AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

[FB] Une aventure pas comme les autres ! [Feat - Edward & Keith]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: [FB] Une aventure pas comme les autres ! [Feat - Edward & Keith] Mer 23 Oct - 14:23



Comme d'habitude ?

Je venais à peine d'arriver sur l'île de Baterilla, situé sur South Blue. J'avais l'intention de me reposer un peu avant de foutre ma merde quelque part. Ici il n'y avait pas de base marine, et donc il n'y avait pas vraiment de risque de se battre avec quelqu'un, mais bon on ne savais jamais, je marchais tranquillement sur le sol de l'île, il faisait chaud et l'après midi venait de faire son arrivée. Oh tiens, il y avait une taverne pas loin, ça faisait quand même une demi heure que je n'avais rien avalé & le bon saké de South Blue me manquait beaucoup, après quelques pas sous le soleil, j'arrivais devant la porte de la taverne que je venais d'ouvrir d'un coup de pied, j'aimais être remarqué pendant quelques secondes par les ivrognes et les jeunes pirates comme les vieux !

J'entrais avec un air sérieux, pour m'asseoir sur un tabouret devant le comptoir, j'avais tapé deux fois sur le comptoir, cela voulait tout dire, c'était un peu une sorte de langage pirate. Après ça, le tavernier alla me chercher une bouteille de saké, il me la donnait dans la main, tout de suite j'affichais un sourire avant de saisir la bouteille. C'était délicieux, ce goût était tout bonnement incroyable ! Tellement que j'en commandais une autre sans attendre, je laissais quelques goûtes de sakés longer le long de ma grande gorge. Mais tout de suite une personne venait déranger ma grande tranquillité avec des bruits de mâchoires dégoûtant, je ne pouvais qu'intervenir !

« Hey ho ! Tu pourrais fermer ta gueule juste deux minutes ? »

Suite à ces paroles agressives, le personnage visé continuait à manger en sortant un flingue qu'il pointait droit vers moi. Cela me faisait rire, ce mec ne savait pas à qui il avait affaire on dirait, pour faire un peu mon intéressant je me levais de mon tabouret, les mains en l'air, doucement je m'approchais de lui en rigolant. Soudain, je m'emparais de son arme pour la lancer en l'air, puis je prit mon flingue et lui pointa sur le front en rigolant comme un fou. Quoi de plus plaisant que d'avoir la vie de quelqu'un entre ses mains, surtout d'une personne qu'on aime pas du tout, mais bon, je n'étais pas un tueur donc je n'allais pas le descendre pour un truc aussi ridicule.Pour donner un effet de surprise je levais mon arme en même temps que mon bras en l'air, pour tirer quelques balles en appuyant sur la détente

« Joue pas trop avec ça mec ! Bon allez Tchao, je passe payer après !! »

Bien évidemment je n'avais aucune intention de payer quoi que ce soit, mais il fallait bien un peu baratiné un mauvais tavernier quelques fois. Le ciel commençait à se couvrir, il devait être environ dix huit heures, j'étais un peu bourré je devais l'avouer, je marchais vers l'auberge la plus proche de l'île. Grâce à mes yeux noirs je pouvais voir un homme en train d'agresser une femme, il voulait lui retirer sa jupe on dirait. Je ne pouvais pas laisser ça, j'étais un pirate, mais j'avais quand même un coeur et si j'aurais été une femme, j'aurais aimé qu'un gars comme moi soit venu me sauver au plus vite ! Je passais à l'action en sortant mes deux flingues noirs, je commencais à tirer sur l'homme, mais il avait lâché la femme qui prenait la fuite pour esquiver les balles, il était drôlement musclé et agile celui-là.

Mais j'étais un fur à cuir, rien ne pouvais m'arrêté et donc je fonçais sur mon adversaire pour lui donner un coup de pied explosif, je venais de faire découvrir mon pouvoir à cet homme, qu'allait-il se passer maintenant ? Nous étions quand même à côté d'une taverne et en plein centre de la ville là...


