AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Etrange exhibition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Jack Sawyer
Moussaillon
Moussaillon
avatar
Age : 34
Messages : 141
Localisation : South Blue
MessageSujet: Etrange exhibition Lun 18 Aoû - 12:18



Les Stormborns avait repris les flots! Et attention fini les barques moisies qui puaient la sardine! Non non monsieur! C'est à bord d'un tout autre navire que le trio se déplaçait maintenant... Un petit voilier de pêche qui servait à chopper de la pieuvre, du poulpe, du calamar... Niveau odeur c'était un peu mieux mais niveau allure... Vive l'encre qui avait taché toute la coque et le pont... Le petit voilier avait été acheté avec le peu d'argent qu'il restait au trio, autant dire que c'était Church qui avait raclé les fonds de son pantalon pour leur payer cette petite crotte des mers. Mis en cale sèche vu que le trio était maintenant tous des enclumes maudites, Jack et Ketsueki l'avait renforcé pour qu'il puisse porter la demi-tonne du chauve sans perdre trop de flottabilité, sans oublier le rajout de ferraille sur tout le navire pour que Jack puisse le faire mouvoir à sa volonté. Dans un coin, Jack avait casé quelques bout de tôles ou de débris pour une autre utilisation. Parlant de faire naviguer le gros, l’entrainement qu'il avait subi de faire flotter la barque à sardines avec Hill dessus lui avait rendu service en fait, grâce à cela son pouvoir magnétique avait fortement augmenté et il en avait eu la preuve sur Chimeria. Chimeria, une bien drôle d'aventure pour les trois zigotos justement...

C'est ainsi que voguant sur un fringuant navire... que les Stormborns pavillon pirate bien en l'air sur le petit mat arrivèrent sur l'île de Ragragen. Ile de taille moyenne, elle était assez luxuriante avec un climat assez chaud comme beaucoup d'île de South Blue. L'architecture était assez atypique, ressemblant un peu à ce qui se faisait sur Karate Island. L'île avait l'air assez calme en apparence, c'était parfait pour se reposer un peu et réfléchir à la suite des événements. Paul le Poulpe arrimé au ponton d'un quai du port, oui Paul le Poulpe, c'était le nom pourri que Jack avait donné au petit voilier merdique tout taché d'encre. Une fois sur la terre ferme, Jack annonça direct la couleur, un tour au bar puis au bordel, les discussions c'était pour après. Pas d'argent aussi? Et bien, Jack allait se servir chez les passants, quelques coups d'épaules, quelques portefeuilles qui tombaient dans ses mains et le tour était joué. Quelques heures passèrent et Jack retrouva ses compagnons à la terrasse de la première taverne qu'il avait visité, il était en charmante compagnie, celle de la prostituée qu'il avait sauvagement bousculé avec tendresse plusieurs fois d'affilé juste avant.

Spoiler:
 

Elle ne répondait pas au nom de Bella mais es gens du coin ne voulaient pas la lâcher aussi... Fang c'est ainsi qu'elle s'était présenté à Jack quand il avait choisi de partager sa couche avec elle. Et maintenant c'était accroché à son épaule qu'elle attendait tout en se lovant contre le beau quadragénaire. De la bière et du rhum commandait, les premières goulées avalées et le trio de pirate pouvait commencer à parler sérieusement.

_ Faut vraiment qu'on se trouve un navire, un vrai de vrai, pas une barque pourrie. J'en peux plus de naviguer comme ça... Puis on va peut être pas s’encrouter plus sur les blues. La vie la vraie, elle est sur Grand Line pas ici! Ketsueki faut qu'on bouge d'ici tu m'entends! Un ou deux compagnons de plus et c'est bon. Sur le navire je prends la place de trois gars au minimum grâce à ce que je peux faire donc y'a pas vraiment de problèmes, il faut que...


Il stoppa de parler lorsqu'une bande de sept ou huit a.dos hurlaient tout en courant dans la rue devant la taverne.

_ C'est lui il est revenu! Je vous jure c'était luiiii! On va le chopper ce bâtard!


Que d'animation, mais cela semblait un peu bizarre, deux types avec des tuyaux de fer, l'un avec une batte, un autre avec un morceau de bois et l'un avec une bouteille de verre. Ca sentait la baston voir le lynchage. Un autre ado qui trainait la patte aussi qu'une barre de fer était à la traine. Il hurla pour parler aux restes du groupes.

_ Z'êtes surs? C'est bien lui? Le bougue en slip hein?


La prostituée au bras de Jack se mit à rire, une sorte de rire nerveux, Jack la regarda tout en lui pinçant le cul et vit qu'elle était amusée et inquiète en même temps...





_______________________________________________________
Quand on veut défendre les libertés, on est bien obligé de constater que l’on va à contre-courant de l’histoire.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hill Church
Pirate Novice
Pirate Novice
avatar
Age : 25
Messages : 53
Localisation : South Blue
MessageSujet: Re: Etrange exhibition Mar 19 Aoû - 2:23

    Dans la vie, il y a vraiment des personnes qui savent vous faire sentir important, qui savent vous donner l'impression d'être utile durant votre courte et puérile existence... Des personnes comme les Stormborns. Ces débile avait garé la bicoque qui leur servaient de navire tranquille au port quand le bande de Nathanael décidât que c'était une bonne idée de s'installer dessus, l’explosant au passage. Hill comptait bien envoyer cet équipage de sanguinaire en court, donnant quelques pots de vin ici et là pour s'assurer la faveur du tribunal et forcer ces hommes à leur payer un navire digne de ce nom... Mais non, Jack il voulait pas... Ça risquait de ruiner les belles relations diplomatiques montées durant l'idiotie à Chimera... Il avait plutôt demandé à Church de vider ses poches et d'acheter un bateau merdique de pèche au crustacés... Notre maffieux aurait de loin préféré faire payer ceux qui étaient responsable, ça lui aurait probablement couté huit fois plus cher, mais au moins il gagnait. Là c'était comme gagné un coupons rabais de 3 dollars à la loterie.

    Imaginez vous donc que notre cher héros était plutôt grincheux à bord du navire qu'il s'était saigné à blanc pour acheter, le tout pour ensuite se faire rappeler qu'il devait se tenir immobile au centre de cette merde flottante pour pas briser l'équilibre de flottaison. Stupidité de gravité, elle empêchait notre grassouillet de vivre pleinement sa vie et de flotter sans se préoccuper de l'équilibre de flottaison... Sérieux, l'idiot qui a inventé la gravité on devrait le tirer, probablement que ça assurerait la disparition de cette loi de la physique inutile. Tout ça pour dire que Church était assez fâché, ayant les bras croisé et un air fâchée alors que Jack s'amusait avec sa pute demie-race et que Ketsueki faisait ses débilités habituelles... Sérieusement, s'ils ne lui offraient pas un navire sans marines gratuit, il partirait de son côté, laissant ces ingrats seuls. Alors qu'il était tranquillement posé sur trois chaises, pour assurer une répartition uniforme de son gras postérieur et qu'il mangais tranquillement son repas pour treize, son calme et sa joie de vivre furent de nouveau détruits par des putains d'ados qui faisaient les con dehors.

