AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Chapter 3 : The dragon appears ! [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Chapter 3 : The dragon appears ! [Terminé] Mer 11 Juin - 20:00


Chapter 3 : The dragon appears !


Feat Mephisto et Yamada




Le royaume de Baterilla ! Situé en plein milieu de la gloire du South Blue ! Les rumeurs racontent que c'est là que Gol D. Roger, jadis rois des pirates, laissa son amante enceinte. On raconte qu'elle aurait gardée son enfant dans son ventre pendant plus de 20 mois afin qu'il puisse échapper aux autorités marines. Vu de n'importe quel oeil visiteur, ce royaume est magnifique ! Dans son ensemble, l'île est extrêmement fertile et riche en nutriments. Possédant à la fois des champs d'herbes et de fleurs, on pouvait y voir un air très similaire au paradis. C'était beau et enrichissant d'y vivre. Il est possible que c'est justement ce charisme naturel qui a pu encourager Portgas D. Rouge, l'amante de Gol D. roger, à continuer son accouchement retardé. Même les pires maux de la terre pouvaient sembler vains face à la tranquillité d'esprit que chaque être ressentait en ces lieux. La ville était petite et située à l'entrée de l'île. Les maisons étaient assez normaux et tout semblait bien aller. La journée était belle pour jouer les touristes. Il n'y avait pas assez de nuages dans le ciel pour qu'on ait à utiliser nos deux mains pour les compter. Le ciel et la mer, un mariage si bleu et si paisible annonçait l'arrivée de quelque chose ...


L'arrivée de l'équipage Muteki Kaizoku sur Baterilla était un signe ! Le petit navire venait d'accoster sur les bords. Le bateau n'avait pas encore de drapeau de pirate, ce qui les rendit un peu moins voyants pour les soldats marines. C'était dans la joie et la bonne humeur que Mephisto mit pied à terre avec son équipage et qu'ils se mirent alors à enquêter sur des informations en ville. Ils avaient quelques objectifs assez simples : D'abord utiliser l'argent qu'ils avaient gagné pour obtenir des informations sur le monde ainsi que des cartes aux trésors en éclatant la tronche à tous les mauvais esprits qui les possédaient. Ensuite, il leur fallait trouver des moyens pour gagner de l'argent, mais pour cette partie-là, c'était simple, ils voleraient l'argent des petites frappes à qui ils auraient volé les cartes et les informations. Puis finalement, leur dernier objectif était de se raviver et d'acheter assez de nourriture pour qu'ils se rendent jusqu'à leur prochaine destination, l'île de Torino !

Les informations n'étaient pas de trop pour les y conduire. Ils étaient donc décidés à rester plusieurs jours à Baterilla, n'étant pas très habitués à la mer de toute façon. Un peu tête en l'air, contrôlé par sa curiosité envers cette nouvelle île, Mephisto ne prit pas beaucoup de temps avant de simplement regarder ailleurs et se perdre. Il regardait un peu partout avant de commencer ses découvertes.

Pour commencer, il se mit en route vers le centre ville. Là il y avait énormément de fruits et légumes différents. Chose qui ne l'intéressait que peu puisque ces choses-là pourrissaient extrêmement vite. Il cherchait surtout une canne à pèche pour les poissons et un four pour le cuire. Pour le feu, évidemment, il s'en chargeait lui-même. Regardant alors un peu le marché, il continua sa marche vers les coins sombres du marché, espérant trouver des noix et des produits céréaliers. Il savait bien se nourrir au fond, il avait appris que les nutriments étaient importants depuis tout petit, au village Shuriken. Poursuivant alors son chemin, il passa à côté de bien des kiosques intéressants. Grosses tomates rouges, grand poissons pulpeux et même morceaux géants de viandes.

"Il y a décidément de tout dans cette ville ... hmm" - Remarqua-t-il.

C'est sur ses pensées admiratives envers la diversité de produits de Baterilla qu'il se fit interrompre par des mouvements violents derrière lui. Étant un jeune ninja, il pouvait sentir des pas rapides et précipités depuis une très grande distance, puisque son ouïe était entraîné. Même dans la forêt des dragons célestes il devait entendre depuis très loin des signes d'hostilité. Il pouvait alors sentir que cette fois-ci, c'était bel et bien des pas hostiles. Sentant qu'il était tout sauf seul, il se mit à croire que c'était la marine à ses trousses. Mais en y réfléchissant, c'était impossible. Il se mit alors dans un coin sombre et caché de la lumière afin d'observer de plus près. Les soldats marines étaient peu nombreux mais se dirigeaient facilement vers une direction qu'il pouvait déceler. Ceux-ci étaient tellement pressés qu'aucun mot pour leur rappeler de se dépêcher n'était dit. Il surveilla alors pendant un moment avant de voir un dernier soldat plus lent que les autres. Celui-ci marchait lentement, tentant désespérément de les rattraper, surement. Mephisto réfléchit un instant et l'interrompt alors. Mephisto se mit devant celui-ci et le regarda en souriant.