[HRP]Le type musclé c'est James Heinson (pirate primé), il utilise que son corps et il est armé de 2000 PF's, sans compter ses quelques hommes qui vont nous rejoindre ![HRP]


Dernière édition par Light Kaisoku le Jeu 24 Oct - 18:47, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [FB] Une aventure pas comme les autres ! [Feat - Edward & Keith] Mer 23 Oct - 21:23


BABAM
Le bruit éclatant d'un main qui claque deux fois sur le bois du comptoir m'arracha à mes introspections et à ma nostalgie. Encore en train de repenser à tous ça. Ces deux coups de feu, il y a 5 ans, une gerbe de sang, deux cadavres. Ces quinze hommes en sang à mes pieds il y a 2 ans, toutes ces morts sur mon parcours... Je commençais décidément à avoir du mal à supporter tout ça. Cela revenait trop souvent, de façon trop violente. Je ne sais pas comment je faisais pour ne pas craquer. Enfin si je savais. J'étais exceptionnel, difficile de déprimer sans motif. Tout me souriait depuis 2 mois et mon engagement dans la marine.

« Hey ho ! Tu pourrais fermer ta gueule juste deux minutes ? »

Du fond de la salle, assis à la table que j'avais choisi, je levai brusquement les yeux. Ce genre de vocabulaire n'était pas rare dans les bars comme celui-là, mais en général il n'était pas utilisé par des enfants de chœur. Et je ne me trompais pas. Celui qui venait de parler était un véritable stéréotype de mafioso. Et je m'y connaissais. Un chapeau type Borsalino vissé sur le crâne, un smoking bon marché, un verre dans la main et des flingues à la ceinture que l'on pouvait apercevoir en regardant bien. Malgré ce look aussi ringard que peu discret, cet homme avait un air que je n'appréciais pas. Une sorte de jouissance dans la supériorité. Tout se passa alors très vite. L'homme qui venait de se faire ainsi insulter dégaina un revolver, sans se laisser démonter, dans une tentative d'impressionner son rival. Ce dernier ne ressentit apparemment aucune infériorité. Sans attendre il plaça un coup dans l'arme devant sa poitrine et dégaina une des siennes, qu'il pointa sur le front du mangeur, apparemment moins à l'aise. Alors, dans une sortie qui se voulait théâtrale, mon fauteur de troubles sortit du bar, comme une fleur.

Sans plus attendre je me levai alors. Le deuxième molosse, qui revenait à peine de son émotion  récupéra son flingue et se leva. J'attrapai alors sa nuque d'une main ferme et je lui enfonçai le crâne dans le comptoir en chêne. Je lâchai une liasse de billets pour les réparations, confisquai l'arme et sortis enfin.

- Port d'armes illégal. Je serais toi je resterai bien gentiment ici. Tu as de la chance, l'autre m'intéresse plus que toi.

Le soleil était sombre,absent du ciel. Un temps parfait pour exploser des tronches de malfrats... Les yeux avides, je cherchais celui qui m'intéressait. Plusieurs coups de feu furent alors tirés, dans une rue non loin. Poussant sur mes muscles, je me lançai à toute vitesse en direction de ce point. Et ce que je vis à ce moment là m'étonna complètement. Je m'attendais à voir un caïd certes, fort certes, mais pas aussi dangereux que ça. Il venait de donner un puissant low kick à un homme beaucoup plus musclé que lui, dont je n'arrivais pas à voir le visage. Mais le problème n'était pas là. Cela n'aurait pu être qu'une simple bagarre de rue, mais ce coup de pied provoqua une déflagration qui fit s'envoler le tas de muscle plus loin. Je m'apprêtais à interpeller l'individu mais mon corps m'en empêcha. Ceci...manquait...cruellement...DE CLASSE!! Je ne pouvais pas me contenter de brandir mon flingue en hurlant une vague phrase toute faite. J'étais un Southampton tout de même! Alors, afin de garder honneur et style en ces circonstances, je sortis une cigarette , la déposant au bord de mes lèvres, l'allumant d'un coup rapide de briquet. En prenant l'air le plus détendu possible, je me mis à applaudir bruyamment. Lorsqu'il se retourna, je remontai mes lunettes sur mon nez, soufflant une bouffée de fumée...

- Joli coup de pied, gamin. Je me demande où est-ce que tu as appris ça... Je t'ai vu au bar, avec cette racaille. Sacré sang froid dis donc!

Ma voix puait l'ironie et c'était l'effet voulu. Je pris le temps de marquer une petite pause, jaugeant cet homme. Puis, sans plus attendre, je baissais la tête, faisant mine de rallumer ma clope.

- Caporal Keith Southampton de la Marine. Nom, prénoms, âge, permis de port d'armes et tutti quanti. Exécution. Je ne voudrais pas avoir à salir mon costume aujourd'hui.

