AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Barton Drake ~ The men [ Terminé ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Barton Drake ~ The men [ Terminé ] Mer 11 Sep - 22:33



One Piece Héritage
Fiche de présentation



~ NOM & PRÉNOM





Nom :Barton
Prénom :Drake
Surnom :L’empereur Blanc
Age :21 ans
Race :Humain
Lieu de Naissance :MariJoa
Camp :Marine
Fruit du Démon ou Arme :Nikyu Nikyu no mie
Profession : /
But :Devraisj-e pleurer la mort de chaque fourmie ? Pirate, révolutionnaire… Les plus fort survivent c’est tout
Autres :



~ Caractère / Physique




My heart is dark…

Que dire de mes méandres … Je n’es jamais était le genre de gars à compter sur les autres, à avoir confiance en une personne. Pourquoi donc accordé sa confiance ? Trahison, complot, souffrance. Voila ce que vous allez recevoir en contrepartie de votre douce confiance. Je n’es jamais accordé ma confiance à qui que ce soit, est-ce un mal ? Parfois, je laissais pensé à certaine personne qu’ils avaient de l’importance à mes yeux et que je leurs accorder ne serait-ce qu’un peu de confiance. Mais vous savez bien que c’étais faux… Manipuler les personnes afin d’avoir ce que je désire, afin de m’hisser au plus haut des sommets est chose habituel ainsi qu’aisé pour moi. Remord ? Pitié ? Pourquoi donc avoir de tel sentiment à l’égard d’une personne ? Seule la réussite compte pour moi, vaincre ou être vaincu. C’est cela la voix de ma justice… Vous pouvez penser que je suis un monstre, un autre de ces malades mentale sortie d’asile et relâcher telle une bête sauvage dans la nature. Eh bien si l’on devait me comparer à cela je ne serais pas une simple bête, je serais la plus terrifiante bête. Pourquoi donc suis-je comme sa ? Est-ce du a ma famille et au manque d’amour de leurs part ? Peut-être bien, mais il est trop tard maintenant. Je n’es jamais étais contredis ou du moins personnes n’as jamais osé me contredire ou bien simplement ce hisser face à moi. Sans doute est-ce du a ce sentiment étrange qui semble émanait de moi : inquiétude, peur, tristesse. Tous ressentent exactement la même chose. Devrais-je relâcher la bête qui sommeil en moi dans la bataille ? Eh bien ce n’est pas mon genre de frapper bêtement et sauvagement d’autre personne, la grâce et la fluidité de ma lame tranchant nettement le corps agonisant d’une personne. Oui, la beauté de la mort est bien plus intéressant qu’une vulgaire boucherie d’animaux. Comme citer plus haut lors des combats j’aime tuer en toute beauté en prenant mon temps, montrer la différence de puissance. Perdre ? Ne jamais admettre sa défaite et demander une mort rapide. Je préfère mourir en premier, ensuite je pourrais  admettre ma défaite.  Si je suis  vaincu mais que je ne meurs pas, cela veut dire que j’ai  été chanceux ! Lorsque cela arrivera, je  penserais seulement à ma survie ! Survivre et ne penser qu'à tuer celui qui a échoué à me tuer. Donc si vous m’affrontez seul la mort, pourras m’arrêter avant que je ne vous traque. Tel un loup affamé sentant le sang chaud d’une brebis blessée.
Amour ? Qu’est-ce donc que ce sentiment étrange ? Aimé une personne et lui donner tout notre temps, notre compassion. Ceci est encore plus exécrable que la confiance, le sexe féminin est faible et devras le rester. Ne servant qu’à étancher notre soif de reproduction et notre instinct bestial. Apporter de la tendresse a une femme est inutile pour un monarque, la prendre, lui faire du mal encore et encore. Puis la délaisser comme une vulgaire serpière me semble une manière bien plus approprié de faire les choses. Non je ne connais pas l’amour, mais je sais reconnaitre la beauté dans les choses et une femme avec une grande beauté ne m’es pas indifférent. Mais ne comptais pas sur moi pour lui faire la cours, lui donner chaque jour des cadeaux plus formidables les uns que les autres. Ce n’est pas moi, je la prendrais sans doute dans un coin sombre pendant qu’elle pleurera et me délecterais de sa souffrance. Puis je lui trancherais la gorge et abandonnerait son cadavre froid là ou elle fut souillé… Non, là ou elle put enfin connaitre la perfection de chair et de sang. Conquête ? Un mot gravé a jamais dans ma mémoire, toujours vouloir plus toujours agir pour en avoir plus. Terre, femme, tête de pirate… Nulle chose ne semble étancher ma soif de pouvoir, ceci me conduira peut-être un jour à ma perte mais il me semble que ce n’es pas encore le cas. Je manigance finement mes plans, attendant le bon moment pour sortir de l’ombre et nourrir cette faim. Oui, je suis une personne qui peut attendre que les choses ce passe et qui ne ce hâteras pas. Car une fois que les choses auront bougées comme je l’aurais voulu, telle des pièces sur un échiquier près pour un dernier coup avant un échec et mat, ma joie n’en sera que plus intense.

