AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Masaki prez' [End]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Masaki prez' [End] Mar 26 Nov - 16:20



One Piece Héritage
Fiche de présentation



~ HA Masaki







Nom : Ha
Prénom : Masaki
Surnom : /
Age : 24 ans
Race : Homme-Poisson de Type Requin Marteau
Lieu de Naissance : Île des Hommes-Poissons
Camp : Civil
Arme : Nothing
Profession : Combattant
But : Protéger les Hommes-Poissons.
Autres : /



~ Physique


Pour débuter les descriptions physiques du jeune homme-poisson, je détaillerai en premier le haut du corps et ensuite le bas. Masaki est un homme-poisson de type requin marteau, son père est un triton maquereaux tandis que sa mère est une sirène, mais cela n’a pas beaucoup d’importance. Il a donc un large museau aplati où ses yeux sont situés sur les deux extrémités de celui-ci. Son aileron de requin n’est pas situé sur sa nuque comme certains de ses confrères ou dans son dos, mais sur le haut de son crâne. Il est particulièrement résistant grâce au renfort osseux que l’on peut apercevoir sur l’image et l’homme-poisson s’en sert donc pour marteler ses cibles ou d’autres objets. Son cou ressemble à celui d’un humain par l’apparence mais les muscles sont bien ceux d’un homme-poiscail, ses branchies sont situé sur les trapèzes du requin marteau. Ensuite pour son torse, Masaki le laisse la plupart du temps sans habit, dévoilant au grand jour toute sa musculature. Ses mains se voient donc palmé comme tous les membres de sa race

Pour le bas de son corps, Masaki a donc deux jambes et porte un pantalon basique d’une teinte noir. Celui-ci est tenu à la taille par une ceinture en cuir marron foncé. En guise de chaussure, simplement pour ne pas avoir de problèmes à ses petits pieds palmé, l'homme-poisson porte des spartiates d’une couleur marron clair acheté dans un stand lors d’un marché sur une île de Grand Line.

Pour ses proportions, l’Amphibien mesure deux mètres douze pour un total de cent-cinquante-neuf kilogrammes pile poil ! Une autre précision, la longueur de ses mains est de trente-trois centimètres tandis que sa pointure est de cinquante-et-une.

Venons-en maintenant à ses objets. Lorsqu'il n'a pas d'endroit où se poser comme à cet instant précis de sa vie, notre homme-poisson utilise un sac où sont positionné des affaires de rechange ainsi que des rations de survie pour tenir dans le cas d'une urgence, mais également de son argent…


~ Caractère


Masaki est un homme-poisson de nature amicale qui sympathisera très rapidement avec une personne étant sur la même longueur d'onde que lui, mais il ne cherchera jamais des embrouilles à un inconnu qui ne lui aura au préalable rien fait en particulier. La plupart du temps, le Requin Mako est calme et plutôt silencieux, réservé serait le mot exact. Il n'est pas du genre à extérioriser ses sentiments, dans le cas d'une victoire sur un adversaire par exemple, il ne le criera pas sur tous les toits.
Le jeune homme-poiscail ne s'est pour l'instant pas encore fait d'idée sur son opinion vis-à-vis de la race humaine, ou du moins il ferme les yeux sur ce qu'il a été témoins jusqu'à présent. Que ce soit des chasseurs de prime, pirate ou marine de Grand Line, il laisse une chance aux nouvelles rencontres qu'il fera sur les Blues pour se faire un réel jugement de la race humaine. Son comportement évoluera de ce fait en fonction de la nature des personnes qu'il rencontrera. Ne les connaissant pas très bien Masaki reste méfiant lorsqu'il s'adresse à une personne de cette race et ne lui dévoilera donc pas tous ses secrets, elle viendra en fonction des rencontres qu'il fera sur les Blues. Masaki n'a jamais été un grand bavard, il préfère s'abstenir plutôt que de raconter des âneries à tout va. Les étrangers faisant sa rencontre penseront sans doute qu'il s'agit d'un grand timide même s'ils se tromperont à son sujet. Lorsqu'il se bat, l'homme-poisson est à la recherche d'adrénaline, c'est le goût du danger qui le pousse à aller toujours plus loin dans ce qu'il fait (C'est d'ailleurs pour cette raison qu'il prit la route tout seul, quittant ses confrères.) Cependant, sa vrai nature se réveille lorsqu'une personne s'en prend à quelqu'un de sa race, il ne supporte pas le fait que quelqu'un porte atteinte à un homme-poisson. Il deviendrait alors fou furieux et se jetterait dans l'affrontement, ne se servant plus de son cerveau il laisserait son instinct guider ses actes.
Masaki aime manger, Mais pas n’importe quelle nourriture… Comme tous les Requins Mako, le thon. Qu’il soit cru ou au contraire correctement cuisiné et accompagné d’une quelconque garniture peut-importe du moment qu’il soit frais.

