AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Aoi Akimitsu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Aoi Akimitsu Mer 2 Oct - 20:57



One Piece Héritage
Fiche de présentation



~ Akimitsu Aoi





Nom : Akimitsu
Prénom : Aoi
Surnom :The Raptor
Age :19 ans
Race :Humaine
Lieu de Naissance : North Blue
Camp : Marine
Fruit du Démon ou Arme : Fruit du Diamant / Une épée
Profession : Navigateur
But : Retrouver sa soeur
Autres :Finir son travail bien et proprement.



~ Caractère / Physique







Depuis la dernière visite médicale au QG. Aoi fait un mètre quatre-vingt Cinq, pèse soixante-quinze kilos. Après s’être méchamment battu avec sa sœur, il tomba sur le sol. Depuis une cicatrice traverse son oreille droite.  C’est pour ça qu’il a cette coupe de cheveux aussi. Petit il ne voulait pas montrer qu’il c’était fait mal, du coup, il attachait seulement le côté gauche et laissait celui de droite cacher sa blessure. Maintenant il ne peut se défaire de cette coupe. En même temps, elle est classe~  je ne vais pas mentir en vous disant, qu’il est bien construit sans vraiment être l’homme musclor ! Il garde quand même la taille fine, et classe.

On pourrait distinguer facilement Aoi, avec ses cheveux et ses yeux de la même couleur, un bleu clair. On remarque qu'il vient bien de North Blue, avec la couleur pâle de sa peau. Lui et le soleil, n’ont jamais vraiment était ami en fait. Son style vestimentaire, est plutôt classique. Il porte l’uniforme de la marine comme un gant, il ne supporte pas de porter la maudite cape « Justice ». Bottes hautes marrons de la marine, veste blanche. Les honneurs à gauche, « bon il en a pas du tout là mais ça va arriver ! ».Quand il est sous couverture, Aoi se fond rapidement dans la foule. Veste en costard, chemise, cravate. Tout un ensemble qui lui va magnifiquement bien.



Aoi, est un homme plutôt simple à vivre. Ni sournois ou même indiscret, il sait faire sentir son aura quand il rentre dans une pièce.  Mais quand il est discret, il le reste.  Il n’est pas du genre gros bourrin, à vouloir se faire voir. Mais plutôt quelqu’un… Comment dire, de simplet. Honnêteté, est la seule chose qu’il demande, à quelqu’un qui désignera comme nakama.

Même si son regard est froid, il cache beaucoup de ses pensées. Préférant, réfléchir avant d’agir. Vous verrez notre petit Akimitsu, faire un geste, à la fin de son analyse personnelle. Quand un supérieur lui dit de faire, il fait. Quand c’est lui qui est chef de groupe, il garde le contrôle. Franchement, si la situation devient dangereuse. Il fera une retraite, pourquoi perdre des vies, ou blesser quelqu’un pour un rien ?

Il ne parle vraiment pas beaucoup, à part pour donner des ordres, ou répondre. Ce n’est pas le genre de gars à s’emporter pour un rien. S’ il vous crie dessus, ce ne sera ni pour rien, ou même juste par envie de se montrer dominant. Au contraire, il reste calme et efficace.  Vous pourrez de temps en temps, trouver un sourire satisfait sur son visage. Il faut avouer qu’il parle plus par expression, que par voix depuis un moment...

Question nourriture, il n’est pas difficile, du moment qu’il mange et qu’il boit. Tout va pour le mieux, son maximum sans manger ni boire est de une semaine ! Ce n’est quand même pas rien ! Puis de toute façon, ne réfléchissez pas trop. Si il ne vous a pas encore envoyé bouler, c’est qu’il vous aime bien, ou que son avenir avec vous est totalement neutre.

Mais, allez-vous réussir à vous entendre avec ce fameux personnage ?e



~ Histoire de votre personnage




http://www.youtube.com/watch?v=sMgsC8kVOBI

Fortune, gloire et pouvoir. Si seulement, si seulement cet homme n’avait pas existé… Les choses seraient restées comme elles sont ! Personne ne serait mort, ou même enlevé… Commençons par le début de l’histoire.

