AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Goudou Hi Seiryoku [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Goudou Hi Seiryoku [Terminé] Sam 28 Sep - 8:48



One Piece Héritage
Fiche de présentation



~ Goudou Hi Seiryoku





Nom : Hi Seiryoku
Prénom : Goudou
Surnom : Le sauvage [Mikai] [みかい]
Age : 14 ans
Race : Homme singe
Lieu de Naissance : Akasaru [Grand Line]
Camp : Pirate
Fruit du Démon ou Arme : Juste un bâton en fer rouge. (Sinon je suis bien un combattant)
Profession : Aventurier - Chasseur de poisson (Pêcheur à mains nues Very Happy)
But : Découvrir le monde !
Autres : Monkey Crew !



~ Caractère / Physique



Goudou est un personnage assez intrigant, en effet, il peut aux premiers abords donner l'impression qu'il est doux et serviable, il peut aussi paraître aussi mauvais qu'un véritable démon. C'est un homme singe, il pense comme un singe, agit comme un singe et se déplace comme un singe. Takashi dans l'ensemble, est très gentil, il est assez naïf sur les bords, mais n'est pas complètement débile. On le prend souvent pour un imbécile, mais il est juste très inculte, vous voyez ? Bon allez j'avoue il est un peu crétin, plus crétin qu'un homme singe normal. De plus, il ne connait presque rien à la vie en société et une base marine pour lui c'est une maison pour les marines, il serait assez surpris de voir ce que c'est véritablement. L'adolescent possède une certaine addiction pour les bananes, s'il voit une personne avec une banane dans la main il la lui prendra sans qu'il s'en aperçoive. Car oui, c'est un excellent voleur.

Mais attendez, je parle de banane, mais Goudou a une addiction pour la nourriture tout court, il pratiquement tout le temps faim celui-là. Un bon conseil, si lui il n'a rien et que vous vous avez de la bouffe, partagez ! Le sauvage possède un don pour le combat, en particulier pour les arts martiaux, son apprentissage s'est fait lentement, mais très efficacement vu les résultats ! Le membre de la famille Goudou n'a peur de rien, devant le danger on a deux solutions, soit fuir, soit cogner. Goudou lui, il cogne, même quand son adversaire peut cogner plus fort, rien ne peut le dissuader de mettre fin à ses buts, l'homme singe possède une volonté en béton ! Notre héros est assez pervers, il ne connait pas bien les femmes, mais elles l'intrigue profondément, il cherche toujours à aller voir s'il ont un sexe similaire à celui des garçons, il se prend souvent des gifles, mais il aime ça on dirait.

Le fait qu'il possède une queue peut souvent troubler les gens, je parle d'une queue d'animal on est bien d'accord ? Sa queue laisse penser qu'il lui manque une case, d'habitude on pense qu'il se la serait collé ou qu'il l'aurait coupé à un singe pour se la lui coller au dos, glauque comme truc, non ? Goudou est un gars super décontracté, il est très je m'enfoutiste et il adore couper la parole pour dire qu'il en a absolument rien à foutre, quand un truc l'intéresse on le voit bien dans ses yeux. L'homme singe aime se faire remarquer, il adore quand on s'intéresse à lui et n'aime pas les je m'enfoutistes, même si sans le savoir, il en est bien un. Il y a un truc que l'adolescent n'aime pas et qui le rende malade par l'occasion, les mouettes. Depuis sa plus tendre enfance Goudou a toujours detesté les mouettes, à chaque fois qu'il en voit une il vomit, cela à le don de faire rire son entourage...

