AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Bubble Island [With - Erica Carmelia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Raito Hanagawa
Moussaillon
Moussaillon
avatar
Messages : 227
Localisation : Spirituelle
MessageSujet: Bubble Island [With - Erica Carmelia] Ven 12 Sep - 11:16


Bubble Island, c'était l'île sur la quelle je venais d'accoster sur la mer calme & paisible d'East Blue ! Cette île est réputée pour sa forme aussi ronde qu'une bulle. Les habitants ont d'ailleurs crée des machines à bulles qu'ils ont placés dans quelques zones de l'île, ces machines sont toujours actives tant qu'on les rechargent avec du liquide vaisselle et de l'eau. J'avais absolument envie de me rendre là-bas car cette île était munie d'un paysage très fantaisiste étant donné que pleins de grosses bulles y flottaient en permanence. Je me trouvais à quelques kilomètres de l'île sur ma fameuse barque de fortune accompagné de mes nakamas Josh & Nate. La mer était plutôt calme, le vent était frais malgré le ciel accompagné d'un soleil flamboyant et rayonnant qui réfléchissait sur bâton de fer. J'avais posé mes fesses à l'avant du navire pour scruter les horizons, j'apercevais les bulles et les enfants en train de jouer à les éclatés en criant, cela venait de me donner un sourire jusqu'aux oreilles.

"- Mettez le cap sur Bubble Island les gars, on va bien s'amuser ! j'espère qu'ils ont des marchands de fruits et des bons restaurants, mon ventre commence à crier famine. Ah et au fait, on va tenter de pas trop se faire remarquer je pense, histoire de pouvoir se la couler douce."

Disais-je, avec mon index droit sur l'île. Quelques minutes passèrent, la navigation avait été plutôt calme et nous avions pu enfin accéder au port de Bubble Island. J'étais plutôt content de voir les bulles près de moi, il y avait aussi cette odeur de savon de pêche qui s'imposait aux nasaux de tout ceux qui approchaient de l'île. D'un saut de quelques mètres, j'avais posé les deux pieds sur la terre ferme en même temps que les jumeaux. Un son venait de m'alerter, c'était une musique joué par un de mes groupe favoris, les "Amandine du 38". Pourquoi ce nom ? Tout simplement parce que c'est un groupe composé de fille toutes mystérieusement du nom de Amandine faisant anciennement partie de la marine dans le 38ème régiment. Les Sparkle's Pirates marchaient donc en direction du centre ville, c'était sans doute de la que provenait cette bonne musique.

Sur Bubble Island, aucune base marine n'avait été installé, mais j'avais entendu parler d'une milice crée par un citoyen respecté par les citoyens comme par le maire. Je ne voyais pas d'affiche wanted de moi ici, en même temps ces affiches étaient récentes donc sans doute pas encore envoyé sur toutes les îles des mers douces. Après quelques minutes de marche en compagnie des jumeaux, nous étions juste à côté d'une scène, mon groupe favoris y était en train de chanter une de leur chanson la plus connue, "333 mille berrys CFA". Soudain, un bruit d'explosion avait retentit dans toute la ville et une fumée grisâtre s'échappait du lieu en question. Tous les danseurs venaient de se stoppés, les chanteuses venaient d'avorter la chanson du au brouhaha. Personne n'avait le droit d'interrompre un tel événement !

"- Quel manque de respect infligeant ! Interrompre comme ça une chanson du groupe Amandine du 38, c'est une honte ! Hey les gars, je pense qu'on devrait aller faire un tour dans l'endroit où la fumée s'échappe. Oui oui, j'ai dit qu'on devait pas s'faire remarquer, mais pour interrompre une chanson d'un tel groupe, faut être sacrément culotté, surtout si j'suis dans les parages. Go !"

Aussi tôt dit, aussi tôt fait ! Mon équipage se dirigeait actuellement avec rapidité vers le lieu de l'explosion, j'avais bien l'intention de faire regretter le, la ou les personnes qui avaient osé faire une chose pareille. Les jolies bulles éclataient sur mes vêtements et ceux de mes nakamas, cela avait pour effet de rafraîchir l'air à chacun de mes mouvements. Nous commencions à nous rapprocher de l'endroit qui dégageait cette fumée, quelques bruits de coups sévissaient, c'était à la fois excitant et terrifiant vu les bruits causés. Bon ! Nous étions maintenant sur le lieu tant convoité. Deux hommes se battaient froidement, je les connaissais tout les deux. Hemo Roïde & Soh Domy, des pirates tous les deux primés à 4 millions de berrys. Hemo se battait avec une batte de base ball, Soh lui, aimait se battre avec ses deux sabres. Mais ça n'expliquait pas le fait qu'il ait eu une explosion d'une telle envergure.D'un déplacement rapide vers les deux pirates primés, je m'étais interposé en durcissant mes deux bras, chacun de mes deux bras avaient empêchés les armes d'arrivées à leurs destinations.

