AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Event tour n°2 - L'arène [groupe n°5 et 6]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Maître du Jeu
Pirate légendaire
Pirate légendaire
avatar
Messages : 274
MessageSujet: Event tour n°2 - L'arène [groupe n°5 et 6] Jeu 11 Sep - 21:26




Vous étiez tous les trois venus à bout des créatures que cette mystérieuse île vous avait réservé. Cependant, ne vous en faites pas, Chimeria n'est pas au bout de ses surprises et votre aventure ne fait que commencer . Kyookoo, après être venu à bout du ver de roche qui avait fait de Shin Carter, ton compagnon d'infortune, son petit déjeuner. Tu te mis en route à travers la petite faille qui était apparu. Pendant ta marche tu vois le paysage évoluer du tout au tout, passant par des falaises escarpées, des canyons boueux et observant de magnifiques cascades, tu fais finalement ton entrée dans une jungle luxuriante ou lianes et cris se font rois. De ta droite un autre chemin rejoignait le tiens mais ce qui attire ton attention, c'est la grande arène dont l'entrée se trouve face à toi. Père Sun quand à toi, Rouge Neige t'aide à avancer tant  bien que mal et après vous être engouffrés fièrement et surtout au hasard dans la forêt marécageuse, après avoir faillit être engloutit par les sables mouvants une ou deux fois. Vous finissez par voir le paysage changer au fur et à mesure, la boue devenant une terre rougeâtre , la végétation plus luxuriante faisant étrangement penser à une forêt tropicale dont le ciel était vierge de tout nuage, comme on pourrait en trouver sur Little Garden. Cette dernière vous accueille à bras, ou plutôt, à lianes ouvertes. Votre chemin vous fait rejoindre celui que Kyookoo avait emprunté quelques temps avant vous, preuve étant, les traces de pas encore présente sur le chemin.






Pour entrer dans l'arène vous passez sous une première grande arche qui se ferme derrière vous grand d'un coup sec, pas le choix, il fallait avancer jusqu'à la petite porte qui elle aussi se referma. Vous vous retrouvez  au centre de l'arène ou se  tiens déjà Kyookoo depuis quelques minutes. En face de vous se trouve la sortie. Cependant, cette dernière semblait gardé par un jeune homme relativement petit, le visage caché par une capuche et plutôt joli il s'adressa à vous trois:


- Je vous observe depuis votre arrivée sur cette île. Cependant sachez que je ne laisserai que deux d'entre vous sortir d'ici. Battez vous tous les trois, les deux derniers debout pourront passer leur chemin. Quand as toi tu auras besoin de ca.


Le jeune homme avait parlé d'un ton calme et las tout en lançant devant toi , Rouge Neige une paire de gant dont les phalanges étaient recouvertes de Granit Marin. Vous regardant, l'inconnu vint s'appuyer contre les barreaux qui composaient la porte de sortie. S'amusant à faire sauter dans ses mains une pierre qu'il tenait. En tout cas, une chose était belle et bien sure, il ne laisserait pas passer plus de deux personnes.




Ordre de Posts:

Red
Koko
Sun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Red L. Snow
Rebelle
Rebelle
avatar
Age : 22
Messages : 93
Localisation : South Blue
MessageSujet: Re: Event tour n°2 - L'arène [groupe n°5 et 6] Sam 13 Sep - 21:27

Cette jungle était un truc de fou, rencontrer une telle créature, il ne s'y serait jamais attendu. Une sorte de tigre à dent de sabre, un véritable smilodon de l'ère préhistorique ! Mais bien plus grand que l'original, un monstre en chaire et en os. Les deux hommes avaient eus de la chance de survivre, surtout Red d'ailleurs. Len, lui, s'était fait salement amoché dès l'apparition de la créature. Malgré son pouvoir qui, s'étant révélé comme étant de type logia, n'avait put le protéger. De plus, la sève d'un arbre l'avait empoisonné et le révolutionnaire avait dû cautériser la plaie à l'aide son pouvoir. Désormais, une vilaine brûlure se dessinait sur le torse de l'agent sous couverture, se faisant passer pour un simple éleveur de chèvre. Sur ce coup là ils avaient eus de la chance et ce bref combat les avait mis en garde sur les dangers de l'île. Assurément que bien d'autres créatures du même genre rôdaient dans les environs, attendant le moment propice pour bondir sur eux. Le Smilodon qui les avait attaqués avait été occupé par une pelote de laine lancée par Len, ce qui leur avait permit de s'enfuir à travers la jungle. Supportant le poids de l'éleveur de chèvre, ils traversaient ces bois à la recherche d'une sortie.

" - Hep Len, ça va ? Tu tiens le coup ?" commença-t-il à l'adresse du blessé. " Faut qu'on reste sur nos gardes dans cette jungle, qui sait sur quoi on pourrait bien tomber maintenant ? En tout cas, cette pelote nous a sauvé la vie, j'étais pas bien sûr de pouvoir l'achever malgré la blessure que je lui avais infligé."

Peu à peu, alors qu'ils s'enfonçaient plus avant dans les bois, le paysage changea. Passant de cette jungle morbide à une partie bien plus éclairée où la végétation n'était plus synonyme de pourriture, mais de beauté luxuriante. Repoussant lianes et feuilles géantes, Red aperçut un chemin qui étrangement, n'était pas recouvert par la végétation. Ils purent y arriver en quelques minutes, après avoir repoussé tout obstacle naturels qui leur barraient le passage et continuèrent leur marche en direction de l'inconnu et de l'aventure. Ressortant la flasque de whisky que Len lui avait passé plus tôt, avant l'arrivée du Skogatt, il en but deux petites lampées avant de la tendre à son compagnon d'infortune, en espérant qu'un peu d'alcool calmerait la douleur. Ainsi, sur un petit chemin tracé, ils marchaient lentement, se remettant peu à peu de ce premier combat. Mais, un passage aussi bien tracé devait être entretenu et ça sentait le piège à plein nez. Si Len et Red s'étaient retrouvés sur cette île le même jour, ils ne devaient pas être seuls et vu les dangers sur lesquels ils étaient tombés jusque là, ils n'étaient pas au bout de leur surprise. Tout autour d'eux, la vie se faisait sentir dans la jungle, comme une impression d'être observé en permanence. Des cris d'animaux, des hululements et bien d'autres sons sauvages les entouraient, laissant Red sur ses gardes.