    Bon déjà, faut spécifier que seulement vivre fait que Hill déteste quelqu'un, seulement lui devrait avoir ce droit, le monde se porterait sûrement mieux s'il était seul et tranquille en permanence. Profanant quelques insanités alors qu'il laissait Jack déblatérer sur ses histoire de navire, Hill n'avait d'yeux que pour l'argent au bout du bâton, le maffieux se levât de ses chaises pour se diriger vers le groupe de boutonneux. Faisant quelques pas, il marchât malheureusement sur une planche plus faible que les autres et son poids colossal la brisât, causant un grand trou dans le sol. Grognant, il était très près de perdre son sang froid... Ça n'arrivais pas souvent, mais cette fois-ci s'en était trop.

    - Hey l'obèse! Fait attention où tu marches, tu vas devoir me le payer le plancher.

    Un stupide employé de la taverne s’avançât, pensant pouvoir intimider le gras double qui n'avait vraiment pas envie de se faire chier aujourd'hui. Attrapant la tête de l'employé d'une seule main, il le levât à sa hauteur, lui expliquant le sens de la vie avant de continuer sa route, l'homme toujours bloqué dans L'étau qui servait de main au géant, tentant autant que possible de se dégager, sans trop d'effets.

    - Écoute le troufion, si tu veux pas passer le reste de ta vie à regarder le plancher comme un légume, je te propose de pas me faire chier. Maintenant prends un numéro, j'ai des ados à éduquer.

    Il se dirigeât ensuite vers les ados qui observaient la scène bouche-bées. La moitié des gamins s'étaient enfuies à la poursuite du type en slip (He, ça rime), laissant les quelques gamins moins courageux avec la gras double en pleine crise de colère. Utilisant sa seule main libre, l'autre tenant toujours fermement la tête de l'employé qui se laissait traîner avec peu de résistance dans la rue, il offrit une arme à feu aux gamins qui observaient le tout sans trop comprendre.

    - Tiens la peau de couilles, prends ce truc, vise ton gars en slip et tire, ça vas régler le problème et tu vas arrêter de me faire chier. Tu peux le garder, prends ça comme ton premier cadeau vers une vraie éducation.

    Ces ados de nos jours, même plus capable de tuer un homme sans hésitation... Fallait bien leur apprendre, c'était sûrement pas leur parents qui allait le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyookoo Ketsueki
Moussaillon
Moussaillon
avatar
Age : 24
Messages : 192
MessageSujet: Re: Etrange exhibition Jeu 21 Aoû - 14:16

Nous avions retrouvé une barque capable de faire flotter le gros tas mais on ne l'avait pas voler celle là, on l'avait acheté. C'était contre mes principes mais Sawyer avait insisté, on lui a laissé donc faire les négociations et c'est au final, le seul qui avait de l'argent, Hill, qui avait sorti ses fonds de culottes et vu la taille de ses pantalons il doit en cacher des pièces le fumier dedans, qui avait payer le navire de pêche. Hill tirait une gueule égale à ses culottes de cheval, on l'avait obligé à dépenser son argent, on aurait quand même pu la voler cette barque merde ! Mais le pire, c'est que question de flottaison, ce gros tas devait rester au centre du navire et c'était plutôt marrant. J'ai passé une bonne partie du trajet à me moquer de lui et montrer comme la vie était belle à cinquante centimètre de là, bah ouais, faut pas déconner, ça reste un vaisseau de chasse au poulpe !

Une fois arrivée sur l'île, nous avions quartier libre, et Hill l'a passé visiblement les bras croisés à bouder, je l'ai entendu ruminer entre ses dents contre les lois de la physique et de la gravité, c'est vrai que la gravité, c'était un peu chiant parfois, mais bon avec un logia de la foudre, majoritairement, on s'en sort bien contre la gravité. Mais bon, il était temps de se faire quelques piécettes, après les citrouilles aphrodisiaques et les pastèques qui sont fuir les belle-mères, il me fallait trouver un plan génial pour devenir riche rapidement ! Je suis passé devant une taverne et j'ai vu un lot de bouteille vide ! Et l'idée géniale est venu à ce moment précis ! J'ai récupéré les bouteilles, je l'ai remplis et j'ai rajouté un peu de terre dedans. J'ai attrapé une mouette et je lui ait prélevé quelques plumes. J'ai ensuite enlevé mon manteau et glissé ses plumes dans mes cheveux, à la manière de la coiffe du très vieux con.

Je me suis donc placé près des quais, me faisant passé pour un marchand exotique, ayant ramené avec lui une potion capable de faire repousser les cheveux ! Bon au début ça ne marchait pas du tout ! Mais maintenant, je peux faire des éclaires avec les doigts, alors j'en ai rajouté une couche pour les badauds et là ça a marché ! Bien sûr, les gens ne se sont pas douté qu'il s'agissait d'un fruit du démon, pour la plupart des gens, ce ne sont que des légendes ! Ainsi, fort de mon petit pactole, rhabillé et débarrassé de mes plumes de mouettes, je me suis rapidement éclipsé et j'ai retrouvé mes compagnons dans une des tavernes que nous avons visité. Hill faisait toujours du boudin et Sawyer s'était, encore, trouvé une nouvelle poule. Il avait alors évoqué un navire et la suite de notre aventure sur les mers...
« - Je suis d'accord avec toi Sawyer, il faut absolument qu'on s'occupe de ça. Ou bien alors on met le gros tas au régime, mais on a plus vite fait de se trouver un trois mâts que de lui faire perdre trente kilos ! »

Pendant ce temps le gros s'était levé et était passé au travers du planché, et tout est parti en vrille à ce moment précis ! Je me suis tombé de ma chaise de rire me tenant les côtes. Il s'était dirigé vers un groupe de gosse qui voulait molester le fameux « Bougue en zlip », un nom que j'avais déjà entendu à plusieurs reprise ! Mais bon, on ne pouvait pas laisser Hill jouer avec des gamins, il allait mal les éduquer  ! Je me suis alors redirigé vers lui et les gosses attrapant au passage un long couteau de cuisine, qui pourrait aurait sûrement la taille d'une bonne dague.

« - Putain Hill ! Tu vas en faire des plumeaux à leur donner des flingues ! Ils vont se coiffer et regarder leur méche dans les vitres après ! Tu leur donne des mauvaises manières ! Un vrai mec, sa tue des trucs qui respire avec un couteau ! Tiens gamin, cadeau, amuse toi ! »

_______________________________________________________

Merci à Amandja pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-nub.forumactif.org/#contexteNUB
Jack Sawyer
Moussaillon
Moussaillon
avatar
Age : 34
Messages : 141
Localisation : South Blue
MessageSujet: Re: Etrange exhibition Jeu 21 Aoû - 15:31



Mais c'était quoi cette bande de con qui lui servait d'équipage? Entre un gros porc qui filait une arme à feu à un gamin pour qu'il tire dans les couilles d'un type et l'autre qui lui reprend et lui fait la moral pour ensuite lui donner un couteau à la place... Jack aurait pu reprendre le couteau à distance mais la main de la prostituée qui lui caressa l'entrejambe l'emmena à aller foutre sa tête entre les seins de la demoiselle. Il laissa alors le gros et le sauvageon se prendre le pif par rapport à l'éducation de gosses qui n'était même pas les leur et laissa sa langue parcourir le coup de la femme de luxure tout en sirotant sa bière. Une fois Church et Ketsueki revenus à table, ils reprirent leur discussion et reprirent deux tournées de plus que le gars qui Church avait secoué servi en en offrant même une. Le gars avait vraiment du se chier dans le pantalon quand le tas de gras l'avait soulever du sol.

