AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Robb "Machine Gun" Kelly

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Robb "Machine Gun" Kelly Jeu 10 Oct - 13:13



One Piece Héritage
Fiche de présentation



~ ROBB KELLY







Nom : Kelly
Prénom : Robb
Surnom : Machine Gun Kelly/MGK
Age : 20ans
Race : Humain
Lieu de Naissance : Une petite île de South blue
Camp : Piraterie
Fruit du Démon ou Arme : Horo Horo no mi | Ectoplasmo-Fruit
Profession : Aucune pour l'instant
But : Se remplir les poches de berrys



~ Caractère / Physique



Physique:

Comment me décrire, je suis homme, je mesure 1m73 et je pèse 64kilos. Je suis pas très grand comme vous l'aurez remarqué, mais la taille c'est pas le plus important il parait. J'ai un corps disproportionné normalement, j'ai pas de jambe de bois ou de cache oeil comme les clichés sur les pirates. Au niveau de la musculature je suis assez content parce que je suis plutôt pas mal mais sans faire trop de sport.

Je suis blond, je ne me coiffe pas tellement, j'ai les cheveux longs, j'aime bien ça me fait un style à part. Comme ça me cache une partie du visage ça fait un peu mystérieux et c'est ça que je recherche.
Mes pupilles sont aussi très étrangent car elles sont de la même couleur que mes cheveux.Elles sont jaunes et mes iris ressemblent à celles d'un félin. En dessous de mes yeux j'ai deux grosses cicatrices. Elles sont la causes d'une enfance assez triste et turbulente. Je l'ai est obtenu en me battant pour de la nourriture.
Le reste es tout à fait basique, mon nez, mes oreilles, rien de bien intéressant à dire. C'est plutôt mon sourire qui me fait triper, à première vue je dirais un sourire de psychopathe qui adore le sang et le faire couler. En plus avec mes dents qui sont hors normes, elles sont pointues. Je ne sais pas du tout pourquoi d'ailleurs.

Ma façon de m'habiller change souvent mais au fond c'est le même style de vêtements, je porte souvent une écharpe autour du coup et un manteau marron qui descend jusqu'aux cuisses. Je porte un pantalon noir et des bottes de la même couleur.
Au niveau de mes mains j'ai des bandelettes blanches qui monte jusqu'à mes poignets. Je porte également une petite dague que je porte caché sous mon manteau rangé à moitié dans mon pantalon.

Moral:

Psychologiquement je sais pas trop comment je peux me décrire, j'ai l'impression que je ressents pas certains sentiments. La tristesse, l'empathie etc.. Jusqu'à présent je n'ai eu que de la colère, de la haine et de l'excitation quand il s'agissait de faire quelque chose de mal (de filles aussi). Je ne sais pas trop quoi dire, je n'ai pas de plat préféré, je n'ai pas tellement de but dans la vie, juste de ne plus être à la rue, je pense que ça m'a tromatisé étant petit.
Je veux aussi poursuivre le rêve de mon ami, voyager à travers le monde et découvrir de nouveaux horizons. Ce qui me plairait bien c'est de devenir quelqu'un de riche, pleins de femme et surtout surpuissant. J'adore me battre, j'aime écraser mes adversaires et leur montrer qui est le patron.
Ce que j'ai l'habitude de faire c'est l'entraînement, pour moi c'est important, je passe beaucoup de temps à m'entraîner et mon corps en es le principal témoin car, on peut remarquer les nombreuses cicatrices.
J'ai souvent un rire sadique mais je ne me considère pas comme tel, même si quand je me bats j'aime faire mal à mon adversaire. Mais en ce moment j'essaye de me contrôler car, je recherche un équipage.