" - Ça met pas trop en confiance tout ça, va falloir faire attention. Après un tigre à dent de sabre géant, on sait jamais sur quoi on risque de tomber, peut-être un dinosaure qui sait ?" dit-il sur le ton de l'amusement, cachant son inquiétude. "Tu te sens capable de combattre si on se fait attaquer ?"

Qu'est-ce qui pouvait bien les attendre maintenant ? Un nouveau monstre conté dans les légendes ? Il n'espérait pas, mourir si tôt serait du gâchis, lui qui avais tant de projets pour l'avenir de ce monde. Les deux hommes continuaient leur chemin, foulant cette terre entretenue, pas à pas. Revoir le soleil, le sentir sur sa peau, lui faisait du bien, il avait l'impression de revivre après leur traversée dans cette jungle épaisse. Non pas qu'il soit claustrophobe ou autre phobie liée à l'obscurité et à l'impression d'enfermement, mais les endroits ensoleillés étaient bien plus apaisants que ce lieu obscur dans lequel ils avaient dû avancer quasiment à l'aveugle. Désormais, tout s'éclairait devant eux, leurs pas les menèrent jusqu'à une grande arche de pierre. Comme il l'avait pensé, ça sentait le piège et ça se confirmait. Avaient-ils été observés jusque là ? Qui aurait bien put faire cela ? Cela voulait dire qu'ils n'étaient pas seuls sur cette île ? C'était possible, en effet. Inquiet, il regarda Len, que pouvait-il bien penser à cet instant ? Il faisait sûrement les mêmes conclusions que lui. Mieux valait le consulter avant d'aller plus loin.

" - T'en penses quoi ? Moi ça ne m'inspire pas confiance, ça pue le piège à plein nez." commença-t-il. "Et puis, une arche en plein milieu de ce lieu non-exploré depuis des centaines d'années...une trace d'une ancienne civilisation...ça appelle à l'aventure c'est sûr. Bon, autant continuer et voir ce qui nous attend, tu crois pas ? Si on tombe sur des vestiges anciens, ça pourrait m'intéresser, il y a certains écrits que je recherche et peut-être qu'ici je pourrais trouver certaines réponses. Néanmoins, si tu préfères rester ici...ne m'en veux pas de continuer, tu es blessé après tout, ça te permettrait de te reposer."

Il ne connaissait pas cet homme depuis longtemps, mais il s'attendait à la réponse qu'il allait donner. Être arrivé jusqu'ici, survivre face à une créature fantastique, cet homme voulait de l'aventure et il ne s'arrêterait sûrement pas ici pour se remettre de ses blessures. Ainsi, la décision était prise. Leurs pas se remirent à marcher en rythme, s'approchant de cette étrange arche, symbole d'une civilisation ancienne. Des écrits, voilà ce qu'il recherchait, il ne savait pas s'il était capable de les lire, mais il devait essayer. Pourquoi ? Parce qu'il recherchait des réponses à certaines questions. Des lieux, l'emplacement d'une légende, quelque chose qui lui permettrait peut-être à atteindre son but : détruire le gouvernement en limitant les pertes civiles. Trouver un moyen pour faire sombrer ceux qui gouvernaient ce monde sans même créer une guerre. Peut-être que toutes ces réponses se trouvaient là, ou des indices qui lui permettraient d'avancer dans sa quête. Enfin, le temps était venu pour l'aventure. La première arche passé, elle se referma sèchement. Ils étaient surveillés, c'était sûr désormais, ou alors un système automatique ? Non, il n'y croyait pas. Un regard vers Len et ils continuèrent. Ils savaient qu'ils étaient obligés d'avancer, ils n'avaient plus le choix. Une deuxième arche, plus petite, se trouvait quelques mètres plus loin. Pas à pas, petit à petit, ils la passèrent et, comme prévu, celle-ci se referma également. Ainsi, ils étaient piégés. Devant eux, une arène de terre battue, des gradins en pierre jaune, un lieu ancien de combat. Donc, une civilisation habitait ici auparavant et avaient recours à des spectacles ou des combats en ce lieu ? C'était fort possible. Puis il remarqua quelqu'un, au milieu de l'arène se trouvait déjà quelqu'un. Red s'approcha, descendant les marches de l'arène pour rejoindre le personnage, dos à eux.

" - Excusez-moi, monsieur ?" demanda-t-il. " Qui êtes-vous ? Et savez-vous pourquoi nous sommes là ? Est-ce vous qui avez refermé les portes derrière nous ? Pourquoi ?"

Il ne voyait pas le visage de l'homme, mais cette situation le rendait tendu, à quoi est-ce que ça rimait ? Cela ressemblait à une sordide mise en scène. Surtout dans une arène, ça ne sentait pas bon. Un combat à mort ? Un truc dans le genre à tout les coups. Une fois au centre de l'arène, il remarqua un petit homme, d'allure jeune, qui s'adressa directement à eux. Il leur expliqua qu'il n'accepterait seulement deux personnes à passer la porte qu'il gardait. Tout s'éclairait, ils avaient bel et bien été observés. Mais qui était-il ? Avant qu'il ait pu dire quoi que ce soit, le jeune garçon lança une paire de gants à ses pieds. Pourquoi ? Il s'accroupit pour les attraper et effleura les phalanges recouvertes d'une matière rocheuse, à peine ses doigts l'eurent touché qu'il sentit ses forces le vider. Du Granit Marin ? Cette fameuse roche marine utilisée par les soldats du gouvernement pour capturer les utilisateurs de fruit du démon. Ainsi, le petit homme encapuchonné lui donnait un avantage par rapport à ses concurrents. Par réflexe et, de peur de se faire attaquer par surprise, il les enfila avant de pointer un doigt menaçant vers l'inconnu à la capuche.