Une bonne demi heure s'était passée quand le trio de pirate et la pute, faut bien utiliser les bons mots non? Entendirent les cris effrayés de la bande de gosse qui revenait dans le quartier. Il ne fallut pas longtemps pour les voir apparaitre entrain de courir comme des lapins, la peur se lisait sur leurs visages.

_ Il va nous choooppeerrr, au secoouuurrrrss!!!

Jack s'interrogea sur qui était le fameux "il" et il se dit que c'était surement le bougue en slip dont ils avaient parlé juste avant. Il ne dit pas attendre plus de cinq secondes pour voir arriver la terreur des gosses. Jack explosa de rire en voyant le type arriver. Il riait tellement qu'il s'en étrangla et que Fang dut lui taper dans le dos pour qu'il arrive à reprendre sa respiration. Les larmes aux yeux, JAck ne put s’empêcher de commenter l'allure du pervers. Le mec portait des jaretelles et un petit slip trop petit pour lui en guise de sous vetements, il avait sur la gueule un slip bien plsu grand qui lui cachait le visage. Sur son corps, l'homme assez musclé au passage s'était foutu du scotch transparent. C'était quoi cet idiot?

_ Putain c'est quoi ça? Les soirées plumes dans le cul c'est la nuit mec. Je vous jure on est où la? On est pourtant pas au Royaume des trav'?

Spoiler:
 

Fang la fille de joie se crispa ce qui aurait du être un signe pour le quadragénaire, mais Jack prenait tout à la rigolade et ne fit pas attention que le pervers en slip avait stoppé sa course pour bifurquer vers la taverne et donc lui. Il ne vit pas l'homme disparaitre et réapparaitre quelque mètres plus prêt de lui et cela deux fois de suite. Et il fut trop tard pour que Jack esquive le pied qui lui fonça droit dans la gueule et l'envoya avec force en arrière. Hill et Kyookoo ne bougèrent pas au début, était-il surpris eux aussi? Pendant ce temps-la le pervers souleva Fang et commença à partir avec elle en la tenant devant lui dans une étrange position tout en frottant son entrejambe contre son fessier à travers ses vêtements. Sawyer lui s'était relevé et essuya le sang qui coulait de son nez et sa bouche. Il sauta par dessus la rambarde de la terrasse et remonta la rue en courant. Il retrouva vite le sadique pervers et fort de colère, il lui envoya dans le dos les poubelles métalliques qui trainaient dans la rue par les pouvoir de son fruit du démon. Le mec en slip tomba en avant avec la jeune fille, il se releva en quelques instants pour reprendre sa course sans elle. Jack la rejoignit et l'aida à se relever. Il vit alors que le malade avait souillé la robe de la prostituée avec... vous avez compris quoi... Il aida Fang à se calmer et Ketsueki arriva puis Church tout essoufflé et suant déjà à flot. Jack passa sa main sur son nez douloureux et regarda ses équipiers.

_ Je veux choper ce type, on ne me la joue pas comme ça! Pas à moi!

Jack remarqua alors du sang à terre, le bougue en slip avait était blessé par les poubelles. Ils pouvaient rapidement remonter sa trace, surtout que Ketsueki était un bon pisteur...





_______________________________________________________
Quand on veut défendre les libertés, on est bien obligé de constater que l’on va à contre-courant de l’histoire.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hill Church
Pirate Novice
Pirate Novice
avatar
Age : 25
Messages : 53
Localisation : South Blue
MessageSujet: Re: Etrange exhibition Lun 25 Aoû - 2:43

    Le regard de haine de Church devait tout dire, alors que Ketsueki retirait l'arme que le gros lard avait donné aux gamins en leur donnant un couteau à la place, il sentait la rage monter en lui. Faut dire que cette dite rage devait traverser des centaines de kilos de graisses avant de pouvoir se rendre à son cerveau, mais là elle était si intense que tout son être réagissait. Non vraiment, là c'était trop... Il ne voulait pas se dérager sur son hôte, il avait beau détester tout ceux qui voguaient avec lui sur ce navire, ceux-ci l'avaient quand même sorti de la merde quelques fois et ils l'aidaient dans ses machinations habituelles. Non, il devait trouver un bon moyen de passer sa rage, un moyen de faire mal à plusieurs êtres vivants à la fois sans non plus tuer son capitaine inconscient. Serrant les poings alors que les gamins traumatisés retournèrent à leur besogne avec cette arme de merde que Ketsueki leur avait donné, il soupira en lançant l'employé de l'auberge derrière son comptoir pour qu'il leur apporte une nouvelle tournée de bière.

    Reposant son cul énorme sur ses quatre chaises, une ayant été ajoutée au passage durant son absence à la vue de l'état des trois autres, Hill posât ses coudes sur la table, serrant sa fourchette jusqu'à ce qu'elle explose alors qu'il répondait par quelques mono-syllabes aux questions qui lui étaient posées. Une aura de haine et de rage magnanimité de chaque pores de sa peau graisseuse, faisant trembler tout personne qui osait passer par là. Il devait passer sa rage... Quelque chose... Le couple de débiles en traumatisme devant notre maffieux dans un coin de la taverne? Non... La bande de criminels visiblement sous le choc d'une telle violence dans l'autre coin? Trop facile. La bière? Oh oui... La bière! Miam Miam. Hill but sa pinte d'une traite, envoyant la choppe qui la contenait sur la tête d'un des employés encore en état de le servir avant d'en demander un autre... Répétant son petit manège plusieurs fois, il put passer une partie de sa rage en sa saoulant à mort pendant que la discussion allait de bon train, le tout dans la tranquillité de la peur que l'équipage imposait en ces lieux.

    - Faudrait vraiment que notre futur navire ait une meilleure flottaison, j'en ai plein le cul de rester assit au centre pour éviter de chavirer... Littéralement.

    Malheureusement, comme dans toutes bonne histoires, leurs petites discussions furent de nouveau dérangées par ces stupides ados qui fuyaient le débile en slip qu'il pourchassaient une demie-heure avant. Si Ketsueki leur avaient pas donnés une arme aussi inutile, ils auraient probablement tué ce fameux bougue en slip il y a longtemps... Mais non, fallait faire comme les chasseurs et y aller à la dure... Quelle connerie. Tournant ses yeux graisseux vers le fameux individus, son allure suffit à faire resurgir la rage bouillonnante à l'intérieure de Church. C'était quoi cette blague? La papier collant translucide était à la mode? Ce type méritait la mort point barre. On s'en fou qu'il ait kidnappé de la race qui servait de pute à Sawyer, on s'en fou qu'il ait envoyé valsé le vieux pervers au fond de la taverne... Il devait mourir pour ressembler à ça, point final. Se levant de sa chaise, il suivit ses deux compagnons dans la course effrénée contre ce débile sans goût qui servirait bientôt d'anti-rage pour Hill.