Parfait. Théâtralement parfait. Mon nom était calme, posé et ferme. Je venais d'agir sur son mental, avec des minuscules piques. Comme ce "gamin", que je n'avais pas prononcé innocemment. 5 ans dans le milieu ça donne des bons réflexes...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [FB] Une aventure pas comme les autres ! [Feat - Edward & Keith] Sam 26 Oct - 11:46



"Bagarre de rue,,



Edward faisait route dans South Blue et venait de mettre pied à terre sur l'île de Baterilla. Il n'avait pas encore découvert cette région, ni mis les pieds dans cette ville. Il semblerait que cette île était connue pour son passé. C'était sur ce bout de cailloux que le légendaire Gol D. Roger avait été arrêté par la Marine. Du moins, c'était la version officielle de la Marine ! Certains pirates prônaient une autre version. Cette histoire était erronée aux yeux du reste du monde, mais notre pirate aimait y faire référence. Ce mythe racontait que le Roi des Pirates c'était rendu aux services du Gouvernement Mondial. Ses jours étaient comptés, il n'avait plus aucune raison de sillonner la mer avec un titre honorifique. La mort de ce titan créa un essor conséquent de la piraterie. Cela fait déjà de nombreuses années que l'homme parcourt les mers à la recherche du One Piece. Rare sont ceux qui y sont parvenus. Rosen n'était pas intéressé par cette gloire idyllique. Il cherchait à devenir un Empereur des Mers et à devenir le Roi de la Pègre.

°

Il débarqua sur cette île seul et avec une large bourse. Voler les riches étaient souvent quelque chose de très lucratif. Il avait emprunté un navire marchand pour se déplacer d'une île à une autre. Il était très coutumier des faits, mais cette fois-ci le voyage fut plus long. Il avait ingurgité la puissance d'un fruit du démon. Il était maintenant maudit par les eaux. Il ne pouvait plus se permettre le moindre naufrage et le moindre contact avec l'or bleu. Il était difficile de ne pas devenir paranoïaque dans une telle situation. Un pirate vivait sur un navire et naviguait à travers les océans. La moindre baisse de vigilance pouvait lui être fatal. Il ne faisait pas très chaud en cette belle matinée. Ed' avait passé la nuit dans une auberge du coin. Il n'avait pas eu le cœur d'arpenter les ruelles de la citée à la recherche d'une taverne. La fatigue avait pris le dessus sur son dynamisme et il avait passé toute la nuit à dormir.

°

Le réveil fut plus que difficile et il eut beaucoup de mal à quitter les bras de Morphée. Chaudement blottit sous sa couette, seul sa tête dépassait du tapis de plumes. Une bonne douche, un bon petit-déjeuner et il était à nouveau en forme pour attaquer cette nouvelle aventure. Il laissa un large pourboire sur le comptoir de l'aubergiste et quitta la demeure. Le soleil l'éblouissait de son éclat et l'air frais venait marteler la peau de son visage. Un large sourire se dessina sur sa face, il était plus que ravis. Une belle journée s'annonçait et il allait en profiter pleinement. Le soleil était haut dans le ciel et la chaleur agréable. Hélas, il ne savait pas par où commencer cette excursion ! Il s'engouffra dans un dédale de ruelles et tomba sur une scène qui le laissa perplexe. Un homme venait de donner un coup de pied explosif à une armoire à glace. L'armoire à glace était deux fois plus large que lui et devait avoir trois têtes de plus. L'homme-explosif qui lui faisait face était une caricature du mafieux. Rosenkreuz n'aimait guère cet accoutrement. Il serait le futur roi de la pègre et il ne pouvait pas laisser des jeunes avortons se mettre en travers de son chemin.

°

La jeune femme prit la fuite à passa juste à côté de notre héros. Elle était charmante et pleine de grâce. Dommage ! Ed' était arrivé trop tard pour venir à son secours. Il portait son accoutrement quotidien, qui lui donnait l'apparence d'un noble. Notre pirate était connu pour ce surnom qui lui collait parfaitement à la peau. L'armoire à glace était encore dans les vapes quand un autre protagoniste entra dans la zone de combat. Il avait une allure très soigné et agissait avec une grande élégance. Le moindre de ses gestes devait retranscrire son titre de bourgeois. Il s'agissait d'un caporal de la Marine. Rosen était plus que ravis, il allait enfin pouvoir se dégourdir les jambes. Cela faisait déjà plusieurs semaines qu'il n'avait pas livré un combat digne de ce nom. Il pourrait à nouveau tester les facultés de son don et surtout son puissant crochet du gauche. Il fit quelques pas en avant, mais ne voulut pas dévoiler ses capacités dans la foulée.