" - Mais dis moi, pourquoi est-ce que l'on obéirait à tes ordres ?" menaça-t-il, légèrement énervé de s'être ainsi fait berné. " Nous sommes trois et toi, seul. Nous pourrions aisément franchir cette porte une fois que l'on t'aurait mit hors d'état de nuire, si tu es capable de nuire en quoi que ce soit évidemment. Il n'y a jamais qu'un seul choix à une situation et je n'aime pas vraiment que l'on m'ordonne de me battre, dans ce genre de conditions qui plus est. Alors ? Qu'est-ce qui nous oblige à t'obéir, inconnu à la capuche ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyookoo Ketsueki
Moussaillon
Moussaillon
avatar
Age : 24
Messages : 192
MessageSujet: Re: Event tour n°2 - L'arène [groupe n°5 et 6] Lun 15 Sep - 19:49

L'immense forme phallique faite de roche s'était écroulé quand le dernier des ballons avaient explosés, me laissant ainsi libre de continuer ma route. Je n'ai pas trouver trace du brocoli, sûrement bouffer par l'étrange créature. J'ai donc continuer mon chemin est j'ai fini par trouver, en longeant la falaise, une fissure passant à l'intérieur de l'immense amas de roche. J'ai utilisé mon pouvoir pour m'y glisser rapidement et traverser cette large étendu de pierre. Il ne faut vraiment pas être claustrophobe dans ce genre de situation. J'en aurais eu pour plusieurs heures, peut-être même une journée en marchant de profil. Et j'aurais été bon pour changer de vêtements à l'arriver. Là, juste un peu de poussière à enlever d'un revers de la main et le tour était joué.

De l'autre côté, le paysage avait entièrement changé. On aurait que j'avais quitté l'île pour me rendre ailleurs. Dans la zone désolé et triste où j'avais affronté l'étrange créature, j'étais maintenant au milieu d'une luxuriante forêt tropical. L'odeur de végétation et la pesanteur de l'humidité, l’ambiance rempli des hurlements d'animaux... Oui, on se croirait pratiquement chez moi. C'est vraiment un environnement dans lequel je me sens vivant. Je n'ai pas pu y foutre les pieds que je suis parti de chez moi fonder mon équipage et chercher le vieux que j'avais rencontrer en prison qui avait fait naître en moi le rêve de devenir le roi des mers. Celui qui avait déterrer le faucon dans les plumes du corbeau.

Après avoir fait quelques pas dans la boue, j'ai trouvé une liane plutôt solide et je me suis hissé à la force des bras dans les arbres. C'est beaucoup plus amusant d'évoluer de la cime de ces énormes troncs, ou du moins du haut de leur plus basses branche, car la canopée qu'il forme, fait s’élever leur sommet à d'impressionnante distance ! Je me sentais l'âme d'un gosse, comme quand je jouais avec mon frère dans la forêt pour esquiver les cours d'histoire du très vieux con ! Vagabondant dans les lianes, j'ai aperçu ce qui ressemblait à un bâtiment en ruine. Décidément, on se croirait vraiment à la maison, il y avait aussi ce genre de truc chez moi. Dans un style architectural plus que semblable ! J'ai donc décidé d'aller y faire un tour. Il s'agissait en fait d'un théâtre ou d'une arène, en tout cas, un bâtiment fait pour accueillir un public. Je me demande bien qui pouvais vivre ici...

J'ai descendu les marches de l'arène, pour me placer en son centre et je me suis assis en tailleur, j'ai fermé les yeux et j'ai laissé la forêt s'imprimer en moi. Peut-être y avait il encore ici l'âme des habitants prête à être écouté. Bon, je n'ai jamais été très attentif au cours de chamanisme que nous donnait le très vieux con. Je n'y crois même pas. Mais je n'ai rien de mieux à faire. Cet endroit exerce une sorte de mystérieuse fascination. Je veux savoir le pourquoi du comment ! J'ai alors entendu des bruits derrière moi et j'ai tourné la tête pour voir deux hommes bras dessus par dessous arrivé par le même chemin que moi. L'un semblait être sacrément blessé et plutôt mal en point. Ils se sont alors avancé vers moi. Je me suis alors relevé doucement. Époussetant la poussière de ma tenu.

Un quatrième homme à fait son entrée, tout les issues de l'arène venait d'un seul coup de se fermer juste sous notre nez. L'homme à la chemise verte venait de me parler, mais je n'ai pas eu le temps de répondre. En effet, un homme encapuchonné venait alors de nous ordonner de nous battre. Que seul deux d'entre nous pourrait passer et qu'on devait se cogner. Décidément, le monde entier voulait voir en moi le corbeau plutôt que la faucon... Puis, chemise blanche avait commencer à faire sa princesse ! A là là, les gens ne savent plus s’amuser ! On attend jamais pour distribuer des mornifles et des taquets bordels ! Rien que pour ça, dans la prison où j'ai séjourné, il s'en serait souvenu tout sa vie. Les corbeaux n'ont pas d'autre choix que de manger les cadavres !

« - Tu fais ta princesse Pimprenelle ! Tu devrais faire attention à ce que tu dis quand ton Nicolas est dans cet état ! On peut pas se cogner comme des adultes civilisés et se poser les questions après ? Si tu veux un vrai choix, attend là, reste assis et il aura l'air bien con si on ne fait rien ! Sinon, tu peux toujours t'ouvrir les veines là comme ça, et il aura l'air vraiment con ! Mais quand on veut se la jouer liberté, faut être près à tout perdre, et ça tombe bien, j'ai absolument rien ! Personne ne voir le faucon, le monde entier s'est mis en branle pour que je reste un corbeau, alors je vais lui donner ce qu'il veut, à ce fils de pute d'univers ! »

_______________________________________________________

Merci à Amandja pour l'avatar ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-nub.forumactif.org/#contexteNUB
Maître du Jeu
Pirate légendaire
Pirate légendaire
avatar
Messages : 274
MessageSujet: Re: Event tour n°2 - L'arène [groupe n°5 et 6] Mer 17 Sep - 20:07

Père Sun,

Ton délai de 48h pour poster est passé. Ton joker automatique te donner 24h de plus pour le faire ou demander ton second joker.

Tu as donc jusqu'à demain jeudi 21h49 pour le faire.