    - L'être humain n'est pas fait pour se déplacer rapidement...

    Ces quelques paroles quittèrent les lèvres du gras double alors qu'ils s'arrêtaient quelques secondes pour lui permettre de reprendre son souffle. Il avait beau carburer à la rage pure, courir restait hors de ses capacités. Il suait déjà à grosses goûtes... Il devaient courir depuis quoi... trente secondes? Ouai facile. Assez pour en finir avec l'endurance du maffieux qui devait faire une pause de quelques heures avant de pouvoir se déplacer rapidement sans aide extérieure. Heureusement, sa rage et son pouvoir lui permettrait de retrouver ce bâtard et de lui faire avaler ses slips.

    - Bougez pas les idiots, je vais te l’aplatir ton exhibitionniste.

    Se relevant soudainement, entourée d'une aura de puissance caractérisée par une bonne quantités de gras brulée, seulement dans le but de retrouver ce type et de lui enfoncer son entrejambe dans un mur.

    - LIPO LIPO NO CHARGE!

    Propulsé par sa puissance nouvellement gagnée, le gras double disparut au travers des murs, créant un trou rond et immense dans chaque maison qu'il traversait, fauchant probablement au passage un vieil homme qui voulait seulement aller aux toilettes. Il se dirigeait dans la direction approximative des ruelles que le débile en slip avait emprunté, empruntant un raccourci si vous voulez le voir comme ça. Arrivant dans une ruelle à la fin de sa course folle au travers du quartier, il tournât la tête vers celui qui allait bientôt sentir le poids de sa rage. Cependant, celui-ci l'attendait déjà, levant sa main en sa direction, le majeur et l'annulaire recourbé sur sa paume, comme pour activer un mécanisme utilisés par un super-héros.

    - Slipo Slipo no Caleçons gluants!

    Apparaissant devant l'homme en slip se trouvât un autre slip, gigantesque, bien assez grand pour couvrir le maffieux qui se trouvait devant lui et dégoulinant d'une drôle de substance gluante et puante. Haussant un sourcil, notre héros ne se méfiât pas suffisamment de sou adversaire qui envoyât sa création sur Hill, l'emportant avec lui vers le mur le plus près pour le couvrir de ce slip géant et le maintenir fermement collé au mur de briques. Imaginant déjà les rires de ses compagnons devant sa situation embarrassante, notre maffieux se mit à bruler toute sa graisse, il deviendrait maigre pour quelques jours, mais il tuerait ce bâtard et lui ferait manger son slip gluant... Même s'il devait tuer toute cette île pour y parvenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyookoo Ketsueki
Moussaillon
Moussaillon
avatar
Age : 24
Messages : 192
MessageSujet: Re: Etrange exhibition Mar 26 Aoû - 21:59

Les discussions allaient bon train dans la taverne et les choses se sont un peu envenimé quand les gamins qui étaient parti pourchasser leur étrange créature avec une vraie arme d'homme, pas un truc de sans couille qu'est le pistolet. On regarde la bête dans les yeux, où ici le bonhomme, avant de le tuer, c'est burné et charismatique, on se la joue pas chaud du slip dès qu'on peut pointer un flingue sur quelqu'un alors que derrière on en a pas dans le slip ! Et en parlant de slip, un étrange bonhomme tout aussi étrangement vétu a fait son entré. Plutôt que de réagir sérieusement, je n'ai pas pu m’empêcher de suivre le modèle de Sawyer et de moi aussi, éclater de rire ! J'en suis même tombé de ma chaise tellement le fou rire qui s'est emparé de moi s'est avéré puissant !

Et c'était là ma première erreur, l'homme qui d'après sa tenu semblait inoffensif s’avère être un combattant redoutable, car il a était capable de se déplacer foutrement vite et il nous pris tous de vitesse. J'ai de suis arréter de rire quand j'ai vu Jack partir en arrière, frapper en plein visage et voir cet exhibitionniste se tirer avec la fille de joie que Sawyer comptait besogner encore et encore ! Ca coûte déjà assez cher comme ça les filles de petite vertu pour qu'en plus on se les faces piquer merde un peu de respect ! Sans même nous regarder nous nous sommes de suite lancé à tout vitesse à la poursuite de ce pervers ! Bon, tout vitesse, c'était pour Hill quelque chose de particulier, car l'obèse se serait fait dépasser à la course par un centenaire, c'est dire... Mais il avait le sens du raccourci et coupé littéralement à travers la ville ! Ainsi la piste que laissé cet animal était plutôt simple à suivre, et nous gagnons un temps fou grâce à notre gros porc national !

Il avait mis Hill pratiquement hors d'état de nuire avec un slip ! J'avais donc tenté de lui envoyer à mon tour un éclair mais mon attaque avait été dévié par un nouveau sous-vêtement ! Et on a pu alors l'entendre hurler que le coton, c'était bien pour ses valseuses et que ça étouffait moins que le synthétique ! Et surtout, que c'était un isolant électrique... Qui aurait pu croire que l'un des logia les plus puissant qui existe serait battu par un simple zlip en coton... Entre temps, le gros porc avait maigri en utilisant son pouvoir.

« - Putain gros sac, pourquoi t'as pas fait ça plus tôt ? On aurait pas eu à se faire chier avec la flottaison de la barque ! »
Un petit chapelet d'insulte plus tard, nous reprenions la piste de notre individu. Il faut dire que l'effet de surprise qu'avait provoqué le raccourci d'Hill avait réuni un nombre de badauds en colère plutôt important et, ayant l'expérience des foules en colère, il faut qu'on se tire d'ici genre tout de suite si on veut éviter d'être pris pour cible par l'émeute ! Le nouveau gros sac, tout maigre, mais toujours d'aussi mauvaise humeur suivait mieux le rythme maintenant ! Et c'était une bonne chose car la piste nous emmenait hors de la ville. Sur de son avance à la sortie de la ville, l'homme s'était arrêter pour bander sa plaie avec ce qui semblait être du scotch, décidément, un bien étrange individu ! Et je m'y connais en gens chelou !

Mais il n'avait pas non plus pris soin de camoufler sa piste, si bien qu'en utilisant les indices laissé, il n'était pas dur de remonter sa trace dans la forêt. Il semblait y avoir une route non loin de là, mais il avait choisi à dessin de la longer. Il voulait éviter d'être vu par le commun des gens et atteindre une destination qui malgré tout, restait l'une des plus importantes de l'île, une autre ville ? Un port commercial plus important ? Partant devant, utilisant les arbres et les branches pour me déplacer, je me suis donc dirigé droit vers l'endroit que voulait atteindre notre animal, et ce n'était autre qu'une base de la marine ! J'ai fais demi tour pour retrouver les autres qui n'étaient pas très loin et je leur ai dit de s'arrêter, je leur ai alors raconté ce que j'avais vu !

