AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Serizawa Takahashi, fumeur invétéré !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Serizawa Takahashi, fumeur invétéré ! Lun 7 Oct - 21:18



One Piece Héritage
Fiche de présentation



~ Takahashi Serizawa





Nom : Takahashi
Prénom : Serizawa
Surnom : Le fumeur invétéré
Age : 24 ans
Race : Humain
Lieu de Naissance : North Blue
Camp : Marine
Fruit du Démon ou Arme : Ses propres cigarettes explosives, qu'il fabrique lui-même en mélangeant tabac et poudre à canon. Du coup, ces cigarettes, une fois allumées, explosent lors d'un contact.
Profession : Cuisinier
But : Éradiquer tous les pirates pour être plus reconnu que son père.
Autres : /



~ Caractère / Physique




Serizawa est un homme de nature très calme et très posé.  Cela s'explique par le fait qu'il est totalement insouciant. Il adopte d'ailleurs une démarche qui traduit cet état d'esprit, marchant lentement et avec les mains dans les poches. On a l'impression que jamais rien ne l'atteint, ce qui n'est pas forcément vrai. Nonchalant, flemmard, il est loin des stéréotypes des guerriers aguerris prêts à tout pour réaliser leurs objectifs. Lui n'est jamais motivé, jamais enthousiaste, et abandonne lorsque la difficulté est trop importante, même dans les moments les plus compliquées, ce qui amène souvent des situations loufoques. Il est cependant capable de se démener s'il estime avoir une justification suffisante.
Serizawa a sa propre conception du monde et de ce qui est juste. Pour lui, le mal et le bien sont deux notions bien trop abstraites et personnelles pour être prises en compte : ce qui paraît être un bien pour une personne peut tout autant être un mal pour une autre. Cela dépend du point de vue que l'on décide d'adopter. Partant de ce principe, il ne se soucie pas de ce que peuvent penser les gens de ses actes, et fait ce que bon lui semble selon la situation. Il est ainsi difficile de le caser dans une catégorie : il n'est ni gentil, ni méchant. Il est juste lui.
Paradoxalement à son attitude désinvolte, Serizawa poursuit un objectif de grande envergure : éradiquer tous les pirates afin, quelque part, de se venger de son père. Mais on se demande bien comment il compte y parvenir...


Le physique de Serizawa Takahashi est loin d'être imposant. D'une taille standard d'1m79, le jeune homme est plutôt mince et élancé. Ses muscles ne sont pas vraiment dessinés, et seul une petite trace d'abdominaux naissants siège sur le buste de notre jeune pirate. Il possède une peau mate tout à fait classique. La couleur de ses cheveux, quant à elle, sort de l'ordinaire : sa chevelure est d'un vert très foncé, coloration peu commune. Elle retombe à l'arrière jusqu'en dessous de sa nuque, tandis que devant elle cache en grande partie son front.
Les yeux de Serizawa sont un peu étirés, de couleur ambre. Ses sourcils fins soulignent un regard qui paraît à la fois sérieux et détaché. Son œil droit, qui n'en est plus vraiment un, est dissimulé par un simple cache-oeil noir. Son nez, quant à lui, à défaut d'être gros, est un peu long, mais reste discret. Ses lèvres sont très peu dessinées. Mais de toutes manières, elles sont en permanence cachées par la cigarette qui pend de sa bouche. Et un léger bouc naissant se dresse sur son petit menton.
Serizawa est constamment vêtu d'une chemise blanche et rose qui descend jusqu'à en dessous de la ceinture. Il laisse les deux boutons du haut ouverts, permettant ainsi à quiconque le souhaite d'observer son torse poilu. Par dessus cette chemise, il porte le long manteau de la Marine sur ses épaules,telle une cape jusqu'à ses bottes. Son pantalon en toile beige est un peu déchiré en quelques endroits, et tombe jusqu'aux chevilles. Les bottes noires et rouges de Serizawa sont par contre tout à fait ordinaires.



~ Histoire de votre personnage



North Blue, une des quatre mers bleues. C'est sur une petite île de ces vastes étendues aquatiques que débute notre histoire. Une minuscule île, insignifiante, absente de la plupart des cartes du monde. Ses habitants l'appellent l'île d'Osaki.
Sur Osaki, on vit simplement. Le village est majoritairement constitué de plantations et d'élevages. C'est un milieu très rural. Les habitations sont humblement construites en paille et en terre cuite, et ne possèdent pas plus d'une pièce. Seul quelques nobles vivent sur Osaki, à l'écart du village, au pied d'une petite chaîne de montagne. Ils préfèrent ne pas se mêler au reste de la populace.