Edit : Tu avais posté une absence, ton second joker est donc utilisé si nécessaire. Cela portera ton délai pour poster à vendredi 21h49.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Père Sun
Agent Novice
Agent Novice
avatar
Messages : 25
MessageSujet: Re: Event tour n°2 - L'arène [groupe n°5 et 6] Ven 19 Sep - 19:57



Le prêtre était encore un peu secoué par les événements faut dire qu’il avait été sacrément amoché. Cela semblait être comme une punition divine pour le jeune homme qui avait fait deux erreurs. D’une part il avait vraiment manqué d’attention dans cette forêt, si bien qu’il s’était laissé surprendre par la bête qui les avait assaillis et d’autre part il avait sans doute inconsciemment considéré que son fruit du démon l’aiderait à se sortir de tous les dangers. Malheureusement, cela n’avait pas été le cas. Sans l’aide de son compagnon, il serait sans doute mort dans la forêt pour cela, il était plutôt reconnaissant, aussi était-il prêt à le suivre et l’aider dans sa quête, en tout cas pour le moment. Sun regarda son ventre, il pouvait clairement voir les brulures sur son torse, une preuve de la faiblesse dont il avait fait preuve. Peu importait il comptait bien se servir de cela comme d’une leçon pour le futur. S’il n’était pas mort dans cette forêt c’était sans doute que Rashkanar ne voulait pas encore de lui dans son royaume.  Comble de son idiotie, cela avait obligé Whity à le soulever et le porter pourtant il n’était pas le plus petit gaillard qui soit.

L’ecclésiastique  reçu un peu d’alcool de la part de Len, il était vrai que le jeune homme avait sorti sa flasque peu de temps avant le combat. Il l’avait totalement oublié jusque-là mais était plutôt bien comptant de la retrouver. On pouvait entendre la vie sauvage autour d’eux ce qui était légèrement inquiétant. Le binoclard qui l’accompagnait était visiblement tout aussi rassurer que lui puisqu’il évoquait même la possibilité de tomber sur un dinosaure. L’agent du gouvernement ne comptait de toute façon pas se laisser faire bouffer comme un con.

- Si il le faut je vendrais chèrement ma peau.

Les deux hommes continuèrent leur route pour chercher, bah en fait sans vraiment trop savoir où ils iraient. D’une certaine manière, le jeune homme préférait tomber sur des marines ou d’autres agents du gouvernement. Le seul souci, c’est que si jamais si cela arrivait sa couverture auprès de son compagnon risquait d’être compromise et il aurait trouvé dommageable que cela nuise à sa relation avec celui-ci. Il espérait que Red n’était pas en réalité un bandit ou un pirate, cependant  vu sa droiture, cela semblait peu probable. Les deux hommes arrivaient en direction d’une espèce d’esplanade un peu bizarre, cela serait sans doute un endroit étrange. Red lui proposa de se reposer et de rester ici mais il en était tout à fait hors de question, de tout manière même en restant dans ces lieux, il n’était pas sûr d’en sortir vivant.
-Je  ne sais pas vraiment ce que sont ces écrits que tu recherches mais je serais ravi de voir ce que cela pourrait être, après tout nous les prêtres nous sommes naturellement curieux de nature de par notre envie de savoir les choses.

Les deux hommes rentrèrent donc dans l’arène et furent assez surpris de voir un homme qui y était déjà, il avait des longs cheveux noirs et semblait plutôt bien bâti. Visiblement cet homme avait dut traverser pas mal d’épreuves, il avait également dût beaucoup s’entrainer pour avoir une telle condition physique. Cet homme était assis en tailleur comme si ils avaient été attendus. Alors qu’il était à peine rentré Les portes se refermèrent derrière eux. Un 4ème homme se pointa organisant une sorte de battle royale ce qui était en fait carrément stupide. Ce gars avaient dut attendre une bonne dizaine d’années pour voir trois clampins débarqués pile poil dans cet endroit au moment où il y serait.

A la base, il était venu pour découvrir un trésor renfermé par le guerrier de l’île et au lieu de ça, il se retrouvait à devoir d’abord jouer au dompteur avec un espèce de gros chat de gouttière de merde. Et maintenant, ils allaient devoir se battre dans une arène ? Putain mais lui était venu sur Chimera Island, il espérait voir des chimères et des putains de trésors. Si il avait voulu jouer les dompteurs, les gladiateurs et faire le clown dans ce cas, il serait parti pour circus Island. Le plus bizarre était le fait d’avoir été observé, en fait l’agent du gouvernement ne comprenait pas comment cette personne avait pu les observer  lui et Red tout en observant l’autre homme qu’il n’avait encore jamais vu.

A l’aide de son incroyable éloquence Red expliqua de manière magistral pourquoi, il n’était pas question d’être en accord avec cette situation. Celui répondit de manière un peu stupide. Le jeune agent ne manqua donc pas de répondre.

-C’est à vous de décider si vous souhaitez être un faucon ou un corbeau. Et Non aux autres. Et je dirais cela même si il n’y avait pas 90 % de chances que ce soit moi qui soit éliminé vu mon état. Si vous n'êtes pas capable de croire en vous et de vous voir tel que vous le voudriez. Comment les autres le pourrait ?


Edit Mdj : Merci de ne pas mettre tes commentaires perso au milieu du RP. A la fin si tu veux mais le RP est consacré au RP uniquement.


Dernière édition par Père Sun le Jeu 25 Sep - 21:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Red L. Snow
Rebelle
Rebelle
avatar
Age : 22
Messages : 93
Localisation : South Blue
MessageSujet: Re: Event tour n°2 - L'arène [groupe n°5 et 6] Dim 21 Sep - 17:41

Alors que Red venait se finir sa tirade, l'inconnu à leur côté dans l'arène mit son petit grain de sel. A l'écouter, le révolutionnaire avait du mal à se faire une idée de cette personne. Selon lui, mieux valait se mettre sur la tronche en gros, parce que ce serait plus sympa ou quelque chose dans ce goût là. Néanmoins, toute sa tirade sur les corbeaux et les faucons restait une grande énigme. Était-ce un homme-piaf ? Il était peut-être sans arrêt prit pour un corbeau alors qu'il avait bouffé le zoan du faucon, ou une connerie dans le genre. Enfin, ce type ne lui paraissait pas des plus intelligents, à tout vouloir résoudre par les poings plutôt que de réfléchir. Après tout, l'intelligence s'évalue selon nos raisonnements, et cet homme venait d'échouer à son test de QI. Son appréciation aurait été très mauvaise et, si Red avait été son professeur, il l'aurait fait repiquer directement pour "résonnement boiteux". Mais, s'énerver pour lui faire comprendre son idiotie n'aurait servie à rien et ça aurait été comme entrer dans son jeu. Le cerveau du révolutionnaire chauffait en même temps qu'il réfléchissait à toute allure. Vu le comportement de l'homme-piaf mi-faucon mi-corbac, il était peut-être de mèche avec l'encapuchonné, cherchant à les déstabiliser. C'est vrai ça, Len et Red ne le connaissaient pas ce type, pourquoi se laisser influencer ? Puis, Lenny Boy intervint, expliquant à ce curieux individus qu'il n'était pas de leur ressors d'intervenir dans une réflexion sur quel type d'oiseau il voulait être. Dans un excès de lassitude, le révolutionnaire se déplaça vers un des murs de l'arène pour s'y adosser en s'asseyant. Il se sortit une nouvelle cigarette qu'il alluma, tirant quelques bouffées pour se calmer un peu et réfléchir posément.

