AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Il n' a pas que les corbeaux qui attaquent les yeux...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Kyookoo Ketsueki
Moussaillon
Moussaillon
avatar
Age : 24
Messages : 192
MessageSujet: Il n' a pas que les corbeaux qui attaquent les yeux... Mer 20 Aoû - 21:06

Je n'ai pratiquement pas parlé depuis un moment. Je suis resté dans mon coin pendant tout le voyage. Nous venions de retrouver sur l'île du Bougueu en slip des informations sur lesquels je n'aurais pas rêvé tombé ! Les coordonnées exactes du chantier naval de Franz Meiwes. Meiwes... C'est l'un des noms que j'ai le plus hais de ma vie... L'un des chiens qui m'a fait participer au combat clandestin de la prison, souvent en pariant contre moi, pratiquement tout le temps en fait. Il lui ait arrivé de gagner certes, mais on peut compter ses victoires contre moi sur les doigts d'une main. C'était... personnel entre lui et moi. Ça l'est toujours d'ailleurs. Privations de nourriture, coups, humiliations, isolements... Il a tenté de faire de moi un animal, il a tenté de tué mon humanité et il a réussi... Ils ont réussis. Ces hommes et ce systèmes ont brisés mes ailes. Et j'ai juré, que c'est libre que je les retrouverais et que je leur ferais payé pour tout ce qu'ils m'ont fait et pas seulement à moi. Et c'était le début de la vengeance que j'avais longtemps attendu.

Paul le poulpe avait tenu bon pour ce voyage, son dernier, car nous partirons d'ici à la tête d'un navire digne de ce nom, ou nous repartirons d'ici mort, simplement. Ainsi, une fois en vue de l'île, du large, nous pouvions facilement observer l'île entière et nous en avons fait le tour pour voir ce quoi il en retournait. L'île en elle même se composait de deux partie, une partie purement portuaire, pour le commerce et à l'intérieur d'une petite crique, un chantier naval, qui avait l'air plutôt actif. Et, qui regroupais les deux partie de l'île en son centre, une partie habitable qui semblait être des plus aisés d'après nos quelques observations. Le pire, c'est que nous avions repéré également de nombreuses vaisseaux de la marine, dont une frégate qui serait capable de bloquer la crique du chantier naval... Autant dire que les choses ne s'annonçait pas bien, vraiment pas bien du tout... Mais qui a besoin d'un plan après tout...

La vengeance ne va pas me rendre tout ce que j'ai perdu ni me faire oublié toutes mes souffrances. Elle ne va rien m'apporter, mais je ressens ce besoin au plus profond de moi de faire tout brûler, de voir tout ça disparaître devant mes yeux. Pour le gamin que j'étais à ce moment-là et pour tout ceux qui ont subits ces horreurs avant ou après moi, un message lancé au monde la plus grosse bêtise d'un adolescent qui est maintenant devenu un homme. Après tout, il n'y a que quand on a tout perdu qu'on est libre de faire ce qu'on veut et moi, je n'ai absolument plus rien ! Si ce n'est le ciel qui s'offre devant moi, prêt à être monté comme une jeune donzelle qui ne demanderait pas mieux ! J'ai jeté le mégot de cigarette que j'avais dans la bouche, j'en avais trouvé un paquet qui traîné dans notre navire de pêche au poulpe et il faut dire que j'en avais besoin pour me calmer les nerfs. Je me suis alors levé et j'ai remonté notre petit pont pour m'adresser à mes deux compagnons d'équipages

« - Aujourd'hui sera l'une des seuls fois où nous allons suivre un plan, je déteste ça c'est les plans ! Mais je veux voir cet endroit réduit en cendre, purement et simplement. Nous sommes des pirates, et nous allons faire parler le Jolly Roger par le sang et le feu ! Hill, toi qui connais cet enculé de Meiwes, je compte sur toi pour le débusquer le plus rapidement possible. Sawyer, ton côté barman va nous aider à s'acheter les bonnes grâces des mecs du chantier naval, histoire de savoir avec quel navire nous allons repartir ! Une fois tout ça fait, on trouvera un moyen d'organiser un petit tête à tête entre la vermine et moi, que je lui montre l'homme que je suis devenu... Puis nous réduirons tout en centre ! Notre premier pillage... Aller, en route, allons ranger Paul le poulpe dans le port de l'autre côté... »

Le pavillon noir était baissé pour ne pas attiré l'attention de suite sur notre petite embarcation. J'ai remonté la longue capuche blanche de mon manteau sur ma tête, un présentement qui me faisait dire qu'il valait mieux que je garde mon visage caché pour l'instant. Sawyer nous a alors conduit vers le port et en accostant, nous avions pu remarquer un large navire, rien à voir avec le notre, d'un équipage qui battait le pavillon noir avec complaisance, malgré la présence des mouettes non loin de là...

« - Je sens venir les emmerdes les gars... 

