AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Rencontre pour un entraînement [FB - PV Hana et Shinosuke]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Kayl
Rebelle
Rebelle
avatar
Messages : 60
Localisation : South Blue
MessageSujet: Rencontre pour un entraînement [FB - PV Hana et Shinosuke] Mer 4 Déc - 22:21


L'île du Karaté .. Que de souvenirs en ce lieu où j'appris à me battre décemment ... Mais revenons au départ. Cela faisait peu de temps que je me trouvais à l'air libre. Face au monde. J'étais en clair, livré à moi même. Après être tombé en panne avec le vaisseau volé, un navire marchand, me croyant de la marine, me proposa de m'amener à leur destination : South Blue. Le voyage prit quelques semaines de part la proximité avec le canal permettant de traverser Red Line d'une mer à l'autre. Ainsi, je me retrouvais sur South Blue, sans but réel. Les hommes de l'équipage furent très gentils avec moi et au cours du voyage, ils m'intégrèrent à leur groupe. Il s'agissait de joyeux lurons légèrement alcoolique. Il faut dire que c'est avec eux que je pris ma première cuite. Et donc ma première gueule de bois. Car il n'y a pas à dire, les marins ont une descente terrible. Mais là, je ne pensais pas que c'était possible. Chaque homme avait bu sa bouteille, si ce n'est plus. C'est dans un état pitoyable qu'ils m'avaient ramenés dans ma chambre. Le lendemain, nous arrivions sur la mer du sud. Ils firent escale sur une île et m'annoncèrent qu'ils ne pouvaient me garder avec eux plus longtemps car ils allaient sur Baterrila.

Je fis semblant de comprendre et donc, sur l'île, en parfait arriviste, je me suis mis à me balader. Les gens me regardaient tous étrangement. Normal ... Un homme avec une vis dans le crâne, ça étonne. Ainsi, le soir vint et j'avais atteint et visité le village de Shimotsuki. J'avais terriblement faim mais aucune idée de comment fonctionnait la vie à l'extérieur du centre. Je m'assis donc sous un arbre. Il devait être minuit et je m'étais endormis quand une gamine aux cheveux blonds me réveilla. J'ouvris les yeux et elle me tendis un bol de bouillon à la viande chaud. Je la regardais donc et je me mis à manger. Elle me dit alors :

  • Les gens sont bêtes. Mes parents voulaient pas que je vienne mais je vois bien que tu as faim et que tu n'es pas méchant. Je suis une fille intelligente moi !
  • Et tu n'as pas peur de la vis que j'ai dans le crâne ?
  • Au non ... Ma jambe est en fer alors non ... Moi aussi j'ai un truc en fer là où il faudrait pas.

Elle remonta alors son pantalon pour me montrer une prothèse en acier assez grossière mais fonctionnant. Je ne pu m'empêcher de sourire. Toute ma vie, on m'avait considéré comme une arme ou comme un sujet d'expérience et la première gamine croisant mon chemin n'avait que faire de mon apparence. Je vis alors une porte s'ouvrir et la mère de la petite lui dit de rentrer et de faire venir son "ami". Moi en sommes. A l'intérieur, je me rendis compte que la femme élevait seule sa fille. Elle m'avoua avoir eut peur sur l'instant mais que malgré les apparence je n'avais pas l'air d'être un monstre. Elle n'avait pas tord. Elle me demanda se que je comptais faire. Je lui fis croire que j'étais amnésique et qu'on m'avait pris sur le navire pour m'amener ici. Elle tapa alors du poing en me disant que je pourrais vivre ici si je faisais tout le ménage ! N'ayant pas d'autre choix, j'acceptais.

Elle me prépara la chambre d'ami et dés le lendemain, elle m'expliqua mes tâches : vaisselle, nettoyage des sols, courses et parfaire les connaissances de sa fille selon ce que je pouvais. Je lui annonçais ne connaître que la médecine. Elle m'avoua qu'alors, j'aurais une autre utilité : faire le tour des gens malade de la ville pour les soigner. Une nouvelle fois, j'acceptais. Sauf que là, je trouvais cela intéressant car je pourrais parfaire mes connaissances. Ainsi dés le lendemain, je me mis à aller voir les gens, me présentant, expliquant pourquoi je venais et disant comment me contacter. Rien de plus simple. Dés le premier jour, je pris des notes pour préparer des médicaments. La femme chez qui je dormais se nommait Ellena. Le soir, après m'être occupé de l'occupation de la gamine, je me retrouvais seul avec elle et je faisais des médicaments, travaillant mes connaissance, faisant des stocks ... LE marché était bon. Et elle me plaisait. Rapidement, je m'inscris dans la famille entant que grand frère pour la petite et mari pour sa mère. Je vous passe les détails.

Au bout d'environ trois mois, les gens du village m'avaient adoptés parmi eux. J'étais une des composantes du village. J'allais à la taverne avec mes amis et je retournais voir celle qui me plaisait. Il faut savoir que j'utilise aujourd'hui des termes qui m'étaient inconnus à l'époque et dont je ne comprenais pas le sens car je n'avais pas l'habitude. Il me semblait, à l'époque, que je devais faire comme ça car c'est ce qu'on attendait de moi. Tout simplement. La vie que je menais, les journées que je faisais ... C'était un travail. Et puis un soir, alors que je me trouvais à la taverne, je remarqué une nouvelle tête. Un gars que je n'avais jamais vu. Ah non. En fait deux. L'un était typiquement le genre de gars arpentant les mers : musclé, épaules larges, bras saillants ... Probablement le genre de gars ayant affronté les éléments plusieurs fois. L'autre avait un coté ... Un coté elfique en fait. Corps musclé certes, mais cheveux blancs, yeux rouges, peaux sombres et tatouage tribal ... Il me faisait penser à ses créatures de contes que les enfants normaux entendent. Je les regardais rapidement mais n'y prêtais pas vraiment attention.

La soirée se passait bien. Trop bien en fait. Je picolais avec le boucher qui me racontait une autre anecdote salasse dans l'espoir de savoir si, oui ou non, j'entretenais une relation avec Ellena. C'était un foutu secret de polichinelle. Tout le monde le savait mais comme aucun de nous deux n'en avait parlé, ils n'étaient pas sûrs et attendaient la preuve. J'allais enfin confirmer ses attentes quand la porte de la taverne s'ouvrit brusquement. Je me retournais. Des hommes. Des pirates même. Pourquoi ici ? Enfin pourquoi aussi violemment ? La plupart des pirates venant ici étaient dociles et souhaitaient juste se reposer avant de repartir. Le gars qui semblait être le chef s'assit au comptoir et me poussa. J'étais énervé mais je ne voulais pas déclencher une baston. JE vis alors que les pirates se propagèrent dans la salle et le chef dit :

  • JE VEUX TOUT VOTRE ARGENT. Ceci est un braquage ...

Personne ne répondit. Je toussais alors en me relevant et en tournant la vis enfoncée dans mon crâne. Tout le monde m'avait vu le faire. Il me regarda et, pour donner l'exemple il me donna un coup de poing. Enfin essaya car, étant face à lui, j'esquivais sans trop de problème et passait mon doigt sur son bras. Une suture apparut. Il voulu bouger son bras, ne réussit pas, m'insulta, je sortis deux scalpels. La baston commença. Je me retournais alors vers les deux étrangers. Qui étaient ils ?

_______________________________________________________
Flag in the Ground by Sonata Arctica on Grooveshark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rencontre pour un entraînement [FB - PV Hana et Shinosuke]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Détente :: Les rps-