AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Pirates ! [PV : Jurocochonne, Hanaconda & Lilas Tralala]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Pirates ! [PV : Jurocochonne, Hanaconda & Lilas Tralala] Jeu 26 Sep - 17:44








“ Festival De Saint Urea ! „




F a i m !



Quel chantier, comment avait fait Jurô pour se retrouver dans une situation pareil, lui qui cherchait à être discret et à rejoindre un équipage avait finit dans un combat d'une violence jouissive dans lequel le jeune combattant avait malheureusement perdu. Une personne qu'il aurait aimé revoir encore une fois afin de prendre le temps de l'affronter à nouveau à la loyale, ce fameux Hanzo aux neuf sabres. Après son évasion du Royaume de Drum, l’apprenti pirate avait atteint West Blue ou il avait été pris en charge par la tribu Amghar, le lieu même ou il avait été battu d’ailleurs. Chassant qu’il était poursuivit par son père le Roi de Drum, le pirate avait du quitter la tribu de manière précipité afin de fuir la folie de son paternel. Le jeune Zenzaburô s'était laissé chavirer un long moment voir même plusieurs jours pour finalement atterrir sur une île dont il ignorait tout. Sa barque avait tellement dérivé durant son sommeil, qu'il aurait pu se retrouver sur reverse mountain sans même sans rendre compte.




Heureusement pour lui cela n'était pas arrivé et il se trouvait aux environs de Saint Urea cette fois-ci sur South Blue. Tout en se réveillant difficilement le jeune combattant se relevait tout en n'oubliant pas d'emporter le sac qu'il mettait alors à son dos avec un peu de regret d'avoir perdu son ancienne barque ou se trouvait la carte ainsi que ses provisions, la suite n'allait guère être simple désormais. Foulant maintenant le sol de l'île dont il ignorait tout, le jeune pirate baillait un dernier coup tout en observant la plage, espérant y trouver quelque chose à manger, en vain... Les arbres présents n'étaient qu'une série de palmiers, ce qui n'arrangeait en rien sa situation, il espérait désormais que l'île ne soit pas déserte. Toujours aussi seul qu'à son habitude le combattant continuait ses recherches tout en s'enfonçant d'avantage sur l'île, pour finalement déboucher sur une immense ville. Enfin la civilisation à portée de vue et presque à portée de main bientôt.




Le ventre creux et la tête encore dans le gaz, Jurô continuait sa marche pour finalement atteindre le périphérique qui séparait la plage de la ville. Déposant un premier pas sur le béton de la ville il commençait à apercevoir des habitants qui vaquaient à leurs occupations ici et là. Après avoir finit de râler de sa situation le jeune Zenzaburô commençait enfin à positiver en voyant que cette île était habité et rural également. Continuant sa marche Jurô complètement dans les vapes avait finit par se cogner sur ce qui semblait être une immense statue en bronze. Levant la tête il pu apercevoir un ange, oui la statue d’un ange sur lequel il était gravé en très gros « Royaume De Saint Urea ». Saint Urea ? Jurô venait de tilter, il avait déjà entendu son père parler du Roi de l’île de Saint Urea. Ce fameux royaume avait été construit sur une légende formidable. La lègende est la suivante : Il y a 300 ans, des gens tombèrent du ciel. Ces gens étaient des anges et les habitants de l'ancien royaume d'Urea l’avaient rebaptis "Royaume de Saint Urea".




Au nombre de vingt, les anges prirent le pouvoir, car tous les habitants les avaient pris à l’époque  pour des véritable dieux. Les anges étaient en fait des habitants de la mer blanche ayant eu un accident en navire lors d’une expédition. Leurs accidents les avaient mené à tomber directement au sein même de la mer bleue. Les vingt anges imposèrent leurs lois. Mais contrairement à ce que l'on pourrait penser, celles-ci étaient des lois justes et bonnes. Ils instaurèrent aussi une religion et des églises furent créées, servant aujourd'hui encore de refuge pour les sans-abris. Jurô connaissait cette légende puisque au palais royal de Drum il avait du apprendre tout un tas de truc chiant. Sachant maintenant ou il était, il savait qu’ici il trouverait de la nourriture. Et malheureusement pour lui tous les établissements de la ville étaient fermés. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’un grand événement était en préparation pour une soirée de folie. Le grand festival du carnaval de Saint Urea allait se produire.




Il y avait d’immense pancarte qui annonçait cet évènement justement et étant donné que c’était un jour de fête, donc un jour férié, tout était fermé, les boutiques et restaurants. La belle aubaine –ironie bien sûr- Jurô se contentait d’errer malgré lui. Mais il fut très vite ressaisit par une pensée révélatrice. Oui si il y avait fête, il y avait sûrement « BOUFFE » et qui dit « BOUFFE » dit « BOHNEUR » assuré pour le jeune pirate. Il fallait seulement faire preuve de patience et bientôt notre jeune aventurier aurait sûrement sa part du gâteau. Non mais deux secondes…Bah alors…Jurô était un pirate et en bon pirate il n’allait pas se priver d’entrer dans le restaurant sur lequel il était tombé, il ne voulait pas attendre plus longtemps puisqu’il était affamé et puis après tout la fête n’était prévu que vers 21h et il était aux environs de 16h30. Il avait utilisé ses doigts préalablement déposé sur le rebord de la fenêtre du fameux restaurant pour y laisser couler de la lave. Faisant fondre le tout il avait pu ainsi facilement entrer par effraction.



« Y a quelqu’un ? Oui, Non !? Bon je rentre je crève la dalle sorry ! »




Le visage déformé par la faim, Jurô parlait faiblement. Avant d’entrer il s’était donc assuré qu’il n’y avait personne. Et étant donné que personne ne répondait à son appel il n’avait pas tardé à s’infiltrer à l’intérieur du restaurant. Il déposa son sac sur un plan de travail, puisqu’il était tombé dans la salle des cuisines. Ni un, ni deux il se dirigea immédiatement vers l’immense frigo métallique. Ouvrant celui-ci avec aplomb quel fut la stupeur de Jurô quand il aperçut toute cette nourriture à portée de main. Viande, fruit, boisson, légume, sucrerie en tout genre, glace et bien d’autre met succulent. L’ex-prince du royaume de Drum n’en avait fait qu’une bouchée, il n’avait rien laissé, se goinfrant à vitesse grand « V » on pouvait voir son ventre doubler, puis tripler de volume. Bien remplit il avait finit par s’écrouler au sol, totalement rassasier. Rotant un bon coup il soupira d’un plaisir jouissif. Cependant Jurô ne le savait pas encore, mais le restaurant dans lequel il était entré par infraction et dans lequel il avait volé toute la nourriture n’était autre que le restaurant royal réservé à la famille royal du Roi de Saint Urea.