C’est un jour de neige,  que je naquis sur North Blue.  Non née dans une famille ni riche, ou même pauvre. Mes parents avaient un restaurant familial, l’endroit idéal pour venir se réchauffer. « Bien manger, font des gens heureux ! » Stupide devise de l’auberge. Mais il faut avouer, que personne ne résistait à passer ici après un long voyage. Plutôt connue part le village, ce fut une habitude, que des amis de ma famille nous envoient de nouveaux clients manger ici. Juste à côté du port et un hôtel non loin. Personne ne peut rêver, d’une meilleure position pour vendre de la bouffe ! Mais passons… le sujet ce n’est pas le resto, mais plutôt moi et ma famille…~

Ma mère était une ancienne marine, elle travaillait dans les archives. Mon père fut un moment, cuisinier dans la cantine du QG à North blue. Ce n’est pas compliqué à comprendre que, mais mes parent ont tout lâché pour s’installer dans le village de mon père. Reprendre le restaurant, et vivre comme une famille. Une famille… Qui ne rêve pas d’une vie paisible avec une femme et ses enfants ? Oui je ne suis pas le seul, même si j’aurais aimé petit. Deux ans plus tard, le même jour que celui de ma naissance. C’est-à-dire un 16 décembre. C’est ma petite sœur, Asumi Akimitsu, qui sort du ventre de ma mère. C’est vrai qu’à présent, je peux dire que c’était mon plus beau cadeau d’anniversaire.

Asumi ne me quittait pas une seconde, avant c’était des yeux du berceau. Mais quand elle a appris à marcher, elle me suivait partout. Plus les années passaient, plus nous nous épanouissions dans la vie. Le restaurant était à présent renommé partout dans North Blue. Mais mes parents, avaient décidé de garder une vie simplette. Quoi de mieux pour vivre heureux ? La vie de riche dans le luxe, ne nous convenait pas. Des propositions arrivaient à mes parents, pour accueillir des personnes de grand nom à leur table.  Tout en décidant d’arranger le restaurant, mon père essaya de nous transmettre sa passion. Mais il abandonna vite l’idée, juste après que la cuisine prit feu.





Les années passaient dans le calme, jusqu’à celle de mes 10 ans. La plus horrible, à mes pauvres yeux d’enfant… Je me rappelle encore de cette journée, tous ce passait pour le mieux au monde.

Le restaurant ouvre, les commandes se font. Ma mère qui garde le contrôle, mon père en cuisine. Avec Asumi, nous avons décidé de faire un tour au port. Comme dans notre habitude, on regardait les nouveaux bateaux qui jettent l’encre. Puis comme à notre habitude, on jouait à cache-cache. Mais cette fois-ci, notre regard s’arrêta sur deux étranges fruits. Par envie d’aventure, et de montrer notre trouvaille à nos parents. Nous volons les fruits et rentrons vite à la maison, heureux de montrer quelque chose de nouveau.

« -Maman, maman !! Regarde ce qu’on a trouvé ! »

Ma mère c’était penché vers nous, toujours ce grand sourire sur les lèvres. Elle ébouriffe nos cheveux, et regarde avec de grands yeux notre trouvaille.

« -Que-ce-que c’est ? Un fruit ? »

En haussant les épaules en même temps, ma mère laissait passer un rire et se redressa.

« -Pourquoi ne pas le manger alors ? »

Je regarde ma sœur un instant, elle n’hésita pas une seconde à croquer dedans. Je suivis son geste, mais un goût amer infesta ma bouche. Larmes aux yeux, je continue de le manger. Apparemment, celui de ma sœur est bon. En deux seconde elle avait tout engloutis, je fis rapidement de même.

«-Beurk! C’est amer !!
-Tu trouve ? Moi j’ai bien aimé!»

C’est à ce moment-là, que tout s’enchaîna rapidement. Ma mère acceptait tout le monde dans ce restaurant, pirate, marine, artiste. Du moment qu’il payait à la fin, et qu’il n’engendrait aucuns problèmes. Sauf que là, c’est plus qu’un gros problème. Les cris de terreur, les rires maléfiques. La porte explose sous le coup de pied du pirate, sabre à la main, il cherche quelque chose du regard... Il nous cherche ! C’est  quand ma mère nous cachâs derrière le comptoir, que je vis pour la première fois. Se dessiner, de la peur sur son visage. Les clients, courraient dans tous les sens pour sortir. Peur…

« -Que faites vous ici ? »

C'est, dans un regard malsain, qu’un pirate attrape le col de ma mère pour la lever.

« -Voyez-vous… Quelque chose qui nous appartiens, ce retrouve chez vous. »

C’est juste évident, il parle des deux fruits… Mon père empestait la panique à plein nez, agenouillé devant eux, il suppliait pour laisser ma mère tranquille. Mais ce n’est pas comme ça, que l’on obtient quelque chose de ces hommes.

« -Où sont les fruits ?
-Pas ici ! »

Il secouait ma mère plusieurs fois, comme si de sa poche allait sortir de l’argent.