"- Vous avez interrompu les Amandines du 38, donc vous allez devoir me rendre des comptes les gugus. Pendant qu'on y est, expliquez moi pourquoi cette explosion a eu lieu & comment elle a eu lieu."

Rapidement je retirais mes bras des armes, mon regard était aussi sérieux que mes paroles. Les deux hommes furent surpris de la performance dont j'avais fait preuve, mais ils avaient rapidement repris leurs esprits. Hemo Roïde un peu énerver, pris la parole avec sa batte sur son épaule et les yeux fermés.

"- Toi j'te connais, t'es Raito Hanagawa. J'aurais jamais pensé qu'un gamin comme toi pouvait avoir une prime sur sa tête, mais vu l'intervention musclé que tu viens de faire, maintenant je pige. Les explosions c'est à cause des miliciens de l'île, de base moi j'étais venu me ravitailler, tout mon équipage a été décimé par le colonel de Logue Town, tu sais ce Zashi ? Bref, les miliciens nous recherchent tous les trois je crois, & ce con de Soh veut se battre avec moi juste pour toucher la prime, alors qu'il est lui même primé..."

Je comprenais maintenant la situation. Je savais aussi grâce à ça, que j'étais peut-être aussi recherché que ces deux forbans à mes côtés, je pensais passer un bon séjour ici, mais vu la situation, ce séjour allait sûrement être abréger. BOUM ! Une nouvelle explosion avait retentit, juste à côté de Soh Domy qui fut projeté sur un bâtiment avec violence, il n'était sans doute plus de ce monde. Plus aucun doute, c'était dangereux de rester là, Hemo courrait vers le sud de l'île, je faisais donc pareille que lui, en compagnie de mes nakamas qui suivaient le rythme. Le combat était inévitable, la fuite était inenvisageable pour le moment.

Alors que nous courrions à toute vitesse, Hemo fut perforée d'un coup de feu, j' m'arrêtais pour examiner son corps, tout en regardant tout autour de moi voir l'assassin.

"-Reste pas là petit, des pirates rôdes dans les environs c'est assez dangereux. Je te conseil de te rendre dans le parc d'attraction on vend pas mal de sucreries là-bas et il y a le grand huit qui vient d'ouvrir. Bon amusement l'jeune !"

Je n'étais donc pas recherché par la milice, ce gars devait être stupide pour ne pas voir que je me barrais avec lui. J'affichais un sourire avant de repartir vers le centre ville, la musique recommençait, on pouvait entendre au loin la mélodie du marchand de glace. J'allais pouvoir me la couler douce sur une île comme je les appréciais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fr.wikipedia.org/wiki/Macaque_japonais
Age : 29
Messages : 80
MessageSujet: Re: Bubble Island [With - Erica Carmelia] Mar 16 Sep - 5:38

-Je vais prendre le violet s'il vous plaît.

Érica regarda sa sucrerie avec gourmandise. Pour une fois, le calme s'était fait dans sa tête, toutes les voix n'attendant que leur propriétaire dévore l'objet, une sorte de petit tube rempli d'un liquide bleu et d'un nombre assez incroyable de bulles. Le sergent avait eu droit à une petite permission après une mission HÔOOOOOOOOOOOOOOOO combien difficile : trouver la statuette de Gladolf le Rat. Aussi appelé le major sanitaire. Un marine plutôt connu sur East Blue notamment pour ses aventures avec sa compagnie d'autres soldats, aux oreilles pointues, aux yeux vert goubli ou des nains et voleurs.

On en parlait presque comme des rumeurs ; Des histoires à effrayer les petits marine en formation. Le conte terrifiant du Donjon de Naheulbeuk. C'était là que le major avait perdu la vie et sa statuette. Depuis le donjon avait été mis en pièces, les gros morceaux de roche utilisée dans d'autres constructions et l'emplacement initiale... transformé en fête foraine. De fait, la Carmélia avait alors décidé de rester sur l'île pour profiter des merveilles qu'offrait Bubbble Island. Ce qu'elle ne savait pas réellement étaient que les fameuses statuettes se vendant ici à tour de bras soi vous arriviez à toucher la cible au tir au pigeon...un jeu où vous jetiez de vrai pigeon. Du coup, ils avaient tendance à s'envoler avant de toucher la cible et c'est ce qui rendait le jeu si dur. Se bouchant une narine, la folle se cala son petit tube droit dans la seconde ouverture, aspirant de toutes ses forces car comme l'avait si bien précisé une voix, il fallait tout avaler d'un coup sinon c'était par fun.

-WOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO!