~ La petite histoire de Masaki



Sur une île dont le nom échappait à notre héros (si vous me permettez de le nommer ainsi), se trouvait les restes encore fumant d'un petit village. Des bouts de bois complètement noirci par les flammes ainsi qu'un tapis de cendre se trouvait étaient dès à présent ce qui restait de ce village. Au milieu de celui-ci se trouvait un homme allongé, bras et jambes en position de l'étoile de mer. Son corps était totalement couvert de brûlure, pourquoi n'avait-il pas fuit les flammes pour se diriger dans l'eau ? Ou pourquoi était-il là ? Ces deux questions étaient les plus adaptés à la situation. Les réponses étaient simples, pour la première question, l'individu a toujours eu peur des flammes et s'est donc retrouvé paralysé face au spectacle qui s'offrait à lui. Pour la deuxième... Voyons donc comment est-il arrivé jusqu'ici !

~Quelques années plus tôt~

Cet être humain se nomme Masaki, son nom de famille, Ha. Il n'est pas issu de la race humaine, mais de celle des hommes-poissons et est de type requin mako. Comme pour la plupart des membres de son espèce, il est né sur la très renommée île des hommes-poissons situé à dix mille mètres de profondeurs. Lors de ses premières années d'existence, rien d'extraordinaire ne se passa, apprenant la langue et découvrant la culture de sa race, Masaki grandit paisiblement alternant école et amusement extra-scolaire avec ses camarades. C'est certainement en grande partie grâce au gouvernement qui a tout mis en place avec l'aide de son bras armée la marine pour éradiquer la menace des brigands dans Grand Line et le Nouveau Monde. Cependant, même avec les vingt dernières années de « Paix », les pirates et autres brigands n'ont pas disparu de la circulation. Ils sont juste moins nombreux qu'à l'époque du grand-père du petit homme-poisson Masaki. Souvent, voir même presque tous les weekends, le requin se dirigeait chez son papi pour écouter les histoires qu'il avait à lui raconter. Elles parlaient de piraterie et de grand homme ! N'agissant pas uniquement pour son bonheur personnel contrairement à la plupart des autres pirates, mais pour le bien des personnes environnantes. Des récits sur le très renommée homme-poisson Fisher Tiger arrivèrent également jusqu'à ses oreilles.
C'est grâce à ces histoires plus palpitantes les unes que les autres que le jeune Masaki décida avec ses amis qu'ils deviendraient pirates pour écumer les mers et de ce fait découvrir les richesses du monde... A cette époque ils étaient tous âgé de onze printemps. Plus les jours avançaient et plus l'idée de partir en mer à bord d'un navire grandissait dans le coeur des trois enfants. Le One Piece, l'idée de découvrir un trésor d'une telle ampleur accélérait le rythme cardiaque de ces jeunes inconscients. Cependant, le deuxième déclique qui les conforta dans leur choix d'un avenir plus ou moins lointain dans la piraterie fut l'arrivée d'un équipage à la voile noir sur l'île des Hommes-Poissons. Un équipage d'humain, constitué aussi bien de femme que d'homme, lorsque les yeux du jeune requin rencontrèrent ces pirates des petits picotements lui parcoururent le bas du dos. Comme si ces humains étaient équipés d'une aura qui les protégeait face à tous les dangers... Plus tard, lorsqu'il repensa à ce moment il comprit qu'il s'agissait seulement des reflets du soleil sur l'eau de l'océan et la bulle d'air entourant l'île des hommes-poissons. Le jeune Masaki était à cette époque âgée de treize printemps, mais il ne put aller leur adresser la parole... Le temps qu'il aille chercher ses amis pour les avertir de l'arrivée de ces personnes qu'ils avaient déjà mit les voiles direction le Nouveau Monde...