Il est important pour le jeune homme de passer la plupart de son temps à s'amuser, pourquoi ? Eh bien sans ça la vie serait une forme de tristesse pour lui, c'est pour ça que malgré qu'il est beaucoup gagné en maturité, il pourrait s'abaisser à des gamineries rien que pour rigoler un bon coup. Par exemple, pour Goudou, une descente en luge est une simple descente en toboggan et un affrontement reste une simple bagarre de primaire, est-ce que c'est ce point de vue qu'il lui donne ce courage ? Bref, tout ça pour dire que l'adolescent aime bien s'amuser, et s'il rencontrait une personne toujours mélancolique, il tenterait de lui redonner le sourire par tous les moyens possibles. Enfin nous allons terminé sur ce qui est un élément majeur pour notre adolescent, son père ! C'est grâce à lui qu'aujourd'hui Goudou en connait autant sur la vie, il ne laissera personne l'insulter !

Au niveau du physique, il y a aussi pas mal de chose à dire. Eh bien pour commencer, l'adolescent possède une coupe de cheveux très bizarre, comment dire ? Il a deux paquets de mèches noires sur la gauche et trois sur la droites, on comprend mieux qu'on on le voit en fait, c'est assez difficile à définir. Goudou a un visage plutôt rond, dessus se trouve deux grands yeux dont l'iris est aussi noir que les ténèbres. Un peu en dessous de ses yeux on peut voir son petit nez, il est assez fin et est à peine remarquable sur son petit visage innocent. Par la suite vient la bouche de l'homme singe, est petite quand on la voit comme ça, mais quand il sourit ou rigole, l'adolescent est capable de l'étendre jusqu'à ses oreilles, croyez moi ! D'ailleurs en parlant de ses oreilles, elles sont plutôt grande, mais d'habitude on ne les remarques pas beaucoup, Goudou s'en fou tant qu'il peut entendre et écouter avec.

Concernant son corps, Goudou est petit, très petit, à un tel point qu'on le prend souvent pour un gamin, pourtant il est adolescent, non ? L'homme singe est plutôt musclé, mais ça se remarque à peine faut dire. L'homme singe n'est pas vraiment comme les autres, lui il n'est pas très poilu, il y a juste sa queue qui fait penser qu'il n'est pas un humain. Malgré son petits corps, les gens seraient surpris de voir à quel point il est rapide, agile et puissant, il est tout à fait normal que l'adolescent soit sous estimé. Passons maintenant au style vestimentaire du jeune homme singe. Goudou porte un haut orange sans manche, au dos y est marqué une inscription. "Liberté". Le bas est l'essemble de la tenue, en fait, c'est un kimono, son bas es orange également et est particulièrement confortable et résistant aux diverses combats. Enfin nous allons terminés cette assez courte description physique en parlant des chaussures de Takashi. Ces chaussures sont bleues, la semelle faite de caoutchouc est résistante et l'interieur parsemé de coton ne déplais pas à notre ami l'homme singe.

~ Histoire de votre personnage



Avant de parler du personnage principal de cette histoire, parlons de l'île ou résidait les hommes singes et de sa légende. Nous ne savons pas vraiment d'où vienne ces singes humanoïdes, ils sont apparus sur une île non habitée située sur Grand Line, cette île était nommée : Akasaru. A la base, les hommes singes sont plutôt bons, mais ça ne veut pas dire qu'un mauvais personnage ne peut pas naître... Tout étais harmonieux sur Akasaru, tout était bien trop harmonieux. Lors d'une soirée banale, un navire approchait de l'île, vu le pavillon, il s'agissait sûrement d'un groupe de pirate. Les hommes singes qui n'avait jamais vécu en société n'y connaissait absolument rien, il savait à peine parler, leurs côtés singe prenaient le dessus.

Quelques minutes après, le navire pirate avait fait escale sur lîle, un homme plutôt grand avec des vêtements déchirés fit son apparition, il environnait les quarante années. Sous les yeux ébahis des hommes singes. Cet homme s'était évanoui juste après avoir voulu en placer une, naturellement et de bon coeur, les hommes singes s'étaient occupés de l'homme. Le lendemain matin on pouvait voir le pirate sur un hamac, toutes ses blessures avaient disparus grâce à des plantes médicinales. L'homme ouvrit petit à petit les yeux, il pouvait apercevoir un être poilu, il avait peur, mais voyant que cet être poilu le soignait, apaisait son coeur. Avec difficulté l'homme en convalescence prit la parole.