Globalement, l'atmosphère est paisible, et le village n'est sujet qu'à très peu de tensions. C'est dans cette ambiance chaleureuse qu'est né le jeune Nero, aîné de la famille Takahashi. Il s'agit là d'une famille des plus ordinaires, vivant principalement grâce à son élevage de vaches et de moutons.
Nero n'a jamais été un enfant facile. Sortant physiquement de l'ordinaire, à cause principalement de sa chevelure blanche argentée, il était souvent montré du doigt par les autres enfants du village. Du coup, il a rapidement appris à se défendre avec hargne, à tel point qu'il en est devenu très violent. La famille Takahashi a alors connu bon nombre de problèmes avec les autres parents. Le pire est arrivé lorsque, Nero, âgé alors de 13 ans, a tabassé férocement le fils de la famille noble la plus riche d'Osaki. Comme représailles,  la ferme Takahashi a été totalement rasée, poussant la famille à vivre dans la plus grande pauvreté.

Nero a alors juré à ses parents qu'il se ferait pardonner ses fautes, et qu'il trouvera de quoi faire vivre toute la famille. Trois années plus tard, le jeune Takahashi quitta Osaki à bord d'une petite barque trouvée sur le rivage. Il avait fait la promesse que lorsqu'il reviendrait, toute l'île serait fier de lui, et que sa famille serait riche.

On ne connaît pas grand chose des aventures de Nero sur les Blues. La seule chose à retenir est que, huit ans plus tard, il était revenu sur Osaki. L'étonnement des villageois fut grand lorsqu'ils aperçurent l'immense bateau sur lequel naviguait désormais le jeune homme. Et il n'était pas revenu seul, mais accompagné de trois autres individus, son équipage.

Nero était devenu un pirate, connu uniquement dans les îles alentours. Sa notoriété n'était certes pas énorme, mais les rumeurs disaient qu'il était un féroce combattant. Et il avait tenu parole. Ramenant quelques centaines de milliers de Berry à ses parents, il finança ainsi la reconstruction de la ferme Takahashi, ainsi que d'une nouvelle grande maison.

Nero et son équipage avaient alors prévus de rester quelques semaines sur Osaki, puis de repartir sur les mers, à la conquête de Grand Line. Seulement, alors qu'ils préparaient leur navire en vue du long voyage qui les attendait, Nero aperçut un bateau de la marine qui venait dans leur direction.
Quel malchance ! Il n'était pourtant pas encore très connu, et la prime sur sa tête était particulièrement faible. Avant que le pirate n'ait eu le temps de prévenir tout le village, il entendit le cri d'effroi que poussait Tenshin, l'un des membres de son équipage. Se retournant, le jeune Takahashi vit alors son camarade courant à vive allure vers lui, le visage terrifié. Essoufflé, il expliqua alors que les deux autres membres de l'équipage ont été tués sur le rivage, alors qu'ils essayaient de retenir les marines, et que lui s'est enfui tant qu'il le pouvait.

Nero n'avait pas encore dit un mot qu'une centaine de marines déferla sur les terres d'Osaki. On ordonna alors l'exécution du jeune pirate, et la destruction du village. Tenshin essaya de toutes ses forces de convaincre Nero de s'enfuir tant qu'il en était encore temps. Ils auraient pu se cacher dans la petite forêt située derrière les habitations. Connaissant l'endroit comme sa poche, Nero et son ami auraient sûrement survécu. C'était la meilleure idée.

Mais Nero ne l'entendait pas de cette oreille. Tournant lentement son regard vers son camarade, un large sourire s'affichait sur son visage.

« Laisse-moi régler ça tout seul. Je suis déjà responsable de la perte de la ferme de mes parents, je ne vais pas en plus être celui de la destruction du village. Tout se passera bien »

Poussant alors violemment Tenshin à terre, Nero fonça à toute allure vers les centaines de marines qui se dressaient devant lui. La rumeur dit qu'il a éliminé à lui tout seul la quasi-totalité des soldats ennemis, les quelques survivants s'étant enfuis. Il sauva ainsi Osaki. Mais au cours de la bataille, Nero mourut. Oui, il mourut. Pour le village. Et depuis, on le considère sur l'île comme un symbole. Et on raconte son histoire dans des petits contes locaux.