« - Ce pervers s'est réfugié dans une base de la marine et il n'a eu aucun problème à rentré... Et c'est plutôt bien gardé, on dirait un fort plutôt qu'une simple base militaire, muraille, patrouille et tout le bordel ! C'est ta proie Jack, c'est toi qui dirige la chasse, question de principe, c'est comme ça qu'on fait chez moi, quand on veut déloger un nuisible ! Mais tu sais très bien que j'aime pas les plans trop compliqués... C'est fatiguant de tout décider à l'avance ! »
Dans mon île qui voulait attraper l'animal était celui qui dirigeait les autres chasseurs. C'était souvent son père qui occupait ce rôle, car il était le grand guerrier de l'île, le premier des hommes et le maître des chasseurs. C'était moi le chef quand je partais avec mon frère. Encore des traditions, je me demande ce qu'il fait en ce moment, mon frère... Sûrement en train de méditer ou de prier des dieux qui n'existent pas...

_______________________________________________________

Merci à Amandja pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-nub.forumactif.org/#contexteNUB
Jack Sawyer
Moussaillon
Moussaillon
avatar
Age : 34
Messages : 141
Localisation : South Blue
MessageSujet: Re: Etrange exhibition Mer 27 Aoû - 9:25



Le gros porc de Church s'était enlisé dans un gros slip gluant, quel étrange technique que voila. Le bougue en slip avait plus d'un slip dans son sac car après avoir forcé Hill a bruler sa graisse pour se sortir de ce mauvais pet, euh non pas... Il arriva à se protéger d'une décharge électrique de Ketsueki avait un slip kangourou cent pour cent coton. Et bah c'était coton comme histoire non? Church bouillonnait comme une fondue bourguignonne, Jack ne put s’empêcher de rire de le voir en mode sac d'os, nageant complétement dans ses vêtements où six personnes comme lui pouvait rentrer maintenant. Ketsueki le savaugeon traqueur mena la chasse en lisant les traces de sang puis de pas. Pendant ce temps la, Jack vola quelques vêtements qui séchait sur un fil à linge pour que le pauvre Church version slim fast et non plus slip vaste ait quelques choses à se mettre au lieu de nager dans sa chemise qui lui faisait une poncho géant.Jack ne chercha pas longtemps et son choix se porta sur un costume bariolé qui mit en colère encore plus Church mais c'était cela ou à poil, il n'avait pas le choix.

Spoiler:
 

Ils marchèrent encore, Kyookoo était parti en éclaireur. Il revint en portant une étrange nouvelle, le pervers adorateur de ruban adhésif, s'était planqué dans une petite base de la Marine. Le genre de petite caserne retranché derrière des murailles. C'était ce que Jack appelait les avant postes de la Marine. Une petite garnison retranchée dans un camp fortifié, servant surtout à intervenir en cas d'alerte ou d'attaque. Les militaires ne faisaient pas la loi tous les jours, l'île devait avoir sa propre milice ou sa police interne pour cela. Jack s'avança dans les buissons pour voir un peu mieux sa cible, Ketsueki et Disco Hill le suivirent. Jack ne réfléchit pas bien longtemps, comme l'avait dit le Capitaine, il n'aimait pas les plans trop compliqués.

_ Hey Hill, je t'avais déjà dit que dans ma langue maternelle, ton nom voulait dire l'église de la colline, héhé. Tu fais un drôle de prêtre avec ton joli costume, héhéhéhé...

Il tapa l'épaule du chevelu tout en pouffant sur le chauve et les vêtements qu'il lui avait trouvé puis après quelques gloussement qui lui filèrent les larmes aux yeux, il expliqua son plan.

_ C'est facile, on avance tout droit, et je fais sauter la porte de ses gonds et on entre. Une fois dedans on retourne tout jusqu'à ce qu'on trouve le type. Ça vous va?

Sa phrase terminée et l’acquiescement de ses collègues, Jack avança jusqu'à la grande porte du petit fort. deux gardes armés se trouvaient devant. Ils n'eurent pas le temps de dire rien qu'un main, que JAck leur envoya leur propre fusil dans la gueule pour les assommer. Se plaçant bien droit devant la grande porte de bois et de fer, il tendit sa main droite vers cette dernière. Une légère lueur violette apparu autour du bras et il attira à lui la porte qui explosa de ses gonds pour venir se flanquer à terre dans un boucan du diable. Trois soldats se trouvaient derrière, étonné, il ne bougèrent pas au début puis il se lancèrent vers le petit groupe. De sa main gauche, en deux mouvements, il décrocha plusieurs gros clous de fer rouillés de la porte à terre et les envoya se planter dans le corps des membres de la Marine. Ils tombèrent, mort ou vivant, il ne regarda pas, c'était le risque du métier on pouvait dire. Il entendit le cliquetis du chargement d'une arme et se tournant d'un quart de tour, il entrevit deux autres soldats qui le mettait en joue, ils tirèrent. Il stoppa les balles en levant le majeur et l'index de sa main droite et les retourna vers les envoyeur. Il attira ensuite plusieurs objets de métal à lui autour de son bras droit et se créa une prothèse de droit mètres de long, il frappa dans un chariot qui se trouvait juste à coté et l’exposa.

_ Montres-toi le pervers en slip ou sinon on braille tout ici!!

Il eut une réponse, mais elle se composait d'une vingtaine de soldats qui déboulèrent vers eux. Ketsueki et Church se mirent à l'action eux aussi.





_______________________________________________________
Quand on veut défendre les libertés, on est bien obligé de constater que l’on va à contre-courant de l’histoire.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hill Church
Pirate Novice
Pirate Novice
avatar
Age : 25
Messages : 53
Localisation : South Blue
MessageSujet: Re: Etrange exhibition Lun 1 Sep - 20:56

    Sérieusement... C'était quoi cette odeur? On aurait dit un mélange de bébés morts et d'Entrailles humaines... Clairement tout ça n'originais pas d'un simple pot de colle... Retenant ses envies de tout vomir ses multiples déjeuners et petits déjeuners, il prit son mal en patience alors qu'il chargeait tranquillement son énergie graisseuse à un point où le slip fut projeté au loin par l'aura de puissance brute. Church tombât au sol, retombant tant bien que mal sur ses pieds considérant l'amas de vêtements de de gadgets en tout genre qu'il cachait entre ses bourrelets pour usage futurs. Attrapant un paire de gants renforcé en métal qui trainait parmi tout ces babioles, enfilant au passage le costume débile trouvé par Jack qui lui servirait pour le moment, le temps de trouver un beau complet cravate qui irait avec sa nouvelle forme. Faut dire que c'était probablement la première fois qu'il se retrouvait en version maigre... Il prit donc quelques secondes pour se regarder dans une fenêtre, afin de découvrir sa nouvelle tête du moment. Replaçant quelques cheveux imaginaires sur sa tête complétement chauve, il reprit la route afin d'envoyer quelques insultes à ses deux compagnons.

    Spoiler:
     

    - Si je pouvais contrôler mon poids comme je le voulais, je me ferais une joie de pouvoir m'installer ailleurs qu'au milieu de votre bicoque de merde acheté avec mes fonds de retraite. Si seulement Jack savait utilisé ses pouvoirs correctement il pourrait empêcher cette saloperie de poulpe de couler à tout moment.

    Soupirant alors qu'il enfilait le chandail couleurs pastels en retenant son envie de se lancer dans une belle danse disco, notre ancien gras double lançant quelques insultes supplémentaires envers magneto Jack..

    - Quand j'aurai trouvé mieux je vais te le faire bouffer ton costume, tu vas voir... Ramasse mon costume plutôt que de râler, si tu savait le prix que ça coute un complet ajusté à ma taille.