« Qui êtes vous ? Bon peut importe, je me nomme Yougan Shikukama et je vous remercie de m'avoir sauvé, si vous le voulez bien je vais vous expliquer mon histoire et les raisons pour lesquels je suis sur cette île. »

Nous retrouvons Yougan lors de ces dix ans, il est avec son père Tsuden, un ancien pirate. Ces deux là avaient l'habitude d'aller jouer aux aventuriers dehors. Il était environ dix sept heures du matin, les deux garçons marchait sur le sable chaud d'alabasta à la recherche de diverses babioles, c'était très cultivant ! Mais alors que leurs recherches se passaient bien, un homme vêtu de noir au visage caché arriva, il avait avec lui un arc et des flèches. Pour l'instant il se cachait et visiblement il cherchait à tuer l'ancien pirate avec un bon coup de flèche. L'homme vêtu de noir tira rapidement, mais le père de Yougan qui était un très bon combattant poussa son fils afin de le protéger et se baissa pour esquiver la flèche lancé par l'inconnu masqué qui prenait la parole.

« Tu avais remarqué ma présence, n'est-ce pas ? »

Dit-il, en retirant son masque. Tsuden avait répondu à la question d'un simple sourire, après ça il ordonna d'un geste de la main, Tsuden regardait son fils en fronçant les sourcils, cela voulait dire que l'ordre n'était pas à discuter, mais alors pas du tout ! Yougan courait dans le sable, l'inconnu voulait le neutraliser avec une de ses flèches, mais l'ancien pirate fit son apparition derrière l'homme vêtu de noir et lui donna un coup de coude sur la nuque, ensuite il éjecta son mystérieux adversaire d'un coup de pied sur la côte. Vu comment Tsuden regardait cet homme qui venait de retirer son masque, on aurait dit qu'il le connaissait, il profita du désavantage de l'inconnu pour utiliser sa salive d'un air déterminé.

« Tu es vraiment pathétique, Ryu. Bon, il est tant de mettre les choses au point. Tu t'es donc retourné contre moi en rejoignant les Rebirth ? Bien, je vais devoir t'éliminer, tu me déçois beaucoup, quand je pense qu'il y a quelques années on voguait ensemble... »

Rebirth était une organisation de chasseur de prime traquant sans relâche les pirates "à la retraite" et primés. Ce Ryu avait donc profité de ses connaissances sur Tsuden pour le neutraliser, c'était donc un traitre de la pire espèce ! Ryu se relevait, mort de rire, il lança dix flèches très rapidement sur le père de Yougan qui lui, les esquivait sans souci. Et oui, l'ancien pirate n'était pas à prendre à la légère, toutes ces nombreuses années de piraterie l'avait forgé, de plus, il était spécialisé dans les arts martiaux, Tsuden était certain qu'il allait gagner, connaissant Ryu depuis tellement longtemps, son combat à l'arc n'était pas un secret pour lui. Le vent soufflait très forts, les deux hommes faisait une petite pose, Ryu en profitait pour prendre la parole.

« Je n'ai jamais été ton co-équipier, depuis le début j'étais avec les Rebirth, mais tu as été assez dupe pour te prendre au jeu. J'avoue que pendant pas mal de temps je t'ai trouver sympa, t'es un bon vivant tu sais ? Depuis mon enfance j'ai toujours vécu pour les primes, tu n'as été qu'un pion pour moi, après t'avoir tué je vais sans doute m'occuper de ton fils. »

Après ces paroles Ryu lança sur le sol sableux un fumigène et profita de la fumée pour apparaître derrière Tsuden pour le planter avec une dague, l'ancien pirate était désormais mort, ça avait été facile pour Ryu, étant donné que pendant tout ce temps il cachait ses talents d'assassinats. Après ce scénario, Ryu coupa la tête du père de Yougan, la ramassa et partit très rapidement. Retrouvons Yougan devant la radio le soir, il attendait son père en pleurant, au fond de lui il savait qu'il ne reviendrait pas. Sa mère était morte d'une maladie incurable, il ne lui restait que son père, maintenant il n'avait pas de raison de vivre, il prit un sabre que son père avait trouver, Yougan voulait se suicider, mais il entendit la voix du nouveau roi des pirates à la radio.