My body is light…

Mêlons élégance et noblesse. Fusionnons les ténèbres à l’indifférence. Obtenons Drake. Un homme que l’on caractérise de ténébreux de part ses cheveux. En effet, ces derniers s’apparentent facilement à une courte cascade ébène longeant sa nuque jusqu'en bas de celle-ci. Imprégnés d’une douceur hallucinante, le fait de frôler cette chevelure avec la main pourrait provoquer bon nombre de frissons. Sa couleur noire de cheveux reflète un long fleuve de tristesse dont les mèches se plaçant devant ses yeux, lui donnant un style auquel il ne reste pas indifférent. Plus bas nous tombons sur de courts sourcils parfaitement bien taillés, pouvant mettre en valeur l’expression de son regard au quotidien. Ils se fondent bien dans une sorte d'aspect délicat, montrant qu'il peut être calme et posé. Ces derniers légèrement penchés en V de façon naturelle, sont teintés de la même manière que ses cheveux. Si on passe ensuite aux yeux, une partie bien révélatrice sur son passé. Les petites pupilles du jeune homme renferment une couleur indigo assez clair, relevant un symbolisme de deuil et à la mélancolie. Termes liés naturellement à son passé, à un arc de sa vie qui s’avère être l’origine de son comportement aujourd’hui, et de la façon dont il regarde ses interlocuteurs. Vient ensuite un nez fin, légèrement pointu & petit, restant discret et n’attirant pas tellement l’attention. En longeant de son nez à ses lèvres, nous pouvons remarquer celles-ci sont fines, toutes aussi douces que ses cheveux. Il est rare de voir celles-ci s’ouvrirent, bien que ce soit à ce moment qu’on l’ont peut remarquer que ses lèvres ne sont pas si épaisses que cela. Son visage en globalité se rejoint dans un aspect légèrement géométrique au niveau du menton, lui faisant adopter une forme légèrement triangulaire. Le reste de son corps n’est pas si cliché que cela si on y pense. Un grand corps d’1m85, pesant 75 kg, ce qui est ma foi raisonnable pour son âge. Ses bras sont assez fins mais il sait se servir de ses derniers comme de vrais objets destructeurs s’il a son sabre en main. Enfin bon, je pense qu'on peut aborder son style vestimentaire. Ce dernier porte généralement une sorte de longue veste kimono en référence à son actuel statut de samouraï, ses manches de sa veste dépassent que très légèrement ses mains, les laissant tout de même paraître un minimum. Il porte aussi une autre longue veste montrant un peu plus son statut hiérarchique de part l'apparence de celle-ci et surtout le rendu final quand Drake revêt ce vêtement. En dessous, notons la présence d'un kimono noir personnel qu'il a fabriqué lui-même avec un élément assez rare. Il porte très souvent ce kimono, faut-il le souligner. Et en plus de cela, le second élément de son appartenance à la Marine, son écharpe blanche autour du cou qu'il ne quitte jamais. La couleur blanche éclatante s'apparenterait même à la clarté de la lune, cette même écharpe est faite de façon n'être ni trop épaisse, ni trop fine afin que le noble ne soit pas entravé lors de ses affrontements ou divers déplacements. Et pour finir nous pouvons attaques du niveau des pieds on l'on peut remarquer le port de chaussettes comme des mitaines en plus des classiques sandales de bretteur teintés d'une couleur noire avec au talon, l'insigne de la justice