Durant les années qui passèrent, le corps du jeune homme-poisson grandit ainsi que ses capacités. Même si cela faisait déjà plusieurs années qu'il s'entraînait avec son père, ses amis et même à l'école lors de l'éducation physique. Je parle bien évidemment du très redouté Karaté Homme-Poisson, même si à son âge aucune de ses techniques ne pouvait causer de tort à qui que ce soit. Même si, lors d'une belle matinée ensoleillée d'un weekend d'une semaine comme les autres, accompagné de ses acolytes, le petit Masaki a réalisé une petite entourloupe à un de leur camarade de classe avec ce qu'il avait pu apprendre à l'école. Pour situer dans le contexte, il s'agissait d'un homme-poisson plutôt doué dans tout ce qu'il réussissait, mais il était très arrogant et bruyant par la même occasion. Il n'hésitait pas à écraser ses camarades de classes en annonçant ses exploits de vive voix. Ce qui énervait la triplette et particulièrement le petit Masaki qui détestait les personnes trop bruyantes, ils avaient donc mis un plan en place pour lui donner une petite « leçon » dira-t-on. Alors que l'usurpateur marchait tranquillement dans la ville, la triplette se positionna en embuscade. Ce fut la demoiselle du groupe qui fit l'appât, car évidemment, dans cette triplette il y avait une demoiselle, celle-ci s'avança et attira l'attention de leur cible en entamant la conversation. Sous les pieds de ces deux personnes se trouvaient de l'eau préalablement disposé par la triplette, sans attendre un quelconque signe de la demoiselle, les deux hommes-poissons s'élancèrent dans l'exécution de leur technique de Karaté amphibien. Le but de cet art était de déplacer l'eau, mais lorsqu'ils se trouvaient sur la terre ferme ou dans un endroit rempli d'air comme à cet instant précis, ils peuvent mobiliser l'eau présente dans l'air. Les deux voyous utilisent donc une de leurs techniques pour fournir un mini coup derrière les genoux de leur cible, ce qui le fit immédiatement tombé. Surpris, celui-ci se retourna, mais la demoiselle en profita pour lui donner un coup derrière la tête. Ce n'est qu'une fois assommé qu'ils l'emmenèrent devant leur école et l'attachèrent dans une position plutôt inconfortable, la tête en bas bien évidemment. « Un voyou finit toujours fini toujours par obtenir une correction... » Les mots de sa douce mère résonnait dans sa tête à cet instant précis. Il ne fut pas bien longtemps pour que la triplette se fasse attraper et corriger comme il se devait... Un cercle vicieux !
Bref, ce fut donc une fois qu'ils eurent tous les trois vingt printemps qu'ils décidèrent de mettre les voiles de l'île des hommes-poissons direction l'inconnu Grand Line. L'objectif était de rencontrer les autres races peuplant ce monde, car après tout avant de s'élancer dans la piraterie les trois jeunes hommes-poissons voulaient savoir si leur cause n'était pas peine perdue d'avance. Le père du jeune requin lui donna une une petite bourse où se trouvait un peu d'argent pour lui souhaiter un bon départ.
Masaki remercia autant qu'il le put son paternel pour tout ce qu'il avait fait jusqu'à présent et lui fit la promesse de revenir un jour le voir sur cette même île.
Leur groupe était donc constitué de Masaki un homme-poisson de type requin Mako ensuite Maya, une sirène aux cheveux blonds et pour finir un triton-espadon nommé Kyle. Leur première escale fut bien évidemment Shabondy ! Des rumeurs circulaient depuis de très nombreuses années sur leur île comme quoi la race des hommes-poissons seraient très mal aimée des êtres humains... Après tout de nombreux anciens n'arrivent pas à apprécier ces fragiles petits êtres vivant. Ces rumeurs avaient très vite pris la forme d'histoire que les parents racontaient aux enfants pour les terroriser et par la même occasion les tenir éloigné de ceux-ci. Une histoire qui n'avait apparemment pas marché sur la triplette, hélas pour eux... A peine avaient-ils mis les pieds sur un archipel et rencontré du monde que des cris de frayeur se firent entendre. Ils reçurent en guise de bienvenue toute sorte de légume que ces humains leurs lançaient à la figure, mais là où ils l'échappèrent belle, ce fut lorsque la marine omniprésente dans le monde comme l'avaient laissé entendre les journaux, pointa le bout de son nez. Mettant en joug les trois poiscails, un unique avertissement fut prononcé « Mains en l'air et genoux à terre ! ». Cependant... Pour Masaki cela était envisageable, mais pour ses amis tritons la tâche était comme qui dirait irréalisable. Les hommes-poissons crurent d'abord à une farce et rigolèrent en cœur, mais la seule réponse fut la résonance d'un coup de fusil. La balle vint se loger dans l'épaule droite de Kyle, Maya cria quant à elle de stupeur et commença à balancer divers insultes à ses opposants. Ne tentant aucune action héroïque, Masaki s'empara de ses amis par un bras et couru avec ses jambes le plus vite qu'il le pu en direction de l'eau qui n'était pas très loin. Les balles fusant non loin de leurs oreilles, ils s'enfoncèrent sous la surface de l'eau et ne réapparurent pas de sitôt...