Si il se faisait attrapé s’en serait définitivement finit pour lui. Mais bien évidemment il ne le savait pas et étant donné son inconscience liée sans doute à sa jeunesse, le jeune pirate s’était lancé dans une sieste. Dans le restaurant, là en pleine cuisine dans un lieu qu’il avait infiltré par effraction  –un vrai arabe quoi-. S’endormant petit à petit, le temps lui aussi s’écoulait petit à petit et l’heure venait de sonner à 19h30 précise. Jurô dormait encore et quelqu’un venait d’entrer par la porte du restaurant. Sûrement le gérant de l’établissement qui venait faire on ne sait quoi. Bien évidemment, le gérant s’était tout de suite dirigé vers la cuisine, il était peut être venu chercher la nourriture pour le banquet de la fête royal sans doute. Et en entrant dans la cuisine, le gérant fut stupéfait de voir un homme allongé par terre en train de roupiller de manière insolente. Il s’aperçut également que le frigo était grand ouvert et que la nourriture n’y était plus. Il ne restait que la carcasse des poulets et de la viande ainsi que des bouteilles de boisson vide laissé à l’abandon.




Le gérant fou de rage quitta la cuisine tout en laissant le pirate dormir afin qu’il ne prenne pas la fuite. Le restaurateur s’en allait immédiatement pour aller prévenir la garde royal qui eux même allait avertir le roi de cette infamie. Jurô était dans de beau drap et il valait pour lui qu’il se réveil maintenant si il ne voulait pas s’attirer les foudres de Saint Urea. D’autant plus que la population avait une grande estime pour le roi. Mais malheureusement pour lui, une demi-heure plus tard, il était 20H pile, la garde royal s’était déplacé jusqu’au restaurant, cernant l’établissement par tout les côtés. Un homme, ou plutôt un chevalier entra dans le restaurant pour finalement déboucher sur la cuisine tombant nez à nez sur Jurô toujours endormit au sol. Il fut surpris de voir une telle inconscience, ou peut être une telle idiotie. Immédiatement le chef de la garde royal prit les devants, suivit par d’autre chevalier qui se tenait derrière lui en armure.



« Je ne l’ai jamais vu en ville celui là...C’est sûrement un étranger. Réveillez-le et capturez-le puis enfermez-le dans une de nos cellules au palais royal. La fête va débuter dans une heure et je ne veux pas que notre cher Roi soit irrité par une affaire aussi futile. »



Immédiatement deux des gardes se rapprochaient du corps de Jurô pour le réveiller brusquement et avec une certaine violence. Bien évidemment le pirate se réveilla en sursaut. Il aperçut tout autour de lui ces chevaliers si inquiétant et robuste. Le jeune pirate ne tarda pas à comprendre qu’il était encore une fois plongé dans un nouveau problème, l’histoire de toute sa vie depuis qu’il avait quitté le royaume de Drum. Il allait pouvoir mettre en pratique ce qu’il avait appris au cours de son séjour auprès de la tribu des Amghar sur West Blue. Tout en se relevant il imbiba ses deux poings d’une masse de magma imposante pour repousser les deux chevaliers qui tentaient de le saisir. La lave s’était enlisée sur les armures qui commençaient à fondre doucement mais sûrement. Les chevaliers effrayaient se mirent à reculer brusquement pour finalement tomber à la renverse. Retirant leurs armures avec précipitation, Jurô en avait profité pour fuir par la fenêtre dans laquelle il était entré. Il déboucha donc à l’arrière du restaurant, quelques chevaliers s’y trouvaient mais il avait pris de vitesse ses assaillants puisque ceux-ci ne s’attendaient sûrement pas à voir « la cible » fuir de la sorte. Le chef de la garde royal serein s’écria alors :


« De la lave ? C’est sûrement dû à un fruit du diable, il est donc dangereux pour le royaume. Néanmoins je n’ai pas envie d’effrayer les habitants et surtout je ne veux pas irriter le Roi avec un déploiement excessif de nos troupes. »



« Bon, vous allez tenter de le capturer discrètement sans faire d’éclat. Je ne veux pas de combat dans les lieux publics et n’attirez surtout pas l’attention sur vous, agissez en vous fondant dans la masse sans faire preuve de violence. Prenez les filets en Kairouseki également. De mon côté je vais ouvrir la cérémonie d’ouverture de la fête, il est déjà 20h30 ! »


Immédiatement les chevaliers avaient obéis pour se lancer à la poursuite de Jurô de manière discrète et subtile tandis que le chef de la garde royal s’apprêtait à faire l’ouverture de cérémonie de la fête du Royaume. Dans très peu de temps tout sonnerait sous le glas du festif dans tout les sens du terme. Les habitants s’étaient déjà réunit devant le palais royal pour assister au discours du Roi concernant cette fête annuel de Saint Urea.














Codage qui a été copié 10 000 fois Merci pour les plagieurs mais tranquille pas grave mdr !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Pirates ! [PV : Jurocochonne, Hanaconda & Lilas Tralala] Lun 30 Sep - 19:48

Erreur


Taraka, une île paradisiaque comme on en voit jamais, des palmiers, une mer bleu turquoise et transparente, les saisons n'étaient que exotiques sur cette île, bref, une île de vacance où les riches passent leurs temps à glander et faire la fête. C'est sur cette île qu'Hana se trouvait, par chance il avait gagner un jeu de tirage au sort pour passer une semaine magnifique sur l'île tout frais payé par la société qui l'organisait, le pirate ne se fit pas prier pour accepter, après sa nouvelle séparation avec Jun son frère il se retrouva encore seul mais, cette fois-ci il savait que son frère était vivant et il savait aussi que son capitaine et trois autres personnes de l'équipage étaient encore en vie, sa détermination n'en était que renforcée. Notre héros avait tellement de chose a accomplir, il se demandait s'il pouvait rivaliser face à son père mais, dans sa tête ce n'était pas encore suffisant, il connaissait l'étendue de ses pouvoirs mais, il avait l'impression que cela ne servirait à rien face au paternelle.