~ Histoire de votre personnage


Mon passé n’as nul importance selon moi, pourquoi voulez-vous le connaitre ? J’ai eu une enfance, une adolescence… J’ai appris la signification du mot seul non pas par théorie mais en le vivant chaque jour. Je n’es pas vraiment eu d’enfance triste a proprement parler, ma famille était une famille normale. Une petite famille presque comme les autres si ce n’est le faite que mon père était un richissime noble du pays du vent et que pour cela il voulait toujours le meilleur pour son fils. Enfin ‘ meilleur ‘ ? C’est assez étrange, il ne ma jamais frappé ni même insulté. Cependant, il ne ma jamais gratifier d’un moindre sentiment d’affection non plus. Je n’étais jamais assez bien pour lui, lors de mes études malgré que j’aie les meilleures notes de ma classe cela ne lui suffisait pas. Il arrivait toujours à me rabaisser, à me dire que ce que je faisais était minable ou autre. Pss… Ma mère était bien plus douce certes mais malgré les centaines de chose attentionné qu’elle faisait pour moi, seul la déception que mon père éprouvait à mon égard m’étais important. Je n’étais pas comme les autres enfants du village caché de Suna, beaucoup allèrent à l’académie ninja apprendre à être un shinobi fière et courageux. A cause de mon rang de noble, j’avais droit à des cours particulier sur l’économie des différents pays, l’histoire du monde ou bien d’autre famille de noble, comment boire du thé et d’autre chose étrange pour vous commun des mortels… Le sable ricochant doucement sur la fenêtre de ma chambre où je prenais mes cours privé comme un appelle à l’amusement. Je peux me rappelais que notre demeure était situé en face une autre maison d’un autre noble mondial et que chaque jour lors de mes cours ennuyant je pouvais voir dans la cours d’autres enfant de mon âge apprendre différentes sorte d’art. Cela semblait amusant, ils semblaient tous s’amuser pendant que moi je m’ennuyais et caché ma tendre jeunesse enfermé entre quatre murs. Je me rappelle quand tout ceci à changer, quand j’ai commencé à m’initier au monde extérieur….

I-Une vie, un souvenir


Un jeune homme était sur une île de East blue regardant discrètement devant lui, ne voyant qu'à perte de vue ce que chaque homme à un jour voulut affronter. L'océan... Il était depuis peu un membre de la Marine qui voulait bien entendu faire connaître son nom au-delà des mers et accomplir ce que bon nombres de ses paires veulent au cours de leur vie. Etre un conquérant, un titre honorifique et décernait à très peu d’élu. Cet homme Gol D Roger. Un nom qui à lui seul à réussit ce que nul autres avait fait auparavant réussit, insufflait une ère de la Piraterie une ère ou les rêves non de limite que notre imagination. Son époque fut la plus belle de toute et de nombreux noms par delà les mers ce firent connaître Shinki le Lion Doré ou encore Barbe Blanche furent des Pirates ayant fait vibrer ce monde par leur acte. Toutefois, il n'était pas les seul car, même le gouvernement mondial eurent des personnes de renom tels que Garp le Héros ou encore Sengoku le Bouddha des hommes ayant lutté au nom de ce gouvernement et de la Marine afin d'arrêter ses dangereux criminels. C’était lère de la piraterie… Depuis quelques années toutefois, cette ère qu'avait provoqué celui nommé alors le Seigneur des Pirates commençait à être oublié et la puissance accrue de la Marine y était aussi pour beaucoup. Mais si tout cela était terminé, cette histoire n'aurait aucun sens, hein ?
Une ère venait de se terminer, toutefois une nouvelle commençait avec comme protagonistes des personnes n'ayant rien à enviait à ceux de la précédente ère. Mais nous nous écartons du sujet, commençons par le commencement. Et parlons de ce jeune garçon emplit de rêves. Ah oui, vous ai-je dit son nom ? Barton... Barton Drake

Marijoa un lieu sacré pour de nombreuses personnes, lieux de culte et de rêves insensés. C'est à la fois la base du gouvernement mondial qui dirige ce monde et le lieu de ses êtres dit noble. Mais qu'est-ce réellement la noblesse ? Avoir plus d'argent que d'autres personnes, des droits plus avantageux ? Qu'est-ceux qui finalement différencient ses nobles des autres gens du peuple. Parce que l'on ne constate aucune différence que ce soit physique ou mental. Un citoyen ordinaire ne possède-t-il pas des mains, un visage ou encore des sentiments comme tout noble mondiale ? Donc de quels droits ses nobles osent ils les traitaient comme des déchets et non comme des égaux... Un jour un jeune rookie dit que les personnes les plus abjects sont ceux ayant le plus de pouvoir, car même les Pirate sont capables de compassion comparée au noble. Tenryubito, un nom qui à sa seule prononciation fait trembler de peur qui compte osent s'en prendre à eux et qui sont l'image même de ses nobles abjectes. Leur droit en temps que noble ? Ils peuvent faire tout et personne ne peut reprocher leurs agissements même si elles sont mal car, ils représentent les personnes fessant partis de la noblesse considérés comme les plus pures du fait que leurs ancêtres ont construit les fondements même de l'actuel gouvernement mondial que tous connaissent. Les craintes des citoyens envers eux sont encore plus accenté du fait que le seul fait de les agresser, leur donnent le droit de convoquer un amiral de la marine et plusieurs escouades afin de les secourir.