°

Il dégaina deux pistolets à silex et tira plusieurs rafales en direction de deux individus. Pas de quartier, pas d'allier, il ne connaissait pas ses deux hommes ! Chacun d'eux apparaissait comme un futur problème aux yeux de notre jeune capitaine pirate. Autant anéantir le fruit tant qu'il n'est pas mûre. Il voulait directement se débarrasser des gêneurs. Ses tirs n'étaient pas aussi précis que ceux d'un sniper, mais il savait prendre une cible en joue. Il donnait pas beaucoup de chance de réussite à cette offensive surprise. Il savait d'avance que ces hommes étaient d'un autre calibre. Une petite rafale de pistolet ne devrait pas trop les effrayer.

°


« Je me prénomme Edward Von Rosenkreuz. Je déteste vraiment les gêneurs ! »


Edward affichait une visage dénué de sentiments. Son regard était noir et ses yeux injectés de sang. La colère grondait dans son esprit. Il allait bientôt pouvoir se déchaîner comme une bête sanguinaire. Du moins, il le ferait tout en gardant son attitude d'aristocrate.







°

°

°




Codage fait par Eddie & Hana !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [FB] Une aventure pas comme les autres ! [Feat - Edward & Keith] Lun 28 Oct - 12:20



Bagarre de rue

J'étais actuellement sur l'île de Baterilla, j'avais commencé par me diriger vers la taverne la plus proche, c'était la chose que je préférais quand j'accostais sur une île, telle quelle soie. Comme d'habitude j'avais du dégainer mes flingues pour faire comprendre à un goinfre que je n'étais pas un bouffon de service, et je pense que cela avait marché comme sur des roulettes ! Mais en sortant de la taverne, j'avais découvert qu'une femme se faisait agresser, mon côté animal avait fait surface et je me sentais obligé de sauver cette délicieuse femelle, alors je l'avais fait. L'homme qui l'agressait était assez musclé, plutôt grand, c'était sans doute un brigand ou un pirate qui profitait que l'île soit sans trop de protection pour s'en prendre à des inconnus, enfin peut-être. Un bon coup de pied accompagné d'une bonne explosion et hop, on en était débarasser pendant un moment, je n'étais pas sûr qu'il n'allait pas se relever... Je n'avais même pas eu le temps d'enchaîner le type, qu'un gars venait de m'adresser la parole avec un voix pas du tout familière.

- Joli coup de pied, gamin. Je me demande où est-ce que tu as appris ça... Je t'ai vu au bar, avec cette racaille. Sacré sang froid dis donc !

C'était un jeune blond ringard sans aucun style qui avait osé prendre la parole. Ces mots n'étaient qu'ironies, je l'avais très bien compris, ça avait pour effet de me taper sur les nerfs. Il voulait reprendre, mais moi je n'avais pas le temps, pour moi c'était une provocation & je n'allais pas me laisser faire ! Je fonçais sur lui avec vitesse tout en tirant sur lui avec mes flingues, une fois arrivé près de lui, je rangeais mes pistolets pour donner à ce blondinet des coups de poings explosifs dans le ventre, j'enchaînais avec un coup de coude sur son nez et une balayette, c'est à dire un coup de pied circulaire au sol qui avait pour but de faire tomber ma cible, il m'avais trop foutu en rogne celui-là ! Alors que j'allais me retourner, j'entendais un coup de feu, mon premier réflex était de mettre au sol ! J'avais réussis à esquiver le coup de feu, mais qui avait fait ça ? Je me retournais et voyais un autre gars avec une sape un peu bizarre, de p'tit bourge, il prenait la parole.

- Je me prénomme Edward Von Rosenkreuz. Je déteste vraiment les gêneurs !

- Oh vraiment, mais alors tu dois vraiment t'auto-détester dans ce cas ? Moi c'est Light, Light Kaisoku. Je dois dire avec toute franchise que ton nom est vraiment merdique.