"Suit moi, toi." - Fit-il.

Ce soldat semblait un peu à la bourre, l'un des soldats qui n'étaient pas du tout motivés par le boulot et qui n'est guère plus satisfait de sa vie, probablement. Mephisto l'emmena alors dans le coin sombre et l'assomma en feintant qu'il y avait quelque chose à voir dans une direction opposée à celle de Mephisto par rapport à ce soldat. Il l'assomma alors et le laissa dans le coin avant de prendre son arme et son uniforme en les cachant dans sa veste. Ça pouvait toujours servir qu'il puisse se déguiser en soldat marine. Le déguisement étant une autre des spécialité des ninja.

S'avançant alors vers la sortie, il vit rapidement ce qu'il cherchait. Sortant un peu d'argent et remerciant le petit forgeron du coin, il prit la canne à pèche et le bol de métal avec lui. C'était chose faite. Sur sa satisfaction de ses achats, il prit la route vers son navire pour les déposer. Sur la route du retour, il vit alors un petit marché aux noix. Avec le restant de ses Berrys, il acheta alors quelques sacs d'arachides et d'amendes avant de retourner au bateau.


Arrivé vers son bateau, il déposa alors tout le stock à l'intérieur de la petite tente. Sentant alors une autre vague d'hostilité, il se demanda si le soldat qu'il avait arnaqué n'avait pas simplement retrouvé son bateau et lui avec. Regardant d'un seul oeil à l'extérieur du bateau ce qu'il s'y passait, il resta caché dans la tente. Il vit alors d'autres soldats se diriger très rapidement vers le marché. Ils semblaient prendre le même chemin que les autres soldats d'avant. C'était plus fort que lui, sa curiosité avait enfin pris le dessus. Il se déshabilla rapidement pour enfiler l'uniforme de soldat mais en laissant le fusil dans la tente pour ne pas le perdre, se contentant donc du sabre qui venait avec l'uniforme. Il sortit rapidement. Mettant alors quelques secondes pour rejoindre les soldats qui courraient, il les regarda.

Il ne se faisait aucun doute, ces soldats étaient sur le même chemin que les autres. Il sortit alors son sabre au cas où quelque chose arriverait. Courant un petit moment avant de rejoindre les autres, il entendit un bruit d'explosion. Ils avaient traversé le chemin du marché pour arriver enfin à l'endroit décrit. Beaucoup de fumée et de flammes se faisaient voir mais rien n'indiquait ce qu'il s'y trouvait derrière. Le bâtiment était trop endommagé pour que Mephisto devine à quoi il servait. Les soldats et lui attendirent alors en observant. Certains soldats possédaient même d'énorme canons. Il sourit et désirait déjà mettre la main sur ces canons. C'est alors qu'il se fit interrompre par un bruit. Le bruit était terrifiant, il venait de la direction du bateau. Tous les soldats reculèrent et contemplèrent alors ce qui arriverait bientôt. C'est alors que Mephisto mit les yeux sur ce qui sortirait bientôt de la fumée.

"C'est pas vrai ... c'est ... Trop cool !" - Déclara-t-il.




(c)Kazu de C.G


Dernière édition par Mephisto V. Britannia le Dim 29 Juin - 16:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yamada Kurosawa
Pirate Novice
Pirate Novice
avatar
Messages : 5
MessageSujet: Re: Chapter 3 : The dragon appears ! [Terminé] Mer 11 Juin - 20:40



Rencontre déterminante !



Feat Mephisto  

Il était six heures du matin, le soleil commencer à ce levier aux larges des cotes de l’île de Baterilla sur South Blue. La vie aussi prenait place sur les places vides, les étales ouvrant leurs portes et les marcheurs matinaux allant faire leurs petites promenades sur le sable chaud près de la plage. Un contexte idyllique, où personne ne se plaignait, le drapeau de la puissante marine était là, flottant majestueusement devant la base locale, un grand édifice en pierre. Vraiment, je n'ai qu'une chose à dire, c'est un spectacle dégoûtant, je ne supporte pas l'image de ce drapeau, rien que le voir fait remonter en moi la rage et le désespoir, je ne sais pas comment j'ai pu faire pour rester une semaine sur cette île sans faire attention à ce drapeau qui pour beaucoup montre l'espoir. Mon œil oui, la seule chose que montre cet emblème c'est des hommes pourris jusqu'à l'os, je ne peux pas tolérer davantage sa présence. Habillé de la tenue que je portais régulièrement, c'est-à-dire un jean noir avec des chaînes, une chemise violette ainsi qu'un manteau de cuir et de fourrure blanche sur les épaules, je me suis approché lentement de la porte de la base. Sur mon chemin droit et calme, plusieurs habitants me regardaient de travers, il est vrai que je leur inspirais de la peur car depuis mon arrivée sur l’île, personne n'était venu à ma rencontre, pas que cela me dérange bien sur, mais bon vu mon apparence de mafieux, je comprennent leurs attitudes. D'ailleurs, il n'y a pas que mon apparence qui ressemble à un criminel puisque j'en suis un et je l'assumerais, je ne suis juste pas encore connu, mais quoi de plus normal car après tout, tout vient à point à qui sait attendre et j'ai bien choisi mon jour pour attaquer. En effet, après une bagarre avec un soldat ivre j'ai appris que les hauts gradés de la base étaient tout partis à un banquet, trop occupé à bouffer plutôt que de défendre leur quartier général, cela montre bien leurs vénalités, quel bonheur pour moi.