_______________________________________________________

Merci à Amandja pour l'avatar ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-nub.forumactif.org/#contexteNUB
Jack Sawyer
Moussaillon
Moussaillon
avatar
Age : 34
Messages : 141
Localisation : South Blue
MessageSujet: Re: Il n' a pas que les corbeaux qui attaquent les yeux... Jeu 21 Aoû - 9:56


Quelle étrangeté que peut être le destin. Le hasard fait si bien les choses quelques fois qu'on l'on ne peut que penser que ce n'est pas du hasard et que cela était écrit. Quand Jack repense à ce qui l’emmenait sur l'île de Las Raushell, il ne pouvait que sourire sur cette étrange ironie divine. Penser que s'en prendre à un pervers en slip pouvait emmener à se taper de la bleusaille marine pour ensuite récupérer une information sur un possible futur navire qui de plus était la possession d'un ennemi du capitaine, que dire à part merci Diyeuz non? Ketsueki avait était assez retourné sur le fait que l'homme qui possédait un chantier naval était un certain Franz Meiwes. D'après ce qu'il savait sur le passé de son capitaine, cet homme avait été l'un des salauds esclavagistes qui avaient fait de Kyookoo un chien de combat. L'un des enfoirés qui avait brisé le jeune homme à l'époque. Jack qui appréciait de plus en plus le jeune homme qu'il avait placé sous son aile pour le guider dans le monde de la piraterie, avait envie de lui enfoncer lentement plusieurs tiges de fer dans tout le corps, d'une façon lente et douloureuse. Jack détestait les esclavagistes, bien qu'il aimait les bordels et les prostituées, il ne supportait pas les soumises qui étaient forcées à cela, une fille consentante était toujours bien plus chaude et meilleure à prendre de plus...

Jack faisait voguer Paul le Poulpe, le voilier à calamar en direction de l'île et de la crique. Mais il bifurqua pour aller vers la côte lorsqu'il reconnurent une frégate de la Marine qui contrôlait les entrées et les sorties. Jack fit descendre le pavillon de l'équipage, il ne devait être qu'officiellement que des pêcheurs, la bonne blague... Pêcher avec un gros en costume trois pièces beiges... Jack sourit d'une façon fier lorsque Ketsueki commença son petit discours, c'était peut être la première fois que l'ancien sauvageon se conduisait comme un véritable capitaine. Il avait un but, il donnait des ordres, il jouait son rôle. Dommage qu'il ne fasse cela que par envie de vengeance mais il commençait à embrasser la bonne voie.

_ Tiens t'as les couilles qui descendent enfin, héhé... Pour faire du grabuge je veux bien, mais on essaye de limiter les dommages collatéraux, certains sont innocents peut être ici. Ok cela me va pour la mission ragots de pochtrons, je sais délier les langues quand il le faut aussi bien que faire ouvrir les cuisses, héhé! Allez Paul en avant! Emmènes-nous chercher notre futur navire!

C'est ainsi que Jack amena le petit voilier en direction de la côte qu'il longea ensuite pour après l'arrimer au port secondaire de l'île. Au mauvaise surprise les attendait, un navire pirate, pavillon bien dressé. Et pas une coque de pêche, une belle petite frégate qui pouvait bien faire naviguer un bon petit équipage d'une demi-douzaine de personnes. Il était temps maintenant de se séparer, chaque membre du trio savait ce qu'il devait faire. Jack repéra les lieux en quelques minutes, le port était un peu comme tout les ports secondaires, quelques bâtisses et commerces ici et la. Trois tavernes, cela n'allait être qu'une histoire de quelques heures pour trouver les informations. Se foutre au bar, commander à boire, parler au barman, boire, recommander, parler à une serveuse, puis parler à deux ou trois gars en payant un coup, recommencer cela dans chaque établissement et vous arrivez à croiser les informations et arriver à reconnaitre le vrai du faux, la rumeur de la l'invention. Après la folle tournée des bars, Jack repris la direction du port pour y retrouver Ketsueki.

_ Des bonnes et des mauvaises nouvelles. Concernant les pirates déjà, l'équipage se nomme les Silver Salmon et aime se faire appeler les SS aussi. Leur capitaine a une prime de dix millions sur la trogne, principalement pour des meurtres pendant des pillages, son nom c'est Heinrich Speer. Il serait la pour récupérer un navire au chantier. Concernant les navires, il y en aurait deux qui serait fini actuellement et prêt à être mis à l'eau. Celui de Speer et un autre qui se ferait construire Meiwes pour lui même. Ah oui aussi... Pour la Marine, elle serait de mèche avec Meiwes par rapport à de la contrebande mais j'ai pas pu trop vérifier, les mecs du port secondaire bosse pas avec eux.

Il ne manquait plus que le rapport du gros tas maintenant pour mettre en route l'opération vol et vengeance...




_______________________________________________________
Quand on veut défendre les libertés, on est bien obligé de constater que l’on va à contre-courant de l’histoire.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hill Church
Pirate Novice
Pirate Novice
avatar
Age : 25
Messages : 53
Localisation : South Blue
MessageSujet: Re: Il n' a pas que les corbeaux qui attaquent les yeux... Ven 29 Aoû - 1:40

    Hill était dans la merde... Dans la merde totale! Il ne s'était jamais préoccupé du fait que Ketsueki était un de ses anciens combattants qui, malgré le fait que notre maffieux était responsable de son départ avant l'heure, semblait encore en vouloir à ses anciens tortionnaires. Church était un des principaux élément des combats qui avaient eu lieu il y a longtemps dans la prison de South Blue, il le organisait et s'assurait les meilleures combattants pour les relâcher par la suite... Le tout était pour un plan bien plus important que ce qu'ils faisaient là, bien plus important que ce qu'ils pourraient jamais imaginer. Hill avait tout un projet derrière là tête et Ketsueki serait au premier plan de ce projet qui redéfinirait le monde tel qu'on le connait. Cependant, il devait malgré tout contenir cet indiens et ces méthodes assez archaïques, surtout cette histoire de vengeance qui puait vraiment au nez du géant.

