À ce moment précis les runes bleues de la demoiselle devinrent encore plus lumineuses elle se rappelait que cet imbécile lui avait fait rétrécir le bras. Il l'avait entaché... Elle qui était si parfaite ! Il méritait la mort, elle le tuerait ! Juste pour l'exemple, et pour que ces foutus marines comprennent qu'elle leur ferait payer pour tout ce qu'elle avait subi à cause d'eux... Elle allait en faire de la charpie, le détruire, faire en sorte que plus rien ne soit encore reconnaissable ! Puis il brûlerait son cadavre à petit feu jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien de cet enfoiré ! Mais alors qu'elle allait dévier son coup pour un coup mortel à 100% elle se retint, elle avait besoin de lui vivant, pour récupérer son bras... Malheureusement.

_______________________________________________________
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 76
MessageSujet: Re: [Terminé] Event - La Forêt Enchantée (Groupe n°7) Dim 31 Aoû - 20:32


Rien à perdre, plus qu'un œil






La chaleur de ces lieux laissa soudain place à un froid intense, et je savais que ce n'était que psychologique, mon cerveau traduisait la peur en une sensation de froid. C'était un mauvais présage, un présage tristement funèbre. Un grand silence s'était soudain fait, j'étais comme transporté dans un rêve désagréable qui m'eut emprisonné d'une manière assez sordide. Le Lieutenant ne m'avait pas répondu, il ne m'entendait toujours pas, il ne m'entendrait plus. J'entendais déjà les pas de la mort au loin, leur faible écho résonnant comme le glas à mes oreilles. Goro s'était emprisonné dans son cocon, pour se protéger encore, mais de quoi se protégeait-il ? C'est en levant la tête que j'obtins la réponse. Il y avait un nuage de ce poison lancé par Rackham. Aussitôt cette observation faite, je recevais une goûte de cette substance corrosive en dessous de l’œil. La chair fut instantanément brûlée, je la sentais se consumer. Une seconde goûte m'atteint le torse, et brûla ma peau tout le long du ruissellement.

Je me jetais donc à l'abri sous le cocon assez haut et large pour me couvrir du poison. Je sentais la fin arriver, mon œil droit ne fonctionnait plus, et j'étais totalement à la merci de mes adversaires à présent. Tandis que j'étais sous mon supérieur hiérarchique, je me demandais si il pourrait tenir le combat sans moi. Cela serait sûrement complexe, et il y risquait gros. Je devais m'assurer qu'il s'en sorte, quitte à nous couvrir de honte, notre principal objectif était de survivre. Si nous mourrions là, nous n'attraperions plus jamais un seul pirate de toute notre existence, mais si nous vivions, un simple mensonge suffirait à faire croire que la tempête nous avait blessés. Ce que je décidais de faire ne me contentais absolument pas, et j'abhorrais l'idée de devoir troquer ma peau contre mon honneur, mais je ne voulais pas le voir mourir lui, personne ne mourrait pour moi. Je le refusais totalement, la mort n'était pas quelque chose d'anodin, je l'avais parfaitement compris. Je comptais juste sur leur compréhension de mon pouvoir, car ce serait la clef de ma survie.

Une fois la pluie achevée, au bout de trente secondes, je sortais avec précaution de l'abri offert par mon collègue, et je me levais d'un coup au milieu des assauts potentiels de mes adversaires. J'étais ruisselant de sang, mon œil était crevé d'une manière assez horrible, et l'on sentais que ma détermination à survivre n'était pas un leurre. Mes bras largement écarté, je pouvais être mortellement blessé au premier coup, mais je savais que mes arguments allais les convaincre. Je pouvais faire en sorte de leur donner un petit plus pour la suite, ou du moins de les remettre à niveau. Je voulais dire qu'on ne savait toujours pas ce qui se passait à l'intérieur de l'île, et ils allaient tomber sur des ennemis bien plus forts que nous deux, bien qu'on leur ai donné une grande pelote de fil à retordre. Leurs coups allaient tomber mais j'avais le temps de les empêcher de faire ça. Je criais de sorte que toutes les personnes présentes ici nous entendent :

"Ça suffit! Arrêtez, je peux vous renforcer, comme j'ai pu vous affaiblir. Vous aurez le succès assuré contre d'éventuels adversaires, et en retour, laissez nous vivre. Nous disparaitrons dans le premier coup de vent, et nous ne verrons plus sur cette île!"