écrivez ici... Les portes étaient grandes ouvertes, évidemment qu'ils ne les ferment pas, rien ne s'oppose à eux ici, à part peut-être une vielle un peu trop énervée car elle a perdu son chat, autant dire que ce n'est pas une grande menace. Malheureusement pour eux, je ne suis ni une vielle ni énervé car l'énervement fait commettre des erreurs et pour un fin stratège tel que moi, se tromper reste une chose complètement proscrite. Malgré mon calme apparemment, mon cœur batte la chamade, tel un tambour de guerre sa musique résonner dans ma tétée, rien ne pouvait me dissuader maintenant, je n'ai plus qu'une chose à dire, que la fureur du dragon s'exécute. À ce moment-là, mon corps changea légèrement d'apparence, des écailles noires apparaissant sur mon visage tandis que mes yeux se changèrent en ceux d'un reptile. Avec une agilité déconcertante, j'ai sauté sur le porte-drapeau, l'arrachant sous les regards médusés de soldats qui étaient tranquillement assis dans la cour en train de discuter, non mais sérieux pourquoi les « gardiens de la mer » sont aussi peu prudents, il leur en sera fatal. Le drapeau ne tomba alors à terre, au même moment que moi qui partais en courant dans les rues de la ville, bientôt suivi par des dizaines de soldats armés et en chasse. Pour le moment, j'étais la proie mais le chasseur allé bientôt se retrouvait cerné sur la grande place, comme je l'avais prévu depuis le début. En plus de cela, mon changement d'apparence m'avait trahi, j'étais assez connu sur South Blue, même si je n'avais pas encore montré tous mes pouvoirs, il faut bien que je garde un minimum de mystère pour ces sales rats de la marine après tout sinon les pauvres ne trembleraient pas de peur en me voyant arriver. La course-poursuite dura quelques minutes, les soldats tentaient tant bien que mal de me rattraper tout en hurlant divers ordres que je n'écoute pas, je me contente de courir tout droit en affichant un sourire carnassier, l'odeur de sueur des soldats était vraiment drôle à sentir, la preuve qu'eux et l'exercice physique était des grands amis.

La cavalcade continua au rythme des coups de fusil qui faisaient un bruit d'enfer mais visé tout en courant n'était pas simple et aucune des balles ne me frôla, la seule chose que les projectiles étaient capables de faire, c'était de transpercer une orange ou une pomme sur un des étals du marché, aussitôt suivi du hurlement du marchand, un soldat reçu même un cageot sur la tête, un choc qui le fit tomber à ma renverse entraînant deux ou trois de ses confrères avec lui. Le spectacle était drôle à voir, une bande de bras cassé incapable de poursuivre un homme sans arme. Enfin brève, la course dura comme ça quelques minutes, jusqu'au moment où je me suis retrouvé devant un grand bâtiment, un entrepôt de poste apparemment, une chose que je n'avais pas prévue et qui m'arrêta net dans mon élan. Ce que je ne savais pas, c'est que de l'autre côté, d'autres marine m'attendait de pied ferme. Après ce petit imprévu, je me suis retourné, tous les soldats avaient leurs fusils braqués sur moi, prêt à m'abattre au premier mouvement imprudent que j'allais faire, la situation était critique mais pourtant, je me sentais bien, plus que vivant et excité, je devais agir mais avant, autant m'amuser un peu à les faire tourner en bourrique...

 « Alors messieurs les soldats de la marines, vous n'êtes même pas capable de stopper un petit truand comme moi?

 « Ferme là Yamada ! On sait qui tu es ! On à réussi à buter ton idiot de père on vas faire la même chose  avec toi ! »