    En effet, le capitaine des Stormborns était tombé sur les coordonnées d'un chantier naval appartenant à un des anciens gardes de la prison de South Blue, Franz Meiwes. Un véritable connard, cette pourriture s'était assuré de rendre la vie du maffieux horrible durant son passage à la prison. Sachant parfaitement qu'en tant que garde du bloc où se passaient les combats il avait droit de vie ou de mort sur les éléments important de ce bloc, il s'en donnait à cœur joie. Church n'avait jamais arrangé ses combats, la tricherie c'est pour les faibles, mais il s'était toujours assuré que ses combattants gagnent quand il voulait qu'ils gagnent, assurant une bonne redistribution de l'argent des paris... Un principe économique plutôt simple, on maintiens tout le monde au même niveau. Sauf Meiwes... Lui il voulait être au top, il voulait être l'homme le plus riche de la prison et sa position importante forçait Hill à lui révéler ses informations et ainsi le rendre un homme riche. Cependant, il n'avait pas considéré une chose, s'il s'était laissé faire sans trop parler à l'époque, Church ne se laisse pas chier dessus sans chier en retour. Il pouvait faire mûrir un plan pendant des années avant de le mettre en application, mais il avait toujours sa vengeance.

    Même si les eux hommes avaient le même objectif au final, se venger de Meiwes et repartir e cette île équipé d'un meilleur navire. Cependant, une seule chose séparait les deux hommes, Hill était aussi la cible de la future vengeance de l'indien et c'est ceci qui le foutait dans la merde totale. Il était clair que si Hill laissait Meiwes discuter avec Ketsueki ou le laissait vivre assez longtemps pour cracher quelques secrets indésirables, alors il était finit. Ses plans seraient mis sur le côté pendant un court moment et il devrait probablement se débarrasser de Ketsueki, ce qui était plus qu'indésirable. Heureusement, Chruch avait un plan, restant impassible alors que son capitaine expliquait le plan, essayant de cacher son léger inconfort, il hochât la tête quand celui-ci l'informât de sa mission. C'était parfait, il pourrait trouver Meiwes, le tuer et se protéger de toute représailles possibles. Tout ceci ne serait jamais arrivé s'il n'avait pas laissé échappé qu'il connaissait ce salopard de Meiwes.

    - Si c'est des cendres que tu veux, je peux t'arranger ça... Écoute pas Sawyer, il a un trop grand cœur, je vais m'assurer de te faire sortir ton Meiwes, mais après tu t'en occupe pendant qu'on vas chercher notre future bicoque.

    Hill savait que le chantier naval devait utiliser plusieurs formes de carburant pour leurs divers navires et autres embarcations et que ce carburant devait bien être stocké quelque part... Quelque coup d'escargotphone et le tour était joué, ayant contacté quelques troubles fêtes il s'était assuré, moyennant un certain paiement et de bonnes faveurs, de mettre ces île à feu et à sang. Il avait malgré tout posé quelques questions, il ne voulait pas revenir les mains vides et avait apprit que Meiwes travaillait au centre du chantier, entouré d’entrepôts qui passeraient bientôt au feu. Retournant auprès de ses collègues avec un de ses fameux sourires indiquant le plaisir qu'il ressentait à l'idée de faire souffrir des centaines d'innocents, il laissant Jack faire son rapport avant de passer au sien.

    - M'ouais... Il contrôle pas mal tout ce salopard. De mon côté j'ai trouvé sa position exacte, je me suis aussi occupé de la partie "cendre" de cette aventure, ça devrait pas tarder. Faut juste profiter du chaos pour éviter les SS et aller au QG. Il se trouve au centre du Chantier Naval Sud, là où les deux navires sont entreposés, faut faire vite si on veut éviter qu'ils passent au feu.

    Alors qu'il terminait sa phrase, il tournât sa tête graisseuse vers la ville, attendant le signal. Quelques minutes plus tard où ses collègues devaient se demander ce qui se passaient, plusieurs explosions retentirent sur l'île, pas autant qu'il espérait, mais il semblait que le QG de Meiwes était clairement entouré de flammes et de cadavres... Retournant son attention vers ses compagnons, il affichât un grand sourire sadique, laissant son Capitaine se diriger vers leur objectif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyookoo Ketsueki
Moussaillon
Moussaillon
avatar
Age : 24
Messages : 192
MessageSujet: Re: Il n' a pas que les corbeaux qui attaquent les yeux... Ven 29 Aoû - 11:52

Les hommes de mon équipage ont rapidement effectué les tâches que je leur ait confié. Hill semble étrange, même pour lui, depuis qu'on est arrivé sur cette île. Peut-être que lui aussi en a après Meiwes et sûrement doit avoir une de ses magouilles en tête. Il a été au même endroit que moi, il a vu les combats, il a vécu ce que ce genre d'ordure peut faire subir aux autres hommes... Mais je ne sais pas, il y a un petit quelque chose, une imperceptible contraction du gars de son visage. Mais il a  fait ce que je lui avais demandé, plus rapidement que prévu ! Moi qui pensais avoir l'occasion d'allumer la mèche moi, voilà qu'à peine notre cible localisé, qu'une grosse partie de la zone navale de l'île prenait feux dans un concert grandiloquent d'explosions ! Sawyer avait été plus simple, il avait rincé les bonnes gorges et avait appris ce que nous avions besoin de savoir ! L'équipage pirate semblait travailler avec l'autre fumier, guère étonnant, de même que la marine ! Ça a toujours été le genre d'enculer à manger à tout les râteliers ! Mais le point positif, c'est qu'on savait quel genre de navire on allait récupérer, celui de Meiwes !