" - Dis moi, l'inconnu-qui-ne-sait-quel-piaf-il-veut-être ?" demanda-t-il à l'adresse de Ketsueki. "T'aurais pas un nom par hasard ? Histoire de faire un peu connaissance. Et, j'aimerais bien que tu nous expliques en quoi tu serais un faucon et non pas un corbeau ? Car, même si la métaphore est intéressante, elle ne se prête pas trop dans notre situation. Enfin bref, moi je m’appelles Red, et j'adhère pas du tout à ton idée de se mettre sur la gueule. Ce type avec son capuchon nous empêche de passer et, en plus, nous ordonne de nous entretuer pour son petit plaisir de sadique bizarre. A moins que tu ne sois du genre à obéir au premier venu, pour ma part je suis pas trop chaud."


Il avait dit cela avec nonchalance, reprenant cet air "je m'en foutiste" qui lui allait si bien. Après tout, se mettre dessus pour la simple raison que quelqu'un d'inconnu le leur ordonnait, n'était pas assez suffisant pour le faire bouger de sa place. Bien évidemment, si l'homme-piaf l'attaquait, il devrait réagir. Néanmoins, il désirait vraiment le faire collaborer, se faire trop d'ennemis serait dangereux et il restait bien trop de surface de cette île à explorer pour s'attirer des ennuis. Mais comment devait-il s'y prendre ? Réussir à convaincre cet homme de les suivre car le nombre fait la force. De plus, vu son comportement sûr de lui, il devait être sacrément balèze et pourrait s'avérer utile en cas d'affrontement. Cette situation l'emmerdait vraiment, pourquoi fallait-il tomber sur une forte tête qui ne veut rien entendre ? Le genre de type que Red n'appréciait pas vraiment en plus, qui se croit si puissant qu'il peut tout faire seul. Ce genre de gars autonome qui refuse l'aide des autres pour préserver son égo surdimensionner. Bordel ! C'était pas vraiment le moment de faire un concours de qui avait la plus grosse ! Selon notre révolutionnaire de service, parfois il faut savoir mettre son égo de côté pour coopérer, l'union fait la forge et ceci est une chose que peu de personnes comprennent. Que fallait-il lui dire pour le convaincre ?

" - En plus, je suis sûr que tu veux passer au-delà de cette porte pour continuer ton périple sur cette île. Mais qui te dis, qu'une fois que tu nous auras combattus, ce type là-bas te laissera passer ? Après tout, si mon rôle était de garder cet endroit, je ferais la même chose. D'abord réduire la menace en leur proposant une battle royale entre eux, puis m'occuper des derniers concurrents affaiblis, ça parait logique." dit-il, débitant chaque point le plus sérieusement possible, tentant de convaincre son interlocuteur. "Ainsi, rien ne te dis que tu sortiras d'ici vivant même si tu nous élimines ici-même. Tu le trouves pas louche ce mec ? Il débarque de nul part pour nous dire de nous battre. Et toi, tout ce que tu trouves à faire, c'est approuver ? Dans le pire des cas, je proposes qu'on le défonce ensemble puis de voir ce qu'on fait. Non ?"

Red croisait les doigts pour que cet homme accepte son marché. Avec un peu de chance et vu l'égo du type, il se lancerait directement sur l'encapuchonné, ce qui laisserait le temps à Red et Len de décamper en vitesse. Ou bien de lui porter main forte en faisant en sorte qu'il soit blessé légèrement, diminuant la menace qu'il représentait s'il s'en prenait à eux. Trop de possibilités s'offraient dans cet endroit, ils ne pouvaient pas savoir à quel point le gamin à la capuche était fort et s'il possédait des pouvoirs particuliers. Foncer tête baissée était trop dangereux, surtout avec un blessé sur les bras. Mais, pour le révolutionnaire, obéir aux ordres d'un inconnu était inacceptable. Déjà qu'il avait du mal à obéir aux personnes qu'il connaissait. C'était un des gros problèmes de Red, la discipline. Oui, vous me direz que pour un révolutionnaire c'est étonnant, mais il est comme ça cet homme. S'il n'est pas entièrement d'accord avec l'ordre donné, il y a très peu de chances qu'il l’exécute. C'est pour cela que la négociation est toujours utile, chercher à convaincre telle personne de ne pas faire ce qu'il s’apprête à faire. Comme ce type-oiseau par exemple.

" - Enfin bref, moi ça me semblerait logique qu'on aille tout les trois lui péter la gueule. Au moins, ça lui apprendrait à donner des ordres à n'importe qui." siffla-t-il, n'ayant pas vraiment besoin de se forcer à être énervé. "Il se prend pour qui celui-là ? Et puis, si tu veux tant te taper Monsieur le Faucon, vas-y, défonce ce type à capuche, ça te soulagera peut-être. En tout cas, compte pas sur moi pour obéir à ses ordres, c'est même pas la peine d'y penser. Enfin bref, réfléchis bien à ce que je t'ai dis, ce serait bête de ne pas évaluer la situation avant de faire n'importe quoi."