Bon, là ils ont touché la corde sensible, s'il y a bien une chose qu'il ne faut jamais s'aviser de salir, c'est le nom de mon père. Au départ, je voulais simplement m'amuser avec eux, en estropier quelques-uns et partir comme ça, l'air de rien. Maintenant, je vais faire un massacre et planter leur tête sanguinolente au bout de mes griffes avant de les gober comme un flanc à la vanille ! La rage montée en moi rapidement, mon corps commença à gonfler rapidement, atteignant six mètres de hauteur, mon cou s'étira, deux ailes poussèrent dans mon dos, ils avaient maintenant face à eux un dragon énervé. La surprise fit ensuite place à la frayeur ttandis que les civils fuyaient en hurlant les bras dans le vent. J'avançais lentement, regardant les soldats de mes yeux jaunes, ils ne pouvaient plus s'enfuir, la mort était là, inévitables et certaines quand une gerbe de flammes les brula tous dans un cri de douleur et de mort. Sous la chaleur, l'entrepôt explosa, laissant sur ses traces une large étendue de fumée noire et une odeur de viande brulée, du soldat saignant, ma viande pré-fére. J'ai ensuite traversé le hangar avant de lancer un puissant rugissement, je voulais que ce qui était derrière ce rideau de fumée m'entende arriver, entende la faucheuse venir prendre leur misérable vie. Quand je suis sorti de la fumée, je repris ma forme humaine, quelques secondes seulement après, pour qu'ils aient le temps de voir ma forme animale. Allumant une cigarette et ayant de nouveau adopté les mêmes vêtements, j'ai regardé les soldats en tirant quelques lattes de tabac.


 « Vous savez les gars, vous devriez mangé quelques herbes aromatiques, ça vous donnerez meilleurs goût je pense. »







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Chapter 3 : The dragon appears ! [Terminé] Jeu 12 Juin - 3:11


the dragon appears


Feat yamada




L'air était assez catastrophique. La poussière se jetait partout. Quelques gouttes de sangs étaient entrain de couler à terre. Si on regardait d'un peu plus près, on pouvait suivre la trace du sang et parvenir aux corps inanimés de quelques soldats marines. Peut-être est-ce seulement Mephisto, peut-être est-ce les soldats marines. Nul ne savait pourquoi ni qui était le plus cinglé, mais Mephisto ne semblait clairement pas avoir peur de ce que toute cette scène annonçait. Tandis que le soleil continuait de briller fort, Mephisto se sentait un peu mal à l'aise avec tous ces regards vers le bâtiment. Il pouvait sentir que beaucoup étaient témoins et que son sabre serait son seul moyen de défense. Se trouvant soudainement ridicule de s'habiller en marine pour finalement leur donner un coup de main, il se secoua rapidement la tête pour revenir à ses idées. Les ayant retrouvées, il s'avança vers la fumée et observa attentivement. Le bruit qui venait d'arriver était on ne peut plus sauvage, mais ce fut le petit silence d'après qui terrorisait les marines. La différence entre les soldats de la marine et le gouvernement, Mephisto semblait mieux la comprendre que Yamada. Alors que Yamada haïssait les simple soldats qui obéissent aux ordres, Mephisto, lui, voyait plus grand et désirait couper la source des maux à la racine même ! Les soldats de la marine reculèrent rapidement face au silence. Mais Mephisto pouvait les comprendre, ils ne devaient pas avoir vécu grand chose pour être si effrayés, de simple soldats à la con qui ne deviendront jamais rien. Ne se laissant toutes fois pas amadouer par leur faiblesse, il remit les yeux vers la fumée.

Le silence ne se fit que durant quelques secondes. Suivant le silence n'était pas un grand bruit violent, mais plutôt un bruit de déplacement. Le bruit n'était pas trop calme pour annoncer une surprise ni trop violente pour annoncer une attaque. Mephisto sentait cependant une grande agressivité venant de ce qui venait. Regardant alors attentivement, il vit une sorte de ... créature ne ressemblant à rien qu'il connaisse sortir du tas de fumée. Rien d'autre ne semblait en vie. Le bâtiment, les soldats marines à terre. Tout montrait que cette créature est à l'origine de tout ce désastre. On dit souvent que la première impression est la plus importante dans une relation. La situation n'a jamais rendu cette phrase plus vraie. Il pouvait se remémorer toute sa vie de ce qu'il voyait devant lui. Cette créature possédait un long cou et des ailes géantes. C'était la première fois qu'il voyait une telle chose. Il avait énormément de difficulté à croire ce qu'il voyait.

Suite à ses constats et à l'image de la bête imprimée dans sa mémoire, il se secoua de nouveau la tête. Le monde dans lequel il s'est plongé est décidément très fou. Il soupira alors en voyant la tête puis se retourna pour voir les marines autour de lui. Ceux-ci ont tous reculé d'au moins quelques mètres. Ne comprenant pas trop la situation, il fut le seul à ne pas reculer et fit alors face à la cause de tous les maux. Il pouvait alors contempler une fois de plus quelque chose de bizarre se produire. Cette créature était entrain de se transformer. Elle se transforme en une sorte de ... humain ! Il se frotta alors les yeux pour regarder mieux et fronça même les sourcils. Pas de toute possible, c'était un humain ! Se rappelant alors tout ce qu'il avait apprit, il en déduit donc que c'était soit une race capable de se transformer en humain, soit un homme qui avait mangé un fruit du démon permettant de se transformer en cette créature. Presque impressionné par le pouvoir de l'homme, il recula enfin d'un pas. Mais ce pas n'était pas seulement pour reculer, mais par simple respect. Il regarda ensuite de nouveau la place. Il semblerait que ce soit une sorte d'entrepôt. Un entrepôt assez bizarre. En regardant un peu mieux, il pouvait remarquer qu'il y avait énormément de fumée. Cette fumée venait de flammes grandissants derrière l'homme. Celui-ci ne semblait pas du tout craindre ces flammes. C'était assez impressionnant. La couleur de ces flammes était bizarre, leur couleur était plus sombre, une sorte de rouge plus vif et écarlate que les siennes. Alors que les flammes de Mephisto étaient dorés et vifs, ceux de ce bâtiment étaient rouges et moins lumineux que les flammes ordinaires. C'était un rouge comme si les flammes étaient faites de colère elles-mêmes.