« Dormez-vous ? Allez-vous laisser mourir l’héritage laissé par tous les pirates qui sont passés avant et après moi ? Nous nous sommes battus pour la liberté et vous allez la laisser disparaître ?

La clé est là, la clé de la liberté existe. Le One Piece. »


Suite a ces paroles, Yougan posa le sabre sur la table et sécha ses larmes, les paroles de Monkey D. Luffy l'avait résonner à prendre la mer. C'est comme ça qu'une grande aventure commença pour le fils de Tsuden qui avait crée son équipage regroupant de formidable amis pour la recherche du One Piece. Trente ans étaient passés, lors d'une journée qui allait s'avérer tranquille, l'équipage de Yougan pouvait voir au loin un navire, celui-ci s'approchait curieusement du navire du fils de Tsuden. Un fois les deux bateaux bien rapprochés, du navire inconnu sortait des personnes habillés en noir, c'était un assaut.. Un combat interminable commença, il y eu juste deux survivants, Yougan qui était mal en point et un inconnu masqué avec un arc, eh oui ! C'était Ryu, qui prenait la parole.

« Putin il m'en aura fallut du temps pour te retrouver, Yougan. Nous nous sommes entres tués et tu as reçu des dégâts sérieux, abandonne ! »

Yougan répondit.

« Sauf que la différence entre toi et moi c'est que.. [Reprend son souffle] Tu es peut-être plus fort que moi, mais j'ai la volonté de mon père avec moi, j'attendais ce moment depuis très longtemps, traitre !! C'est la fin des Rebirth »

Cria t-il avant de transpercer Ryu avec son sabre. Depuis tout ce temps il s'était spécialisé au sabre et il était devenu un très bon bretteur. Voilà en quelque sorte le résumer de la vie de Yougan, elle était assez triste, n'est-ce pas ? Maintenant revenons au présent, le fils de Jitsuryoku avait fini d'expliquer les raisons pour lesquels il s'était retrouvé dans cet état.. Sauf que Yougan n'avait pas eu le temps de finir son histoire, l'homme singe chargé de s'occuper de lui était endormi, le capitaine pirate qui avait pris son temps pour expliquer son histoire avait un peu la rage.

« Purée, j'texplique ma vie et toi tu dors ?! »

Venait de dire Yougan avec un air humoristique, réveillant l'homme singe qui n'y comprenais rien. C'était la que le fils de Tsuden avait compris que les homme singes ne savaient pas parlé, il décida d'essayer de leur enseigné le langage, il fallut même pas une semaine pour que ses sauveurs connaissent les bases ! Yougan en avait profité pour apprendre la vie en société aux singes humanoïdes, le fils de Tsuden s'était fais des amis avec qui il pouvait maintenant discuter, bon à la base il volait leurs apprendre en croyant qu'il n'y arrivait pas histoire de pouvoir guérir de ses blessures, mais croyant qu'il était uniquement des singes, il fut étonné d'entendre la voix d'un homme singe pour la première fois.