Mais le pire n'est sans aucun doute pas cela, car conscient de la terreur qu'ils évoquent, les majorités d'entre eux sont horribles avec des personnes ne fessant pas partie des Tenryubito. Esclaves sont leurs jouets favoris, peut-importe qui cela peut-être, Capitaine Pirate ou encore Homme Poisson n'ont pour eux aucune valeurs mis à part un simple et unique moyen de distraction. Il n'est pas rare que pour un caprice, ils tuent des personnes sont que cela n'est le moindre impact : tout cela car ils sont intouchables et leurs résister équivaut à mourir. Cette histoire est celle de l'un d'entre eux, qui est pourtant différent. C'est un jeune homme ayant pour nom Drake voulant dire Lumière, on pourrait penser qu'il est comme les autres monarques de sa famille. Toutefois, il est lui-même maltraités et rejetés par les nobles Tenryubito, tout cela car malgré ses liens avec les nobles mondiaux, le jeune garçon à aussi des origines roturier.

Barton Drake un nom, un surnom, un murmure, une personne. D'où vient le père de ce garçon ? Peut-être ne le saura-t-on jamais. Qui était-il ? La réponse semble être la même. Mais j'ai les réponses à toutes ses questions inutiles et barbantes. Sachez avant tout que le jeune garçon est née d'après certaine personnes durant l'été ou peut-être le printemps mais en fin de compte c'est presque pareille non ?. Toutefois, Drake vivait à l'époque ou un rêve berçait chaque enfin ceux qui eu vont de son histoire. Le One piece un trésor fabuleux qui mènent à une quête indéfini sur les Océan. Ce fabuleux trésor qu'aurait laissé derrière lui cette personne ayant conquis les Océan et qui réussit à arriver au bout du monde.

II-Noble enfant, des origine roturière



East blue était une mer calme et paisible, certain considéré les personnes venant de là comme les plus faibles des 5 océans. Pourquoi donc ? Le plus puissant des Pirate Gol D Roger n'était-il pas originaire de là ? Cet homme ayant réussi à dompter les mers et à créer ce que l'on appelle l'âge d'or de la Piraterie peut-il réellement être qualifié de quelqu'un étant faible. Je ne le pense pas, enfin ceci est mon avis. Ce fut sur une île nommé Shell, un village connu pour ses moulins à vent et n'ayant derrière lui aucune réelle histoire qu'un jeune garçon qui plus tard aurait comme ambition d'être le Seigneur des Pirates naquit. Avant de parler de son enfance, permettez moi vous racontez l'histoire d'amour de ses parents.

Sa mère était une femme droite et vertueuse qui avait des origines nobles très noble même c'était une Tenryubito. Elle était venue par pur caprice dans ce petit village reculé d'East Blue pour avoir un peu de paix, car Marijoa était certes un lieu magnifique avec des bâtiments à couper le souffle, mais il y avait aussi de mauvais côtés pour vivre là-bas. L'un de ses mauvais côtés était d'entendre aisément les cris des esclaves que sa famille ou d'autre Tenryubito ont achetés. Voir la tristesse dans leur visage avait marqué profondément la jeune fille durant toute son enfance et arrivait à l'âge adulte, elle était un peu plus généreuse que la majorité des nobles mondiaux. Pour elle vivre en esclave n'était pas une vie et c'était pourquoi elle se détachait le plus possible de sa famille d'origine. Cette femme portait le doux nom d'Esmée, Saint Esmée pour les citoyens. Contrairement à son frère Saint Roswald, elle n'était pas fière d'être une Tenryubito et exécrée même sa naissance du faite que ton de gens souffrent à cause de cela. Mais à présent elle était sur l'île de Dawn et compter bien profiter de ses petites vacances pour se reposer. Dans ses contrées lointaines la terreur des Tenryubito n’existent pas vraiment et c'est plutôt pour ces gens un privilège dont accueillir un. La jeune femme avait décidée d'aller dans le village de Fushia, car ce n'était pas un village très connu et elle était sur de pouvoir avoir enfin le calme quelle inspirée tant. Bien entendu en tant que Noble elle avait avec elle quelque garde royal et n'avait au final pas toute la liberté dont elle espérait.

Quelques jours après est arrivé un jeune homme accostant calmement dans le port du village de Fushia, il était grand et avait un visage des plus serein. Son navire si on pouvait appeler ça un navire était une petite embarcation, qui pouvait sans nul doute résister à l’aléa de la mer. Il se prénommait Lancer. C'était un jeune homme qui avait l'habitude de naviguait près des côtés de l'île de Dawn, et qui attaquait quelques fois les navires de petits truands. Il était un Pirate, certes pas le plus terrifiant mais c'était bien un Pirate et il en était très fière. Malgré le fait d'être un ripou, les habitants du village de Fushia l'aimer bien car il partageait souvent les choses qu'il a récupérées des truands. Il était beau et de nombreuses femmes du village auraient lâché leurs enfants pour le suivre. Comme à son habitude il était parti en direction de la taverne afin de boire un coup et raconter quelques-unes de ses aventures. Sur le chemin la rencontre des deux jeunes gens ce firent et ils tombèrent secrètement amoureux. Le temps passa et un beau jour Sainte Esmée dut retourner a Marijoa, par la même occasion elle dût quitter son bel et tendre amant. Toutefois, quelque chose qu'ils n'avaient pas prévu ce fit et c'était la naissance d'un jeune garçon.