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyookoo Ketsueki
Moussaillon
Moussaillon
avatar
Age : 24
Messages : 192
MessageSujet: Re: Event tour n°2 - L'arène [groupe n°5 et 6] Mar 23 Sep - 22:01

J'ai poussé un profond soupir quand les deux hommes qui sont arrivés d'abord le mec à le chemise et ensuite celui qui était mal en point. Tout un tas de question, de principe, de réflexion ! Tellement pénible ! Les gens qui se prennent la tête pour pas grand chose ! Bien sûr que ce mec pourrait nous casser la gueule directement, bien sûr qu'il y derrière tout ça un putain de coup fourré ! Bien entendu qu'il faudrait sûrement lui casser la tronche ! Quoi que, le truc le plus intelligent ça serait de ne pas se battre, mais ça serait chiant ! Et j'aime pas trop les trucs chiants ! Et là, on avait affaire à une belle bande de casse couille ! J'aurais pu quitter l'arène à l'aide de mon pouvoir, simplement et paf, me voilà déjà loin ! Mais bon, il n'y aura pas d'aventure si je faisais ça !

J'ai donc tendu mon bras pour laisser un éclair en partir. Diriger droit vers le sommet du montant de pierre sur lequel l'homme qui se fait appeler Red s'était appuyer. J'ai repris alors la position que j'avais avant leur entré. Je me suis assis de nouveau en tailleur. Posant mes mains sur mes genoux et regardant du haut de mon perchoir mes compagnons d'aventure. Il venait de me voir utiliser l'énergie de la foudre pour ce genre de déplacement simple, voilà qui devrait donner à tous un indice sur mon pouvoir et surtout à l'homme à la capuche, mais je suis certain qu'il est déjà au courant et qu'il a prévu ça dans ses calculs. Rien de tout ça n'est due au hasard !

« - Vous parlez autant que vous pensez, c'est à dire trop ! Beaucoup trop ! Bien sûr que c'est un piège, bien sûr qu'il y a une couille dans le potage ! Mais ce qui donne de l’intérêt à tout ça ! Sauter à pied joint dans un piège aussi évident ! C'est amusant rien de plus ! Le faucon chasse les petits souris, le corbeau s'attaque au cadavre... Voilà ce qui différencie les deux, l'un est le roi du ciel, l'autre n'a d’intérêt que dans la chasse aux morts ! J'ai donc pour vous une petite devinette, lequel des deux est le plus libre ? Le faucon ou le corbeau ? Je ne crois en rien ! Et je recherche juste la liberté... Et le chaos, mais ça, c'est notre petit secret ! Alors nous allons jouer ensemble et si la réponse à me devinette me plaît, je vous donnerais mon nom ! »

Je me suis alors relevé d'un geste et j'ai fait un pas en avant pour tomber juste devant Red. J'ai alors en un clignement d’œil concentré l'énergie électrique à l'intérieur de mon corps pour la faire imploser directement. L'onde de choc n'étant pas des plus puissantes, mais elle peut s'avérer gênante et surtout particulièrement éblouissante ! J'ai alors tenté directement de toucher mon adversaire au visage, d'un coup de poing direct dans la mâchoire, profitant de l'implosion que je venais de relâcher. J'ai senti quelques chose sur mon poing, de là à savoir si c'était bel et bien la tête de mon compagnon de jeu, il y avait un autre projet ! Ça, s'était juste pour le plaisir !

J'ai ensuite tendu mes deux bras, chacun dans la direction de l'un des deux hommes. Puis, j'ai adressé un petit clin d'oeil à Red, je trouvais ça plutôt amusant. Et ensuite du bout de mes doigts, j'ai laissé partir quatre éclair de chaque côté. Droit sur les deux infortunés compères ! Si ces éclaires arrivent à toucher leur cible, les dégâts seront majoritairement internes. C'est une technique particulièrement cruel et que je n’utilise pas souvent mais il faut dire qu'elle se prête bien à la situation. J'ai ensuite utilisé de nouveau un éclair, après avoir maintenu ce courant électrique pendant quelques secondes, pour retourner sur le muret que j'avais quitté il y a quelques secondes.

« - Alors, vous ne voulez toujours pas vous amusez ? Oh et oubliez toute cette histoire de corbeau et de faucon, ça n'a aucun sens ! Tout ça n'a aucun sens ! »
Spoiler:
 

_______________________________________________________

Merci à Amandja pour l'avatar ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-nub.forumactif.org/#contexteNUB
Père Sun
Agent Novice
Agent Novice
avatar
Messages : 25
MessageSujet: Re: Event tour n°2 - L'arène [groupe n°5 et 6] Jeu 25 Sep - 21:21



Putain, ça allait encore être chiant. C’était l’idée globale qui traversait l’esprit du prêtre, après avoir tenté de raisonné l’homme qui avait l’air très con. Red essaya de renchérir pour faire réfléchir la troisième personne présente dans l’arène mais bon l’agent du gouvernement savait que cela serait peine perdu. Il comprenait mieux pourquoi cet individu aux cheveux longs avait eu tendance à se faire mépriser, tout ce qu’il avait fait jusqu’à présent avait été de se moquer et de geindre sur son sort comme un petit porcelet dans une porcherie. Plus il était dans ces lieux et plus il en avait strictement rien à foutre. Il ne comprenait même pas pourquoi le gouvernement lui avait demandé de venir ici, tout ce qu’il y avait c’était des bêtes et des arènes, nice pourquoi on est là en fait ?

Bref Red fit un long speech pour expliquer pourquoi il ne servait à rien à se battre et que l’on ferait mieux de se battre contre le type qui nous avait enfermés, cela était plein de bon sens mais malheureusement totalement inutile. Car l’autre con avait décidé qu’il allait se battre juste parce qu’il en avait envie. C’était la une raison totalement ridicule mais étant donné qu’ils étaient coincé dans une arène sur une île quasi déserte ou personne n’avait foutu les pieds depuis des siècles, on était plus vraiment à ça près. Il expliqua également que si on répondait à une devinette, on pourrait connaitre son nom. Ce gars avait sans doute trop regardé le jeu qui passait sur l’escargotélé, Fort Berry. Dans cette émission, on pouvait voir un vieux barbu, le père Fourchatte qui posait des énigmes à des candidats qui devait répondre dans le temps imparti. Pour sa part Zigo n’en avait que faire de cette personne qu’il n’avait absolument pas envie de connaître tellement elle brillait par son absence d’intelligence.