Les yeux de la femme affublé du symbole de la mouette se mirent à briller de miles couleur tandis que le monde entour d'elle semblait grandir de plusieurs kilomètres vers le ciel avant de revenir s’écraser en des courbes étranges. Ce qui fit rendre à l'épéiste son petit déjeuner.

-C'était énorme ! Un autre !

La main levé, le vomit à peine essuyé, Érica ne tenait plus compte de rien. Déjà qu'honneur ou maintiens de l’étiquette était deux mots dont elle ne connaissait l'existence que de très loin. Heureusement pour elle, dans l'espace délimité par le bar-roulotte, ça faisait couleur locale. Une des voix déclara que c'était raciste. Malheureusement pour elle, lorsque la folle se retourna pour jeter un coup d’œil à ses compagnons de parties, la petite voix dans sa tête du bien reconnaître son erreur.

Autre part sur l'île, la milice faisait loi. Principalement car toute marine et autre unité du maintien de l'ordre officiel finissait tous dans le caniveau ou derrière un buisson après être passé par la fête foraine locale. Cette dernière commençait même à éclipser la caractéristique principale et toutes ces bulles de savon un peu partout. Mais en était-ce vraiment? Vu la vitesse à laquelle, tout le monde semblait inhibé ici, probablement qu'il y versait une petite lichette de rhum des Montagnes. Encore que ce n'était rien comparé aux recettes du Baroulotte dirigées par l'un des cinq frères forains. Teddy « Doc » Aissèllegé. Un grand esprit qui n'a jamais réussi à se mettre au service d'une vrai cause. Au lieu de ça, il avait créé des recettes de boisson qu'on promettait toutes plus légendaires les unes que les autres.

Des cocktails maison qui vous donnaient l'impression d'être une fourmi parmi les géants, un aigle pêchant au-dessus des mers, d'être richissime et séduisant, le roi des voleurs ou encore...un poulet. Et quelle expérience terrifiante c'était d'être un poulet pour quelques heures. La Carmélia venait de tester le « Mouskitto » qui donnait l'impression d'être un petit insecte, grisant. Ses yeux parcoururent la liste des items avant de tomber sur un nom qui sembla être écrit par le destin lui-même : le Sous-Marin. Pour une marinisme comme elle qui vénérait la mère par-dessous tout, cela semblait être la boisson des dieux.

La blonde déposa les quelques Berry nécessaire tandis qu'un rouquin avec plein de petites boucles d'oreille, probablement un souci de définition sexuelle, vint se poser à son côté. Elle lui jeta un coup d'oeil tandis que la paille venait prendre place presque par magie entre ses lèvres. La tête de l'homme sans âme comme Kamui vu la couleur de ses cheveux lui rappela vaguement quelques choses mais elle était déjà trop enfoncée dans la tradition locale, celle de Maic Bouh-Ré, un étrange prophète qui ne pouvait parler qu'ivre mort. Étrangement, il était un des plus grands combattants d'East Blue une fois qu'il avait vidé sa gourde de « vodka des roses de l’empereur phénix des champs de blé pas cultivés ». Couramment appelé de la Méphistophétamine.


Bref. Elle était soûle.

-Hoooo un escargot sur le mur. C'est teeeeeeeeeeeeeeeeellement intéressant.

La jeune femme gratta le den den mushi sans reconnaître l'appareil communicatif qui leva un sourcil perturbé. On aurait pu penser qu'il en avait vu des vertes et des pas murs mais peut-être qu'une blonde schizophrène était nouvelle pour lui. Grossière erreur, on savait tous que ça courait les rues. Sauf Red Snow, qui ne connaît rien. Sirotant négligemment sa boisson, Érica se tourna vers son tout nouveau compagnon beuverie. Oui, elle avait décidé.

-Tu sais, tous les marins en parlent de la fête foraine Aissèlegé. Notamment la boutique du Patron et toutes ces Gogo Danseuses. Mais je crois qu'elles sont malades aujourd’hui. C'est ça de faire des orgies chaque nuit.

Même bourrée, la folle parlait encore bien. Elle n'était pas non plus lessivée à se coucher sur le sol, cela aidait. Plus tard peut-être, qui sait? Surtout si elle allait émécher dans les montagnes russes gérées par le frère Noub. Un enfant au teint basané qui semblait n'être que la victime de tous les autres frangins. Même de celle du panda chanteur qui tenait un petit cabaret. Mais alors que la marine allait reprendre la parole, le « sous-marin » se mit à fonctionner. Le monde entier se transforma en fond marin et ses habitants, plein d'homme-poisson un peu partout.

-C'est...c'est trop génial.

Même ses pupilles prenaient une forme bizarre.

♥_♥



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Bubble Island [With - Erica Carmelia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: East blue :: Autres îles de East Blue-