La naissance est pour la plupart des personnes un moment privilégier et heureux dans la vie d'une famille. Accueillir un nouveau né était une grâce du ciel et assurée la relève du nom de sa famille. Toutefois, cette naissance était loin de tout cela car, l'enfant est née d'une mère noble qui avait osée se donner a un simple roturier. La famille de la jeune femme était en colère et ne voulait en aucun cas de l'enfant pensant que cela était un parjure à leurs lignées si 'noble'. Mais l'amour d'une mère pour son enfant était bien plus grand que ses préjuger et malgré les revendications de sa famille la jeune femme garda l'enfant. Il naquit son réel problème et était un de ses bébés joufflue et très beau. Mais le frère de la nouvelle mère décida que sa sœur devait choisir entre sa famille et ce bébé. Sachant bel et bien qu'elle ne pourrait subvenir seul au besoin du bébé, elle supplia sa famille pour qu'il garde l'enfant et qu'elle partirait à sa place. Chose dite, chose faite... Du jour au lendemain, venant à peine de naître le jeune garçon perdît un père et une mère.

On pourrait croire que son enfance allait être dure à cause de ses origines. Mais ce ne fut pas le cas, attendrit par le geste de sa sœur, Saint Roswald décida que personne ne devait dire au jeune garçon ce qu'étais arrivé à ses véritables parents et qu'il était comme un Tenryubito normal. Ce fut sa mère qui lui donna son nom, Light. Saint Roswald consenti à lui laisser ce nom car, c'était un gage de l'amour de sa chère sœurs pour ce petit enfant chétif. Vous pourriez sans doute vous dire, mais comment se passe une enfance avec des gens comme les Tenryubito. Je ne vous on tient pas rigueur cela est normal, mais ne vous attendez pas à quelque chose de grandiose. Etant un enfant avant tout, le jeune garçon vécu au côté de son oncle et de son cousin ainsi que de sa cousine voyons rarement sa tante qui semblait le haïr mais qu'importe. Saint Light comme on le nommait, était cependant différent d'eux à beaucoup de points, il était ce genre d'enfant aimant courir et s'échapper des grands murs de sa demeure et aller à la rencontre du monde extérieur. Mais a Mariojoa que tu sois dans la demeure des Tenryubito ou dans là ville, les édifices étaient plus sublimes les uns que les autres et une sensation de sérénités se dégageait de partout. Son enfance fut donc bercer par le privilège de son rang et des escapades, une belle enfance soit dite en passant.


II-Un esclave, un ami, un frère



Une attraction préférée des célèbre nobles été qu’ils ont pour habitude de prendre des esclaves afin d’agrémenter leurs journées et les divertir du mieux qu’ils peuvent. Peu importe l’âge ou le rang social qu’avait par le passé ses esclaves car dorénavant il n’était rien de plus que des animaux pour ses personnes. Droit de l’homme ? Pff pourquoi s’encombrer de telles futilités, hein ? Prendre un homme et le tuer pour le plaisir puis racheter un autre toujours pour le plaisir de le tuer par la suite. Voici ce dont sont capable ses fameux nobles mondiaux qui sont si pur que respirer leurs airs semble être un privilège… Pff réellement pathétique.

Nous retrouvons à présent notre protagoniste Saint  Drake quelques années plus tard, de nombreuses chose ce sont passer depuis sa naissance et le jeune garçon devait avoir dans les 12 ou 13 ans. Mais sa vie si parfaite lors de son enfance à un peu changer, car ses relations avec sa famille sont devenue assez étrange. D’un coter les personne d’un âge mur telle que son oncle et les autres nobles le considères comme un génie dans tout ce qu’il entreprend ayant un avenir florissant. Alors que d’autre part les autres enfants, eux sachant ses origines le rejettent continuellement ne comprenant pas pourquoi un enfant comme lui peut être proche d’eux et avoir les même droits. Fière du fait qu’ils soient pure sang noble, ils considèrent le jeune garçon comme un sale déchet qui ne vaut pas mieux que les esclaves de leurs parents et qui doit mourir pour le bien être de chacun. Ce fut une époque assez triste pour notre futur marine, à cette âge ce sentir rejetés comme sa est très dur à supporter et un enfant de cette âge ne devrait en aucun cas être traités de la sorte. C’était durant ce temps que le jeune garçon s’enfermé le soir dans sa chambre et verser des larmes sur son oreiller pensant à ses parents qu’il n’avait jamais vu, s’imaginant un monde ou il vivrait avec eux. Mais tout ceci n’était que des rêves en fin de comptes et rien de telle ne pouvait ce produire. Il ne savait pas la raison pour laquelle sa mère avait abandonné car on lui raconter son cesse des versions différentes qui toutefois avait un même rapport. Elle ne voulait pas d’un tel fardeau, qui la dégouter. Evidemment tout ceci est bien loin de la vérité, mais un petit mensonge n’avait jamais fait de mal à personne.