Il avait des cheveux noirs et des yeux rouges, pas commun comme physique. Je me demandais vraiment pourquoi il avait tiré sur moi comme ça inopinément, mais bon. Je voulais tout de suite passer à ce con de Rosenkreuz, mais l'agresseur venait de reprendre ses esprits, il m'avait porté un coup de poing dans le dos qui m'avait propulsé sur un mur de la taverne que j'avais carrément trouvé du à sa force de frappe ! Je me relevais en me dépoussiérant, ça faisait mal, mais il en fallait bien plus pour me tuer, s'il croyait le contraire. Avec vitesse je sortais de la taverne par le trou que j'avais fait avec un sourire, j'apercevais le gros balourd attaquer Edward Von Rosenkreuz, est-ce qu'il croyait que j'était son compagnon ?! Mais là n'était pas le fait, j'étais SON ennemi, alors il devait m'affronter moi ! Avant qu'il ne puisse continuer je lui portais un coup de pied au crâne toujours suivis d'une explosion gratuite !

- Putain, mais qu'est-ce qui te prends ? C'est moi ton adversaire, ramène toi !

Le tas de muscle se releva et prit la parole.

- Je suis James Heinson alias Poing de Fer ! Vous trois, je sais pas si vous êtes ensemble, mais je vais quand même vous dégommez on sait jamais. Allez les gars sortez d'vos cachettes, buffet gratos !


Après ces mots une tonne de pirates sortaient chacun d'eux d'une cachette, tous armés de katanas et pour certains des flingues. Là, ça commençait à être dangereux, déjà que ce James était puissant, si en plus il trimballait sa troupe de con, c'était la cerise sur le manteau ! C'était avec excitation que je dégainais mes flingues pour tenter d'éliminer le plus de sbires possibles, mais ils étaient assez agile et je ne maîtrisait pas mes pistolets comme un véritable Sniper. Je me demandais ce que les autres zozos allaient faires.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [FB] Une aventure pas comme les autres ! [Feat - Edward & Keith] Lun 28 Oct - 12:55

L'odeur du sang. De mon sang. Une odeur que je n'avais plus sentie depuis une éternité à présent. Cette odeur, mêlée à celle du bitume, n'avait rien d'excitant, ou d'attirant. J'avais encore ma clope dans la bouche, allumée et sans cesse rallumée par ces explosions à répétitions. Tout était allé tellement vite cette fois! Je n'avais rien compris. À peine avais-je fini ma phrase présentation qu'une droite fantastique s'était abattue dans mon ventre. De là, les coups explosifs s'étaient enchaînés, s'abattant sur chaque parcelle de mon corps. Une vraie folie. La suite je n'y avais rien compris. Entre ce nouveau venu qui m'avait tiré dessus, cet homme aux muscles saillants et au nom retentissant qui avait assommé mon agresseur, la troupe de pirates armés qui venaient de débarquer et le dénommé Light Kaisoku qui commençait à tirer partout comme un taré, je ne savais plus où donner de la tête.

Mes mains commençaient enfin à bien vouloir m'obéir et je me mis alors à inspecter mon corps. Deux côtés fêlées, peut être une de cassée, des hématomes un peu partout, accompagnés de traces de brûlures. Pas de doute. Sans ma constitution d'éléphant, je serais en charpie actuellement. Et pas de doute non plus, sans passer en mode Hybride, je ne pourrais plus faire quoi que ce soit aujourd'hui. La petite bataille avait commencé, faisant éclater beaucoup d'habitations du coin. La taverne était maintenant en ruine, explosée par les multiples assauts donnés dessus. Parfait. Cet idiot de mafioso en carton commençait à s'énerver pour rien. Il tirait en tous sens, sans toucher grand monde pour autant. Et il riait. Cet abruti de première riait. Autant qu'il avançait. Il se jetait sur les balles ennemies, ayant la chance de ne jamais être touché. Il fit la grave erreur de s'approcher de moi. Aussi vif que l'éclair, je balayai ses deux pieds, le faisant tomber en arrière. Un coup de poing s'abattit immédiatement sur son thorax, suivi d'une frappe à la trachée, pour lui couper la respiration. Ainsi se bat un mafioso. De l'autre main, je jetai ma clope allumée sur son visage, observant son cri silencieux, sans souffle. Dans moins de 30 secondes il aurait récupéré. Suffisant pour une petite mise en scène.

- Je crois que tu n'as pas bien saisi qui je suis Light. Je suis Keith Southampton, l'homme qui va te massacrer aujourd'hui. Et aussi l'homme qui va coffrer tout ces abrutis de pirates autour de toi. Compris? Et surtout, je suis...