« - Bien, je suis fier de vous ! Je ne vous donne pas souvent des ordres, je n'aime pas en recevoir, alors je me vois mal en donner, mais être capitaine implique de savoir faire des sacrifices de temps en temps... Mais si c'est complètement égoïste... Allons y donc, vers la mort, le sang et la vengeance ! »

J'avais opéré un petit repérage de la ville pendant ce temps, comment aller simplement d'un point à un autre, sans être vu si possible et en évitant les artères principales, qui, avec l'agitation causé par Hill était pour le moins chaotique ! Mais j'ai tant bien que mal réussi à guider mes compagnons dans la ville, nous ne nous sommes presque pas perdu et une pomme s'était comme par magie matérialisé dans les mains de Swayer. Je ne sais pas comment il fait, mais il se débrouille toujours pour manger des pommes, une sorte de crédo chez lui, on aurait presque dit un politique en campagne quand il te parle de pomme. Je suis sûr que quand il sera vieux, il fera pousser des pommes et des tomates, ouais, c'est le genre d'homme à avoir un potager comme ça.

Les flammes s'étaient rapidement rependu dans les entrepôts et  même par les chemins secondaires que j'avais repéré, il était impossible de circuler. Nous avons donc dû dévier de notre route d'origine pour continuer vers le centre, Hill m'avait décrit le bâtiment que nous cherchions et le reste n'était que de l'improvisation. C'est plus simple de se repérer dans une jungle que dans une ville mais bon, on fait avec ! On aurait pu utiliser le gros tas pour aller plus vite en passant à travers les maisons, mais le but est d'approché le plus discrètement que possible, pas avec la fanfare ! En parlant du gros, je suis sûr qu'il devait encore se plaindre que nous devions encore une fois courir mais ainsi était la vie, on devait souvent se bouger le cul et tant pis s'il était de la taille d'une île entière !

Nous avons fini par arriver devant le bâtiment central, le quartier général de l'homme qui était déjà mort, mais qui ne le savait pas encore. Il y avait tout autour un tripoté de type à la mine plus que patibulaire ! Des pirates à n'en pas douter, les fameux Silver Salmon qui bossait avec Meiwes ! Il avait réagi vite et avait senti venir le coup fourré ! Le sale petit enculé ! Littéralement, j'étais en train de fulminer, plus on s'approchait et plus la colère montait en moi. A ce moment précis, je crois que mon pouvoir s'est mêlé à ma colère... Tout mon corps s'est mis à crépiter et on pouvait voir ça et là autour de moi des éclaires se matérialiser.

« - Tant pis pour la discrétion ! C'est le moment de tout faire péter ! Je compte sur vous les mecs, et je vous ordonne de pas mourir ! Et j'entends être obéit ! »

J'ai tendu mon bras et lancé un éclair droit vers une fenêtre pour entrer directement dans le bâtiment ! Hill & Sawyer saurait s'en sortir largement sans moi dans tout ce bordel ! Il y a des choses qu'il faut que je face seul aussi... Douleur et sang, un programme enchanteur ! Mais qui ne s'effectue qu'en soliloque ! Ainsi, j'ai fait mon entré dans le vers brisé et les cris de stupeur ! Je me suis retrouvé dans ce qui semblait être une sale des compte, il n'y avait que des hommes qui n'avaient rien à voir avec mon histoire là dedans. J'ai relâché une surcharge de pouvoir électrique les balayant simplement, comme s'il s'agissait de fétu de pailles. J'ai explosé la porte du local alors. Puis j'ai remonté un escalier, quatre à quatre. Arrivé devant deux gardes, qui semblait être des pirates. J'ai enfoncé le cartilage du nez du premier dans son cerveau le tuant sur le coup, d'un puissant coup de poing. La lame du second est passé à travers mon corps et j'ai simplement laissé le courant faire son œuvre. Chargeant le voltage, le laissant ensuite  convulser sur le sol, l'écume aux lèvres.  Je suis alors arrivé tout en haut des cinq étages de la battisse ! J'ai fracassé la la porte d'un violent coup de pied ! Meiwes était là, posé dans un large et confortable siège, un verre de bourdon à la main. Il a sourie ! Ce sale petit rat à sourie ! Et le capitaine pirate a avancé de l'ombre qui le couvrait... Voilà pourquoi il souriait !

Spoiler:
 

« - Dégage face de raie ! Sinon je jure que je vais te crever aussi salement que cette sale petite ordure ! Je te l'ai dit enfoiré que tu paierais tout ce que tu m'as fais, et avec des intérêts dont t'as même pas idée ! »

_______________________________________________________

Merci à Amandja pour l'avatar ♥️


Dernière édition par Kyookoo Ketsueki le Mer 17 Sep - 18:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-nub.forumactif.org/#contexteNUB
Jack Sawyer
Moussaillon
Moussaillon
avatar
Age : 34
Messages : 141
Localisation : South Blue
MessageSujet: Re: Il n' a pas que les corbeaux qui attaquent les yeux... Ven 29 Aoû - 16:49



_ Mais t'es aussi con que gros! On est des pirates! Pas des terroristes! Y'a un code putain de bordel!

C'est par ces mots que Jack se mit à gueuler sur Church qui venait de faire péter des entrepôts au loin, à l'endroit où devait se terrer le salopard que voulait tuer Ketsueki. Il avait vraiment tout pris au sens littérale des paroles du capitaine ou était-ce encore un coup de son esprit de psychopathe? Jack savait que Church en plus de son poids serait un boulet, son caractère de sombre connard manipulateur sans âme leur créerait de sérieux problèmes sur Grand Line, c'était pas les magouilles à tonton sur une blue, c'était la vraie vie, grande, belle et dangereuse. Sawyer s'approcha de Church et il lui frappa le bide avec force. Assez pour lui faire bien mal, pas assez fort pour le blesser. Puis il suivit Ketsueki qui remonta les rues en direction du quartier en flammes. Le feu s'étendait assez vite, Jack priait qu'il n'y avait que des fils de pute à cet endroit et pas de petits gosses innocents n'ayez pas choisi d'être la.