C’était une journée ordinaire ou après avoir déjeuné son oncle interpella le jeune garçon afin de lui confier qu’il aurait un cadeau afin de le récompenser de ses notes, un petit présent comme il disait. Il était un peu habitué à recevoir des cadeau de son oncle, des bijou ou des livres ancien fut durant de longues années des choses que son oncle l’offrait souvent. Mais de par sa nature de Tenryubito, le jeune  enfant pouvait avoir ce qu’il désirait, toutefois ce privilège ne l’intéresser guère, un peu comme son cousin. En parlant de son cousin, sa réaction ne ce fit pas attendre car malgré le faite qu’il ne parlait pas on pouvait constater qu’il portait de l’intérêt par la discutions. Etant de nature clément et gaie, il avait droit à des présents de sont père plus que Drake mais il n’était jamais avare et n’enviait pas  les choses que l’on donnait à son cousin. Des livres, pourquoi voudrait-il des livres alors qu’on lui offrait des animaux, des jouet et des choses si extravagantes que nombreuse personnes n’aurait jamais penser que sa exister. Ah oui mais, vous ai-je dit son nom ? Quel tête de passoire excusez-moi le nom de son cousin est Saint Jin. Le déjeuner prit donc fin et après que la table fut débarrassée, Saint Roswald regarda d’un œil bienveillant son jeune neveu. Il ressemblait assez à sa jeune sœur qui était partie il y a de cela plusieurs années et qui lui manqué malgré tout. Il eu un léger sourire assez farceur ce qui étonna Drake, car habituellement lorsqu’il donner un présent il ne souriait pas. Que pouvais donc être ce cadeau ? Après avoir frappé des mains, trois garde s’avança portant avec eux une cage en fer. Les yeux de tout le monde ce fixa sur la cage ou plus précisément ce que contenait la cage et c’était un humain. Non plus précisément, un esclave. Il ne parlait pas et se contentait de sourire bizarrement, ce qui donna des frissons dans le dos du jeune Tenryubito. Parcequ’avant d’être un esclave, c’était un jeune garçon qui devait avoir le même âge que Light. Il n’était pas plus grand que lui, le jeune esclave avait des cheveux sombres et des yeux d’une couleur bleu proche du ciel. Il était assez sale et avait en main une peluche, cette image donna du dégout à notre jeune garçon, pendant que Jin lui eu de la pitié. Ce fut la dernière fois que Drake vit son cousin...


III-Tu es parti, et je continue de suivre ton ombre




Quand est-il partie déjà ? Il ne sut jamais vraiment pourquoi son cousin avait fui Marijoa, comme un accord cette fuite d’un noble étais sans précédent. Étrangement Drake senti un vide depuis son départ et un jour il décida de partir afin de le traquer. Ce fut comme cela qu’il ce trouva un jour sur une île de East Blue, attendant patiemment sur un rocher. Beaucoup de personne peuvent ce demandé, mais qu’attend-il donc ? La réponse n’est pas simple certes mais toutefois avec un peu de curiosité il est aisé de le découvrir… Peut-être il y avait un village qui n’était pas très loin d’un lieu ou de nombreux pirate passaient fréquemment, ce n’était pas rare que des jeunes loups des mers venaient ici et s’entraînaient à la perfection d’une quelconque technique. Parlant plus précisément de ce jeune garçon à cette instant qui était sur ce terrain ou se succédaient arbres et roches. Son nom était selon les vents et les marais  Barton Drake. Notre protagoniste s’assit sur un arbre a environ 8 mètre de lui, son regard détaillant calmement chaque parcelle de l’océan. La nature apportait réellement de bonne chose. L’arbre où il était assis devait avoir une taille tout à fais correcte et devait être la depuis des années et des années.