« Vous savez les gars, vous devriez manger quelques herbes aromatiques, ça vous donnerais meilleurs goût je pense. » - Déclara cet homme mystérieux.

Mephisto n'en revenait pas. Cet homme venait de parler de goût ? Il se demanda alors si ça ne signifiait pas que l'homme ou la bête devant lui mangeait les humains. Mephisto jeta alors un autre oeil vers les décombres du bâtiment, remarquant qu'en effet, certains morceaux de chaire manquaient aux soldats. Il ne pouvait que contempler l'horreur de ce qui venait se passer. La plus part des marines se mirent alors à pointer leur fusil vers la direction de l'homme. C'était assez amusant de voir comment faire peur aux gens rend ces mêmes gens tellement dangereux et prêts à tuer pour leur survie. Dans la lutte interminable de la survie, surement que ces marines là possédaient les gênes de ceux qui avaient le plus peur de la mort. Après tout, dans une telle situation, si un marine était assez courageux pour foncer vers l'adversaire avec une épée, il devait être déjà mort et sans descendance. C'est parce que les gens formidables meurt en premier que seuls resteront les descendants des gens faibles qui ont été protégés durant la prochaine ère. Ce cas se produirait de nouveau si jamais Mephisto laissait ces soldats tuer la personne devant lui. D'un simple changement de point de vue, il pu voir cette créature comme la victime. Depuis, en regardant dans le regard de celui-ci, Mephisto sentait qu'il avait envie de se défouler. C'est alors que, courageusement, Mephisto déposa son sabre à terre et avança vers la personne.

"Que tout le monde baisse ses armes, je m'occuperais de lui personnellement." - Déclara-t-il haut et fort.


Mephisto avait beau dire ça, il ne s'attendait pas à ce que les autres lui obéissent d'une façon aussi docile. Il s'avança alors davantage vers l'homme. Étant plutôt futé, il créa un mur de feu sans bouger le moindre doigt autour d'eux en profitant des flammes déjà produites, comme si ces flammes s'étaient propagées pour le séparer des autres soldats. Les soldats crièrent alors pour demander des tonneaux d'eau afin d'éteindre ce feu. Mephisto n'avait pas énormément de temps, cacher son pouvoirs aux marines était possible mais probablement pas à l'homme devant lui désormais. Soupirant alors en pensant simplement qu'il avait la responsabilité de ne pas laisser cet homme causer davantage de ravage, ce qui ferait venir une armée de soldat marine et mettrait son équipage en danger, il fut désormais déterminé à arrêter cette personne ou ce monstre devant lui. Le regard toujours aussi vif et déterminé qu'avant, il garda cependant la veste de la marine sur lui et s'enflamma sur des zones aléatoires de son corps avant de regarder l'homme et lancer sa première attaque depuis très longtemps.

"Little Boy !" - Cria-t-il.


Little Boy est le nom de son attaque, il n'insultait pas du tout son opposant. Il mit ses mains devant lui et un grand rayon de feu apparu depuis ses mains pour atteindre son adversaire qui, de toute évidence, n'était en rien attentif dût à sa colère probablement et n'espérait pas un combat des plus stratégiques. Les flammes étaient chaudes et dorées. Le rayon projeta sa cible sur plusieurs mètres avant de le laisser atterrir plus loin dans un endroit plus reculé et libre, en bas d'une petite falaise dont le sol était fait de roche. Observant alors la situation suite à l'attaque, Mephisto fut ravi de ne pas avoir causé davantage de dégât matériel. Il venait de pousser son adversaire dehors de la zone civile afin de l'empêcher de blesser des gens pendant le combat qui allait s'ensuivre. Soupirant alors d'un coup, il regarda les flammes qui allaient bientôt s'éteindre et descendit alors de la falaise en prononçant le nom d'une autre technique.

"Ding Dong !" - Fit-il.