_ Ketsuekkkiiiii!! Les prochains membres de l'équipages faudra mieux les choisir car des enculés comme ce gros porc j'en veux plus!

Passant près d'un étalage d'un marchand de fruit et légumes, Jack y pris deux pommes et en fourra une dans l'une de ses poches de veste et commença à croquer l'autre pour se détendre un peu. Il espérait que Hill comprendrait car derrière cette graisse immonde, il y avait quelqu'un de sympathique et drôle quelque fois. Ils arrivèrent dans le quartier des construction, le feu battait son plein. Puis ils se retrouvèrent devant l'immeuble où se cachait Maiwes. Ketsueki y rentra en mode éclair laissant Jack et Church avec une bonne trentaine de gars armés qui leur barraient la route. Une bingtaine portaient des vêtements d'ouvrier avec le même emblème qui trainait sur la bâtiment de Maiwes, c'était donc ses gars. Un peu moins d'une dizaine avait une dégaine plus marine bien qu'habillés de couleur sombre, c'était des pirates sans aucun doute et donc surement des membres de l’équipage des Silver Salmon.

_ Salut bande de trouducs. Bon je suppose que vous dire de dégager ne sert à rien... Donc ne pleurez pas en enfer lorsque je vous aurez butté! Church de je prend ceux à droite!

Comme pour aller avec ses paroles, Jack décrocha son arme et décocha une balle en plein crâne d'un ouvrier qui sous l'action de son pouvoir magnétique lui fit en plus exploser le crane. Il attira ensuite à lui les flingues, sabres de ses adversaires pour les expulser après sur eux et en embrocher quatre avec leurs propres armes. Il fit ensuite tourner autour de lui plusieurs morceaux de métal, avec eux il stoppa la première vague de coup de feu des gars qui venaient de reprendre leurs armes à feu. Une des balles ricocha et vint lui entailler légèrement le bras gauche, ce n'était rien mais cela accentua la colère qu pirate. Il ne supportait pas les gars comme eux, et il ne pouvait pas péter la gueule à Hill, il passerait donc ses nerfs sur leurs tronches. Les morceaux de métal tournoyaient avec force autour de Jack qui les faisaient aller de plus en plus vite. Il les envoya avec force sur ses ennemis, il en tua cinq en un assaut, l'un d'eux fut même décapita par ce qui était autrefois un plateau, alors qu'un autre eut les tripes à l'air après s'être fait embrocher par un morceau de vieux poêle à bois. Il récupéra les autres débris et les amena à lui pour s'en faire un bras de ferraille, le droit. Il partit à l'assaut des survivants et les balaya de plusieurs coups de poings. Hill venait d'en finir avec les siens et Jack alla vers lui. C'est alors que deux gars arrivèrent, il n'avait rien à voir avec les trente mecs à terre. Il y avait un grand type complétement caché derrière un long costume et un casque intégrale et un plus petit qui avait une sorte de pioche comme arme, il ricana et la planta dans le corps d'un des pirates qui agonisait.

_ Je te l'avais dit Gerhard, ces mecs des blues c'est des petites frappes, trop fragiles...

_ Rien ne vaut des bons gars comme nous venant de North Blue Dieter.

Gerhard Bosch était le second des Silver Salmon, Dieter Kohl était leur canonnier. Ils formaient avec Heinrich Speer le trio fondateur de l'équipage, les trois plus puissants membres aussi...
Spoiler:
 





_______________________________________________________
Quand on veut défendre les libertés, on est bien obligé de constater que l’on va à contre-courant de l’histoire.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hill Church
Pirate Novice
Pirate Novice
avatar
Age : 25
Messages : 53
Localisation : South Blue
MessageSujet: Re: Il n' a pas que les corbeaux qui attaquent les yeux... Lun 8 Sep - 0:54

- Code? Je n'utilisa pas souvent ce genre de langage ordurier mais... Tu te fous de ma gueule?

Se replaçant correctement devant le conard qui avait osé lui envoyer un bon coup de poing en pleine gueule, Church avait perdu son air songeur pour prendre son air rageur habituel. Personne ne frappait ainsi notre gras double sans un jour en souffrir les conséquences et Jack découvrirait un jour ce fait immuable de la vie. posant sa main sur son visage, essayant de faire passer la douleur, bien qu'assez faible en comparaison aux capacités dont le vieux pouvait faire preuve, il laissât ce salopard retourner auprès du capitaine des StormBorns. Il ne le découvrirait probablement jamais, mais cette petite baffe avait suffit pour remettre les idées du gros lard en ordre et ainsi lui permettre de revoir ses objectifs. Il n'était plus le temps de montrer de la faiblesse en ayant l'ai troublé à cause de toute cette merde qui risquait d'avoir lieu si jamais il faisait un quelconque mauvais mouvement, non c'était le temps de butter Meiwes et d'en finir avec toute cette histoire.

- Un Lama aurait fait un meilleur second que le vieux pervers et son code imaginaire, tu n'as vraiment aucun sens du choix Ketsueki.