Le pirate était à la plage et se prélassait au soleil, ses vacances étaient presque terminer, sa vie de pirate allait reprendre et il en était heureux, les vacances c'est cool mais, il voulait une vie palpitante, une vie d'action et surtout une vie de liberté. Son idée de devenir capitaine pirate il l'avait abandonné, car il pensait qu'être capitaine est une trop grande responsabilité mais, s'il devait trouvé un équipage cela sera avec un capitaine digne de se nom, un capitaine qui vaut la peine qu'il donne sa vie pour lui, un capitaine a qu'il ferait confiance les yeux fermés... ou presque. Le temps passait et le soleil se couchait, la lune pointa le bout de son nez et un petit vent d'air frais parcourra l'île toute entière, un vent qui vint rafraîchir petit et grand qui donne un ton pour les soirée romantiques en tête à tête mais, pour Hana se n'était rien de tout ça, le jeune pirate dormait déjà et un problème allait arrivé.


Notre héros rêvait tranquillement alors que dehors, des gens parlaient de lui. Une unités spécial du Gouvernement avait été envoyé sur cette île pour l'arrêter mais pourquoi ? Personne ne le sait. L'unité spécial, appelé U.I.I.G ou Unité d'Intervention International du Gouvernement. Cette unité est une unité pour les hors la loi de bas étages que la marine n'arrive pas à mettre la main dessus. C'est aussi un avant goût du Cipher Pol, car si un malfrat arrive à échapper au U.I.I.I alors le Cipher Pol Six unité d'information prendra le relais, ensuite le CP6 passera le dossier au CP7 ou au CP4 qui sont respectivement l'unité d'assassinat et l'unité Antigang.


La U.I.I.G approcha à pas de loup de la chambre d'Hana, il était au nombre de dix, celui qui menait les opérations défonça la porte et rentra avec fougue, braquant leurs armes en criant sur le pirate qui... dormait. Oui, Hana Tsukishima était entrain de dormir après le boucan que le Gouvernement venait de faire. Normalement il était sensé crée un effet de surprise sur le forban mais, c'est eux qui ont été surprit sur le coup. Le capitaine frustré de pas avoir eut l'effet escompté s'approcha du lit et donna un coup de pied au pirate qui tomba du lit mais, était toujours avec Morphée, le capitaine commença à devenir fou, lui qui est un fou d'adrénaline, il voulait au moins un combat contre le pirate. Les autres membres de l'unité l'attrapa et le mit à l'écart pendant que d'autre menottèrent Hana suis se réveilla en ce moment. « Sakota Suii, vous êtes en était d'arrestation pour blanchiment d'argent, trafique de drogue et complice dans le meurtre de l'ancien Chef de la Garde Royale du Royaume de Saint-Uréa. » Hana écarquilla les yeux « Je suis pas Sakota Suii vous vous êtes trompé de gars les mecs. » Mais personne ne voulut l'écouter, c'est comme ça qu'il se retrouva South Blue au Royaume de Saint-Uréa.


Quelques jours plus tard, Hana arriva enfin au Royaume de Saint-Uréa, pendant le voyage il répétait sans cesse qu'il était innocent mais rien à faire personne ne prit compte de ce qu'il dit. Les rues étaient vides, il y avait une fête de prévue, le festival de Saint-Uréa, tout le monde se préparait à s'amuser, manger, boire et faire la fête ! La garde royale escortèrent Hana jusqu'au prison du Château mais, pendant le chemin, le pirate commençait a perdre patience, il se disait que cela ne servait à rien de leurs dire qu'il est innocent vu qu'il ne l'écoute même pas. Alors il s'arrête net, chauffa son corps grâce à son pouvoir, les menottes se mirent à fondre, il brisa ces derniers quand il sentit qu'ils étaient assez fragiles. La garde se mit en position d'attaque et l'encercla en pointant leurs lances et épées sur le prisonnier mais, soudainement Hana disparut et laissa place à un filet électrique et il réapparu sur la tête d'un garde où il resta debout, les autres ne le remarquèrent que plus tard et ne comprit pas ce qui se passait. Hana changeait de tête comme il le voulait, il disparaissait et apparaissait sur la tête des gardes, en faite il se sert de la capacité de son fruit du diable, tout ce qu'il fait est sauter en l'air avec la vitesse que lui procure son fruit on à l'impression qu'il disparaît et puis pour atterrir c'est simple, il se pose en douceur sur un crâne, cela donne l'impression qu'il se téléporte. Se lassant de se petit jeu, il décida de prendre la fuite, alors, il sauta jusqu'en haut d'un toit d'un immeuble et disparut en laissant les gardes seuls.



21h00, la fête avait commencer et Hana y assistait tel un touriste, il avait oublié qu'il était recherché certes les accusations étaient fausses mais, il a tenté de s'enfuir, donc il n'a plus aucune excuse. La musique battait son plein, Hana lui se trouvait au buffet en train de tout racoler et tout manger, soudain un bruit énorme qui provenait du château se fit entendre, une explosion, sûrement une bombe et encore une deuxième en tout il eut quatre explosion à la chaîne, la foule se mit à paniquer,  tout le monde courait pour sauver sa vie et Hana lui était curieux d'aller voir ce qui se passait. Une alarme se déclencha demandant a tout le monde de rester calme et que la fête était terminé, ils devaient tous rejoindre leurs habitats, Hana se mit dans une rage folle, plus de nourriture, plus de danse, plus de musique, pourquoi ? Alors ce n'était plus la curiosité qui l'envahit mais, il voulait régler se problème pour que la fête continue, pendant une semaine il s'est couché tôt sans faire la fête ! Pas question qu'on lui gâche son plaisir.Les rues sont devenue rapidement déserte au centre ville il ne restait plus qu'Hana dehors, il était assit sur une chaise et se demandait quoi faire. Un mec vint à sa rencontre

« Petit t'a des couilles pour rester dehors comme cela, tu ne tiens pas à ta vie ? »



« Hum... euh... tu m'arrive à peine à la poitrine et c'est moi qui est petit ? »

Soudain cette homme se vexa, il tourna la tête et leva le bras, des mecs arrivèrent par dizaine, tous cagoulé et avec différent arme. Hana ne comprit pas vraiment ce qui se passa mais, un mec qui lui ressembla traits pour traits débarqua, il regarda notre héros dans les yeux avant de lâcher un petit sourire et se retourne en disant qu'il laissait à Abo le soin de s'occuper de lui. Hana compris rapidement que ce mec était Sakota Suii mais, avant de rejoindre ce mec il fallait d'abord se débarrassé de ceux qui était la et il avait beaucoup a faire, surtout le prénommé Abo qui avait l'air puissant malgré sa petite taille



Une prise en otage à grande échelle ? Cela était impossible a moins qu'il y ait des centaines d'hommes sur cette île et même si cela était possible, il est impossible que le Royaume de Saint-Urea soit prit en otage, quoi qu'il en soit ce n'était pas les affaires d'Hana, le boss était Sakota Suii et celui que Hana voulait attrapé est aussi Sakota Suii. Que va t-il se passé ? Notre héros oublieras ce que se Sakota lui aurait fait subir puis s'en irait ? Où alors il risquera sa vie et tentera de mettre la main sur ce Sakota ? Quoi qu'il en soit il allait avoir de l'action et du combat !