Un flot de sang s'échappa par ma bouche. S'il ne me tuaient pas, je mourrai d'une hémorragie interne, à moins d'atteindre de l'aide à temps. Je m'écroulais à genou, espérant simplement que mes paroles avaient touché leur sens stratégique. Un Marine venait de vendre son honneur contre sa vie. Mais il venait peut-être de sauver une autre vie, et c'était une chose incroyable pour lui. Je n'en revenais pas de ma décision, mais il le fallait. Nous serions récompensé de toute manière, personne n'aurait appris leur existence, ou du moins leur présence sur cette île, et nous serions saufs. Je risquais une condamnation pour avoir laissé des pirates fuir, ou une simple correction, mais cela m'étonnerai, étant donné que jamais personne n'aurais su.

Mais des coups tombèrent sur moi, une fois de plus, lacérant ma chair, m'infligeant des douleurs à en réveiller un mort. Ma tête percuta le sol, et alors que je me retrouvais au sol, sanglant, un œil perdu, brûlé par un infâme poison, je ne pensais qu'à une chose : N'avoir plus de pitié pour les ennemis de la justice, mais être plus tolérant et appréciable avec ses alliés. Wind et Rackham me touchèrent ensemble. Je m’évanouissais enfin après ce dur combat, qui avait raffermi ma volonté.




To be continued...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathanael Rackham
Moussaillon
Moussaillon
avatar
Messages : 635
MessageSujet: Re: [Terminé] Event - La Forêt Enchantée (Groupe n°7) Lun 1 Sep - 17:20

Ma pluie de poison avait cessé de faire son effet. Le nuage de fumée s'était dissipé en même temps. Qui plus est, j'avais clairement senti l'impact de mes coups sur quelque chose que je tranchais. Quant à savoir quoi je le découvrais en même temps que la vue se dégageait. Il n'y avait devant mes yeux que les deux marines. La bonasse bleue n'était pas ici, c'était une bonne chose ça. En toute franchise ça m'aurait emmerdé de devoir m'occuper de son cas si son corps avait été amoché. Un corps défiguré était tout de suite moins apetissant et bien moins bandant.

Bref, devant mes yeux pervers rêveurs se tenait le cocon de l'autre gros tas flasque et tout jaune. C'était la seule technique qu'il connaissait celui là ? Quoi qu'il en soit, c'était une solide défense. Elle avait morflé mais il semblait qu'elle avait tenu. Rongée et lacérée de tout par elle tenait malgré tout debout. Alors que je m'approchais de cette foutu gangue protectrice, l'enfoiré de lieutenant qui ne savait que se cacher jailli de son repaire de soie en hurlant. Il avait repris forme humaine. Il était lui aussi blessé et semblait particulièrement fatigué.

Alors que je m'apprêtais à lui fendre le crane en deux à l'aide de ma douce fiancée de métal le marine, malgré son poids, se mit à décamper comme un lapin. Contre toute attente, sa vitesse me prit de court. J'éclatais d'un rire à la fois moqueur et victorieux. Il ne restait donc plus qu'un seul petit soldat. Me tournant vers lui, je constatais avec grand plaisir que le petit scientifique à deux balles était en train de clamser gaiment dans sa blouse blanche. Il n'était pas encore mort, mais à en croire la tronche qu'il se payait, cela ne devrait pas tarder. M'approchant de lui, le je balançais avec joie un coup de pied dans les côtes afin de le faire réagir avant de m'accroupir près de lui et lui murmurer quelques paroles à l'oreille.

- Chut, arrête de gémir, tu mourras pas plus vite. Tu vois, je vous avez dis que vous étiez qu'une bande de larve. Vu la sale gueule que tu te choppe t'as du déguster pas mal au niveau poison. Je vais te faire une petite confidence. En général je laisse pas de survivant, mais pour toi je vais faire une petite exception. Je vais te laisser agoniser là. Te laisser seul alors que ton supérieur t'a lâchement abandonné à ton sort. Ouais ton boss s'en enfui tout seul en pleurant et en criant partout. Tu n'as plus qu'une seule chose à te dire désormais. Aujourd'hui tu ne vaut pas plus qu'une chiure sous ma bottes. Faudra maintenant que tu vives en te disant que tu dois ton salut, et ta sale tronche au passage, à un pirate qui aura été généreux avec toi. Enfin, c'est pas vraiment de la générosité, c'est juste que j'ai envie de voir si tu vas survivre malgré tout ça ou si tu vas te faire péter le caisson Nozahahah !