Pauvre indien, il devait se sentir très mal en ce moment précis où ses deux membres d'équipages remettaient en compte son sens du leadership en tant que Capitaine. Mais le temps n'était pas aux remises en compte ou aux disputes, le petit groupe arrivait devant l’entrepôt en flammes, là où se cachait l'ennemi juré de Church ainsi que, accessoirement, la cible de la revanche de Ketsueki.  Fronçant les sourcil alors qu'il observait le bâtiment, plus ou moins épargné par les flammes qui se propageaient sur toute l'île, accélérés par les explosions en retards causés par les acolytes de Hill. L'indien entrât par une fenêtre de l'étage, disparaissant et laissant ses deux subordonnés en bas avec les SS. Bordel... Ce sauvage et ses manières... Notre mafieux devait maintenant traverser une horde de pirates pour arriver à son capitaine et tuer Meiwes avant que celui-ci ne puisse lui poser aucune question. Grimaçant, Church laissât Jack s'amuser de son côté alors qu'il fonçait du côté droit, chargeant un peu d'énergie graisseuse, il ne prit pas vraiment le temps de mettre à terre tous ses adversaires, préférant plutôt foncer directement dans le tas et traverser le plus de terrain possible en le moins de temps. Jack envoyait tellement de métal partout de toute façon, il s'occuperait probablement de ceux que le mafieux laissait derrière.

- Laissez passer les tafioles, sinon je peux pas promettre votre survie... Lipo Lipo no CHARGE!

Faut dire qu'avec les combats constants dans cet équipage, Church avait gagné un certain contrôle sur ses pouvoirs et pouvait maintenant faire ce genre de techniques sans bruler cent kilos au passage, ce qui était une amélioration substantielle. Malheureusement pour notre gras double pressé, sa charge fut stoppée nette par deux hommes, clairement plus puissants que toutes ces merdes que Church venait d’aplatir au passage. Donnant quelques coups sur son complet pour y enlever les tâches que son passage rapide sur un tas de pirates avait causé, il levât la tête bien droit vers ces deux nouveaux adversaires. Church affichât un sourire, enfin une personne sur laquelle il pourrait tester ses pouvoirs correctement. Ces faiblards n'en valaient vraiment pas la peine, ne pouvait même pas résister à une simple baffe. D'ailleurs, parlant de faibles, Hill levât le pied alors qu'il remarquât qu'il s'était arrête en plein sur la tête d'un petit pirate, lui écrasant le crâne de ses cinq cents kilos de graisse. Attrapant la tête du cadavre sous lui, il le soulevât pour observer les dégâts que sa simple présence avaient causés, tournât ensuite son regards vers les deux débiles devant lui.

- Je confirme qu'ils sont plutôt faibles vos trouvailles, je m'attendais à mieux, mais bon...  Faut croire que votre réputation est à refaire.

Envoyant valser le cadavre qu'il tenait dans ses mains derrière lui, notre gras double se positionnât face aux deux supérieurs des Silver Salmon, il devait passer rapidement au travers de ces conards s'il voulait empêcher Ketsueki de rencontrer Meiwes, son futur en dépendait et ce n'est pas ces demies-portions qui allaient l'arrêter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu
Pirate légendaire
Pirate légendaire
avatar
Messages : 274
MessageSujet: Re: Il n' a pas que les corbeaux qui attaquent les yeux... Mer 17 Sep - 18:56


C'était le bordel de partout, un capharnaüm imprévisible, inattendu et dont il serait difficile de stopper.

A l'étage Kyookoo était aux prises face à son ancien geôlier ainsi qu'au capitaine des Saumons d'Argent. C'était un homme relativement fin, mais qui avait fait du sadisme une de ses spécialités. Sa prime se montait à environ 25 millions de berrys pour ses actions à travers les Blues.

- Dis Meiwes, c'est lui ton petit copain ? On est d'accord alors, je te le bute et tu me files mon bateau !
- C'est ce que j'ai dis, et je tiens toujours mes promesses. Pas vrai Kyookoo ?
- C'est pas contre toi mon gars mais me faut un nouveau rafiot pour aller traîner sur Grand Line alors laisse toi aller, ça ira vite.


Sans d'avantage de cérémonie Heinrich fonce sur le capitaine des Stormborn, ses deux bras en avant, transformés tous deux en ce qui semblerait des piques en papier.

Plus bas, les deux lieutenant font face aux reste de l'équipage en quête d'un navire.

- Daaa ! Ca faissait lontemps ke ch'afais pas kombattu dans uun dueel ki en fallait le koup !
- Bordel Gerhard c'est quoi cet accent encore ?
- Daa ! Tou sais bieen ! Kan che me laance dan uun kombat paalpitant, ch'ai mes orichines ki refiennent !
- Bon, on fait comment ? Je prends le gros et tu prends l'idiot ?
- Daa ! Ouplie pa de metttre ton mask !


Diter sembla fouiller dans son bras, au niveau d'une espèce de suture apparente. Il sortit de là un masque à gaz qu'il s'empressa de mettre en place avant de fouiller à nouveau dans son bras avant d'y ressortir une énorme gattling propulsant des projectiles aussi gros qu'une balle de tennis



- Et ouais mon gros, tu crois quoi ? Je suis canonnier, fallait t'y attendre ! T'arriveras à esquiver ça gros tas ?

Si Diter avait mis son masque, Gerhard lui venait d'enlever le sien. Une odeur répugnante empli alors la pièce, une odeur de mort, de putréfaction, une odeur indéfinissable à la limite du supportable. Enlevant ses gants, il passa sa main dans sa veste et commença à gratter quelque chose avec un doigt. Une fois libre, l'ancien masqué souffla sur son doigt projetant un nuage nauséabond en direction de celui qui manipulait le métal.

- Daa ! Ch'ai manché le frui de la répugnaance ! Che peu kréer dé zodeurs nauzéaabondes ki vous feron éfanouir ! Fotre mort sera leente et doulouureuze !