Suite à ses mots, il sortit des shurikens de ses mains et les enflammèrent pour les lancer rapidement vers sa cible. Il n'aimait pas attaquer les adversaires au sol mais il savait de quoi était capable cet adversaire. Ses shurikens n'avaient cependant pas de trajectoire pouvant blesser mortellement son adversaire. La plus part des shurikens qu'il avait lancé à l'instant étaient destinés à rater sa cible et donc, simplement embrouiller l'homme devant lui. Les trois seuls shurikens avaient pour but de viser les épaules de sa cible dans le but d'une seule chose : blesser son adversaire et vérifier si celui-ci régénère ses blessures en se transformant. Si cela était le cas, ça serait très problématique pour Mephisto. Les marines allaient mettre un peu de temps à les retrouver et découvrir qu'il était un imposteur, surtout avec l'autre soldat assommé qui pouvait se réveiller d'un instant à l'autre. Il devait alors faire très vite et ne pas laisser le temps filer. Il voulait simplement l'arrêter et possiblement emmener cette personne avec lui. Ils ont les mêmes ennemis, cet homme pourrait peut-être même rejoindre son équipage. Mephisto allait vérifier tout ça très bientôt. Afin de mettre les nerfs de cet homme au calme pour avoir un combat de détermination et non pas de colère pure, il se mit à lui parler.

"Tu dois t'arrêter de faire ces choses ... non, je dois t'arrêter !" - Déclara-t-il en faisant référence au cannibalisme de Yamada.

Sur ces mots, il mit alors ses mains en flammes pour se préparer à riposter et profiter de son corps de logia afin d'encaisser les coups de son adversaire.




(c)Kazu de C.G
Revenir en haut Aller en bas
Yamada Kurosawa
Pirate Novice
Pirate Novice
avatar
Messages : 5
MessageSujet: Re: Chapter 3 : The dragon appears ! [Terminé] Jeu 12 Juin - 13:56



Rencontre déterminante !



Feat Mephisto  

Les flammes étaient encore là, grandes et majestueuses, le feu que je venais de créer n'étais pas près de partir pour mon plus grand plaisir. L'odeur de brûlé qui émaner de derrière l’entrepôt était portée par le vent, enivrant mes sens et éveillant en moi une rage soudaine. Dire qu'à la base, la seule chose que je voulais c'était détruire le drapeau de cette institution que je déteste au plus au point. Malheureusement, un de ces soldats avait fait une grande erreur, insulter le nom de mon père, autant dire que l'enfer était désormais sa nouvelle maison. Maintenant que j'avais repris ma forme humaine et que ma cigarette était finie, je pouvais prendre tout le loisir de simplement regardé le visage des soldats. Le spectacle était hilarant, l’expression dans leurs yeux étaient celle d'une peur intense, aucun d'entre eux ne voulait bouger, tous étaient tétaniser par la peur que je leur inspirer.  Je vais l'avouer, voir ça, la puissante et glorieuse marine effrayé par un simple petit homme qui pouvait craché du feu, elle est belle la sécurités mondiale, elle est forte ! Non, je plaisante bien sur, je n'ai qu'une seule envie, foncer dans le tas et faire un maximum de dégât, je ne sais même pas comment je fais pour résister à cette voix dans ma tête qui me dit de tous les manger... Sans doute le goût horrible de graisse qu'ils ont, incapable de manger quelques aromates ou légume je parie, ils auraient tellement meilleur goût avec ça et en plus, ils pourraient courir un peu plus si ils essayent de m’échapper mais non ils ne veulent pas apparemment, tant pis pour eux, ce n'est pas moi qui vais m'en plaindre après tout.

Ce spectacle était hilarant, la plus puissante organisation du monde n'était pas foutue de faire quelque chose à part tremble tout en implorant leur Dieu de s'en sortir vivant. Ce qu'ils ne savent pas, c'est que même si Dieu existe, je suis le diable et que je vais juste les rôtir avant de les dévorer, quel beau programme, dommage que je n'ai pas du sel et du poivre avec moi, ils sont vraiment trop fades sinon, cela en devient même ennuyant de les manger et le stress fait qu'ils sont plus durs qu'une semelle, pas très appétissant mais au moins ils meurent, ce qui est déjà une bonne chose en soi. Tout ce que j'avais devant moi était drôle à voir, le regard empli de terreur des soldats était vraiment pathétique, rien ne m’énerver autant que ce regard de faible, personne ne bouge, personne ne tente quoique ce soit pour attaquer, aucun ordre n'est donné, il ne se passe strictement rien alors que le vent qui souffle ne fait qu'alimenter le brasier qui se trouve derrière moi, dégageant encore plus de chaleur, mon élément à vrai dire, les flammes n'ont presque pas d'effet sur moi alors cette douce chaleur était vraiment une source de repos, enfin mon esprit revenait au calme. Je dois bien l'avouer, quand je m’énerve, je deviens vraiment taré, je me demande ce qu'il m'a pris de les bouffer, je vais encore choper une saloperie avec cette viande périmée je suis sur... Enfin, ce n'est pas très grave va, mon estomac de dragon parviendra bien à digérer ce truc... Enfin, j'espère pour mon transit.