    Church était plus qu'en rogne à ce moment précis, bouillonnant de tout son être d'une rage presque incontrôlable doublée d'une puissance accumulée qui ne demandait qu'à être lancé sur ses adversaires. Le plan était simple, on explosait la porte puis on tuait ce connard en slip et ses quelques sbires. Hill, de son côté, n'avait pas en tête de suivre un quelconque plan compliqué, pour une fois... Oh non, cette fois il voulait tuer, détruire et faire exploser des trucs jusqu'à ce qu'il n'ait plus assez de puissance pour marcher... Peut-être avait-il maigri à un point où il devenait difficile de le reconnaître, mais ses muscles restaient atrophiés et seul sa puissance graisseuse accumulée lui permettait encore de tenir debout et de lancer sa rage sur tout ce qui bougeait. Avançant avec ses compagnons, les poings fermés et un air plus qu'enragé au visage, il laissât Jack faire ses petits tours de passe passe contre les gardes pendant qu'il préparait toute sa haine pour le groupe de soldats qui se dirigeaient vers eux. Il n'était plus question de se contenir, plus question d'attendre que ses compagnons soient prêt avant de passer à l'action... Non, il allait foncer dans le tas, sans plan au préalable et surtout, sans aide. Alors qu'un des soldats, clairement plus haut gradé que les autres à la vue de ses vêtements, s’avançât, il n’eut à peine le temps de terminer sa phrase que Church était déjà dessus.

    - Halte! Nous ne voulons pas d'effusions de sang alors...

    - NOT SO FAT FRONT KICK!

    Fonçant sur son adversaire, Hill levât simplement son genou devant lui, envoyant simplement son pied dans l'abdomen du gradé dans un mouvement de levier, l'envoyant valsé dans une de tour du fort, fracassant le mur au passage. Il risquait de bouffer ses légumes mous pendant un moment le pauvre, s'étant retrouvé dans une des pièces du fort, alertant quelques soldats supplémentaires qui firent doublés le compte d'homme à tuer. Souriant devant la masse d'hommes prêts à mourir sous ses poings enragés, il tournât la tête vers ses compagnons qui attendaient la suite.

    - Continuez sans moi... Je vais passer ma rage sur ces débiles. Mais faites vite, je peux pas promettre que le fort vas tenir bien longtemps.

    Faisant craquer ses poings, il passât au prochain, projetant les soldats de tout le côté avec sa puissance accumulée, créant toujours plus de trous béants dans les murailles du fort, laissant amplement d'entrées pour ses compagnons afin de trouver le bouge en slip et permettant d'attirer tout les soldats contre lui. Mais Jack et Ketsueki devaient faire vite, pas seulement parce qu'il passait sa rage sur les murs des les bâtiments, mais plutôt parce que son contrôle de son pouvoir était encore limité et qu'il risquait de manquer de puissance avant de manquer d'adversaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyookoo Ketsueki
Moussaillon
Moussaillon
avatar
Age : 24
Messages : 192
MessageSujet: Re: Etrange exhibition Mar 2 Sep - 13:46

J'avais hoché la tête en signe d’approbation devant le plan de Sawyer. C'est pas pour rien que j'en ai fait mon second, j'aime les plans comme ça, on avance, tout droit, c'est toujours plus marrant d'aller tout droit, on se perd jamais quand on va tout droit, et puis on défonce tout ceux qui nous empêchent d'aller tout droit ! Un grand sourire aux lèvres, j'ai regardé Sawyer faire opérer sa magie et faire sauter l'épaisse porte comme s'il ne s'agissait que d'une maison de paille sur laquelle un méchant loup aurait soufflé et soufflé pour la faire tomber ! Tiens, j'aurais bien mangé un jambon maintenant...  Hill n'était pas en reste non plus et il s'en donné à cœur joie pour savater de la mouette rieuse. Il faut dire que se faire attraper comme une mauvaise moule par une slip sale, c'est plutôt la honte ! Déjà que de base, la calme et la patience n'était pas son fort, mais après une telle humiliation, je comprends qu'il ait particulièrement les boules et plus de slip assez grand pour les ranger !

Bon, notre petite entrée a rapidement était remarqué et les alarmes n'ont pas tardé à retentir ! Il faut dire que, d'infiltrer ce genre de truc sans faire sonner les cloches d'alarme c'est plutôt compliqué et comme on n'a pas de fonction de retour arrière si on se fait attraper bah généralement, on fonce dans le tas ! Et ils étaient plutôt bien organisés ses bougres, malgré les murs que Hill avait déjà défoncé, facilitant de fait leur regroupement ! J'ai fait craqué mes poings et j'ai crié alors quelques mots d'amour à Church :

« - Non mais tu crois qu'on va te laisser t’amuser tout seul gros tas ? Mais tu rêves ! Tu serais encore capable d'en crever ! »

La résistance commençait donc à s’organiser et au sommet de l'une des tours on pouvait voir des gardes entrain de tourner les canons et de les diriges vers le centre du fort, tandis que ceux qui y étaient déjà tourné commençait à être chargé. J'ai alors rapidement pris appuis sur mes jambes pour me propulser en avant et lancer une course rapide, droit vert le mur. Devant l'édifice de roche, j'ai saisi un palan et je me suis laissé traîner au sommet d'une des tours. Après avoir crié quelques insultes j'ai concentré un peu de pouvoir électrique à l'intérieur de mon corps. Et j'ai tout relâché d'un coup modifiant la forme de mon corps pour devenir un éclair inaltérable ! Créant ainsi une chaîne entre les soldats j'ai repris forme humaine après être pratiquement revenu à mon point d'origine, laissant le lien électrique s'occuper des soldats, une partie a sûrement dû y passer...

Mes compagnons d'en sortaient bien, j'ai alors décidé de courir sur une sorte de cordage qui faisait le lien entre deux tours. Des balles m'ont traversés à ce moment précis mais mon corps de foudre n'en avait que faire. Je me suis simplement laissé tombé sur le sol, attrapant au passage la tête de deux marine qui maintenaient Hill en joue. Mais, nous avons tous était interrompu par une étrange ombre qui s'était abattu sur la base, qui semblait avoir était la cible d'une armée alors que seulement trois hommes avaient décidé de leur rendre une petite visite. Et la source de cette ombre n'était autre que notre fameux adversaire, dans sa tenu pour le moins original, opérant des poses tout aussi étrange que les deux slips qu'il portait, sans oublier le scotch !

Il a alors bondi, profitant ainsi de la hauteur pour effectuer un bon nombre de tour sur lui même lors de ce saut, un gymnaste de talent ! Pour finir par atterrir parfaitement sur ses pieds, dans une pose digne des grands combattants. Ce petit spectacle avait laissé planer sur la zone de combat un léger silence, rapidement rompu par la clameur retrouvé des soldats... Cet homme était visiblement leur officier supérieur et leur héros... Le monde va mal !