Que faire pour commencer ?! Il ne le savait pas, et c’était pour sa que depuis un moment il regardait simplement l’océan calmement et ne parlait point. Pourquoi… Pourquoi donc cela ne c’était passé et qu’il n’avait rien put faire. Etait-ce du à sa faiblesse ? Sa force n’était-il pas suffisant ? Pathétique vraiment pathétique. Drake frappa à plusieurs reprises le sol, se demandant à chaque coup pourquoi il était si faible. Après quelques minutes à s’acharner sur la terre, il s’arrêta et s’allongea nonchalamment sur l’herbe, fermant les yeux afin de mieux réfléchir. Dans cette états de concentration, il entendit le bruit du vent qui se promenait dans la forêt ou son entraînement avait lieu, le bruit était en quelque sorte apaisant. Le calme que procurait cette douce mélodie du vent contre les feuilles des nombreux arbres, chantait à ses oreilles un chant… Le chant de mère nature sans doute…

5h…Une journée venait de ce terminé et une autre avait repris la relève. Le temps passe si vite, mais le sommeil est plus important non ?... Tic tac tic tac… 6h… Fermer les yeux quelques instants et remarquer qu’une heure est passé, une chose étrange mais que l’on importe si peu d’importance… 8h… 8HHH !!! Le jour était déjà bien levé dans le petit coin ou était le jeune garçon, la fraicheur matinal était comme à son habitude pas des plus tendre pour les personnes dormant à la belle étoile. Toutefois, après les dures épreuves qu’il avait récemment traversé, ce n’était pas le froid de ce pays qui pouvait toucher les faire peurs. Un jeune homme ce réveilla ce jour la, il était en retard….

-Eh merde. J’ai autant dormit que sa ? Sa s’annonce vraiment une journée chiante.

Une lettre était posée, dans l’une de ses poches et une partie du texte était visible. Les courbes des mots était fin et gracieux une écriture de femme sans doute. Le jeune garçon retira le tout et relut cette lettre :

~Cher Colonel
Nous avons bien trouver comme cela était convenue le fruit du démon en question et nous le transportant en ce moment même à votre base.

La lettre venait d’un navire qui c’était échoué il y a de cela quelque jour, mais ce qui intéressait le plus Drake c’était la boite qu’il avait récupérer de ce naufrage et le fruit qui s’y trouvait. Après quelques minutes à rêvassait, le jeune Barton mit ses vêtements et après une rapide toilette ce mit en route vers un navire de la marine qui avait amarré non loin.



Cela devait faire facilement deux heures maintenant que il était près de la mer ce promenant près des rives, laissant balayer calmement son regard dans l’eau cristalline de l’océan cette espace suprême d’eau. Non loin de la, il pouvait aisément remarquer un père et son fils qui devaient sans doute pêcher à première vu. C’était bien connu que la mer arborant ce village regorgeait de poisson aussi délicieux que nombreux. S’amuser avec son père devait vraiment être bien une enfance calme et paisible, certaine personne appeler cela l’insouciance de la jeunesse. L’ancien noble eu un sourire à demi amusée, il pensait à son passé. Lui qui durant des années avait était rejetés par les enfants des nobles n’avait jamais put vivre des choses comme la pêche. Plouc…Plouc… Qu’est-ce donc ? Des larmes ? Pourquoi donc pleurait-il maintenant ? Le jeune garçon s’arrêta quelque instant et du bout de ses doigts prit une larme sur son visage gracieux et simpliste. Etait-ce de la mélancolie ? Sans doute…

Drake continua sa ‘‘ mission ’’ car il ne la considérait plus que une promenade qu’autre chose. Il enleva ses vêtements et se retrouva en quelque minute en sous vêtement. Il marcha tranquillement sur la plage vers l’endroit qui semblait à première vu là ou le navire des Marine avait établit leurs campement. Mais il était un renégat et devait garder un peu de distance donc il sauta a l’eau et nagea vers le fond de l’eau. Le jeune noble s’arrêta, puis après avoir prit une profonde bouffée d’aire. Plongea en quelque secondes dans les profondeurs glacées de ce terrible océan. Lors de son plongeon il crut entendre quelque mot venant du fils et de son père.

Comme il fallait s’y attendre l’eau était froid, vraiment très froid. Et la visibilité n’étais pas très bonne non plus, il lui fallut une bonne trentaine de seconde avant d’arriver au fond de l’eau. Le jeune noble scruta les alentours, il pouvait rester encore quelques minutes sans doute en apnée mais même lui devait retourner à la surface. Ce n’était pas un poisson, bien que certain habitant du Nouveau monde pouvait être affilié au poisson comme cette ancien Shishibukai Jinbei. Bref, pas le temps de réfléchir à cela. Il devait à tout pris trouver un moyen de rejoindre le camp des Marine. Cependant, n’étant pas un homme poisson, le jeune homme finit par remonter à la surface. Il regarda de nouveau les deux personnes pêchant un peu plus loin, le jeune garçon semblait heureux d’avoir eu une prise. Après ce spectacle et avoir par la même occasion prit une autre bouchée d’aire, Drake replongea et se dirigea vers le camp des Marines. La il vit un homme ayant une forte caricature se dresser devant des soldats et il semblait les passer un tabacs.