Tout en me relevant j'assenais un dernier coup de pied à mon nouvel ami de la marine. En me retournant, je pouvais désormais apercevoir la belle Belle devant moi dans une tenue toujours aussi affriolante qui ramena ma vigueur à un certain niveau. Mais vu ce qu'elle avait montré au cours de ce combat, il y avait une chose plus importante à faire avant de penser à se glisser entre ses cuisses.

- Belle Wind, j'ai vu ton avis de recherche dans le journal. Charmante pirate primée à 7 millions de berrys. Ca ne m'étonne pas vu ce que tu as montré. En revanche, si j'ai bien tout suivi, il y a une chose qui m'intrigue. Qu'est-ce que tu fous avec la petite bougie ? Mephisto je sais pas quoi. J'ai lui que vous étiez ensemble. Tu traines avec la marmaille maintenant ? Ce marmot est sans avenir. Ca m'étonnerais pas qu'on apprenne prochainement qu'il est mort comme une grosse bouse. Tu pers ton temps avec un gamin pareil. Il gâche son pouvoir en agissant ainsi. Quel dommage. Mais je suis pas là pour parler de ratés dans son genre. Non, là je te demande qu'une seule chose, rejoins moi. J'ai besoin de personnes comme toi dans mon équipage. Tu verras, on montrera au monde ce que c'est que d'être un pirate. On va remballer les histoires sur Luffy et toutes ces conneries. Alors qu'en dis tu ? Et sinon, regarde comme je suis tendu, tu ne veux pas m'aider à me calmer ? J'en aurais bien besoin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Belle Wind
Moussaillon
Moussaillon
avatar
Messages : 184
Localisation : South Blue
MessageSujet: Re: [Terminé] Event - La Forêt Enchantée (Groupe n°7) Mer 3 Sep - 0:48




___S'attendant encore à une parade des deux marines, notre belle aux cheveux de braises se préparait déjà à la contre-attaque, mais en y regardant de plus prêt, elle remarqua que ce pauvre marine n'avait pas réellement eut le choix, il était déjà amoché comme pas possible, il avait perdu un œil et était déjà sur le point de mourir quand la jeune femme vint le frapper, ce fut une attaque croisée qui mit à terre le caporal et qui s'évanouit juste à la fin de sa phrase. Cependant ce n'était pas ca qui allait calmer la rage de Belle. La pirate fulminait toujours intérieurement, et ses motifs bleus semblèrent se raviver encore alors que le jeune homme s'évanouissait, comment allait-il lui rendre son bras ? Cet enfoiré avait perdu conscience avant de lui rendre son bras. Mais vous vous l'imaginez bien, ce n'est pas du genre de notre nymphe de laisser les choses se passer ainsi, son regard luminescent et dorénavant turquoise en témoignait, la jeune femme n'était absolument pas satisfaite par la tournure des choses. Intérieurement, un tourbillon de flammes dévorait notre ex-détenue qui était prête à exploser et qui aurait très bien pu se mettre à commencer à tout trancher autour d'elle juste pour passer sa colère. Déjà son ongle, ensuite ses fringues, et maintenant son bras ? Son bras qu'elle ne pourrait plus récupérer, et puis quoi encore ? Alors que la "lady" s’apprêtait à opérer un réveil dans les normes comme elle en avait connu tant dans la prison sous-marine, l'homme à poil qui lui servait de coéquipier commença à brailler des choses incompréhensibles en lui tendant son membre durcit sûrement par sa quasi-nudité, elle eut soudain envie... de trancher ce phallus frétillant comme il se devait, n'étant pas dans une humeur propice à ce genre de choses.

*Belle tu ne vas pas..?*

___Alors que d'un geste rapide du à ses caractéristiques de races toujours actifs, la demoiselle, dégaina un de ses poignes et l'arrêta net devant la chose de Trompeman.

-Bien Phallusator... J'espère que tu as tes esgourdes bien ouvertes si tu tiens à ta chose. Car premièrement, qu'est ce qui me forcerait à te rejoindre ? Deuxièmement, tu as beau connaître quelques petites choses sur moi, elles ne datent de pas plus d'une ou deux semaines, du reste, tu ne connais rien de moi, alors pourquoi me voudrais-tu dans ton équipage ? Et Finalement, pourquoi je suis avec Mephisto? Bonne question, à vrai dire, il est la première personne sur qui je suis tombé au sortir d'Impel Down et il m'a aidé à me débarrasser de quelques marines un peu trop colle aux basques qui ne m'avaient pas lâché d'une semelle depuis mon évasion. Cependant, je ne compte pas rester plus longtemps que ca avec lui, il ne connaît rien au monde, ni à la vie, à cause de lui j'ai faillis mourir sur cette île, tout ca parce qu'il ne voulait pas emmener le bateau ici, et à cause de cet enfoiré je me suis cassé un ongle ! - explosa-t-elle en montrant sa main gauche ou 3 ongles étaient cassés.- De plus, j'ai faillis oublier un détail, mais si tu veux me prendre dans ton équipage, tu devras aussi prendre Light.