_______________________________________________________

Merci à Amandja pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-nub.forumactif.org/#contexteNUB
Jack Sawyer
Moussaillon
Moussaillon
avatar
Age : 34
Messages : 141
Localisation : South Blue
MessageSujet: Re: Etrange exhibition Mar 2 Sep - 15:10



Hill se posta en premier rempart, le gros maigre avait de la rage et de la colère à déverser et c'était à coup de pied et de poing qu'il tentait de se calmer. Kyookoo commença lui à s'occuper des mecs posté plus haut, évitant ainsi qu'un balle provenant d'un toit viennent à blesser Sawyer ou Hill. Church transformait petit à petit le fort en gruyère, creusant des trous à la force du gras transformé en énergie. Il tapait fort le gros et Sawyer se demandait si les bâtiments allait tenir le coup face à la colère du chauve. Justement un morceau de tour commençait à s'effondrer et c'est par l'action du magnétisme que JAck dévia le morceau grâce au tige de fer coincé dans le ciment entre les pierres. Juste après il empêcha deux balles de s'enfoncer dans son corps en les faisant bifurquer avec son pouvoir, il attaqua les tireurs en leur lança des morceau de tiges de fer qui se plantèrent dans leur torse, il ne tarda pas à se diriger vers Ketsueki et c'est alors que l'acrobate pervers arriva. après un plongeon digne d'un champion avec une moyenne de neuf point six au championnat mondial, le bougue en slip arriva devant le dernier petit groupe de soldats rescapés.

_ Vive le Lieutenant Boguy Woguy!
_ Lieutenant Woguy aidez nous!
_ Massacrez leeesss!!


L'homme pris une pause bizaroide puis il tira sur les extrémité du slip qu'il portait au niveau de la culotte, il tira si fort qu'il tendit les espèces de bretelle que cela créait et les passa autour de son cou!. Tout cela moula encore plus son sexe et lui créa un string des plus mauvais gout. Les soldats ne semblait pas gêner par cela et pourtant ...

Spoiler:
 

Il tendit ses mains vers Jack et du scotch se déroula de celles-ci pour venir s'entourer autour des mains et des bras du pirate, une multitude de couche vint alors s'agglutiner sur les membres de Sawyer. Le pervers éclata de rire et tendit les bras au dessus de lui.

_ Slipo Slipo no trace de pneu!

Un gros slip de la taille de ceux que Hill mettait apparut, Jack vit clairement l'oubli gastrique marron qui s'y trouvait et déglutit sur l'idée qu'il se le prenne sur la gueule. Le pervers se mit à rire comme un dément alors que le slip sale fonçait sur Sawyer. Ce dernier devait penser que sans ses mains, JAck ne pouvait pas utiliser son pouvoir mais c'est la qu'il se trompait. Il n'en avait pas besoin, elle lui servait plus pour de gros efforts et de la précision pour le moment, mai pour se défendre... Il décrocha d'un mur une porte d'acier qui vint le protéger  du slip, porte qu'il envoya ensuite dans la tronche des soldats derrière le lieutenant de la Marine. Certains tombèrent sous la violence du coup de se prendre une porte de métal dans la gueule et d'autre sous le fait d'avoir un slip souillé sur eux.

_ Sale malade mental! T'aurais du être réformé au lieu de jouer au sadique et apeuré tout le monde que même les fifilles ont peur de trop mouiller pour pas t'attirer! Church éclates lui les couiillleeesss!!!

Jack décrocha deux tiges de fer des entrailles du fer et il les fit se planter dans la cuisse gauche et le mollet droit du pervers, l'ancrant au sol tout en le perforant. Maintenant Hill allait pouvoir finir de se calmer en réduisant les ardeurs du gradé à la source...






_______________________________________________________
Quand on veut défendre les libertés, on est bien obligé de constater que l’on va à contre-courant de l’histoire.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hill Church
Pirate Novice
Pirate Novice
avatar
Age : 25
Messages : 53
Localisation : South Blue
MessageSujet: Re: Etrange exhibition Jeu 4 Sep - 16:59

    Hill n’avait pas vraiment l’habitude de regarder derrière lui, considérant toujours qu’il avait quelqu’un pour surveiller ses arrières en temps difficiles. Pour un homme sans âme ni conscience tel que Church, il était plutôt étonnant de le voir ainsi offrir sa confiance à ses compagnons. S’il y avait une chose en laquelle il croyait, c’était bien-sûr la fraternité qui se créer entre compagnons d’aventures et de malheurs… Ça et le fait que l’argent permet généralement à toute personne de devenir digne de confiance, tant qu’on peut s’offrir cette dite confiance. Dans le cas présent, les deux compagnons du grassouillet n’avaient pas besoin d’être payés pour supporter ses arrières, c’était une des seule chose qu’il respectait dans cet équipage et pour cette raison, il en ferait de même pour eux. Malgré les apparence, Church est une homme d’honneur qui ne laisse jamais une dette en attente, mais ce fait tiens aussi pour ceux qui ont une dette envers lui.

    Ce bougue en slip avait justement une dette à payer envers un des compagnons de Hill et, par-conséquent, envers Hill lui-même. S’il lui arrivait d’avoir de mauvaises relations avec ses camarades ou de se chamailler à coup de poings, il ne laisserait jamais tomber ces hommes tant et aussi longtemps qu’ils lui offraient un moyen de transport et une confiance qui dépassait tout ce qu’il avait connu avant. Ainsi, pour fermer cette parenthèse longue d’un paragraphe et demi, il n’avait pas cru nécessaire de surveiller ses arrières, sachant parfaitement que les Stormborns étaient là pour s’en occuper. Mais il ne se laissait pas protéger sans rien faire en retour, il était beaucoup trop fier pour ça, Church envoyait parfois valser quelques soldats sur d’autres, assurant que Jack n’ai pas à utiliser son pouvoir sur deux flancs ou que Ketsueki ne reçoive un boulet de canon par le visage, bien qu’il restait invulnérable à ce genre d’armes.

    Parlant de boulet de canon, ce fort avait trois emplacement ou des canons pouvaient être installés, un qui semblait avoir été détruit par l’indien foudroyant il y a un moment déjà et l’autre détruit par Church alors qu’il avait suffisamment affaibli la structure d’une des tours pour la faire tomber. Le troisième canon, tant qu’à lui, avait réussit à s’installer sans trop de problème, préparant un tir sur l’homme qui semblait la moins propice à éviter ou à renvoyer le boulet, soit notre mafieux maintenant rendu maigre. Les quelques gardes qui s’affairaient à l’arme de siège positionnèrent le canon pour atteindre notre héros au sol qui s’amusait à envoyer les autres gardes dans les murs de la forteresse, restant plus ou moins au même endroit. Après avoir installé l’arme, ses utilisateur allumèrent la mèche qui projetât le boulet dans la direction du maigrelet, produisant une explosion qui fit vibrer le peu du fort qui tenait encore debout. Remarquant ce bruit plutôt caractéristique, Hill attrapât les pieds d’un garde qui était venu l’attaquer à coup de machette pour l’utiliser comme bâton et renvoyer le boulet sur son envoyeur, produisant un beau spectacle. Souriant, il tournât la tête vers Jack pour se permettre un petit commentaire.

    - Haumerune comme ont dirait dans ton bled, pas vrai Jack?