~ Histoire de votre personnage





I. Une enfance qui aurait pu être mieux.


Mon enfance comment je l'ai vécu? Bof c'est pas un truc dont j'aime parler, mais vu que j'y suis forcé.. Bon par où commencer..
J'habitais une petite île à l'est de South blue, assez tranquille à première vu. Les gens étaient tous heureux du calme qui y reigner, mais une profonde crise économique touché l'île, beaucoup de gens ce retrouvaient à la rue. Apparemment je suis né le 20 août de l'an 81, mon père était un révolutionnaire qui essayer de refaire partir le mouvement, mais je n'ai pas eu la chance de le connaître, il partait souvent rejoindre sont groupe et voyagé assez souvent. Je me souviens que je restais à la maison avec ma mère et ma grand-mère qui vivait avec nous, je l'adorai cette vieille mais elle a pas duré longtemps.

Après sa mort j'étais seul avec ma mère, et je dois l'avouer, c'était pas une femme gentille. Je me demande bien ce qui a pu charmer mon père.. Ses gros seins sûrement. Enfin bref, elle s'énervait constamment et n'hésitait pas à me foutre une raclé de temps en temps, je ne l'aimais pas vraiment. Je sais que cela peut choquer la plus part des gens, mais je la haïssais. Mais un jour alors que je rentrais de l'école, elle était allongé au sol inanimée. J'ai d'abord longuement hésité mais j'ai fini par appeler le médecin du village. Elle était malade. Excellent. Trois jours après elle quitta ce monde et c'est la que mon histoire commence vraiment.
J'ai d'abord continué à vivre dans la maison familial en espérant que mon père allait bientôt rentrer mais au bout d'une semaine je n'avais plus rien à manger. C'est la que j'ai commencer à voler pour me nourrir, je savais que c'était mal mais sérieusement, qu'est ce que j'en avais à foutre? C'était soit ça soit je mourais de faim.

Je me souviens du jour ou j'ai rencontré la bande, on était encore jeune, je devais avoir une douzaine d'année à l'époque. La bande c'était un petit groupe d'amis pauvres qui vivaient dans les rues de notre ville. Je me souviens qu'ils m'étaient venu en aide quand je me suis fais prendre alors que j'essayais de voler de la nourriture.
Le patron du magasin m'avait attrapé, mais le chef de la bande me permis de m'échapper grâce au cailloux qu'il lancé sur le marchand.



II. Mesrine tu connait?


Dans la bande on était quatre enfants inséparables. Le chef, Karl, il avait 16ans et vivait seul dans la rue depuis presque cinq ans maintenant, c'était mon modèle. Il était courageux, ambitieux et rêver de devenir riche en voyageant à travers le monde. Le second, si j'peux dire ça comme ça, c'était Max, un petit garçon de 11ans complètement fou. Je n'avais jamais rencontré quelqu'un d'aussi malade que lui, il n'avait peur de rien et avait toujours des idées tordues, un peu étrange pour un petit garçon. Je me demande encore ce qu'il à pu vivre pour penser comme ça. Et la quatrième c'était Mia la soeur de Max qui devait être âgé de 13 ans si mes souvenirs son bon. C'était le cerveau de notre groupe, elle organisé tous les coups qu'on pouvait faire, que ce soit pour ce réapprovisionner en nourritures ou pour faire des berrys.
Enfin je vous rassure, c'est plutôt vers l'âge de 17ans que nous atteignions notre apogée.

Je me souviens d'un coup que nous avions fait, c'était du grand art. Max avait repéré l'entrepôt de nourriture de la marine qui ce trouvé loin du village à environ une demi heure de marche isolé dans la forêt. Il l'avait repéré lors de ça chasse à main nue quotidienne. Dans cette entrepôt ils y stockaient la nourriture pour les deux mois à venir. Quand Karl pris connaissance des faits, il fut tout de suite emballé, grâce à ce chargement on pourrait nourrir tout le camp de villageois qui vivaient avec nous dans la rue au quotidien.
Il confiait alors la tâche d'organiser le plan d'exécution à Mia, qui ne mis seulement que 24 heures pour le faire. Elle pris connaissance des faits et gestes des cinq gardes qui ce relayaient et du nombre de possibilités d'interventions.