Dernière édition par Hana Tsukishima le Mar 8 Oct - 3:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Pirates ! [PV : Jurocochonne, Hanaconda & Lilas Tralala] Dim 6 Oct - 19:19


Goudou était à présent sur une île nommée Amazonia, située sur South Blue. Cette île, Goudou était tombé dessus tout à fait au hasard, le jeune combattant avait fait l'erreur de dormir sur son petit bateau, il avait terminé tout ce qu'on lui avait donné comme vivre, dire qu'il était censé tenir un mois ! Le sauvage avait eu de la chance, sur cette île ce trouvait des habitants particulièrement sympa et très accueillant. Ils avaient payés une chambre à l'homme singe dans une belle auberge, il lui avait aussi donner de la nourriture et quelques vêtements de rechanges. Sur cette île, il n'y avait pas de base marine tout simplement parce que la ville est située au centre de l'île, le reste n'est que forêt et bestioles dangereuses, or de question pour le gouvernement de perdre son temps à tenter de s'emparer de l'île avec ses dangers.

Heureusement les habitants d'Amazonia étaient dès leurs plus jeunes âge, formés au combat pour aller prendre de la nourriture en dehors de la ville, de plus, quelques animaux osaient s'aventurer en ville donc il fallait des combattants pour défendre les autres. Il était dans les environs de sept heures du matin, Goudou venait de se réveiller, il prit ses affaires et descendit les escaliers, il salua les aubergistes et se dirigea vers la maison du maire de la ville, qui l'avait sauvé en quelque sorte. Le jeune homme singe toqua à la porte du maire de la ville, sa femme lui avait ouvert avec le sourire, le jeune combattant entra en saluant la femme âgée et s'était permis de prendre place sur le fauteuil, le maire devait terminer de prendre sa douche. Goudou convoitait de partir, il voulait remercier le maire à tout prix ! Après quelques minutes d'attente il arriva enfin, Goudou Hi Seiryoku se leva et prit la parole.

« Salut ! Je te remercie de m'avoir payé l'auberge, c'était cool. Mais je vais devoir partir, j'ai entendu dire qu'une fête se préparait sur Saint-Urea, j'y vais pour me faire un peu de nourriture, j'ai pas vraiment envie de crever la dalle sur le reste du chemin. »

Le maire avait acquiessa, Goudou sortit de la maison, il devait traversé cette "forêt" afin de se rendre sur le bord de l'île. Alors qu'il marchait, le jeune combattant rencontra un sanglier, il marchait sur la pointe des pieds pour ne pas attirer son attention, mais sans faire exprès il marcha sur une brindille, le sanglier cria avant d'essayer de charger Goudou, qui esquiva son attaque d'un saut de quelques mètres de hauteur. Quand l'adolescent retomba sur la terre ferme, il commença à courir le plus vite possible, mais il s'était fait botter les fesses, cela avait eu pour effet de le propulser la tête la première sur sa barque. Le gamin vêtu d'orange se dépécha de quitter l'île, pour les animaux il n'était pas le bienvenue on dirait. Après une heure et demie de navigation, Goudou arriva enfin sur les terres de Saint Urea !

L'enfant se demandait où pouvait bien se trouver le festival, Goudou marchait sans savoir où il allait, il n'avait aucun sens de l'orientation. Quand soudain, il entendit une explosion, il se dirigea vers le bruit de celle-ci et vit deux hommes en train de se bagarrer, il y en avait un qui utilisaient des pétards pour se battre, l'autre semblait bien se débrouiller avec ses poings. Goudou voulait intervenir, mais ce mec aux pétards sévissaient. Soudain, les deux personnages avaient disparus sous un écran de fumée, quelqu'un endormait Goudou avec une serviette trempée dans des produits chimiques sans doute soporifiques. Le jeune combattant se retrouvait dans une cellule on ne savait où, l'adolescent se méttait à crier et à taper les barreaux, il ne savait absolument pas pourquoi en l'enfermait, mais ce qu'il le mettait vraiment en rogne c'était que si il restait là, il manquerait la fête, et donc la bouffe. Un homme venait d'arriver devant la cellule de Goudou, il prit la parole.

« Tu es libre, arrête donc ses jérémiades. »

L'homme sortit la clef et ouvrit la porte, fou de rage, Goudou envoya en pleine face un coup de poing sur l'homme. Le jeune combattant descendit les escaliers et arriva prêt de la fête, quand il avait regardé derrière lui il avait remarqué qu'il était enfermé dans.. une maison. Une simple maison, pour qui se prenait celui qui avait enfermé Goudou. L'homme singe étant prêt du buffet allait passer à table, il commença par manger les dernières viandes, il enchaîna avec un peu de poisson et mangea toutes les sucreries, son ventre était similaire à un mongole fière, maintenant qu'il avait bien bouffer, c'était l'heure du dodo, Goudou posa ses fesses sur un siège et commença à roupiller. Quand il se réveillait il était déjà soir, il était peut-être vingt heure, Goudou regarda un peu autour de lui, il prit un peu de poisson et le fourra dans son sac, mais quelqu'un l'avait vu ! Cette personne exhiba ces paroles.

« Hey, c'est moi qui devait voler ses poissons ! Pour la peine je vais te donner une bonne correction petit, il est tard et tes parents doivent s'inquiéter, mais j'en ai rien à fiche. »

Goudou tira la langue à l'homme et prit la fuite avec le poisson, tout en bousculant quelques personnes qui assistaient au festival, qu'allait t-il se passer ?