Alors que tout le monde était en train de combattre, un navire de la Marine était en approche et ne tarderait pas à faire débarquer ses troupes sur l'île.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyookoo Ketsueki
Moussaillon
Moussaillon
avatar
Age : 24
Messages : 192
MessageSujet: Re: Il n' a pas que les corbeaux qui attaquent les yeux... Mer 17 Sep - 23:59

Je ne m'attendais pas un coup aussi rapide. Si je n'avais pas passez autant de temps à combattre dans les arènes de la prison, ce coup m'aurait sûrement pris pas surprise. J'ai juste eu le temps de déplacer mon buste de quelques petits centimètres. Je me suis quand même retrouvé avec deux grandes et larges estafilades. Je pouvais sentir le sang coulé de ses plaies le long de mon flanc. La plaie avait l'air plutôt profonde. Je venais de tomber sur un des mecs avec l'un rare pouvoir capable de me toucher on dirait bien. Il faudra que je face très attention à lui. Ce combat s'annonce délicat d'entrée de jeu. Je n'aurais pas dû foncer tout seul, la colère m'a aveuglé... Mais je ne suis pas pour discuter, ce sale rat puant se tiens juste devant moi et tout ce qui se tient entre moi et sa tête, c'est un enculé d'origami !

« - J'aurais donc deux tête à accroché sur le mat de mon nouveau navire ! »

Profitant de sa position, juste collé à moi, j'ai bougé rapidement mes bras pour placer une main, doigt tendu au dessus de sa tête, l'autre juste sous son menton, doigt tendu également. Je lui ait alors murmuré d'aller se faire enculé et j'ai fait circulé entre mes deux doigts un courant de près d'un millier de volts droit dans sa tête. Si son pouvoir lui permettrait de se protéger des décharges électriques, cette attaque ne lui aurait rien fait, mais j'aurais au moins une parfaite discrétion ! J'ai ensuite tendu le bras qui était au dessus de sa tête vers Meiwes et un petit éclair est alors parti de mon bras, me permettant ainsi de traverser le bureau de ce sale rat puant sans encombre, au nez et à la barbe de mon adversaire, pas moyen qu'il soit plus rapide que moi ! Je me suis alors saisi de l'ex gardien par le colle de sa chemise et d'un geste détermine, je l'ai simplement passé par le fenêtre !

« - Et encore, ce n'est que le début des souffrances que je vais t'infliger ! »

Je l'ai alors suivi, du coin de l'oeil, de l'autre côté du bâtiment, j'ai vu Sawyer & Hill en proie avec ce qui semblait être les hommes de l'autre pliage ! Il s'en sortiront sans problème. Mais je n'étais pas le seul à avoir vu le reste de mon équipage. L'ancien gardien ne s'était pas tout à fait ramolli et il avait réussi tant bien que mal à limiter les dégâts de sa chute. Il faut dire qu'elle n'était pas bien haute, cinq ou six mètres tout au plus. Une roulade à la réception avait grandement limité les dégâts. Mais malgré tout, il était relativement sonné par tout ça ! Et d'un geste, j'ai relevé ma capuche. On ne pouvait maintenant plus lire qu'une seule chose dans mes yeux : souffrance !  Oublié le code que Sawyer défend, oublié mes propres principes, oublié dieux et démons, ancêtres et fantôme. Oublié le faucon ! Il n'y avait plus maintenant qu'un corbeau, un corbeau affamé... Et son bec a commencé à percer les chairs de l'homme qui tenté de fuir devant moi ! Des éclairs sont partis de mes doigts pour frapper directement le gardien de prison.

Son hurlement de souffrance c'est alors fait entendre aux alentours. Étouffant le reste, étouffant tout autour de moi.  Il n'y avait que ça qui importé à ce moment précis. J'ai, après quelques secondes qui me semblaient avoir duré une éternité, relâcher mes éclairs. Laissant alors maintenant place au silence. Au silence et à l'odeur de chair brûlé. Écœurante et qui le laisser de placer à rien d'autre !

« - Je vais te faire ressentir toutes les souffrances que tu m'as infligé... A moi et à tout les autres ! A ceux qui y sont resté, à ceux qui y sont toujours ! Tu vas mourir ici et maintenant...
- Mais... Hill et avec toi... Et pourtant il.. a.. »
Spoiler:
 

_______________________________________________________

Merci à Amandja pour l'avatar ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-nub.forumactif.org/#contexteNUB
Jack Sawyer
Moussaillon
Moussaillon
avatar
Age : 34
Messages : 141
Localisation : South Blue
MessageSujet: Re: Il n' a pas que les corbeaux qui attaquent les yeux... Jeu 18 Sep - 11:51


Le mec en tenue intégrale, casque et masque et tout le tralala s'appelait Gerhard, avec l’excitation du combat un vieil accent guttural venant de derrière les fagots d'un caverne nordique apparut dans sa voix, rendant son ton un peu plus dur et menaçant. Son collègue Dieter semblait se moquait un peu de cela. Mais le temps de la moquerie et de l'observation n'était plus car déjà les membres des Silver Salmons passaient à l'offensive. Le grand gars dit à l'autre de foutre son masque, Jack tiqua et se demanda ce qu'il allait se passer, réponse qui arriva assez vite lorsque le chevelu mis un masque à gaz et que l'autre retira le sien, une sorte de fumée s'échappa alors de ce qui semblait être en fait une armure étanche. Jack entrevit la sale gueule de Gerhard, le mec semblait être maladif, la gueule ravagé par un truc du genre de la syphilis.