Une fois les blessures du triton guéris, la triplette se re-mit en route en prenant la direction indiquée sur leur magnifique logue pose homme poisson. Ils n'avaient pas peur, peut-être était-ce simplement un malentendu, car après tout il pouvait très bien y avoir des hommes-poissons qui avaient causé du tort sur l'archipel Shabondy. Cependant, sur la seconde île qu'ils rencontrèrent ce fut exactement le même scénario... Les humains pourchassaient les hommes-poissons, pour quelle raison les haïssaient-ils ? La peur de l'inconnu ? La jalousie de l'extrême beauté des sirènes ? Une très bonne question à laquelle ils n'avaient aucune réponse du fait de l'agressivité que montraient les humains face à eux. Quant à la deuxième fois, ils évitèrent de peu d'être blessé, ayant fait attention de ne pas trop s'éloigner d'un coin d'eau pour toujours avoir une issue de secours, on n'est jamais assez prudent en territoire inconnu !
La triplette d'amis, ne voulant pas s'arrêter sur un échec et fermant de ce fait les yeux sur le racisme évident des humains face aux hommes-poissons, ils décidèrent donc de continuer plus loin sur Grand Line...
Quelques années passèrent et la triplette voyageait toujours, mais cette fois-ci avec l'esprit tranquille car en effet leur théorie de base fut exact. Plus ils s'éloignaient de Shabondy et de ce fait du siège du gouvernement, moins les humains et autres habitants bizarroïdes connaissaient l'existence de leur race. Ils n'avaient donc plus de raisons de craindre quelqu'un cependant, la joie fut de courte durée ! Le groupe tomba sur une bande de chasseur de prime qui apparemment connaissait bien la race des hommes-poissons. Il y eut un combat acharné où d'un côté des personnes se battant pour leur liberté tandis que pour les autres seuls la soif d'argent était présente. La triplette perdit donc l'affrontement et se vit donc capturer, ils purent donc questionner leurs ravisseurs et apprirent que même si des hommes-poissons n'avaient pas de prime sur leur tête, qu'ils étaient d'honnête personne ou autre, le gouvernement payait bien pour la capture d'un membre de cette race. Hélas pour eux, ils ne furent pas livré au gouvernement, je dis bien hélas puisque le sort que leur réservait les chasseurs de primes étaient pires que quelques années d'asservissement... « La mort » Voilà ce qui les attendait ! Les trois captifs finirent donc attaché à un tronc d'arbre planté au-dessus de brindilles et morceaux de bois, on pouvait également trouver un peu de paille histoire de les faire correctement frire ! Après tout, le poisson frit ce n'est pas mauvais lorsqu'on a enlevé les arêtes !
Ce fut donc à partir de cet instant où sa peur des flammes naquît en lui, les en observer en train de danser sagement. Elles dévoraient aisément tout sur leurs passages ne laissant que des cendres et un peu de fumée derrière elles. A cet instant, rien mis à part le désespoir était présent dans l'esprit du Requin Mako il voulait se tenir loin de tout ça... Loin de toutes ces querelles de race ! Pourquoi fallait-il qu'il y laisse la vie et par la suite servir de nourriture à ces satanés chasseurs de primes ! Un cri de désespoir sorti de la bouche des trois poiscails lorsque les premières flammes commencèrent à dévorer la chair de leur corps. Masaki serra les dents et ferma les yeux, presque immédiatement après il reçut une douche froide. De l'eau de mer venait de tomber sur les captifs, éteignant les flammes au passage. Des cris retentir et un nouvel affrontement éclata, mais cette fois-ci il ne tourna pas à l'avantage des chasseurs de prime. Tous furent tuer ou assommé peut-importait et lancé dans l'eau. Leurs sauveurs étaient en fait une bande d'homme-poisson et en réalité un équipage pirate ! La triplette ne mit pas longtemps avant de sympathiser avec l'ensemble de l'équipage.
Ils firent donc un bout de route et le jeune requin Mako put obtenir de nombreuses informations au sujet du conflit qui régnait entre sa race et celle des humains. Cependant, il n'arrivait pas à se faire à l'idée que tous les êtres humains voulaient la peau des membres de sa race. Il n'avait surtout pas envie de s'engager dans un conflit interminable conflit visant à causer le plus de perte possible dans le camp des humains... Histoire que leur cote de popularité baisse davantage. C'est donc aux aurores d'un beau jour que Masaki se leva et prépara ses affaires en douce, il réalisa une lettre pour expliquer son action et mis les voiles.