Dernière édition par Goudou Hi Seiryoku le Lun 7 Oct - 20:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Pirates ! [PV : Jurocochonne, Hanaconda & Lilas Tralala] Lun 7 Oct - 10:03








“ Festival De Saint Urea ! „




S u p e r _ H é r o s !



Il était enfin 21 heures. La fête battait de son plein et Jurô avait finit bien heureusement par distancier la garde royale. C’était étrange mais ils avaient complètement abandonné l’idée de poursuivre le pirate, quelque chose d’autre avait du attirer leur attention, quelque chose de plus important que la capture de Jurô. Rappelons que tout cela lui était arrivé à cause de sa bourde monumentale en bouffant toute la nourriture réservé aux VIP de la fête, les invités de choix du Roi de Saint Urea. Le jeune combattant pouvait maintenant enfin respirer, et  il allait pouvoir pleinement profiter de la fête qui venait à peine de débuter. Il y avait eu l’ouverture du bal du Roi en personne avec sa jeune femme. Puis un cortège ou les enfants royaux saluaient chaleureusement le public, c’était mignon et pour clôturer ce bal, la musique venait d’être mise à pleine ouïe, toute l’île résonnerait sous les feux des notes et des sons des instruments de musique. Un Den Den Mushi haut parleur venait amplifier le son pour un résultat optimal. Le festival de Saint Urea se passait bien pour le moment et rien ne semblait montrer qu’une chose malheureuse se produirait.




Les gens parmi la foule en délire commençaient à danser, d’autre se diriger directement vers les immenses tables remplies par des boissons et des mets excellents. Jurô lui tout en écoutant la musique et tout en dansant de manière ridicule en se tortillant dans tout les sens il se dirigea vers la bouffe pour s’empiffrer allègrement de la tablée devant lui, une fois « temporairement » rassasié le pirate avait décidé de se diriger sur scène. La musique qu’il entendait depuis tout à l’heure ne lui convenait pas. Il avait tenté une percée dans la foule, se faufilant en bousculant certains et en évitant d’autres personnes, il forçait le passage pour se rendre au plus proche de la scène afin de pouvoir y monter pour virer l’idiot de guitariste qui foutait toute la musique en l’air selon lui. Et une fois que Jurô était décidé à faire quelque chose rien ne l’arrêtait, pas même la difficulté ou ce genre de chose. Après avoir atteint l’estrade de sécurité il se dissimula pour se glisser sous les barrières et passer à travers les mailles du filet de la sécurité. On aurait dit un môme qui était prêt à tout pour commettre sa connerie irréfléchie.




Il escalada la petite montée vers la scène et avait enfin finit par atteindre les musiciens. Immédiatement il vira le guitariste d’un coup de pied au cul salement donné. Le guitariste effrayé quitta la scène en catastrophe tandis que ses coéquipiers en bon professionnels continuaient de jouer malgré la scène insolite qui se déroulait sous leurs yeux. Jurô calma le jeu en levant le pouce droit pour expliquer que tout allait bien. Mais ce n’était pas pour autant que les musiciens étaient rassurés, loin de là. Le jeune pirate ramassa la guitare qu’il enfourcha autour du cou et qu’il maintenait entre ses mains. Une fois bien en place il ramassa le micro qui était tombé par terre dans la précipitation du guitariste à cause du coup de pied surprise. Les membres de la sécurité serraient les dents, voyant qu’ils n’avaient pas bien exécuté leur travail de « sécurité » justement. Mais afin de ne pas effrayer la population et la foule qui semblait continuer de s’amuser en pensant que l’intervention de Jurô faisait partit du spectacle, aucun d’eux ne bougeraient. En bon provocateur, Jurô faisait un clin d’œil à l’un des membres de la sécurité pour le narguer et soudainement il se lança dans la musique :



« Tourner le temps à l'orage
Revenir à l'état sauvage
Forcer les portes, les barrages
Sortir le loup de sa cage
Sentir le vent qui se déchaîne
Battre le sang dans nos veines
Monter le son des guitares
Et le bruit des motos qui démarrent.

Il suffira d'une étincelle
D'un rien, d'un geste
Il suffira d'une étincelle,
Et d'un mot d'amour
Pour
Allumer le feu
Allumer le feu
Et faire danser les diables et les dieux
Allumer le feu
Allumer le feu
Et voir grandir la flamme dans vos yeux
Allumer le feu

Laisser derrière toutes nos peines
Nos haches de guerre, nos problèmes
Se libérer de nos chaînes
Lâcher le lion dans l'arène

Je veux la foudre et l'éclair
L'odeur de poudre, le tonnerre
Je veux la fête et les rires
Je veux la foule en délire »




« Il suffira d'une étincelle
D'un rien, d'un contact
Il suffira d'une étincelle
D'un peu de jour
Pour
Allumer le feu
Allumer le feu
Et faire danser les diables et les dieux
Allumer le feu
Allumer le feu
Et voir grandir la flamme dans vos yeux
Allumer le feu

Il suffira d'une étincelle
D'un rien, d'un geste
Il suffira d'une étincelle
D'un mot d'amour pour
Allumer le feu
Allumer le feu
Et faire danser les diables et les dieux
Allumer le feu
Allumer le feu
Et voir grandir la flamme dans vos yeux
Oh ! allumer le feu
Allumer le feu
Et faire danser, les diables et les dieux
Allumer le feu
Allumer le feu
Et voir grandir la flamme dans vos yeux
Allumer le feu
Allumer le feu
Allumer le feu
Allumer le feu »


Zenzaburô D. Jurô était à fond prenant très au sérieux son rôle de musicien  « temporaire » sur la scène. Il était tellement à fond que durant sa prestation musicale il s’était même enflammé de magma. Bien évidemment la performance à la guitare était désastreuse puisqu’il ne savait jouer d’aucun instrument. Mais les paroles avaient été tellement bien chanté sous les feux du Rock’n’roll que la foule en délire s’était mis à chanter en cœur avec Jurô ignorant le fond musicale désastreux désespérément rattrapé par les prouesses instrumentales des autres musiciens se trouvant derrière. C’était le moment de gloire du pirate, un moment de gloire qui vira rapidement au désastre. La fête venait d’être interrompue par quelque chose d’énorme, une immense explosion venait de retentir depuis le château de Saint Urea, le lieu d’habitation du roi. Puis trois explosions massives venaient de suivre la première. Des explosions à la chaîne ? Une attaque terroriste ? Ou simplement un incident ? La foule s’était mise à paniquer, on pouvait voir les gens fuir ici et là vers des directions aléatoire, la peur leur avaient fait perdre les pédales à tous.