*Enchantée*






___La voix mélodieuse et courtoise de la luciole qui résonna dans la tête de Nathanaël contrastait totalement avec le ton tranchant et froid qu'avait adopté Belle. La petite boule bleutée aux ailes métalliques virevoltait maintenant autour du grand gaillard.


-Mon amie, mais aussi mon arme comme tu l'as sûrement constaté au court du combat – elle leva la lame de la vigoureuse lapin rose et commença à arpenter le champ de bataille pour récupérer ses deux lames courbes en premier lieu- Si tu me veux dans ton équipage tu devrais connaître quelques points sur moi. Par exemple le fait que malgré mon apparence, et à en juger par la tienne... Je dois avoir un âge très proche du tiens. Et cela fait donc plusieurs années que je navigue sur les mers, et ceux qui me côtoient, ne font malheureusement jamais long feu, j'ai aussi beaucoup d'ennemis. Du moins un certain un nombre. Entre la marine qui veut me remettre de là ou je viens et les autres. En me prenant dans ton équipage tu risques de t'attirer pas mal d'ennuis. Mais étant donné que de toutes manières je ne pense pas pouvoir partir de cette île seule et qu'il vaudrait mieux être plusieurs pour survivre ici, j'accepte ta proposition, on reparlera de tous ces détails plus tard.


___Elle termina sa phrase en enlevant le dernier couteau de lancer d'un arbre et en ressautant au sol tout en allant vers sa robe  qui avait eu le temps de sécher durant le combat et qu'elle enfila, à contrecœur, la belle découpa une bonne partie de l'habit en bas, la robe qui traînait avant au sol lui arrivait maintenant aux genoux. La navigatrice lança à son nouveau capitaine ce qu'elle avait découpé alors que les lignes bleues qui parsemaient son corps se résorbaient lentement et que ses yeux reprenaient leurs teinte rubis.


-Tiens capitaine ! Fais-toi un truc avec ça, ce serait tout de même dommage qu'une si belle chose soit la cible d'une quelconque bête sauvage tu ne trouves pas ? Et avant de partir j'ai encore une petite chose à faire.


___Tout en se recoiffant comme elle le pouvait, la demoiselle avanca vers le corps sans conscience du marine


*Belle tu ne vas pas ?*

-Si si.

*Ah non ! Il ne mérite pas ca ?*

-Comment ca il ne mérite pas ca ? Tu te fous de moi, regarde ce qu'il m'a fait je suis devenue hideuse !

*Je te l'interdis !*


___Cependant il était déjà trop tard, la demoiselle venait de mettre un énorme coup de talon dans les côtes du vaincu en hurlant :


-BIEN ! MAINTENANT QUE TU ES UN PEU PLUS COOPERATIF, TU VAS ME REMETTRE MON BRAS DANS SON ETAT D'ORIGINE. SINON JE TE JURE QUE CE QUE JE TE FERAI SUBIR SERA PIRE QUE LA MORT ? ET T'EN FAIS PAS, TES SUPERIEURS M'ONT DONNE ENORMEMENT D'IDEES CES TROIS DERNIERES ANNEES ! ET PAS D'ENTOURLOUPE ! JE TE JURE QUE SI QUOI QUE CE SOIT SE PASSE DE BIZARRE DANS MON CORPS, JE TE COUPE LA GORGE ILLICO !


___Maintenant elle s'était agenouillé et donnait au marine des claques à répétition en attendant son réveil. Sa voix résonnait à travers le bois, faisant s'envoler quelques oiseaux et attestant de la probable présence de nombreux prédateurs qui n'attendait très certainement que l'heure de leur repas, il ne fallait pas traîner ici. Ne pouvant ni voir le ciel, ni sentir le vent de là ou elle était, la demoiselle ne pouvait estimer par où ils devraient partir par la suite.