Le lendemain tout était opérationnel. On allait pénétrer en douce par les fenêtres du toit pendant la nuit, c'était le moment ou il y avait le moins de gardes, seulement trois.
Max était excité comme jamais, il ne tenait pas en place et arrêté pas de dire qu'il voulait s'occuper lui même des gardes et qu'il allait mettre la tête des uns dans le cu.. Bref. Ce n'est pas le sujet.
23H30 on était parti. Max marcher devant nous pendant que Karl et Mia expliqués les dernières mises aux points. Grâce à des cordes et à Max qui grimpait comme un chimpanzé on fut vite à l'intérieur, on remplit les sacs avec tous ce qu'on pouvait, mais Mia avait oublié de préciser une chose, c'est qu'un des trois gardes était à l'intérieur du hangars.. Je pense que je vais vous passer la suite car.. Oh et puis merde, je vais tous raconter même les truc dégueulasse. Donc comme je le disais, le garde nous pris la main dans le sac, mais dommage pour lui, ce jour la Max nous accompagné.. Je me souviens de ce moment comme si c'était hier. Max avait un sourire sadique en s'approchant du garde, il lui infligea des coups d'une tel violence que je ne sais pas comment il a fait pour ne pas tomber k.o. Mais ce n'est pas le pire.. Max attrapa un melon au passage qu'il lui enfonça au fond du rectum pour rester poli.. Je me souviens de l'expression de ce gars.. Ah Max tu me manque toi et tes conneries..
Nous avions ensuite distribué la nourriture aux gens affamés dans les rues du village. 





III. Le coup de trop


Le dernier coup de la bande c'était il y a un an seulement. Ce fut un très gros coup qui devait nous rapporter gros. Cela avait pris des mois de préparations et de récolte d'informations. On avait passé un cap, on avait même un espion dans la Marine. Et c'est grâce ou plutôt à cause de lui qu'on à était au courant de ce coup. En effet, la Marine allez transporter une caisse ultra importante et totalement confidentielle, elle n'était que de passage sur notre petite île, une sorte de point relais. Ce colis nous intéressaient beaucoup, si c'était aussi important c'est que ça devait valoir énormément d'argent.

On avait prévus d'intercepter le convoi avant qu'il arrive au lieu du rendez vous. Pour cette "mission" on avait engager deux autres types de chez nous, ils étaient plus âgés et surtout plus costaud. D'après nos informations il y aurait une dizaine de gardes qui devaient escorter notre butin, on savait tous que cela n'allait pas être facile mais tout le monde étaient motivés.

Le jour J fut arrivé plus vite que je ne le croyais, j'étais toujours aussi froid mais prêt. On devait ce rendre à quelque kilomètres du village au bord de la plage. Tout le monde étaient prêts, Max toujours impatient, s'amusait avec sa dague.

Une fois arrivé sur place on ce mis en position, notre petite embuscade était déjà toute préparé, Max, Karl et moi planqués derrière les rochers au bord de la route et les deux autres costauds a plat ventre en contre-bas sur la plage. Quand à Mia, elle, c'était notre "appât" mais c'était son plan, elle allait jouer la jolie demoiselle en détresse très peu habillé. Sachant que les hommes de la Marine vivent en caserne et souvent qu'entre mecs.. Voila, vous avez vite compris.
On allait clairement en arriver au meurtre, mais j'en avais toujours rien à foutre, je ne voulais plus être à la rue.
Le convoi était en vu, comme prévu les hommes s'arrêtèrent pour s'approcher de Mia avec leurs regards de pervers, mais l'homme qui l'aida à ce révéler ne s'attendait sûrement pas à recevoir un coup de couteau dans la carotide de ça part. Au moment ou les autres s'en rendirent compte on avait déjà bondit hors de nos cachettes et pris place sur le "champs de bataille". On eux aucun mal à éliminer la plus part des hommes.

Max toujours autant excité, couru vers la caravane mais au moment ou il posait la main sur la poignet, il fut projet en arrière avec la portière sur une dizaine de mètres. Un homme assez grand descendit de celle ci.
Il était très sérieux. Apparemment c'était un colonel qui avait pour responsabilité cette mission et qui n'avait pas apprécié le fait de qu'on est anéanti son escouade, médiocre certes, mais c'était quand même ces hommes.