La foule une fois dissipé, on pouvait apercevoir un enfant avec un poisson en main et un homme le poursuivait, et de l’autre côté un peu plus loin, un homme assit sur une chaise faisait face à ce qui semblait être une bande de voyous. Jurô sans hésiter se dirigea d’abord vers l’enfant qui tenait un poisson. Il jeta la guitare sur le côté laissant les musiciens  juste derrière médusaient par les événements incongrues qui s’étaient enchaînés si rapidement et si brusquement. Le jeune pirate sauta de la scène pour accourir vers l’enfant. Il se plaçait devant lui l’air sérieux pour le protéger de l’homme qui le poursuivait depuis un bon moment apparemment puisqu’il était essoufflé. S’interposant Jurô venait de faire fuir l’homme qui ne voulait pas se battre dans un moment aussi critique que celui-ci. L’enfant au poisson qu’il venait de secourir n’était autre que Goudou. L’enfant était tellement mignon et il paraissait tellement désemparé que Jurô se tourna vers lui les yeux en larmes et la mine attristé pour s’adresser à Goudou qu’il ne connaissait pas et qu’il rencontrait pour la première fois, ne se doutant pas un seul instant qu’il avait en face de lui un pirate :



« Ça va petit ? Lasse moi parier, tu es un enfant qui vie dans la rue et qui se nourrie exclusivement de poisson volé sur les marchés pour survivre c’est ça ? Je parie que ta mère est morte en voulant sauver ta vie n’est ce pas ? Quelle tristesse… »




« Tu as du endurer un tas d’épreuves et ton papa t’a sûrement abandonné parce qu’il voulait une carrière au sein de la marine c’est ça ? Il ne voulait pas s’occuper de toi hein ? Allez ne dis plus rien, je parie que j’ai visé juste ! Je parie que tu aime les super héros ? Considère-moi comme un super héro qui vient te sauver de l’injustice, je suis Jurô Del Fuego le super héros de magma ! Sniff…Viens petit on va sauver le monsieur tout chauve là bas ! Aide-moi dans ma mission de super héros Snif… »


Jurô sécha ses larmes, vraisemblablement ému bêtement par quelque chose d’improbable, ne laissant même pas le petit enfant s’exprimer du pourquoi du comment de sa situation, il avait seulement trouvé sa propre conclusion en collant une histoire malheureuse en lambda qu’on pouvait entendre souvent au sein des royaumes. Enfin bref, s’enfonçant dans son idiotie et pensant que Goudou était un enfant naïf, il lui avait mentit en disant qu’il était un super héros répondant au nom de « Jurô Del Fuego ». Sans doute afin de le rassurer. Il avait prit la main du petit garçon et le pirate de magma s’était mit à courir à vive allure en direction de la boule de billard qui se faisait vraisemblablement agressé verbalement par ce qui semblait être des voyous. Jurô une fois assez proche des voyous il lâcha la main de Goudou pour se jeter sur l’un des voyous présent autour de celui qui semblait être le chef. Les deux pieds joints, il avait imbibé le tout d’un tas de magma afin de causer plus de dégâts :


« Regarde petit ! « Jurô Del Fuego » ton super héros passe à l’action !! HYAAHAAAAAAA !! »




Le coup extrêmement violent envoya valser l’un des « voyous » du groupe. Les autres avaient été surpris par ce fou furieux sortit de nulle part et qui se prenait pour un super héros simplement pour plaire et pour rassurer le petit enfant Goudou. L’homme avait été envoyé plus loin contre le mur d’un bâtiment, s’encastrant violemment dans le béton. Maintenant qu’il venait d’en éclater un, Jurô se rapprocha une nouvelle fois de Goudou pour tenir sa main toujours en pensant qu’il était faible et désemparé puisque c’était un enfant tout de même. Jurô pensait qu’il se devait de protéger cet enfant qui avait l’air si mignon et démunie. Le pirate au magma s’écria ensuite à l’homme chauve :



    « Allez m’sieur ! Je suis un « Super Héros », je vais faire diversion, ces voyous vont me suivre vous pouvez fuir tranquillement maintenant vite ! »



Et en effet c’est ce qu’il se passait, immédiatement le groupe qui avait précédemment entouré l’homme chauve –Hana donc en l’occurrence- quittaient des yeux celui-ci pour poursuivre Jurô immédiatement afin de venger leur camarade qui venait d’être mis K.O. Le jeune pirate s’était mis à courir de nouveau toujours en tenant la main du pauvre Goudou qui ne devait rien y comprendre. Ils se dirigeraient tout deux en direction du château afin de comprendre ce qu’il s’était passé là bas tout à l’heure. Le but du pirate était simple : défendre le château de Saint Urea s’il avait été attaqué par quelqu’un ou quelque chose. En défendant le château il pourrait se disculper de son vol de nourriture qu’il avait commis ce matin même au sein du restaurant royal et il ne serait ainsi plus poursuivit par la garde royale et il en ferait une pierre deux coups pour renforcer son image de super héros auprès de Goudou toujours dans le but de le rassurer et de le protéger. Jurô ne le savait pas encore, mais il venait de sous-estimer non seulement Goudou mais aussi l’homme chauve Hana. Il ne les connaissait pas encore d’où ses agissements ridicules. Que se passerait-il à présent ? Les deux pirates montreraient-il leur vraie force et leur vrai visage à Jurô ? A suivre ! Cette aventure prenait fortement le visage d’un « Arc ».















Codage qui a été copié 10 000 fois Merci pour les plagieurs mais tranquille pas grave mdr !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Pirates ! [PV : Jurocochonne, Hanaconda & Lilas Tralala] Mar 8 Oct - 2:59

Décision


Hana était tranquillement sur une île paradisiaque et prenait des vacances dans son activité de piraterie qui lui rapporta pas plus de zéro berry. Avec sa malchance légendaire, le Gouvernement Mondial le prit pour quelqu'un d'autre, Sakota Suii. Un malfrat de la pire espèce, cherchant à se faire un nom dans le milieu du banditisme mais, cette-fois ci, le dénommé, Sakota Suii, venait de prendre en otage l'un des Royaume les plus connus, le Royaume de Saint-Urea. Hana s'était fait transporté à Saint-Urea pour se faire jugé de ses crimes commis par un autre, exclamant son innocence tout le long du trajet, il décida de se faire la belle et de retrouvé Sakota. Il ne fut pas longtemps à notre pirate de retrouver celui qui l'avait emmené dans guêpier où il se trouvait.