Dans un geste extrêmement fluide, je fis tomber l'élégante veste que je portais, enlevant la chemise blanche en dessous. Nonchalamment, je fis tomber ces deux artifices sur le corps suffoquant du pirate, dévoilant ma musculature. Devant ses yeux dans lesquels je devinai successivement la surprise, puis l'excitation et enfin la peur, j'entrepris ma transformation. Mon corps commença par devenir gris, ridé. Mes muscles grossirent et je sentais mon poids augmenter. Ma tête s'éloignait de plus en plus de la sienne, grossissant au passage. Deux longues défenses d'ivoire poussèrent des côtés de ma bouche et je poussai un barrissement d'excitation, reprenant ma phrase,avec une voix plus grave, plus sourde, m'adressant à tous les malfrats présents.

- Votre pire cauchemar...

Mon poing vint alors s'abattre sur le crâne de trois sbires, les plantant dans le sol, au sens propre du terme. De ma main droite, je m'emparais du corps de mon ami explosif, qui reprenait seulement son souffle. Je sentis le choc d'une explosion dans mon poing. Il devait essayer de se dégager, en vain. Je le lançais violemment en direction du dénommé Edward, dont je ne connaissais encore rien. Me retournant violemment, je balayais de ma trompe plus de cinq sous-fifres idiots, les envoyant s'encastrer dans un mur voisin. Je me sentais revivre, comme à la grande époque.

Striker!

Je regardais le carnage autour du moi. C'était impressionnant. Très impressionnant. Comme je devais l'être à ce moment...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [FB] Une aventure pas comme les autres ! [Feat - Edward & Keith] Mer 30 Oct - 12:05



"Le sang coule,,



Le combat faisait rage dans la ruelle et cela plaisait grandement à notre jeune pirate. Il affichait un large sourire et semblait plus que ravis de pouvoir goûter à l'odeur du sang frais. Les hommes hurlaient de rage et l'acier claquait contre le bitume. L'homme-explosif était d'une force assez grande, mais sa façon d'agir était trop hachée. Il attaquait tête baissée dans le gros des mercenaires. Il ne faisait pas attention à ses gestes et finit par s'exposer. Il fallait tout de même penser à ses actes. Il voulait combattre le gros gaillard, ses sbires et le soldat de la Marine. Du moins, il voulait faire du un contre tous. Cela n'était guère possible, surtout au vue de son niveau. Il était totalement dépassé par les évènements. En agissant de la sorte, il risquerait encore de finir dans en prison avec tous ses forbans. Il fallait tout de même souligner son audace. Il avait levé la main contre un membre du gouvernement. Il l'avait bien amoché, mais Edward restait sceptique. Un homme lambda n'aurait pas pu tenir de la sorte face aux explosions. Ce marine, il cachait son jeu depuis le début des hostilités.

°

Les hommes, de l'autre pirate, n'était que de la chaire à canon. Rosen les supprimait au loin à l'aide de son pistolet à silex. Personne n'était encore assez proche pour lui tenir tête. Il n'avait pas encore monter toutes ses facultés. Il attendait patiemment que le soldat dévoile tout son potentiel. Le jeune mafieux se donnait à fond dans ce combat de rue. A un certain moment, le tas de muscles voulut venir affronter notre héros. Il fut directement arrêté par le mafieux. Il était vraiment fou de rage celui-là. Il en avait après la terre entière. Ce n'était qu'un jeune écervelé qui voulait montrer sa force au monde. Ed' pouvait comprendre cette attitude. Il était déjà passé par cette étape là. Hélas, celle-ci lui avait valu beaucoup de côtes cassées et un bon nombre de cicatrices.

°

Le mafieux fonçait dans le tas à l'aide de ses pistolets à silex. Il tirait dans tous les sens, mais commis l'erreur de s'approcher du marin. L'homme ne fit pas dans la dentelle. Il lui balaya directement les appuis et débuta un enchainement pour mettre l'homme hors d'état de nuire. Le pirate mafieux fut plaqué au sol et s'en trop comprendre, le dénommé Keith commença à enlever ses vêtements. Rosenkreuz ne voulut point juger cette mascarade. Il préférait rester sur ses gardes. Le soldat allait montrer son vrai visage, au beau milieu du champ-de-bataille. Sa peau devint grisâtre, sa musculature explosa et il prit la taille d'un géant. Une trompe au milieu du visage, des défenses d'ivoires, le caporal venait de se métamorphoser au mi-homme mi-éléphant. Il avait donc mangé le zoan de l'éléphant. Cette faculté lui permit de survivre aux explosions précédentes. Sa taille était très grande et sa force gargantuesque.