Je me souviens que c'est sur moi qui ce mis à taper en premier, il s'élança en ma direction, je reçus un coup de genou dans l'estomac qui me coupait la respiration puis un énorme coup de coude derrière la tête qui me fit tomber au sol. Il allait m'achever avec son katana quand Karl intervenu. Il le balaya et le fit chuter, je me souviens encore qu'il m'hurla d'aller chercher le coffre et de ramasser Max pour l'emmener à l'abri. Je m'exécuta sans poser de question. Je pris le coffre et Max et je me réfugie derrière les rochers qui bordés la plage. J'ouvris le coffre et m’aperçus que c'était un fruit. Un fruit assez bizarre que je n'avais jamais vu avant. Tout ça pour un fruit? Sérieux?! Mais Max refit surface à cet instant, il ce redressa et me fit par du fait qu'il avait déjà entendu parler de ce fruit. Un fruit magique appelé "Fruit du démon".

Je laissais la caisse avec Max et reparti sur le champs de bataille, je voulais savoir ou en était les autres, apparemment le colonel était mort. Je fus d'abord soulagé mais quand je m'approchais de Mia elle était en pleure. Il venait de s’entre tuer. Karl c'était sacrifié pour nous. Sans trop réfléchir je relevais Mia et comme à chaque fois qu'une personne je partis sans trop de réaction. Les deux autres personnes qui nous avaient accompagnés c'étaient enfuit mais pas dans le bon sens, du coup ils furent prisonniers. Mia pris Max et disparut dans la nuit. Je récupérai la caisse et retourna à notre campement. Je suis resté pendant des jours à les attendre, mais personne ne se présentait.. J'étais à moitié mort de faim alors je mangeais la seul chose qui était en ma possession, le fruit du démon.
Je n'avais pas encore conscience de ce que je venais de faire, du pouvoir qui venait de mettre offert.





IV. Début de l'aventure


Cela fait maintenant 11 mois que j'ai quitté l'île natale, la Marine faisait des descentes au village pour retrouver les auteurs du vole. J'ai donc abandonné l'idée de retrouver mes amis et j'ai quitté l'île grâce à un bâteau de pèche. Je m'étais caché dans la calle du navire et j'ai fini par voler l'embarcation de secours pour pouvoir m'échapper et allez ou j'en avais envi. Mais vu que j'ai un excellent sens de l'oriantation je me retrouvais quelque heures plus tard sur une plage à moitié mort vu que je venais de risquer la noyade. C'est un petit équipage de pirates qui me secouru, ils me soignèrent sur leurs bâteau. Le capitaine était super sympas et su faire preuve de patiente avec moi vu mon caractère. Je suis resté 9 mois avec eux, je me suis longuement entraîné à leurs côté. J'ai longuement réfléchis et si j'en reviens à Karl c'était son rêve de s'enrichir en voyageant, le métier de pirate était donc fait pour moi. Je devais maintenant trouver mon propre équipage. 

Ils me déposèrent sur une île de South blue inconnu, je n'avais jamais quitté mon île natale, mais apparemment elle était animé. J'allais peut être rencontrer des gens avec qui faire un peu de chemin. 


One Piece Héritage
Fiche de présentation


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Robb "Machine Gun" Kelly Jeu 10 Oct - 16:48

Voilà j'ai terminé ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Robb "Machine Gun" Kelly Jeu 10 Oct - 17:34



One Piece Héritage
Validation de fiche de présentation


Bienvenue sur le Forum !
Avatar aux normes, Fruit du démon accepté (à faire valider dans le recensement), j'ai apprécié ta fiche de présentation.
Tu es validé avec 650PF !!!
Tu peux te diriger vers ta Fiche Technique ...

One Piece Héritage
Validation de fiche de présentation
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Robb "Machine Gun" Kelly

Revenir en haut Aller en bas

Robb "Machine Gun" Kelly

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Détente :: Les fiches-