L’homme se téléporta près de Red pour émettre une lumière brillante avant de balancer des éclairs sur les deux personnes qui avaient affronté un tigre auparavant. On pouvait aisément comprendre au vu des pouvoirs de cet homme qu’il sortirait aisément vainqueur de ce combat. Avec le pouvoir qu’il avait même un trisomique pourrait devenir l’homme le plus fort de la terre. C’était dommage que cet homme n’en soit pas un car cela aurait pu être marrant si cela avait été le cas.

Toujours est-il que des éclairs fonçaient droit sur le prêtre, le jeune homme tira alors un projectile de boue soit ce projectile servirait à simplement stopper les éclairs, soit cela chaufferait la température et transformerait la boue en terre auquel cas, cela serait conducteur de l’électricité et annulerait l’attaque. Quoiqu’il arrive l’ecclésiastique ne craignait rien et ne s’en faisait pas trop, le temps qu’il regarda en direction de Red et l’autre s’était déjà retéléporté. La boue avait annulé l’attaque du grand con que Zigo regarda. Il fit lui fit un signe du pouce comme pour le féliciter.

-C’est cool bro, t’es très fort. Mais moi, je m’en fous de ta vie donc si tu pouvais arrêter de jacasser pendant que tu nous mets la misère avec tes éclairs, ça m’arrangerait.

Bah oui, il était évident pour l’ensemble des participants que le soit disant faucon ou corbeau, avait un pouvoir ultracheaté et qu’il sortirait de l’arène vivant. C’était d’ailleurs sans doute pour ça pour ça qu’il se la pétait autant. Il devait avoir le kiki tout dur depuis qu’il savait faire des éclairs.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Red L. Snow
Rebelle
Rebelle
avatar
Age : 22
Messages : 93
Localisation : South Blue
MessageSujet: Re: Event tour n°2 - L'arène [groupe n°5 et 6] Lun 29 Sep - 19:50

Apparemment, son speech n'avait pas eut l'effet escompté. L'homme-corbeau-faucon ne semblait pas avoir changé d'opinion. Loin de là même, il renchérit en lui expliquant son point de vue purement bancal. Ça n'avait aucun sens aux yeux du jeune révolutionnaire. Puis, alors que Red allait dire quelque chose d'intelligent, l'homme-faucon se releva. Et, menant la parole à l'acte, il se retrouva en un pas devant l'homme aux yeux fauves. C'était quoi cette vitesse de folie ? De la téléportation ? C'était ça, son pouvoir qui le rendait si confiant ? Mais, toutes ces questions n'eurent pas le temps d'être réfléchies dans la tête du révolutionnaire, que Corbeauman lui adressa un clin d’œil. Néanmoins, ce ne fut pas ce genre de clin d’œil mignon que te fais la petite gourgandine boudinée du fond de la taverne, non. En rouvrant son œil, à l'endroit où se trouvait Red par rapport à l'homme, il put apercevoir des éclairs qui crépitaient. Puis, la luminosité se fit plus intense et le jeune homme ne trouva aucun autre moyen que de placer son bras face à lui, devant ses yeux. Il ressentit toute l'électricité qui se déchaîna autour de lui et il se retrouva poussé en arrière par une force inconnue. Sans plus réfléchir, il défit sa garde un instant, recouvrant une vue légèrement brouillée. L'homme-foudre repassait à l'attaque, lui envoyant un direct qui visait sa joue. Fort heureusement pour le révolutionnaire, son bras était encore en l'air et il eut juste besoin de retourner sa main du côté des phalanges en granit marin pour parer le coup. De plus, en cet instant qui se passa lors de ce simple mouvement, toute la main de Red s'était mise à rougir à cause de la chaleur qui s'en dégageait. Les phalanges, elles aussi, avaient montées en température. Ce qui était pratique avec ces gants, c'est qu'on ne pouvait prédire l'utilisation du pouvoir de l'homme aux lunettes vertes. Enfin, lorsqu'il se servait de ses mains en tout cas.

En quelques petits bonds, Red s'était écarté tandis que foudre-faucon-corbeau-man lançait un nouvel assaut. Cette fois-ci, il tendit les bras vers ses deux adversaires et laissa partir quatre éclairs dans leur direction. Deux d'entre eux purent être stoppés à temps par le frère Len et sa boue. Néanmoins, les deux autres lui fonçaient droit dessus. Son esprit lui disait juste de bouger et son corps obéit. Il se déplaça rapidement à son extrême gauche et sauta à terre en désespoir de cause. Puis, reprenant position, il fonça droit sur Thunderman qui s'était à nouveau téléporté. C'est qu'il aimait bien ça le bougre. Len, lui, se trouvait tout à sa droite et leurs regards se croisèrent l'espace d'un instant. Chacun connaissait les pouvoirs de l'autre et tout deux savaient ce qui était conducteur d'électricité ou non. Cela venait de venir à l'esprit de Red. Cet homme avait un logia de foudre, il ne fallait pas être très intelligent pour le comprendre. L'électricité se conduit très bien dans le corps humain mais, dans la terre c'est une autre histoire. Et qu'est-ce qui, une fois réchauffé, devient de la terre ? La boue de Len pourrait sûrement faire l'affaire. Alors, pour faire comprendre son idée à son camarade sans attirer l'attention du Logia, il chercha une sorte de code avant de se mettre à parler fort à l'attention du faucon.

" - C'est tout ce que t'as Thunderman ?" commença-t-il, d'une voix moqueuse. "Ramène ta face qu'on te boute hors de cette arène."