    Cependant, alors qu’il laissait tomber le cadavre du garde qui lui avait servi de bâton de baseball, une ombre vint briser le beau moment de camaraderie et de massacre. Le lieutenant Woguy, un être totalement exécrable avec ses drôles de manière et son slip qui lui servait de bretelles vint déranger leur sérénité. Le voila enfin ce connard de Bouge en Slip… Ce salopard qui avait causé tant de haine dans le beau cœur autrement rempli de cholestérol de Church. Ses attaques donnait des hauts le cœur… Il aurait au moins pu nettoyer ses slips avant de les lancer au visage des gens, c’est dégoutant. Heureusement, Sawyer s’en était occupé et avait réussit à planter des tiges de fer dans le lieutenant, le maintenant au sol pour que Hill termine le travail, passant ainsi toute la rage qui lui restait, incluant le peu d’énergie graisseuse qu’il gardait en réserve.

    - Avec plaisir! J’vais t’enfoncer des couilles tellement profonds dans ton petit corps de merde qu’ils vont te créer une nouvelle paire de yeux.

    - Jamais! Slipo Slipo no Protection Phallique!

    - Bien essayer, fillette, Not So Fat Tire-Slip!

    Le bougue en slip tentât le tout pour le tout, créant une quantité impressionnante de slip recouvert de divers liquides dégoutants solidifiés après des années sans avoir étés nettoyés afin de se protéger l'entrejambe, croyant que c’est cet endroit que notre héros irait attaquer. Cependant, Hill avait d’autre plans et attrapât simplement les extrémités du slip de sa main gauche pour ensuite envoyer un puissant coup de poing de la droite chargé de ses dernière réserves d’énergie afin de la projeter au loin. Maintenant son étreinte sur le slip, cette attaque permit de tirer la pièce de vêtement à un point où les couilles du salopard furent compressés jusqu’à ce que le lieutenant perde connaissance. Ce connard risquait pas de revoir ses petites boules pour quelques décennie avec tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyookoo Ketsueki
Moussaillon
Moussaillon
avatar
Age : 24
Messages : 192
MessageSujet: Re: Etrange exhibition Lun 8 Sep - 11:59

L'arrivée de l'homme-slip avait redonné du baume au corps des soldats qui avaient redoublé d'ardeur ! Pendant que Hill & Sawyer en venait à bout, j'avais de mon côté, distribué quelques mornifles et mandales à droite et à gauche. Suffisamment pour donner du mou à mes compagnons pour qu'ils se concentrent sur l'officier supérieur ! Le pouvoir du slip n'avait pas suffit à exhibitionniste et le duo explosif des enfants de la tempêtes en sont venu à bout. Sawyer avait ainsi venger sa dignité et sa belle, Hill avait simplement passé la colère qui était chez lui, un problème, car plus il était gros, plus il était en colère ! Et plus il était maigre, plus il passer son temps à rager ! Autant dire qu'il n'était pratiquement jamais content !

A la seconde où leur héros a touché le sol, les soldats ont lâchés leur armes et se sont rendus. La base avait été prise plus rapidement que je ne l'aurais pensé. Il faut dire qu'il devait placer beaucoup d'espoir dans leur chef et il était un guerrier plutôt fort. Il avait réussi à nous causer quelques problèmes et si on avait dû faire face à plusieurs comme lui, je ne sais pas si nous aurions pu nous en sortir. Pas si facilement en tout cas ! Le monde est vaste et nous avons besoin de beaucoup plus de pouvoir avant de pouvoir dominer le ciel ! Mais il fallait maintenant faire un exemple, nous sommes des pirates après tout et nous devons nous comporter comme tel ! J'ai alors levé ma main et laissé partir un éclaire droit vers le drapeau de la marine qui flottait fièrement au sommet du fort !

« - Chruch, trouve un tissu noir et de la peinture, je veux que le drapeau des Stormborn flottent sur ce fort avant la fin de la journée ! »

Je me suis alors approché du chef du fort. Je n'aimais pas trop faire ce genre de chose. Non que j’éprouve des remords à prendre la vie d'un homme. La vie et la mort ne sont que des concepts qui n'ont que la valeur qu'on leur donne. Il n'y a que les diamants qui sont éternels, même les dieux peuvent être tué... Mais il fallait le faire, il s'agissait plus de propagande et de désinformation. Le pouvoir, la gloire, l'argent, la peur... Mais plus j'avance, plus je comprends que le ciel ne sera pas si facile que ça à prendre et il faut passer par ce genre de chose ! J'ai enfin, laissé partir le courant électrique de main, pour tuer d'une façon plutôt longue et douloureuse, l'exhibitionniste ! Devant les yeux de ses hommes. Une fois les cris d'agonie terminé et après l'odeur écœurante de chair brûlé l'ait remplacé, je me suis retourné vers ses hommes, horrifiés et apeuré.

« - Ca sera à vous de raconter tout ça ! Il y a plus de pirate que vous ne le pensez ! Tous ne sont pas des monstres, sans foi ni loi ! Certains suivent un code, d'autre leur désirs, quelques uns leur rêves ! Moi... je n'ai pour rêve de d'avoir le ciel pour royaume ! Je n'ai de code que de suivre mes désirs ! Et je n'ai pour désir, que l'infini liberté ! A vous de raconter ce que vous avez vu, la tempête arrive et rien ne pourra l'arrêter ! »

Après ça, je me suis dirigé avec Jack vers l'intérieur de la base, après avoir pris soin de prendre avec moi un soldat pour me guider, la peur l’empêchant de penser vraiment, ses indications étaient sommaire mais le bureau de leur chef n'était vraiment pas très loin et je n'ai eu aucun mal à le trouver. Là, il y avait un assortiment de slip impressionnant, des slips partout ! Et d'autre sous-vêtements d'un genre particulier que je n'aurais jamais pensé voir porté par des hommes. L'odeur aussi était assez... particulière ! De même que le tas de mouchoir froissé dans un des coins de la salle. Je me suis alors approché du bureau, qui avait l'air lui, relativement propre. Après avoir jeté du bout des doigts un slip qui se trouvait dessus. Il y avait un peu d'argent que j'ai pris pour les donner à Sawyer. Puis j'ai regardé les papiers qui traînent sur le bureau et après avoir jeté pas mal de connerie... Un papier à retenu mon intérêt ! Un nom, sur un bon de commande pour un navire... Meiwes ! Ce fils de pute !

« - J'ai trouvé notre navire mon ami ! On va le voler à ce mec là ! C'était un des gardiens de ma taule ! Un des enculés qui m'a fait combattre ! Qui m'a changé en animal... Un des mecs qui va comprendre l'expression, qui sème le vent récolte la tempête... »

Hill avait terminé de s'occuper du drapeau, je lui ai alors parlé de Meiwes et il semblait partagé mon avis pour récupérer le navire. Oui... Il était pour le faucon de se draper de ses plumes de corbeaux une fois de plus ! Nous n'avons alors pas demandé notre reste et nous avons retrouvé Paul, notre navire puant le poulpe et avons repris la mer, vers ma vengeance, vers le sang et vers le début d'une nouvelle ère !

_______________________________________________________

Merci à Amandja pour l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-nub.forumactif.org/#contexteNUB
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Etrange exhibition

Revenir en haut Aller en bas

Etrange exhibition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: South blue :: Autres Iles de South Blue-