« Lorsque vous lirez ces mots, je serai sans doute déjà loin... Il me reste des questions à élucider, mais je ne voulais entrainer mes amis dans cette quête remplie de mystère. Voilà la raison pour laquelle je n'ai rien dévoilé à qui que ce soit, car vous m'auriez suivi à titre d'amitié même si votre envie de rester avec nos magnifiques pirate serait plus forte que vous. Ne vous inquiétez pas pour moi, faites-vous un nom parmi tous ces malfrats voguant sur Grand Line histoire que je puisse avoir de vos nouvelles et quant à moi je tâcherai d'en faire de même !
A très vite mes amis ! »

Voilà donc comment le jeune homme-poisson de type Requin Mako quitta ses semblables pour prendre la mer pour résoudre les énigmes lui trottant dans la tête. Sa quête le mena donc en South Blue, il avait maintenant acquît ses vingt-quatre printemps et était prêt à affronter tous les dangers qui lui feraient face ! Ce fut sur la première île où il posa les pieds qu'il fut une nouvelle fois mit dans une position hasardeuse... Sortant de l'eau, il releva la tête et aperçu trois cabanes où il se rendit pour jeter un coup d'oeil. Sans crier garde, il tomba nez à nez avec un individu qui sursauta sur place hélas, l'homme avait une torche enflammé entre les mains. Pourquoi en avait-il une alors qu'il faisait grand jour ? Une très bonne question qu'il n'eut pas le temps de se poser, lorsque l'homme sursauta le bout de bois lui échappa des mains et tomba dans une motte de paille située non loin. L'embrasement se fit immédiatement...

~Retour au présent~

Masaki se relava du tapis de cendre situé en dessous de lui, la chaleur commençait à s'estomper petit à petit. Il s'empara de son sac qui n'avait à première vue, subit aucun dégât. Le positionna sur son dos et partit en direction du centre de l'île, son aventure ne faisait que commencer !

One Piece Héritage
Fiche de présentation




One Piece Héritage
Fiche de présentation




Dernière édition par Masaki le Mar 3 Déc - 21:41, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Masaki prez' [End] Ven 29 Nov - 18:40

Ba alors... Pourquoi j'ai pas de message de Bienvenue en dessous de ma prez' moi ? Sad

Voilààà Présentation terminé ! Bonne lecture What a Face 

-> (Tapez moi pas si elle est pas bien uhu)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Masaki prez' [End] Ven 29 Nov - 21:23

Yo Wink tu sera validé dans la soiré de demain Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Masaki prez' [End] Mar 3 Déc - 17:59

Modification finish' !
Bonne correction !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Masaki prez' [End] Mar 3 Déc - 21:42

Bon. Déjà je vais commencer par les points qui m'ont gêné.

Ton style est un peu trop lourd à lire. Déjà, tu digresses énormément. C'est-à-dire que tu changes énormément de sujet et fait beaucoup d’apartés dans une même phrase.

Essaie de moins t'adresser au lecteur, ton écriture fait trop "retranscription orale". Va droit au but, en tous cas un peu plus, tu y gagneras.

Il serait également positif que tu aères ton texte, rien que ça te rendrait bien plus lisible.

Pour finir, essaie d'être un peu plus "lyrique" dans tes descriptions. "Triplette"? Pourquoi pas "Trio"? "Homme poiscaille"? Pourquoi pas "Isystrophe"? Enfin, je pense que tu comprends.

Retiens que c'est l'avis personnel d'un homme, moi en l'occurence, et que je ne suis ni une référence, ni un écrivain agréé par la Sorbonne!

Néanmoins, tout était impeccable à part ce que j'ai mentionné, alors hop.

COUP DE TAMPON.

Et bienvenue sur Héritage.

Validé.

Je ne te mets pas encore tes PFs parce que Hana va remanier le système. Et surtout je connais plus le barème.

Mais tu as ta couleur.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Masaki prez' [End]

Revenir en haut Aller en bas

Masaki prez' [End]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Détente :: Les fiches-