***


« Comment ça il est mort ?!! beuglèrent les enfants en chœur. "Tu devais nous raconter TON histoire, escroc ! »

« BUAHAHA ! Vous ne pensiez pas sérieusement que je parlais de moi là, si ? Tout cet héroïsme, ça me révulse. Nan, c'est clairement pas moi. »

« Bah alors pourquoi tu nous racontes ça, idiot ! »

« Taisez-vous et laissez-moi terminer, stupides gosses ! »


***

On raconte l'histoire de Nero et de son sacrifice dans les contes locaux, et on le présente comme un héros. Une modeste statue en argile a même été construite à son effigie, et placée au milieu du village.

Mais ce que ne racontent pas les contes, ce qu'oublient de dire les rumeurs, c'est que l’héroïque pirate avait un fils. Un petit bébé qu'il présenta à ses parents lors de son retour sur l'île d'Osaki. Le bambin se nommait Serizawa. Bien évidemment, il était trop jeune lorsque son père est mort pour se souvenir de quoi que ce soit. Mais il connaît parfaitement l'histoire de son parent. Après tout, cette dernière est loin d'être un secret, et tout le monde en parle sur Osaki. La statue de Nero, bien que modeste, n'est pas non plus très discrète.

Serizawa sait donc de qui il est l'enfant, et connaît les événements qui l'ont conduit à se retrouver orphelin, ne sachant nullement qui est sa mère. Le village pensait alors que l'enfant serait très fier de son père, et qu'il ferait tout pour honorer sa mémoire. Mais il n'en était rien. En vérité, Serizawa nourrissait une haine profonde envers son géniteur. Le même qui avait eu une chance de vivre, et qui a préféré mourir, abandonnant alors son propre enfant. Tout le monde dans le village trouvait Nero extrêmement courageux, mais le jeune Takahashi, quant à lui, le trouvait lâche. Lâche et égoïste, car il n'aura à aucun moment pensé à son fils qui allait se retrouver seul.

Oui, Serizawa détestait véritablement son propre père. Et il haïssait par dessus-tout les villageois qui le présentaient comme un héros. C'est ainsi que cet enfant grandit seul contre le monde. Il fut d'abord élevé par ses grands-parents jusqu'à l'âge de huit ans. Puis, lorsque ces derniers décédèrent, c'est Tenshin qui prit la relève, en hommage à son ancien capitaine.

Serizawa est tout l'opposé de Nero. C'était quelque peu volontaire, car il ne voulait en aucun cas qu'on l'associe à son père. Alors certes, il a également appris à se battre à cause de l'animosité qui régnait entre lui et les autres. Mais il n'utilisait jamais cette force sans raisons. Il n'était pas spécialement violent, et ne nourrissait pas de grandes ambitions. Au contraire, Serizawa était calme, nonchalant et n'avait strictement aucune motivation pour rien. Dès lors que les choses présentaient une difficulté un peu trop importante, il abandonnait. Ce caractère particulier lui aura permis d'éviter d'avoir de réels ennuis au village. Les habitants avaient vraiment du mal à le cerner.

Les années passèrent, et bientôt Serizawa atteignit l'âge de se prendre en même lui-même. Il quitta la demeure de Tenshin, avec qui il n'a jamais réellement noué de liens, et s'installa dans une petite maison rudimentaire. Avec l'âge, le jeune homme s'était découvert une petite passion pour la cuisine, ainsi qu'une grande addiction à la cigarette.

Doucement mais sûrement, semaines après semaines, il transforma sa petite maison en petit restaurant, dans lequel il comptait finir ses jours en faisant ce qui lui plaisait. Son restaurant avait relativement peu de succès du fait de sa réputation, mais Serizawa ne s'en souciait guère. Parfois, Tenshin lui rendait visite, racontant quelques anecdotes de pirate et essayant de le convaincre à en devenir un lui-même. Mais pour le dernier Takahashi, suivre les traces de Nero était inenvisageable. De toutes façons, la cuisine lui suffisait amplement.

Le temps s'écoulait paisiblement, et Serizawa avait désormais 22 ans. Sa façon d'être n'avait pas réellement évolué, mais la rancœur qu'il nourrissait envers son paternel avait pris une autre ampleur. Désormais, il ne souhaitait plus seulement ne pas être associé à lui, mais il voulait le faire oublier des mémoires. Et pour cela, il s'était résigné: il rejoindrait la marine, et réussirait des exploits plus grands que ceux de son ancêtre, exterminant jusqu'au dernier les pirates de cette époque. Il n'allait pas suivre les traces de Nero... il allait les effacer.
Enfin ça, c'était la théorie. Parce que dans la pratique, la nonchalance du jeune homme et son manque total de motivation ont fait qu'il n'a jamais quitté son île durant les 2 années qui suivirent sa prise de décision. Il prenait son temps et s'occupait toujours de son petit restaurant. Toutefois, il cherchait tout de même à s'équiper en vue de son projet. Serizawa se débrouillait plutôt pas mal au combat au corps à corps, mais il savait que ce serait très loin d'être suffisant. Il se mit à chercher une arme. Une arme qui aurait la classe. Il se rendit alors à un petit magasin local.

