AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Au diable l'amitié ( Pv Ryuketsu Kamui )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Au diable l'amitié ( Pv Ryuketsu Kamui ) Dim 24 Aoû - 22:03

Comme souvent, je me retrouvais forcé de coopérer avec des marines ou des gens du gouvernement. Quel est mon cas ? Disons que je suis un sous fifre, une petite pute du gouvernement qui se doit d'obéir à l'oeil à ceux-ci sans quoi, ils me tuent moi et mon frère. Moi qui pensais qu'il n'y avait que les Shichibukai qui avaient droit à ce titre. Au final, moi et mon frère, nous faisions que nous tromper sur ce coup. Peut-être serait-il marrant de chercher à prendre la place de l'un d'eux pour poser nos couilles sur la table des grands. Cette idée avait germée avec le temps, histoire de me réconforter de cette " mise en laisse ". Avoir ce genre d'objectif avec mon frère était assez stimulant pour parfois me donner du plaisir à mon statut actuel, alors que de base, c'est l'une des principales raisons de mes colères soudaines. Et aujourd'hui, c'est la même chose...

" Bordel, j'en ai assez de cette putain de... de... Rho puis merde. "


Grommelant dans ma barbe, je quitte ce lieu pour m'en aller marcher dans la rue. Armé de ma grande épée, je laisse mon frère s'expliquer avec les gens chargés de me délivrer un message. En effet, quelque chose d'intéressant semblait avoir attiré à l'oeil de certains marines au point de devoir faire appel à nous histoire d'avoir un avantage certain. Quoi de mieux que des anciennes connaissances pour obtenir des informations voir même faire le premier pas pour mieux avoir cet ennemi ? Las, je soufflais avant de finalement aller au port. Je savais que je n'aurais pas le choix de toute manière. Ainsi donc, j'attendais que mon cher frérot se ramène. Me retournant vers lui, je vins alors à lui demander ce qu'il voulait et j'écoutais son fameux discours.

" C'est quoi cette-fois ?"
" ... Bobby. Bobby la masse. Visiblement, ce con a fait un peu trop... bah le con quoi. Ils veulent l'emprisonner et le buter rapidement au bout d'une corde. Sauf si on le tue en chemin. Enfin, je suppose."
" Je vois. C'est pas précisé, donc ton plan c'est de ... "
" Exactement. On le tue juste pour faire chier le gouvernement. Mais ça va être dur. "
" Ah ? Pourquoi donc ? "
" Ils nous ont collés un mec et tout les renforts qu'il désirera. Il ne devrait pas tarder à nous donner de nouvelles instructions."

Cette nouvelle ne me plait guère et je le démontre. Frappant mon front, je me contentais de relativiser. Mais au final, toujours le même souci, je n'aime pas être accompagné par un mec du gouvernement, aussi gentil ou non soit-il. Surtout qu'à mon humble avis, ces mecs ont tous la mauvaise tendance à nous prendre de haut moi et mes compagnons, et autant le dire haut et fort, je n'aime pas ça. Cela me donne parfois des envies d'étriper ces gens qui font les malins... Bref.
Il ne nous restait plus qu'à attendre ce fameux mec qui allait jouer les " baby sitter ". Cette idée me mettait dans un tel état intérieurement, qu'il serait malsain de s'y introduire maintenant. Les idées noires les plus mesquines ne sont rien à côté de cela. Une nuée de pervers en manque ne seraient rien face à mes pensées. Et encore, même ces comparaisons me font passer pour quelqu'un de humble.

Patient, j'attendais ce gars me demandant combien de temps il allait mettre à venir. Je n'avais pas toute la nuit et j'avais déjà hâte que cette journée soit terminée.
Revenir en haut Aller en bas
Ryuketsu Kamui
Agent Novice
Agent Novice
avatar
Age : 23
Messages : 726
MessageSujet: Re: Au diable l'amitié ( Pv Ryuketsu Kamui ) Ven 29 Aoû - 7:18




Traque
Coopération entre Agent et Corsaire




On me confia une dernière mission avant de rejoindre les White Eagles sur East Blue. Le but de cette dernière était de capturer un pirate qui détenait pas mal d’informations sur d’autres vermines de son genre. Une fois qu’il sera entre nos mains, on devait donc l’interroger et lui faire cracher tout ce qu’il savait. Pour effectuer cette mission, on me demanda de collaborer avec un corsaire du nom d’Ace Lagan, qui selon on supérieur était une connaissance de notre cible. L’idée de faire équipe avec un traître pour capturer un pirate, qui lui aussi pouvait retourner sa veste me fis sourire. Alala … Ces pirates … Ils n’avaient décidément aucune dignité. Ils se vendaient comme du pain au chocolat et se faisaient la guerre pour montrer à d’autres qu’ils étaient les meilleurs. Enfin bref. J’espérai en tout cas que ce « Ace » serait un peu comme Drazen, le corsaire que j’avais rencontré la semaine dernière à Las Camp.

En effet, ce dernier m’avait en quelque sorte aider dans ma mission, qui malgré nos efforts, fut un échec. Et puis, il me semblait qu’il ignorait que j’étais un agent du gouvernement, ce qui le poussa peut-être à me donner un coup de main ? Quoi qu’il en fût, j’espérai que ce corsaire du nom d’Ace sera coopératif. Sinon, je n’hésiterai pas le foutre en tôle. Oui, je le pouvais, malgré mon grade d’agent novice. Pour ce faire, il me suffisait d’inventer des mensonges sur lui et les balancer à mon supérieur. Croyez-moi, dans les heures qui suivraient, il finira en tôle, si jamais je faisais cela. Bref ! Un peu en retard, ce qui était très rare venant de ma part, je quittai la taverne dans laquelle je me trouvai pour aller rejoindre le corsaire. Quelques minutes plus tard … J’aperçus le navire gouvernemental qui m’attendit. Sans perdre une seconde de plus, je bondis sur l’air pour arriver en une fraction de seconde sur le navire.

— Lever l’ancre ! Ordonnai-je aux soldats  

Ace qui était en train de regarder dans la direction de la ville m’avait entendu. Je l’observai pendant quelques secondes afin de l’analyser, d’essayer de comprendre la personne qu’il était. Croyez-moi, ce ne fut pas une chose aisée. En effet, il était très étrange et donc assez difficile de le comprendre. Pour le moment, la manipulation était inutile. Je m’approchai de quelques pas, léger sourire aux lèvres, je lui tendis la main :

— Je suis vraiment désolé. Mon café était un peu trop chaud, beaucoup trop chaud même. D’ailleurs, je n’ai même pas eu le temps de le finir, tant pis. Enfin bref ! Moi c’est agent Kamui. Je connais déjà tout de toi, donc tu n’as pas besoin de te présenter.

J’aurai peut-être pas du ironiser … Un peu tard pour le regretter. Espérons que le corsaire ne soit pas trop fermé d’esprit.

— Peux-tu me racontez tout ce que tu sais sur ce pirate, s’il plaît. Lançai-je, après m’être installé sur le sol.





_______________________________________________________
« La vie n’est qu’une longue perte de tout ce qu’on aime.  »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onepieceheritage.forumactif.org

Au diable l'amitié ( Pv Ryuketsu Kamui )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: West blue :: Autres îles de West blue-