Oui, car pendant que le festival de Saint-Urea battait son plein, plusieurs explosions en direction du château venait de retentir sur l'île entière et la foule se mit naturellement à fuir et se mit à l'abri au plus vite. Ne comprenant pas ce qui se passe, le pirate à la foudre ne bougea pas d'un pouce ce qui retint l'attention d'un homme nommée Abo qui vint à l'aide d'une foule de personne attaqué notre héros. Le chef d'Abo et de toute ce vacarme était Sakota Suii, l'homme qu'Hana recherchait pour être innocenté de ses crimes, cet homme venait d'apparaître devant le pirate et donna l'ordre à ses sujets d'en finir avec lui et il disparu des yeux d'Hana en se fondant dans la foule. Le pirate imberbe allait maintenant se faire attaqué, il se mit en position de combat, enfin il ne bougea pas d'un pouce mais, son esprit était déjà prêt pour le combat qui allait suivre mais, c'était sans compté sur... Jurô Del Fuego.


Vous ne savez pas qui est Jurô Del Fuego ? Jurô est un super héros qui vu le jour il y a... moins de cinq minutes, concernant ces exploits ? Rien dans la base de données, enfin pour l'instant. Abo se préparait à attaqué, Hana avait en tête que cet homme devait être puissant et resta sur ses gardes. Quand Abo avança un homme s'interposa entre les deux, les pieds en avant imbibé de magma, il frappa Abo qui se propulsa à plusieurs mètres à cause de l'impact du coup. Hana ouvrit grand la bouche et se disait qu'il était tellement faible. L'homme qui venait d'évité à Hana de se battre était Jurô Del Fuego ! Il était accompagné d'un gamin qu'il traînait comme un sac à main. Hana resta sans dire un mot et fixa la chevelure rose de ce super-héros, il se demandait où il avait déjà vu cela mais, les souvenirs ne vint pas de suite. Le super-héros ordonna à Hana de fuir immédiatement maintenant que la foule de personne le poursuivait lui étant donné qu'il venait de mettre hors-service leurs chef.


Hana avait bugé, il ne bougeait plus d'un millimètre et resta là a fixer Abo puis Del Fuego prendre la fuite. Le pirate haussa les épaules pour dire qu'il s'en foutait finalement avant de pensé à l'homme qu'il recherchait. Il se tourna vers Abo et le réveilla avec un coup de pied dans les côtes. Le petit homme se réveilla et regarda au tour de lui, il se mit à paniqué quand il remarqua que ses hommes n'était plus là. Le pirate à la foudre s'approcha du vulgaire bandit qui lui fit deux pas à chaque pas de notre héros. Hana demanda où il pouvait trouvé Sakota, son ennemi lui répondit rapidement, il était dans le château plus exactement dans la salle à mangé en train de forcer le roi à signé un document qui stipule qu'il léguera tout ses bien ainsi que son titre de « Roi » à Sakota Suii.


Hana secoua la tête et avança brusquement vers Abo en criant « BOUH » ce dernier effrayer tomba dans l'évape quelques secondes et quand il ouvrit les yeux il vit Hana disparaître de sa vue sans comprendre quoi que ce soit. Il changea soudainement d’attitude et enleva sa veste, puis se coucha au sol effrayé en appelant sans cesse sa mère. Vingt minutes plus tard il s'endormit. On dit qu'après cette aventure, il coula des jours heureux dans une petite île inconnu de South Blue et ne causa plus jamais de problème. Revenons maintenant à notre pirate. En quelques secondes, Hana arriva au château qui était à vingt minutes à course à pied. Il y avait plein de garde, pas les garde royaux, non mais, des gardes de Sakota Suii, une centaine de personnes gardait le château, que ce soit en haut en bas ou à l'intérieur, impossible de se faufiler.


Ignorant que le toit du château était aussi gardé, Hana se « téléporta » dessus en utilisant la vitesse de son fruit. Malheureusement il apparu devant un garde qui lâcha un cri très féminin venant de la part d'un homme à la vue de notre pirate à la foudre, ce dernier surprit de voir un homme apparaître devant ses yeux ne put s'empêcher de crié, Hana le frappa cogna le haut de sa tête en usant de son « Tsuki Punch » et la tête du garde vint s'écraser sur le rebord du toit et fit un bruit énorme. Hana utilisa encore « Goru Fukashi » qui lui permet de se déplacer à grande vitesse en utilisant la capacité de son fruit et il apparu derrière un garde qui s'était tourné et lui mit un coup de tête a l'arrière du crâne. L'homme se coucha net en lançant un gémissement, ce qui alerta les deux autres qui tournèrent rapidement la tête et vu Hana. Le pirate tendit ses deux index vers les ennemis et déchargea une décharge de deux cents volts ce qui électrocuta et brûla ses ennemis.


Le toit du bâtiment était maintenant nettoyé. Le pirate vit le super-héros de tout à l'heure arrivé sur le château, il y était presque et avait une dizaine de gars à ses trousses et un gamin à charge. Sauf que dès qu'il allait être voir par les autres gardes qui protégeait l'entré, le pirate allait se retrouvé avec plus de trente hommes sur les mains et avec un gosse a protéger cela n'allait pas être facile. Alors, Hana décida de l'aider. Il usa de sa vitesse pour les rejoindre et apparu derrière Jurô puis, profitant de la surprise il plaça la paume de sa main sur un gars tout devant – Les mecs qui poursuivent Jurô – et lança une puissante décharge sur les dix gars qui poursuivait son héros sauveur



L'attaque calcina ses dix ennemies mais, étant donné qu'elle était puissante et voyante, des gardes remarquèrent une lumière brillante et décidèrent d'allez vérifier. Hana attrapa Jurô et les mirent sur ses épaules puis usa de sa vitesse pour revenir sur le toit.