_______________________________________________________
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 76
MessageSujet: Re: [Terminé] Event - La Forêt Enchantée (Groupe n°7) Jeu 4 Sep - 21:12


Mourir et renaître





J'avais brutalement perdu connaissance. Face contre terre, je ne pouvais rien faire de plus qu'être à la merci de ces pirates. Au fond peu importait, je mourrais sûrement dans la journée si ils me laissaient là, au milieu de cette forêt. Alors que je sombrais dans des cauchemars empli de la douleur que ressentait mon corps, de l'effroi qu'y ajoutait mon esprit, je me laissai conduire dans les méandres profonds d'un puissant et mortel onirisme. Je revoyais tout ce qu'il s'était passé depuis tout ce temps, tout ce que j'avais pu faire, là ou j'en étais arrivé. Tout cela était dérisoire, mon sérieux, ma froideur et mon implacabilité m'avait conduit à la mort. Si je devais survivre, je monterais un équipage, cela était assuré, je me le promettais intérieurement. Nous deviendrions les régents de la justice de ce monde. Tout était dérisoire face à la Justice, mais ses serviteurs eux mêmes n'étaient rien de plus que des humains, non point des dieux. Une pirate m'avait fait tourner en bourrique des années durant, avait tué mes alliés, mon père, qui bien que je le détestât, je comprenais maintenant sa douleur. Elle fut profonde et le pauvre homme avait connu une fin dont il n'était pas digne. Un trafic de corps ne vaut pas le cœur d'un homme.

De violent coups me tirèrent de ma torpeur, mais ils n'eurent aucun effet sur mon état global, qui ne pouvait empirer. C'était Wind, qui fulminait, et crachait ses mots avec violence. Comme j'aurais aimé lui cracher au visage, cet ultime affront montrant ma fierté. Mais la vie était plus importante actuellement, et je pouvais tout aussi bien me venger plus tard. Ce combat m'avait beaucoup apprit, et sans l'intervention de Rackham, j'aurais pu rivaliser et l'endommager davantage. Mais cela ne s'était pas passé ainsi, et je n'avais aucun regret, ma prestation était loin d'être ridicule. Le Lieutenant avait pris ses jambes à son cou alors que j'étais au plus mal, mais je ne pouvais lui en vouloir, il avait décidé de sauver sa vie. Ma mort, ou la supposition de sa véracité, lui causerait certainement des remords toute sa vie. Je fixais maintenant Belle Wind. Son prénom n'était ps volé, mais il contrastait tellement avec son caractère. Elle voulait récupérer son bras normal ? Elle l'aurait! Je levais la main avec douleur, et lui plantais mes ongles ouvrant sa chair lui insufflèrent l'hormone qui donna à son bras sa forme normale. Ma main retomba dos au sol. Je fixais le ciel, ou du moins l'éclaircie dans les arbres qui me le permit.

J'avais perdu un œil aujourd'hui, je n'y voyais plus comme avant. Cela était peut être handicapant, mais je n'en tirais aucune tristesse. Je deviendrais plus fort encore par la suite, avec cet handicap que peu de gens imaginent. L'on vous coupe la moitié du monde, mais l'on vous donne une oreille plus développée encore. J'entendais mieux, je voyais moins, du moins c'est ainsi que cela se ferait. Pour le moment j'étais simplement allongé en train de mourir. Ils étaient déjà partis, je ne les entendaient plus. C'est alors que je fus soulevé, des cris retentirent autour de moi. A mon réveil, de longs jours plus tard, j'étais dans une chambre d’hôpital, dans une base d'East Blue. On m'avait maintenu dans cet état si longtemps ? J'étais perturbé par cette découverte. Il y avait beaucoup de mystère dans cette histoire, mais Elsa n'en était certainement pas étrangère. Après tout j'avais encore son haleine fraîche sur le bout des lèvres. Mon premier réflexe fut de vomir. Le second, d'appeler un médecin. Et le troisième, fut de réfléchir à mon but : fonder mon propre équipage, et faire payer les ennemis de la Justice, quels qu'ils soient.




To be continued...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
Pirate légendaire
Pirate légendaire
avatar
Messages : 274
MessageSujet: Re: [Terminé] Event - La Forêt Enchantée (Groupe n°7) Ven 5 Sep - 9:01

Maintenant que le combat était terminé, le lieutenant ayant fuit le champ de bataille laissant un caporal agonisant derrière lui généreusement épargné par Nathanel Rackham, les deux pirates purent s'apercevoir qu'un petit chemin était tracé à travers la forêt.

N'ayant guère de choix, les deux personnages s'y engouffrèrent.

Belle et Nathanael, vous pouvez continuer pour la suite de l'aventure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Terminé] Event - La Forêt Enchantée (Groupe n°7)

Revenir en haut Aller en bas

[Terminé] Event - La Forêt Enchantée (Groupe n°7)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: South blue :: Event n°1 - Ile Chimeria :: La Terre Ferme-