Verdâtre avec un ton marron, la fumée se dissipa bien vite en direction de Jack, alors que Dieter fit apparaitre un putain de multifusil de son bras, mais quoi? Il visait le gros Hill! Jack tentit son bras droit vers Dieter pendant que ce dernier déchargeait ses chargeurs sur Church, il stoppa les premières balles avec son magnétisme, mais l'odeur qui lui remplissait le pif commença à lui révulser l'estomac. C'était horrible, pire que lorsqu'il devait passer derrière Church qui venait de déposer son caca de plusieurs kilos dans un chiotte. Les bières et les cacahouètes qu'il s'était englouti dans les différents bars pour récolter les informations menaçaient de vouloir ressortir en faisant le chemin inverse. Mais Jack en avait pris des cuites dans sa vie, et serrer les dents pour pas poser un renard il avait pratiquer pendants des années. Il réussit à faire redescendre la bière à la bile dans son estomac et repris ses esprits. Mais la seconde couche arriva et une deuxième odeur frappa le pirate, elle piquait les yeux mais restait encore supportable.

_ T'es vraiment un gros dégueulasse toi, et moi qui trouvait Church horrible avec ses pets de vaches et ses bouses d'éléphants! Manges moi donc ça avec l'aide de ton pote!

Jack tenait toujours dans les filets de son magnétisme, une dizaine de balle que Dieter avait craché sur Church. Il les envoya sur le mec puant en premier lieu dans une vague de boulettes comme diraient certains bandits. Mais derrière cela se cachait une balle, la véritable menace, il pouvait se prendre deux ou trois balles mais l'une d'elle était vraiment contrôlée par Jack, cette dernière visait ni plus ni moins que la gueule du type et sa force était tel qu'elle exploserait en se fragmentant à l'impact.

_ Aïrone Manne!!!

Il attira ensuite à lui de nombreux morceaux de métal pour se créer une véritable armure en quelques secondes. C'était sommaire mais cela aidera déjà à lutter un peu contre les odeurs ou à contrer les balles de Dieter. Il se laissa alors léviter à une vingtaine de centimètre du sol. Il était prêt pour la suite!








_______________________________________________________
Quand on veut défendre les libertés, on est bien obligé de constater que l’on va à contre-courant de l’histoire.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hill Church
Pirate Novice
Pirate Novice
avatar
Age : 25
Messages : 53
Localisation : South Blue
MessageSujet: Re: Il n' a pas que les corbeaux qui attaquent les yeux... Jeu 25 Sep - 16:38

    C'était avec de petite balles que ce type pensait pouvoir vaincre notre gros obèse? Vraiment? Son poids massif avait de nombreux avantages, mais le plus considérable était que ses adversaires le considéraient toujours trop gros pour pouvoir faire preuve d'agilité ou simplement se défendre, il avaient complétement tort. Hill avait beau être un obèse morbide de catégorie trois, il n'en restait pas moins un chef criminel et un guerrier aguerrit, bien capable d'utiliser ce désavantage à son avantage. De plus, il était accompagné d'un débile au code imaginaire contrôlant le magnétisme, il n'avait pas vraiment à s'en faire avec des balles de mitrailleuse. Cependant, il y avait une chose qui le tracassait beaucoup plus, cet homme et ses odeurs nauséabondes. Notre mafieux n'avait que faire des hommes devant lui, il comptait bien charger le type au Gattling et passer dessus pour aller rejoindre Ketsueki et empêcher Meiwes de dire quoi que ce soit.

    L'homme capable de dégager des odeurs plus que dérangeantes, comme l'avait si bien spécifié Sawyer, avait affecté les pouvoirs de magneto et ainsi permit à quelques balles de se diriger vers l'obèse. Chargeant une bonne quantité de puissance graisseuse, il put contracter ses muscles chargés à bloc afin de les rendre très résistants, bloquant ainsi le gros des dégâts imposés par les balles métalliques, mais causant malgré tout plusieurs lésions sur sa peau, au moins il n'était pas troué. Poussant un grognement à faire trembler un ours alors que le nuage nauséabond se propageait autour de lui, il observât Diter d'un air furieux... Peut-être pouvait-il se cacher derrière un masque et ainsi éviter le nuage odorant, mais il ne pourrait pas se cacher de la rage de Church.

    - Hey Jack, ce type à clairement pas le nez assez proche de la bouche pour sentir son haleine de charogne, assure toi de lui refaire une beauté.

    reculant un de ses pieds vers l'arrière pour préparer une charge, tel un taureaux devant un drap rouge, notre gras double chargeât une nouvelle quantité de puissance graisseuse. Il devait déjà avoir perdu une centaine de kilos juste durant ce léger affrontement, mais c'était pour la bonne cause. Il avait suffisamment de puissance emmagasinée pour charger sur le connard devant lui et lui traverser le torse de son poing.

    - Lipo Lipo no... CHARGE!

    Tout ceux qui observaient la scène devaient ne pas en croire leurs yeux. Un obèse, probablement aussi rapide qu'un escargot bourré avait soudainement disparut, laissant un cratère derrière lui, signe de la force de poussée qu'il s'était donné afin de déplacer ses quatre-cents kilos à une telle vitesse. Ou pouvait presque sentir le vent produit par ce simple déplacement, vent qui poussât une partie du nuage, créant un tunnel sans odeurs au bout duquel se trouvait Church, le poing bien lever devant lui, se déplaçant à une vitesse dépassant l'imagination et bien prêt à enfoncer son bras dans le torse de l'homme au gattling. Il pouvait déjà imaginer le trou béant qu'il laisserait après son passage et le visage de Ketsueki quand il verrait notre obèse passer au travers du mur à tout vitesse après un saut d'une beauté impressionnante pour un être de son poids. Mais tout ça viendrait après avoir passé au travers de Deiter, il avait quelques secondes pour réagir, un homme de sa puissance pourrait possiblement contre-attaquer, mais Hill était trop fier pour croire cela possible.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Il n' a pas que les corbeaux qui attaquent les yeux...

Revenir en haut Aller en bas

Il n' a pas que les corbeaux qui attaquent les yeux...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: South blue :: Autres Iles de South Blue-