« Pfiou c'était chaud ! Ils ont faillie nous remarqué, pourtant j'ai pas fait de bruit... Merci pour tout à l'heure Jurô Del Fuego ou alors... »



« Tu te rappel pas de moi ? On a combattu une fois déjà, ouais je sais j'avais pas de cheveux avant. Bref le royaume à été prit en otage. Le mec qui s'occupe de tout s'appelle Sakota Suii et me ressemble traits pour traits. Pour le royaume je m'en fou la marine est là pour cela mais, j'ai été arrêté pour ses crimes et cela peu continué donc je dois le stoppé et m’innocenter par la même occasion. Donc si vous avez rien a faire resté la le temps que j'arrête Sakota et je vous déposerais au port une fois finit ! »

Maintenant c'était clair et net. Hana partait à la recherche de Sakota Suii mais, quelques chose cloche dans toute cette histoire. Il y a vingt roi dans le Royaume, que font les autres Rois ? Ensuite, des navires commence à apparaître, dans moins d'une heures ils seront là... La marine va entrer en scène ! Tandis que la Marine arrive de l'est, des renforts se ramène de l'ouest, que va t-il se passé sur cette île ? À suivre...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Pirates ! [PV : Jurocochonne, Hanaconda & Lilas Tralala] Mar 8 Oct - 20:08

Les événements commençaient à devenir sérieusement intéressant ! Goudou qui était sur une île plutôt paisioble, se retrouvait actuellement dans un endroit remplit de dangerosité, toutes ces aventures, il aimait ça ! Et c'était d'ailleurs pour cette raison bien précise qu'il était pirate, pour vivre tous les jours des aventures et découvrir le monde. L'homme singe venait de voler un poisson, mais bon, visiblement un homme convoitait celui-ci et une course poursuite avait débuter, ce qui avait le don d'amuser notre adolescent. Mais très rapidement, un personnage aux cheveux roses venait interférer dans cette course poursuite, ce personnage nommé qui n'était autre que Jûro avait réussi à décourager la personne qui poursuivait le jeune homme singe.

Ce personnage pour le moment inconnu pour Goudou, venait de sortir de sa bouche des paroles très bizarres, elles n'avaient aucun rapport avec le dénommé Goudou Hi Seiryoku. Comme quoi il vivrait dans la rue vivant de poisson du marché. Mais ce n'était pas tout, le père du jeune combattant l'aurais abandonné pour une carrière à la marine, c'était assez drôle comme remarque, mais sans la moindre vérité. Zenzaburô D. Jûro s'auto proclamait super héro, du nom de : Jûro Del Fuego. Les yeux de Goudou s'illuminait, malgré que le jeune homme passait pour un con, il le trouvait classe, très classe même. Sans que le singe pirate ne se doute de rien, Jûro chopa la main de Goudou et commença à courir, il courait tellement vite que les pieds de Goudou ne touchait plus le sol de Saint Urea.

Le pirate aux cheveux roses avait par la suite, lâché la main de Goudou, nous étions devant un groupe de bandits entourant un homme qui ne semblait être dans une sacrée merde. Sans hésitation Jûro avait couru, sauter et entouré ses deux pieds de magma pour frapper une des bandits. Du magma ? Ce Jûro avait donc mangé un fruit du démon, Goudou pensait que cela n'était qu'une légende, mais il s'était bien trompé. Après cela, il s'était encore mis à courir, me prenant encore la main, Goudou voyait toute cette action, il avait envie de faire quelque chose, il ne savait même pas pourquoi il se laissait trimballer, il avait encore son poisson en main. Le plan du jeune pirate avait fonctionné, une tonne de bandits les poursuivais. Après quelques minutes de courses, les deux pirates étaient devant le château, il était temps de passer à l'action car il n'y avait plus d'issue, Goudou se libéra de Jûro et prit son bâton de combat.

Il se dirigea vers un bandit et lui donna un cou de bâton dans le ventre, il enchaîna avec un coup de bâton dans la face, cela avec eu pour effet de projeter l'adversaire de Goudou quelques mètres plus loin. L'homme singe continua avec sa technique du bâton circulaire afin de balayer une dizaine de bandit, par la suite le jeune combattant rangea son bâton et frappa un autre bandit d'un coup de poing sec ! Il restait quelques ennemis, mais Goudou pouvait compter sur l'aide de Jûro qui avait avalé un fruit du démon. Après quelques secondes, l'homme à la veste noir qui était encerclé il y avait quelques minutes venait de faire son apparition comme par magie, il en avait profité pour se battre lui aussi, utilisant la foudre. La foudre ?! Il avait donc lui aussi mangé un fruit du démon, se disait Goudou qui regardait l'homme se battre attentivement.

Après son enchaînement de coups, le nouvel arrivant du nom de Hana Tsukishima avaient téléportés Goudou et Jûro sur le toit du château, pour ensuite entretenuire un discours avec Jûro, dans celui-ci il expliquait que le royaume avait été pris en otage, mais que ça lui était d'aucune importance, ensuite, il disait qu'il devait arrêté un certain Sakota Suii qui lui ressemblait comme deux goûtes d'eaux et qu'il devrait l'attraper, et que si nous n'avions rien à faire on devrais l'attendre ici, mais ce n'était pas question ! Goudou s'approcha de du jeune homme à la veste et commença à manger son poisson, il était délicieux, il le savourait. Après l'avoir finit il se coucha sur le sol avec un sourire, se foutant de la gueule des deux utilisateur de fruit du démon, car il n'avait rien à manger, Goudou les pointais du doigt en rigolant, sa façon d'agir était toujours aussi sauvage.

« Hey toi, le type à la veste, concernant c'que t'as dit, sache une chose.. Jamais j'abandonnerais un compagnon de combat, tant que tu seras dans la bouse, moi j'taiderais ! »

Dit-il avec un grand sourire et le pouce levé ! Goudou était un partenaire de combat de confiance, il avait aussi une grande détermination et ne manquait pas de force, il était donc utile, malgré qu'il soit plus banale que Jûro et Hana au niveau de ses capacités physique. Soudain, Goudou commençait à entendre du bruit, il s'était mis au bord du toit afin de voir ce qui se passait, c'était la marine ! La marine, elle était venu pour quelle raison ? Pour protéger le royaume, ou alors c'était en rapport avec Hana ? Dans tous les cas il allait y avoir du combat, et Goudou aimait ça, c'était avec joie qu'il prenait la parole, encore.

« Ah, on dirait que la marine va se joindre aux hostilités ! »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Pirates ! [PV : Jurocochonne, Hanaconda & Lilas Tralala]

Revenir en haut Aller en bas

Pirates ! [PV : Jurocochonne, Hanaconda & Lilas Tralala]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Détente :: Les rps-