Après quelques instants, une chose intéressante se passa enfin, un homme avança devant pour m'affronter, enfin un homme qui avait du cran, mais je ne sais pas pourquoi, cette personne ne me faisait pas penser à un soldat, son regard était bien plus puissant que le ramassis de lâche que j'avais devant moi, il était diffèrent mais je ne pourrais pas encore dire en quoi exactement. Mes intuitions se virent d'ailleurs rapidement exactes car à peine approcha-t-il de moi qu'un cercle de feu nous entoura et qu'un satané rayon de flamme m'expulsa en contrebas. En plus de ça, plusieurs shurikens enflammées passèrent à côté de moi tandis que deux vinrent directement s'enfoncer dans mes épaules. Cet homme était bien plus fort que moi, je ne connaissais mes pouvoirs que depuis quelques jours, je ne pouvais pas lutter contre lui et je n'en avais pas envie maintenant que mon calme était revenu, la douleur infligée par ses attaques m'avait remis les idées en place, j'ai donc commencé à lui parler.

 «  He bien, ne me fais pas croire que tu es un simple soldat, c'est quelque chose que je ne peux absolument pas croire, tu es bien trop fort pour en être un. Je m'excuse pour ce lamentable spectacle mais j'ai découvert mon pouvoir il y à peu et de temps en temps mon intinc animal prend le dessus.. Je m'en excuse, mais la marine est une chose que je déteste, ils ont assassiné ma famille et je me suis emporté. Je me nomme Yamada Kurosawa, je suis enchanté de voir quelqu'un de fort. Je ne suis pas en état de me battre alors fait ce que tu veut de moi mais je ne me laisserais pas faire non plus. Tel est ma façon de vivre.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Chapter 3 : The dragon appears ! [Terminé] Ven 13 Juin - 0:45


The dragon appears !


Feat Yamada




La complexité de la chose était au rendez-vous. Mephisto venait de le clouer au sol il semblerait avec ses attaques dont aucune ne rata. Il regarda alors attentivement son adversaire réagir. Celui-ci ne semblait pas du tout entrain de se défendre. S'en rendant compte, Mephisto éteignit les flammes de ses poings. L'animation de cet effet était plaisante à voir. Au lieu de s'éteindre comme des flammes en disparaissant en fumée, les poings de Mephisto se mirent simplement à briller moins fort et à redevenir solides. Baissant alors sa garde, il entendit les mots de son interlocuteur. Ce n'était pas très facile pour Mephisto de comprendre. En se résumant un peu sa tâche, il prit une pose de réflexion, mettant sa main sur son menton pour le faire remarquer encore plus. Pour résumer, il venait d'attaquer un homme qui avait mangé des humains. Cet homme semblait tout d'un coup calme. Il commença alors à avoir un peu peur, cette personne souffrirait-il de folie ou de double personnalité ? Ce sont des symptômes que Mephisto avait appris auprès de la princesse Nunnally. Il se souvint alors que peu importe la différence, Nunnally l'avait toujours aidée et traitée sans jamais rien craindre alors qu'il avait plein d'occasions de pouvoir la tuer.

Sur ces pensées, Mephisto soupira et regarda l'homme une fois de plus. Il s'est excusé ... mais de quoi exactement, Mephisto n'en avait aucune idée. Cet homme venait de manger des hommes et de détruire un bâtiment, s'il ne pensait pas que Mephisto soit un soldat de la marine, alors pourquoi voudrait-il s'excuser ? Croyait-il que Mephisto était en charge du bâtiment ou de la ville ? Il se mit alors en marche pour s'approcher. Ne sachant pas immédiatement quoi répondre, Mephisto regarda son interlocuteur et ex-adversaire d'un oeil nouveau désormais. Celui-ci avait dit que les marines étaient trop faibles pour que Mephisto en soit un, mais Mephisto sait qu'il existe des tonnes de personnes très fortes dans le monde, dont des haut gradés de la marine. Au fond, Mephisto espérait réellement pouvoir rencontrer ces gens forts également. Si cet homme continue de faire du grabuge un peu partout avec lui, ils finiraient surement par rencontrer un vice-amiral. S'étant alors décidé sur sa lancée, Mephisto arriva près de l'homme en question et se mit à ramasser tous les shurikens dont ceux sur les épaules de l'homme. C'était surement assez ironique de la part de Mephisto d'avoir espéré de l'homme devenir son ami. Il n'aurait jamais pu deviner que celui-ci était aussi réfléchit. Si cet homme s'était calmé aussi rapidement et qu'il a tout de même pu détruire un bâtiment et manger des marines. Ça ne pouvait signifier qu'une chose : cette personne hait la marine au plus haut point ! Mephisto, quant à lui, ne haïssait pas la marine autant, mais il savait qu'il devrait affronter les marines pour atteindre les autres dragon célestes.

Soupirant tout en rangeant et nettoyant tous ses shurikens dans ses poches après les avoir comptés dans sa tête, Mephisto regarda l'homme en question et se baissa pour finalement faire un sourire.