Tout ce qu'il espérait désormais, c'est que son camarade comprendrait. Quant à lui, il fonçait tout droit vers l'homme de foudre. Ainsi, c'était pour cela que celui qu'ils pourraient qualifier "d'arbitre", lui avait donné du granit marin ? Tout s'expliquait. Dans sa grande bonté, il lui avait donné un moyen de combattre cet homme. Puis vint la contre-attaque, alors que Len tirait un nouveau projectile de boue en direction du dieu de la foudre, Red bondit sur sa droite. Ses mains dégageaient une chaleur incroyable, il se retrouva derrière le projectile toujours en vol. Ses deux mains se posèrent dessus en accompagnant son mouvement. La matière semi-liquide se mit à durcir avant de devenir plus terreuse, augmentant sa taille également. En gardant quelques pas derrière le projectile, le révolutionnaire pouvait se cacher à la vue de son adversaire. Et, d'un bond, il se propulsa au-dessus du projectile. Puis, prenant appui sur la boule de terre, il se propulsa dans les airs, passant au-dessus de son adversaire. Ses deux poings étaient chaud bouillant et ils étaient prêts à frapper de toute leur force. Le boulet de terre se trouvait maintenant face à l'homme-qui-est-un-faucon-et-pas-un-corbeau-d'abord. Alors que Red lui retombait dessus en frappant de ses deux poings. Il envoya plusieurs coups de poings rapides et brûlants. Allié au granit marin brûlant, ça devait faire son petit effet sûrement. Mais, il ne savait pas encore si son attaque avait fait mouche. En effet, devant se dépêcher face à cet adversaire des plus rapides, il décida de prendre la tangente avant de repasser à l'assaut. Ses coups de poings donnés, il prit appui sur la boule de terre qui allait entrer en contact avec leur cible et, il se propulsa en arrière. Ainsi, il évitait une contre-attaque imminente et accélérait de surcroit la vitesse de rotation de leur projectile. Néanmoins, que la boule ait explosé contre un mur de l'arène ou sur leur adversaire, un énorme nuage de poussière s'éleva. Celui-ci recouvrit la moitié de l'arène, où était passé l'autre Foudreux ? Par de nombreux bonds, Red se plaqua contre un mur de l'arène afin d'éviter toute attaque venant du dos. Puis, il se tourna vers Len et lui adressa un sourire.

" - Dis moi, ce serait cool si tu...." commença-t-il avant de parler trop bas pour que l'homme de la foudre puisse entendre quoi que ce soit.

Techniques:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyookoo Ketsueki
Moussaillon
Moussaillon
avatar
Age : 24
Messages : 192
MessageSujet: Re: Event tour n°2 - L'arène [groupe n°5 et 6] Ven 3 Oct - 17:55

J'ai ressenti une vive douleur au niveau du poing de retour sur mon perchoir. Visiblement il avait réussi à contre attaquer sans que je ne vois son coup partir. Le granit marin l'ayant aidé à contré mon attaque. Regardant rapidement ma main, je pouvais voir de légère brûlure, rien de bien méchant mais malgré tout quelque chose d'assez douloureux, sur ma main. Un maudit qui avait un rapport avec la chaleur donc. Il ne s'agissait pas d'un logia du feu ou quelque chose dans le genre, c'était déjà ! Mais visiblement, l’estropié avait un pouvoir tout aussi génant que le granit marin, car il semblait capable de produire une quantité infini de boue ou en tout cas, un matière visqueuse qui y ressemble.

En tout cas, il avait décidé de m'envoyer un projectile de cette matière. J'ai alors tendu mon bras vers l'opposé de l'arène et simplement laissé partir un éclair, utilisant mon pouvoir pour me téléporter à l'opposé de l'attaque. Il s'est avéré que, j'ai bien fait de faire ça, car, brassant du coup beaucoup d'air pour pas grand chose, le petit rouge-gorge avait tenté de chatouillé les plumes du faucon, c'est à dire moi, mais bon, ça avait un peu foiré ! Mais c'était malgré tout foutrement bien pensé et visiblement, à défaut de savoir voler, il savait correctement chanter !

Bon, je devrais arrêter avec les métaphores aviaires, c'est un coup à attraper la grippe ou alors à avoir envie de poulet ! Du haut de mon pilier, j'avais une bonne vu sur l'arène et le pendant de mur qui avait explosé là où leur attaque avait frappé en indiqué la force. Oui, j'ai vraiment eu raison dans le doute d'éviter cette attaque. J'ai attendu alors quelques secondes, dans un silence long et pesant, le temps que la poussière retombe. J'avais ainsi la vu sur mes deux adversaires, dos au mur, face à moi, en train de discuter.

J'ai alors fait craqué mes poings simplement et laissé le courant courir le long de mes bras. Puis, j'ai alors tendu mes deux bras en avant et joint mes poings. Laissant alors les deux charges électriques se fusionner, j'ai d'un seul geste projeté droit vers mes adversaires une dizaine d'éclairs partant chacun dans des direction différents. Pour une totalité de vingt projectiles. Une technique moins direct que celle que j'avais utilisé précédemment mais beaucoup plus difficile à éviter ! Poussant mon corps, la fatigue du combat précédent se faisant sentir, j'avais pu récupérer un peu, n'ayant pas été gravement blessé, mais la fatigue était bien là. Et il faudrait un peu de temps avant de l'éliminer. J'ai encore concentré de l'énergie dans mes bras. Cette fois, pour une attaque plus simple et beaucoup plus violente.

J'ai alors simplement tendu le bras, les yeux brillants et un petit sourire en coin. C'était plutôt amusant de jouer les corbeaux. Oui, j'avais aimé ce genre de chose, se battre m'avait fait exister pendant trop longtemps. Cet état de corbeau m'avait fait tout perdre et au final, c'est en perdant tout espoir qu'on devient vraiment libre. Oui, j'étais en train de profiter de ma liberté, dans un moment de sérénité profonde. Combattant à morts deux inconnus, sans haine, sans colère. Simplement pour le plaisir ! De mon bras tendu est parti un éclair vibrant et plus puissant que les attaques de tout à l'heure. Mais il couvrait cependant une zone moindre. Lors de l'impact, j'ai clairement pu entendre le sol voler en éclat et quelques éclats de roche passe de si de là, quant à savoir si l'un de mes deux adversaires avaient été touché, c'est une autre histoire !

« -Mettez y un peu du votre ! Je m'amuse beaucoup, j'espère que vous aussi ! Jouons ensemble jusqu'à nos vies s'arrêtent ! Jouons ensemble aux petits oiseaux ! Le petit coucou le rouge-gorge et le corbeau fredonnent la même mélodie ! Oh mais dites moi, personne n'aurait à boire, il fait sacrément soif et rien ne vaut une petite biture tout en se cassant joyeusement la gueule ! »
Spoiler:
 

_______________________________________________________

Merci à Amandja pour l'avatar ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-nub.forumactif.org/#contexteNUB
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Event tour n°2 - L'arène [groupe n°5 et 6]

Revenir en haut Aller en bas

Event tour n°2 - L'arène [groupe n°5 et 6]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: South blue :: Event n°1 - Ile Chimeria :: La Terre Ferme-