« -Où ?!
-Hmpf, plutôt amer ce truc quand même »

Elle souriait en disant ça, comme pour le provoquer. Sauf que la provocation, lui couta un coup de sabre dans le ventre. Mon père hurlait comme pas possible, ma sœur pleurait. Pleurait trop fort même. On fût vite repérer, un homme malsain avait attrapé le bras de ma sœur. Mon temps de réaction fut long, avant d’essayer de lui attraper le bras. Mes jambes tremblaient, je ne pouvais pas bouger. Faible, c’est tout ce qui peut décrire ce moment. Une boule de haine, commencait à s’agrandir dans mon ventre. Mon père pleurait et les suppliait. C’est, un coup dans le ventre, qu’il cria sur mon père.

« -C’est un échange équivalent ! »

Comment parler d’un échange équivalent, alors que c’est une vie humaine contre un fruit ? C’est plus tard que je compris, nous avions mangé un fruit du démon. C’est dans les pleures, entre moi et mon père, devant le corps de ma mère. Que nous avions compris que notre vie, n’allait plus être pareil.
Mon père décide de fermer le restaurant, pour un temps qui fût toute la vie. Nos années fûrent sombre, même père resta dans l’oubli. Vivant sur leurs économies, on ne pouvait pas imaginer mieux que la tristesse dans la maison à présent. C’est un jour de mai, qu’en rentrant à la maison. Je trouve le corps de mon père, suspendu au-dessus du sol.
Effrayé, voilà comment j’étais.


La dernière personne de votre famille se retrouve pendue face à vous. Que faites vous, vous ? J’ai pleuré, toutes les larmes de mon corps. C’est juste après, que les voisins sont arrivés pour essayer de comprendre la raison de  tout ce raffut.

C’est à ce moment-là, que ma vie devint froide…




Sans aucune famille autour de moi après la mort de mon père, je vis seul depuis mon plus jeune âge. Les économies de mes parents, m'ont fait vivre seul aisément, jusqu’à ce que je rejoigne la marine. La solitude me rendait de plus en plus froid, mais c’est à ce moment que je rencontre Irys. La petite sœur que l’on m'a voler, voilà comment je le vois. Nous habitions dans le même village. C’est entre les jeux, que l’on a commencé à parler ensemble, juste avant cette lourde tragédie qui est arrivée sur ma famille. C’est bien la seule personne, de mon lourd passé. Amitié liée, je ne l’ai perdue pas de vue. Même si je ne pense pas le faire maintenant, c’est une des rares individues que je garde dans ma pensée…

Oui, je rejoins la marine à l’âge de mes 14 ans.  Pourquoi ? C’est bien le seul moyen de retrouver ma sœur en travaillant pour quelqu’un. Je n’allais pas vivre, sur les économies familiales toute ma vie. A chaque mission dans un endroit, je pourrais très bien faire des recherches sur ma sœur. Puis en leur expliquant que j’avais mangé un fruit du démon, ils n’ont pas vraiment pu me refuser. En fait, ils cherchaient le plus de soldats compétents. Le monde de la piraterie s’agrandissait, et de nouveaux pions ne seraient pas de refus.

Des pions… Voilà comment je pense qu’ils marchent. Ils doivent se dire que l’on ne se rend compte de rien. Mais cela m’est complétement égal, du moment que je peux continuer mes recherches, et que l’on me laisse tranquille sur ce sujet. C’est en ouvrant des cartons, que je compris que ma mère dessinait des cartes. Navigatrice, voilà le métier qu'elle occupait dans la marine. Pourquoi ne pas suivre le même chemin ?

Pendant mon séjour dans la marine je fis la chose la plus simple au monde. M’entrainer, m’entrainer jusqu’à ressentir l’étirement de mes muscles. Faire des exercices, à en tomber dans les pommes. Devenir plus fort, plus fort pour la retrouver… Pendant quatre ans, et même maintenant. Je pense à avoir la confiance de la marine, pour me laisser libre de sortir. Je commence, à maitriser de mieux en mieux mon pouvoir. Même si je ne suis pas encore partit de North blue, j’espère avoir les capacités pour voguer sur les autres mers.

Rien ne m’importe plus, que de retrouver ce qui est chèr à mes yeux.



One Piece Héritage
Fiche de présentation


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Aoi Akimitsu Jeu 3 Oct - 9:57



One Piece Héritage
Validation de fiche de présentation


Bienvenue sur le Forum !
Avatar aux normes, j'ai apprécié ta fiche de présentation.
Tu es validé avec 550PF + 50PF, cela nous donne un petit 600 !!!
Fruit du démon accepté. Attention, tu disposes d'une épée avec seulement des coups basiques. Etant donné que tu es un utilisateur de FDD, l'art des épéistes et tout ce qui y est lié, t'es interdit.
Tu peux te diriger vers ta Fiche Technique ...

One Piece Héritage
Validation de fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Aoi Akimitsu Jeu 3 Oct - 16:01

Super~ Merci!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Aoi Akimitsu

Revenir en haut Aller en bas

Aoi Akimitsu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Détente :: Les fiches-