°

Un zoan était quelque chose de terrifiant et d'imposant. De plus, plus l'animal était grand et plus sa force augmentait en conséquence. Un seul coup de poing pouvait terrasser plus de cinq gaillards. Les bandits étaient terrorisés, ils ne savaient plus quoi faire. La peur commençait à s’immiscer dans les rangs ennemis. Un cliqueta raisonna dans la ruelle, un home venait de lâcher son sabre. Il reculait doucement, jusqu'à fuir en courant. L'éléphant massacrait tout autour de lui. Les hommes étaient écrasés par son poing et la violence de ses coups. C'était un carnage à grande échelle. Keith lança le mafieux en direction de notre capitaine pirate. Rosenkreuz fit un simple pas sur le côté, afin d'éviter d'entrée en collision avec le jeune. Les coups du monstre faisaient trembler les alentours. Les hommes étaient massacrés par dizaines. Ils n'avaient plus le cœur à combattre et toute la troupe prit la poudre d'escampette. Il ne restait plus que l'éléphant, monsieur muscle, le mafioso k.o et notre héros.

°

Après un bel étalage de la puissance de ses ennemis, Edward devait également passer à l'action. Il ne s'inquiétait pas trop du mafieux, même si ses explosions étaient assez contraignantes. L'écart entre les deux personnages était conséquent. Monsieur muscle n'intéressait guère notre ami. Il n'avait qu'un seul objectif : il s'agissait de l'éléphant. Il voulait anéantir ce caporal et lui montrer qu'un pouvoir pouvait facilement être écrasé. Ed' activa le pouvoir terrifiant de son fruit du démon. Les ténèbres s'élevèrent comme un pilonne noirâtre dans son dos. C'était la première fois qu'il en faisait étalage aux yeux du monde. Il préférait garder cette capacité cachée. Hélas, il était temps de mettre fin à ce mystère. Le monstre grisâtre était à moins de huit mètres devant lui. Il allait être surpris par la puissance des ténèbres.


« Tu devrais fuir pendant que tu en as encore le temps. KUROUZOU !!! !!! !!! »


Edward plaça sa paume de main en direction de l'éléphant. Un vortex de ténèbres fit son apparition, recouvrant sa main d'une étrange couleur noirâtre. Le vortex se mit à tourner. L'atmosphère devint calme et silencieuse. Il n'y avait plus un bruit au loin. Un craquement résonna et l'hybride éléphant se fit attirer comme une vulgaire brindille en direction de notre héros. Le caporal entra en contact avec la main de ténèbres de notre jeune capitaine pirate. Au moment du toucher, Keith retrouva son apparence humaine. Il n'était plus capable d'utiliser le pouvoir de son fruit du démon. Il n'était plus qu'un homme comme les autres, car il perdait également tous les avantages lui à sa combinaison avec l'éléphant. Rosen frappa de toutes ses forces dans le visage de son adversaire. Le soldat vola sur deux, trois mètres au loin. Il n'y avait plus de contact avec les ténèbres, il était à nouveau en mesure d'utiliser ses pouvoirs d'éléphant. Hélas, au moment de l'impacte, il n'était qu'un humain lambda.







°

°

°




Codage fait par Eddie & Hana !


Kurouzou a écrit:
Utilisée avec un bras, Edward utilise le pouvoir de gravité de son fruit pour attirer la victime vers sa main. Cette attaque est très utile pour ne pas laisser la victime s'échapper. Cette attaque annule les pouvoirs des Fruits du Démon.
- 800 à 2000PF : Portée maximum sur 10 mètres
Le propriétaire du Fruit des Ténèbres peut aspirer à lui tous les utilisateurs du Fruit du Démon, impossible d'y échapper !!! S'il est touché ou attrapé, il perd momentanément ses pouvoirs et s'expose donc à une attaque redoutable, pouvant aller jusqu'à le tuer.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [FB] Une aventure pas comme les autres ! [Feat - Edward & Keith]

Revenir en haut Aller en bas

[FB] Une aventure pas comme les autres ! [Feat - Edward & Keith]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Détente :: Les rps-