« Voici tout ce que je peux vous proposer, monsieur ! » déclara le marchand tout en lui tendant un petit lance-pierre ainsi que de grosses lunettes rétractables. « Avec ça, vous pouvez également acheter ces petites billes explosives qui pourront servir d'excellents projectiles ! »

Serizawa s'équipa de l'arme, puis se contempla dans la glace.

« ... »

« Il y a un problème monsieur ? »

« Mais j'ai l'air....RIDICULE ! »

Lassé, le jeune Takahashi se débarrassa de l'équipement et quitta la boutique sans plus d'explications. Marchant dans la rue, il aperçut alors au loin un petit stand qu'il n'avait jamais remarqué jusque-là. Le vendeur s'était probablement installé récemment. Il proposait tout l'attirail nécessaire pour se fabriquer ses propres cigarettes. « Beaucoup plus économique que d'acheter des paquets ! » hurlait t-il dans la rue pour attirer les passants.

Cela donna une idée à Serizawa, qui se procura alors les marchandises du vendeur à la sauvette. Il retourna également dans le magasin visité précédemment, et acheta uniquement les billes explosives.
De retour chez lui, Serizawa commença alors la fabrication de ses cigarettes. Seulement, avant cela, il démonta les billes explosives et récupéra la poudre qu'elles contenaient. Puis il plaça cette poudre dans les cigarettes. Résultat, une fois allumées, elles exploseront si elles subissent un choc suffisant, ou si elles sont balancées sur l'ennemi. Ce serait son arme.

**Ça, c'est vraiment la classe**

Puis notre héros resta encore un an sur Osaki, partageant son temps entre la fabrication de ses armes et son travail au restaurant. Il économisait pour pouvoir s'offrir une petite barque et commencer enfin véritablement son projet.

Alors qu'il venait enfin d'atteindre la somme requise pour s'offrir son embarcation, l'île d'Osaki fut de nouveau menacé, tout comme il y a une vingtaine d'années en arrière. Cette fois-ci, ce n'était pas des marines qui attaquaient le paisible village, mais un équipage pirate, composé d'une trentaine d'hommes tout au plus. Leur but était évident : ils allaient piller l'île. C'était idiot, car il n'y avait pas vraiment de richesses ici. Mais qui a dit que les pirates étaient intelligents ?

Quoi qu'il en soit, Serizawa s'interposa alors entre les pirates et les villageois. N'y voyez pas là un acte  héroïque, une défense de la veuve et de l'orphelin, une démonstration de bonté. Non, ce n'était rien de tout cela. Le jeune homme voyait seulement là une bonne opportunité de tester ses nouvelles armes avant son voyage, et de justifier son entrée au sein de la Marine.

«Pour piller ce village, il faudra d'abord me passer sur le corps »

Serizawa regardait calmement ses opposants, sa main gauche dans la poche, sa main droite tenant une cigarette fraîchement allumée.

La réaction des pirates ne s'est pas faite attendre, et l'un d'entre-eux fonça vers Serizawa, sabre à la main. Le garçon plaça alors son avant-bras gauche en opposition, bloquant le coup de son adversaire, et frappa à l'aide de son poing droit.
Le premier adversaire à terre, un second se jeta à nouveau sur l'héritier Takahashi, portant cette fois-ci une attaque latérale. Serizawa esquiva en s'abaissant, puis, tout en remontant, frappa le menton de son adversaire avec son coude.

La scène dura quelques minutes, une dizaine de pirates se jetant les uns après les autres, et tombant tous successivement. Puis un éclair de génie traversa l'esprit de ces bandits, qui se décidèrent à tous attaquer en même temps le jeune homme. Serizawa résista tant bien que mal pendant une longue minute, se débarrassant de quelques ennemis au passage, mais il finit par céder. Il reçut un coup de sabre à l’œil droit, et, sous l'effet du choc, tomba à la renverse. Mais durant sa chute, il eut le temps de balancer sa cigarette en plein milieu des ennemis, en éliminant une bonne partie.

Un cri d'effroi se fait entendre dans la foule, qui jusque-là observait le combat silencieusement. Serizawa venait de perdre son œil. Un large filet de sang coulait le long de sa joue, tandis que sa tête cognait le sol boueux.
Allongé par terre, il réfléchissait.