Malheureusement, le temps ne s'arrêtait jamais et Yougan avait repris la mer, il était considérer comme un héro sur Akasura et il y avait une statue de lui au centre de l'île. Aujourd'hui, plusieurs hommes singes racontent cette histoire aux jeunes, car oui, c'est une légende. Retrouvons une jeune Yuuki, elle vient de donner naissance à un petit homme singe pas comme les autres, celui ci n'a pas de poil sur le corps, juste une queue ! Ce n'était pas grave étant donné qu'ici, on ne rejetait personne. Yuuki avait nommé son fils Goudou Hi Seiryoku, les hommes singes donnaient trois noms à leurs enfant, ils pouvaient choisir de ne pas donner leurs nom, c'était un peu un foutoir. Goudou commença son apprentissage avec son père Kamiya D. Netsu, l'un des plus grands guerriers de l'île dès ses cinq ans. Il lui avait tout appris, tout ce qu'il savait du moins. Le soir, Jitsuryoku alla voir Yuuki et s'adressa à elle.

« Salut Yuuki ! Tu sais, Goudou est pas mal au corps à corps je pense qu'il fera un très bon guerrier, il raffole des bananes, contrairement à moi qui est dégoûté, ça fait quand même trente ans que j'en mange, ha ha ! Bon je vais me coucher »

Yuuki regardait son compagnon dormir, elle fit de même. Le lendemain matin Goudou réveillait ses parents, il y avait le feu ! Les deux adultes se réveillèrent en sursaut, Jitsuryoku choppa les deux êtres qu'il aimait le plus et les ramenèrent dans un abri, l'île était attaqué par une bande de pirate. En tout ils étaient dix, tous bien armés, le père de Goudou prit son bâton rouge et réunit tous les guerriers pour la bataille. Le combat fut de courte durée, les pirates étaient vainqueur, ils en avaient profité pour dérober quelques richesses que possédait les hommes singes. Après ça, Goudou jura de surpasser son père comme le défunt le voulais, il savait qu'il ne pourrait pas retrouver les pirates car il ne savait même pas à quoi ils ressemblaient.

C'est ainsi que l'entraînement de Goudou commença, son coatch était Kozou Geppei Teki, l'un des vieux plus vieux guerriers à la retraite, c'était lui qui avait donné le bâton rouge à Jitsuryoku, maintenant qu'il n'était plus, il revenait de droit à son fils. Retrouvons l'élève et le maître dans une salle d'entraînement de l'île, Kozou devait apprendre à Goudou une technique très connu des guerriers, le Wild Speed. Le vieux personnage remonta ses lunettes au niveau de ses yeux et exhiba ces paroles.

« Bon écoute petit, on va t'apprendre le Wild Speed rapidement, j'ai des films p.. Heuu une douche à prendre, héhé. Tout d'abord tu te dois d'être concentrer, la technique consiste à se faufiler derrière son adversaire, étant donné que ton Netsu t'a formé, et que tu ne dois pas peser des masses, ta rapidité devrait être très bonne. »

« Oui ! »

Répondit Goudou qui se concentra, puis en quelques minutes, il avait enfin réussis cette technique qu'il avait renommé : Goudou Step. Le fils de Jitsuryoku n'était pas très intelligent, mais il savait très bien se battre et avait la même détermination que Yougan. Le reste de son entraînement continua jusqu'à ses quatorze ans, pour lui, il devait commencer à découvrir le monde ! Il voulait faire ça afin de tester ses limites, sa mère n'y voyait pas vraiment de mal, alors elle l'avait laissé partir, mais son histoire n'allait pas s'arrêter là. Retrouvons Goudou sur Yajuu une île inconnue et un peu perdu, dans une taverne vide, il sirotait un jus de fruit et discutait avec la fille du tavernier qu'il appréciait, Goudou aimait bien rester sur les îles qu'il accostait, le fait qu'il ne soit pas normal lui avait souvent coûté des discriminations, mais il en avait rien à foutre, s'était dans son caractère. Tout à coup, trois officiers de la marine entrèrent dans la taverne, Goudou continuait à discuter tranquillement, pendant qu'un des officiers prenait la parole.

« Hey Jeff, tu n'as pas payé tes impôts, c'est soit maintenant, ou en t'embarque !! »

Le responsable de la taverne arriva avec peur, sa fille pleurait en tenant sa jambe.