"Tu sais, la prochaine fois que tu veux faire du grabuge contre la marine, attend moi, je t'y aiderais ! Cependant, tu dois cesser de les manger, en faisant ainsi, tu ne fait pas mieux qu'eux ! Si tu dois en tuer, il faut le faire de la bonne matière et respecter tes ennemis, même ceux qui sont morts et ceux qui ne méritent pas le respect lorsqu'ils sont en vie" - Déclara Mephisto en se souvenant des leçons de base que son Sensei lui avait enseigné.

Mephisto ne lui proposa pas tout de suite de rejoindre son équipage. Mephisto voulait le tester, pouvoir faire confiance à cette personne rapidement. Pour ce faire, il lui fallait une façon de voir que cet homme était bel et bien un "gentil" globalement. Il avait dit se nommer Yamada Kurosawa. Le nom de Kurosawa lui était étranger mais aussi familier. Il se souvenait de la prêtresse du village Shuriken, une prêtresse du nom de Kurusugawa. Ça se ressemblait sur la prononciation, mais ils n'avaient rien à voir du tout. Sur ces pensées, il se leva en aidant cet homme à se lever et à le poser sur un rocher tranquillement. Ce n'était pas son genre d'aider quelqu'un et d'être aussi amical avec une personne qui lui est aussi inconnu, mais bon, si cet homme était dans cet état-là, c'était aussi à cause de lui. Soupirant une nouvelle fois, Mephisto regarda autour et vit des soldats marines approcher. Mephisto eut soudainement une idée géniale qui pourrait leur sauver la vie à tous les deux et éviter la venue de trop de marine sur cette île. Regardant alors l'homme qui n'avait plus la volonté de se battre, il lui dit alors son plan.

"J'ai une idée ! Mais il te faudra coopérer et me faire confiance. Mon nom est Mephisto, Mephisto V. Britannia. Cette idée pourrait te sembler stupide, mais étant donné que j'ai l'uniforme de la marine et que ma tête n'est pas mise à prix comme la tienne, je peux feindre le fait de t'avoir capturer et simplement dire que je t'emmène ailleurs pour être jugé. Là, ce sera très simple, une fois sur le bateau, je les vaincrais tous et je les jetterais à l'eau et on pourra utiliser leur bateau pour aller plus loin ! Bien sur, j'enlèverais le drapeau de la marine." - Raconta-t-il.

Mephisto regarda alors autour et emmena l'homme en question en haut de la falaise et déclara aux marines qu'il venait de le capturer grâce à une prise d'art martiaux. Les marines furent crédules et le laissèrent passer. Les soldats avaient tous trop peur de lui pour oser s'en approcher davantage et laissèrent donc Mephisto s'en charger. Mephisto emmena alors Yamada près du port et vit son bateau encore en bon état.

Soudainement, il sentit quelque chose de différent arriver. Une sorte d'agressivité hors du commun. Mephisto avait des sueurs froides tellement le sentiment de "pitié" dans le coeur de ce qui arrivait est inexistant. Une réelle machine à tuer dans tous les sens du terme. Se souvenant que un des marines possédait un Den Den Mushi sur lui, il se dépêcha de faire entrer Yamada dans la tente de son petit bateau et de bien fermer la tente en lui expliquant la suite des événements.

"Je dois aller faire quelque chose, cache toi ici et n'en sort pas avant que je te dise de le faire, c'est compris ? Je dois régler quelque chose en toute urgence ! Ceci est mon bateau et il y aura des bandages, trouve les et sert toi en pour te couvrir les épaules." - Fit-il, un peu stressé.

Mephisto sortit alors de la tente et sauta sur le quai et regarda ce qui arrivait. C'était une machine, non, un homme volant, non ... un monstre fait de fer ! Un colonel de la marine sur l'île à toute vitesse ! C'était impossible que ce colonel soit vraiment venu que pour ces flammes. Mephisto en déduit alors que cette personne devait être en charge de Baterilla Kingdom. Mais si cette personne est aussi monstrueuse qu'il pouvait le sentir en sentant son agressivité, alors Mephisto devait au moins voir de quoi il est capable pour s'assurer de ses craintes. S'avançant alors vers la ville, il repassa dans le même coin pour remarquer que le pauvre soldat était entrain de se réveiller. Mephisto acheta alors une corde pas très loin avant de revenir et attacher le soldat et l'assommer de nouveau. Ayant fait cela, il sortit ensuite de la petite ruelle et continua sa course vers le pacifista pour voir ce qu'il se passait réellement sur l'île. Beaucoup de soldats marines étaient aussi sur les lieux à ce moment-là. Mephisto avança alors tranquillement et incognito parmi la foule afin de découvrir le trame caché.




(c)Kazu de C.G
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Chapter 3 : The dragon appears ! [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

Chapter 3 : The dragon appears ! [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Role Play :: Les Quatre Océans :: South blue :: île de Baterilla-