**Que faire désormais ? Que ferez un véritable héros à ma place ? Sans nul doute se relèverait-il, et bravant la douleur, continuerait le combat. Il sortirait une jolie phrase qui redonnerait espoir aux habitants, puis trouverait une force au plus profond de lui pour obtenir la victoire. Oui, un vrai héros, ça fait ça.. alors pourquoi pas moi ?**

Serizawa sortit de sa poche une nouvelle cigarette, qu'il mit dans sa bouche et alluma. Puis il se redressa doucement. Une fois debout, il dévisagea, d'un seul œil, les adversaires restants. Il n'y en avait plus qu'une dizaine. Il les regardait avec un regard perçant, un visage déterminé. L'espoir renaissait parmi les villageois. Puis Serizawa pointa du doigt les pirates qui se tenaient devant lui, puis cria :

«Ecoutez-moi bien, parce que je ne le répèterai pas !!! »

Oui ça y est, c'était sûr, il avait retrouvé la force pour triompher. Il allait faire comme tout héros ! Il allait continuer le combat ! Il allait gagner ! Quelle classe, quelle force, quelle élégance, quel...

« J'abandonne. Vous avez gagnés»

Puis il s'assit, jambes et bras croisés. Un cri d'étonnement résonnait parmi la foule. Les pirates, quant à eux, semblaient discuter et acceptèrent l'abandon de Serizawa, conscients qu'ils risquaient de perdre si ils voulaient continuer à l'attaquer.

Non, décidément, ce gars-là, c'était vraiment pas un héros.

« Mais pourquoi t'as fait ça ?! » demanda Tenshin, qui s'arrachait tant bien que mal de la foule haineuse. « T'aurais pu gagner ! »

« Je suis fatigué » répondit calmement le jeune Takahashi. « Et puis, j'ai vu ce que je voulais voir. Le sort du village ne m'intéresse plus »

Sur ces mots, les pirates dévastèrent le village, devant des habitants impuissants. Et Serizawa fut expulsé de l'île d'Osaki.

C'est ainsi qu'il atterrit dans une île encore plus paumé que la sienne, et qu'il passa sa soirée à raconter des histoires à des garnements à peine reconnaissants

***

«Et alors, c'est quoi le rapport avec toi ?! » questionnèrent les enfants, une nouvelle fois en chœur

« ... »

« ... »

« Mais vous êtes pas sérieux ?! Même le plus grand des imbéciles se serait rendu compte que c'est moi Serizawa !!!! »

« Quuuoi ?! Mais t'es un naze en fait. Pff, j'suis décu ! »

« Bande de morveux ! Allez dormir, vous me fatiguez »

Serizawa s'alluma une nouvelle cigarette, tandis que les deux enfants montèrent se coucher.

« Vous êtes sûr que vous ne voulez pas rester ? »demanda une femme qui se rapprochait de lui. « Les enfants apprécient votre compagnie, même s'ils ne le montrent pas »

« Non merci madame. Je vous suis reconnaissant pour votre hospitalité, mais je dois y aller maintenant. J'ai tant de choses à faire »

Sur ces mots, le jeune Takahashi se leva et quitta l'établissement, en faisant un bref signe de la main à la demoiselle. Après tout, il devait aller s'inscrire à la Marine. Son aventure ne faisait que commencer..



One Piece Héritage
Fiche de présentation




Dernière édition par Serizawa Takahashi le Jeu 10 Oct - 17:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Serizawa Takahashi, fumeur invétéré ! Mer 9 Oct - 15:25

Avant de te valider je dois te préciser que ton avatar est trop petit et qu'il faudra faire valider tes cigarettes explosives au préalable.

Change l'avatar et je m'occupe de ta fiche. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Serizawa Takahashi, fumeur invétéré ! Mer 9 Oct - 17:29

Merci du passage.

Avatar redimensionné !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Serizawa Takahashi, fumeur invétéré ! Jeu 10 Oct - 17:29



One Piece Héritage
Validation de fiche de présentation


Bienvenue sur le Forum !
Avatar aux normes, j'ai apprécié ta fiche de présentation.
Tu es validé avec 550PF + 50PF, cela nous donne un petit 600 !!!
Tu peux te diriger vers ta Fiche Technique ...

One Piece Héritage
Validation de fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Serizawa Takahashi, fumeur invétéré !

Revenir en haut Aller en bas

Serizawa Takahashi, fumeur invétéré !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Détente :: Les fiches-