« Désole Squall, mais les temps sont dures et rare ce font les clients sur Yajuu, tu le sais bien. »

Le marin répondit.

« Bon allez, en t'embarque, tu seras condamné à travailler dans la base en tant que concierge pendant pas mal de temps. »

Goudou descendit avec vitesse de son tabouret et sortit son bâton de son fourreau, puis il utilisa le Goudou Step pour se faufiler avec rapidité derrière un des trois marins a qui il donna un coup d'estoc sur la colonne vertebrâle afin de l'envoyer se percuter sur le comptoir, le fils de Jitsuryoku enchaîna avec un bond de quelques mètres au dessus du sol pour atteindre la tête du deuxième marine et lui envoya un coup de pied en pleine face, le laissant tomber de douleur. Goudou rangea son bâton et donna au dernier un coup de poing dans le ventre plutôt léger, il voulait le maintenir éveillé pour lui dire ces quelques mots.

« Peu importe la raison pour la quelle tu fais ça, mais sache une chose... Tant que je serais là, tu ne les toucheras pas ! »

Dit-il en serrant son poing encore plus fort dans le ventre du marin qui avait craché une flopée de sang, l'homme qui venait de se manger le coup de poing en plein ventre était tomber, il reculait en demandant qui était Goudou, alors il se présenta.

« Je suis Goudou Hi Seiryoku et.. »

« Sale sauvage ! »

Dit le marin, avant de partir vers la base marine de Yajuu. Après ça, le tavernier avait expliqué la situation de l'île à Goudou. Il disait que cela faisait plus de dix ans maintenant que le capitaine de la base nommé Benkei, faisait payé une taxe aux habitants de l'île, profitant que celle-ci soit dans un coin un peu perdu dont le gouvernement se foutait un peu, même beaucoup. D'après le récit du tavernier, l'ancienne propriétaire de la taverne qui s'avérait être la soeur du tavernier était détenu là-bas, elle n'avait pas réussi à payer la taxe et personne n'osait intervenir, ou même avertir les autorités, le seul moyen c'était de.. cogner ! Le lendemain matin, Goudou enfila ses vêtements, il avait dormi dans une auberge pas très loin d'ici, bien décider à sauver la soeur du tavernier et à stoper ces faux justiciers. Goudou attrapa son bâton rouge et se dirigea vers la base, un acte plutôt fou non ? Une fois arrivée, il fit un bond et s'accrocha au mur grâce à son agilité de singe, il voyait dans la cours d'éxécution, l'ancienne propriétaire de la taverne ligotée, le petit homme singe cria.

« Je vais te libérer t'inquiète pas, deux secondes !! »

Cet idiot avait crié bien trop fort et avait ainsi, alerté les officiers qui regardait le jeune mâle sauter du mur et faire son aterissage sans aucun souci, quand ils avaient vus sa queue, une expression bizarre venait faire son apparition sur leurs visages. Si Goudou avait réussi a faire ça, c'est parce qu'il bénéficiait de plusieurs avantages, agilité, rapidité et force. Ce mur n'était donc pas un problème pour lui, alors que les marins étaient en position de tir, le capitaine arrivait, munit d'un long fouet, visiblement dangereux.

« Tiens donc nous avons de la visite, un macaque. Je suis le capitaine de cette base marine, Benkei !»

« Mais tu sais pas comment j'en ai rien à foutre... »

Goudou sortit une banane de son sac et en retira la peau, puis il en mangea un bout et continua de parler, il montrait son pouce en souriant.