-Qu’avez-vous fait bande d’incapable ! Ne saviez-vous pas l’importance de ce fruit du démon pour la suite de ma carrière ?

-Dé…Désolé monsieur… S’il vous plaît… par… Pardonnez-nous

-Crève sale déchets.

La personne ayant une forte caricature tua d’un coup de sabre deux soldats, qui semblaient de toute façon déjà mort. Ce fut à ce moment que Drake sortit de l’eau et bondit sur la terre ferme. Son regard était dur et il fixait celui qui semblait le plus grader ici :

-Pourquoi avoir fait sa ?! N’étaient-ils pas vos camarades ?

-Quoi ? Tes qui sal gamin ? Sais-tu à qui tu parle ? Je suis Dex l’épée saisissante, un colonel hautement méritée de la Marine.

-Tais toi faire tout sa juste pour un misérable fruit. Cela vaut-il vraiment la peine ?

Notre jeune protagoniste montra le fruit qu’il avait gardé dans un petit sac, et le regard du colonel ce figea. Donc c’était vraiment pour sa qu’il avait tué ses camarades, qu’avait donc ce fruit de plus qu’un autre ? Ne comprenons pas, il croqua un morceau pour le découvrir. Le marine nommé Dex essaya de crier quelque chose comme ne pas manger ce fruit, mais c’était trop tard. Toutefois, rien ne semblait changer. Faire tout ce cinéma pour sa, vraiment ce gars était une ordure.

-Attrapé moi ce gars tout de suite !!!

Deux marin commencèrent à venir vers moi, on reculant un peu je pus avoir une bonne vision de deux gars et frappa un au visage. Soudain, une explosion naquit de son poing lorsqu’il entra en contact avec la peau du marin. Qu’était-ce donc ? Le second marin lui aussi ne comprenait pas bien ce qui venait de ce passé, pourquoi une explosion avait retendit. Le visage du gars qui venait de recevoir un coup de Drake  avait le visage défigurer et ne semblait pas comprendre lui aussi ce qui venait de ce passer. Light recula tellement qu’il entra sans même y penser dans le navire de la Marine ou beaucoup de personnes l’encercler par la suite. Il se retrouva dos au mat principal, piéger à la merci du colonel qui avançait furieux vers lui.

-Imbécile, tu à manger le fruit qui devait revenir de droit à l’un de nos haut gradés, le fruit Nikyu Nikyu no mie. Je ne pourrais pas te pardonner, tu n’as cas crevé !

L’homme commença à foncé sur le jeune garçon, quand soudain en l’interpella. Qui étaient donc cette autre homme ? Drake ne compris pas vraiment, et sans vraiment savoir pourquoi. On lui proposa d’entrée dans la Marine afin de garer la puissance de ce fruit sous le commandement de la Justice. Pensant que cela serait la meilleure solution afin de traquer Jin, il accepta. Cela fait maintenant 3 longue années que notre protagoniste c’est entrainé dans le QG de la Marine et maintenant il est prêt.
One Piece Héritage
Fiche de présentation




Dernière édition par Drake Barton le Ven 20 Sep - 10:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Barton Drake ~ The men [ Terminé ] Ven 20 Sep - 10:42

Double post, afin de prévenir que j'ai terminé. Désolé encore du retard et bonne lecture
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Barton Drake ~ The men [ Terminé ] Sam 21 Sep - 9:44



One Piece Héritage
Validation de fiche de présentation


Bonjour et bienvenue parmi nous!
Bonne fiche dans l'ensemble on cerne bien ton personnage dans les descriptions, et l'histoire se laisse lire, bien qu'elle soit un peu "cliché". Attention aux fautes de temps, tu as tendance à remplacer les passé simple par de l'imparfait ou de l'infinitif.Tu utilises aussi quelques expressions bizarres du genre : "La personne ayant une forte caricature". Penses à te relire Wink
Je te validosh avec 700PF, tu reçois les 50 bonus vu que t'es marines, ce qui nous donne 750PF.
Tu peux aller faire ta FT! Bon Rp Smile




One Piece Héritage
Validation de fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Barton Drake ~ The men [ Terminé ] Dim 22 Sep - 4:46

Merci'
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Barton Drake ~ The men [ Terminé ]

Revenir en haut Aller en bas

Barton Drake ~ The men [ Terminé ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Détente :: Les fiches-