« J'suis là pour vous botter l'derrière, ha ha !! »

« Capturer le vivant !!!!! »

Cria Benkei, tout ses hommes commençaient à courir vers le singe humanoïde, de par sa maigre ruse, il lança sa peau de banane et fit tomber quelques marins, ça lui faisait rire. Maintenant, il était temps de s'occuper du reste, Goudou courra vers eux avec son bâton en main, il donna un coup d'estoc sur le torse d'un de ses opposants, il enchaîna avec un coup de boule dans le ventre d'un des marines. Goudou tourna sur lui même avec son bâton et balaya tous ses opposants, bien fière de son geste, par la suite il jeta un petit coup d'oeil à la soeur du tavernier qui était fatigué, elle n'avait pas dit un mot depuis tout à l'heure, donc Goudou prit la parole.

« Dis-donc t'es pas très bavarde toi, c'est pas grave, l'important c'est de te libérer au plus vite. »

Goudou avait à peine eu le temps de s'approcher de la soeur du tavernier, que le capitaine de la base dirigea son fouet rapidement sur le dos de l'adolescent qui venait de tomber.

« Pathétique ! Tu fais le héro, mais tu n'es même pas capable d'esquiver un coup basique, sauvage ! Je vais te montrer qui est le patron ici ! Whip Of The Devil : Le Fouet du Diable ! »

Le fouet de Benkei se dirigeait à toute allure, il allait percuter le pauvre, Goudou, mais soudain une femme arriva, elle avait tranché avec une épée le fouet du capitaine de la base de Yajuu sans problème, son entrée était héroique et Goudou était sous le charme, la femme se présenta par la suite.

« Dis-donc, c'est pas bien de s'attaquer à plus faible que soit. Bref, je me présente, Kamiya D. Lucy, capitaine des Red Storm. »

Goudou regardait Lucy avec un air débile, il prit la parole en la montrant du doigt.

« J'peux voir ta culotte ? »

« Non, mais t'es malade ? Libère la fille, je m'occupe de lui et de l'affreux qui nous regardent là ! »

Lucy montrait du doigt le marin qui était dans la taverne, celui qui c'était mangé un bon coup de poing au ventre. Le fils de Jitsuryoku libéra la jeune prisonnière et prit la fuite avec, pendant que la jeune femme visiblement douée s'occupait du reste. Le lendemain après ces événements, une fête se déroulait chez le tavernier, Goudou ainsi que la bande à Lucy y étaient conviés bien évidemment. Quant à Benkei, il avait été arrêté grâce au tavernier qui avait prévenu les autorités en prenant un navire marchand pour se plaindre auprès d'un capitaine de la base d'une île à proximité, pendant que Lucy et lui se battait. Goudou avait profité de l'ambiance pour faire une remarque.

« J'ai remarqué que ta soeur n'avait pas dit un seul mort pendant que je l'accompagnais ici, elle aime pas les étrangers ? »

Le tavernier répondit.

« Mais c'est parce qu'elle est muette hahahahahahah ! Ca, c'est vraiment Goudou !»

Toute la taverne était plié de rire, il y avait une très bonne ambiance ! Après ses événements Goudou était considérer comme un pirate, bien qu'il avait agit comme un justicier, il avait tenté de rejoindre l'équipage de Lucy, mais elle ne prenait que des filles, à bord de sa barque, l'homme singe voulait découvrir le monde !

One Piece Héritage
Fiche de présentation




Dernière édition par Goudou Hi Seiryoku le Sam 5 Oct - 10:16, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Goudou Hi Seiryoku [Terminé] Mer 2 Oct - 14:32

C'est finis ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Goudou Hi Seiryoku [Terminé] Ven 4 Oct - 17:12

Oui, bonne lecture !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Goudou Hi Seiryoku [Terminé] Sam 5 Oct - 17:12

Bonjour et bienvenu!
Fiche correct, pense a te relire tu aurais pu éviter quelques fautes bêtes et tournures un peu chelou^^ Mais c'est cool quand même!!
Validé avec 550 PF, tu peut aller faire ta FT et commencer le Rp.

EDIT: Trouves toi vite un vava aux bonne dimensions!! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Goudou Hi Seiryoku [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

Goudou Hi Seiryoku [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Détente :: Les fiches-